Songeries de Michael 2020

SONGERIE DE MICHAEL du 3 avril 2020
Je pense qu’il doit y avoir plus d’un millier de vues et d’opinions différentes sur le coronavirus sur Internet, mais de tout ce que j’ai vu, je considère la vidéo de Tom Barnet comme la meilleure. Il a les qualifications et les connaissances, ainsi qu’une vision beaucoup plus approfondie de la vie et de son fonctionnement. Allez voir ! Le résultat le plus évident de cette imposture perpétrée est l’augmentation préjudiciable de la peur. Avec tous les médias alimentant la frénésie de la peur, je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi eux-mêmes ne remettent pas en question les informations sur les prompteurs qu’ils doivent lire. Ne savent-ils pas que chaque année entre un demi-million et un million de personnes meurent de la grippe, mais cela se produit sans toute cette peur et cette panique mondiales. Tout cela soulève la question : “Qu’est-ce que la peur ?”

La peur n’existe pas tant que vous ne l’avez pas créée. Vous ne pouvez pas le voir, ni l’ingérer, ni l’acheter. La peur n’est contagieuse que si vous ne pensez pas par vous-même. Alors que vous laissez les autorités et les médias penser pour vous et former vos croyances et opinions, vous leur permettez de vous apprendre à créer la peur. PEUR [FEAR en anglais] = Fausse Évidence Apparaissant Réelle. C’est toujours faux ! Les preuves présentées dans les médias mentionnent rarement les faits réels derrière tant de morts ; leur mauvaise santé antérieure, leur niveau de stress constamment élevé, leur dépression chronique, leur niveau de peur élevé qui diminue leur immunité ou le fait que vous ne pouvez “attraper” un virus, en fait. Néanmoins, ils propagent certainement le microbe de la peur. La peur est ce que vous créez avec l’utilisation négative de votre imagination. De toute évidence, un pessimiste réussit mieux à créer la peur qu’un optimiste. Imaginez le meilleur au lieu du pire. Imaginez la Paix et l’Amour au lieu de penser que tout va de travers. Imaginez la bonne santé, au lieu de la maladie.

Mieux encore, imaginez votre vie remplie de beauté et de bénédictions simplement parce que vous… ; choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : “Chaque pensée que nous pensons crée notre futur.” Louise L. Hay

SONGERIE DE MICHAEL ROADS du 31 mars 2020
Ce n’est pas quelque chose que je crains, mais je crains que ce contrôle mondial et cette domination sur la population mondiale ne soit que le tout début de quelque chose de très grand et sérieux. D’accord, c’est pour notre bien et notre sécurité, nous dit-on, et la logique et le bon sens seraient d’accord avec cela. Cependant, si, et il semble que ce soit le cas, le virus conoïde-17 [NDLT : Texto, je ne sais pas dire si c’est du Covid-19 dont Michael veut parler mais je suppose que si] est créé par l’homme, alors c’est exactement ce que le résultat escompté serait – un contrôle mondial d’une population “docile”. Je soupçonne que dans les coulisses des grands acteurs du contrôle mondial – les quelques-uns sérieusement malades et sinistres – de nombreuses manœuvres se déroulent actuellement. Un peu comme la Lumière et l’Obscurité se disputant le pouvoir à ce stade vital du développement humain. Au fil des ans, j’ai changé mon opinion sur Trump. Je pense toujours que c’est un ego-maniaque court-circuité, mais il a la personnalité “exacte” requise pour abattre les “Grands Vilains” qui souhaitent gouverner l’humanité. Si cela vous semble fantaisiste, tant pis, mais rien n’arrive par hasard ni par accident et ce n’est pas non plus par hasard que Trump est au pouvoir à ce moment critique. Ce virus bien commode est un aspect d’une IMMENSE prise de pouvoir à un niveau sans précédent. Lorsque ce virus en aura fini avec nous, nous devons inonder les rues de gens et nous étreindre et nous connecter comme jamais auparavant. Nous devons nous regarder les uns les autres et réaliser que nous sommes énergétiquement Un et la façon dont nous nous traitons doit être avec l’Amour familial. Nous ne sommes pas seuls dans cette bataille mondiale, car notre famille de l’espace surveille de près l’évolution des enfants de la planète jardin d’enfants.
Et comme je le dis constamment, nous nous développons de la meilleure manière possible en…. Choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Il y a deux forces de motivation de base : la peur et l’amour. Quand nous avons peur, nous nous retirons de la vie. Quand nous sommes dans l’amour, nous nous ouvrons à tout ce que la vie a à offrir, avec passion, excitation et acceptation. Nous devons apprendre à nous aimer nous-mêmes d’abord dans toute notre gloire et nos imperfections. Si nous ne pouvons pas nous aimer nous-mêmes nous ne pouvons pas nous ouvrir pleinement à notre capacité à aimer les autres ou à notre potentiel de création L’évolution et tous les espoirs pour un monde meilleur demeurent dans la vision sans peur et au cœur ouvert des personnes qui embrassent la vie. ” John Lennon

SONGERIE DE MICHAEL du 26 mars 2020
Je pensais partager quelques-unes de mes idées métaphysiques sur le coronavirus. Tout d’abord, rien n’est un accident, rien n’arrive par hasard. Pour vous qui lisez mes Songeries, ces mots auront du sens ! Nous vivons dans un monde où toute l’énergie est Une. Ce n’est pas un monde de séparation ou de fragments, c’est un monde de connexion et de coopération. Nous, les humains, avons violé tous les principes de cette Unité, de cette connectivité. Nous ne coopérons pas avec la vie sur Terre, nous la concurrençons. (Il s’agit d’un “très” bref aperçu, un résumé). Malheureusement, de cette façon, nous avons créé une énorme discorde sur notre planète et ce que nous semons, nous le récoltons. Tout le monde est conscient du stress humain, de l’anxiété, de la colère : toute la discorde. Peu importe comment le virus a vu le jour, il sera attiré par la discorde. Au niveau le plus profond, les virus sont l’une des manifestations de la discorde. Tous les pays ont des gouvernements qui sont censés faire de leur mieux pour leur peuple, mais il est courant qu’ils représentent et “soient” un ensemble de discordes en eux-mêmes. Cela signifie que leurs solutions seront plutôt défectueuses. D’accord, nous suivons donc leurs suggestions – nous avons peu de choix car elles sont appliquées de force – mais nous le faisons sans peur, sans colère, sans le stress de l’anxiété. Nous restons positifs et aimants. Nous nous soutenons les uns les autres. Nous gardons nos esprits élevés avec l’Amour de soi… et ce faisant, nous n’attirerons “pas” de virus de la discorde. Nous attirerons son potentiel plus élevé.
Surtout et au-delà de tout, quand nous sommes sous pression, nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : L’amour de soi est un acte d’amour pour soi-même, ce qui signifie vous traiter avec gentillesse, avec amour et avec compassion dans vos mots, vos pensées et vos actes. Soul Analyse

SONGERIE DE MCHAEL du 20 mars 2020

Une fois encore, on me demande : “Comment puis-je réellement choisir l’Amour ? S’agit-il de changer mes pensées ?” Quelle ironie que cette question quand vous considérez que nous sommes l’Amour manifesté sous forme humaine, et pourtant la plupart des gens ne savent pas ce qu’est l’Amour. Et c’est bon… c’est pour cela nous sommes ici ! Nous nous sommes tous déjà incarnés plusieurs milliers de fois. Au cours de cette période de temps, nous sommes tombés dans de nombreuses habitudes, des habitudes qui sont profondément enracinées en nous. Beaucoup de ces habitudes concernent la survie et le succès, tout simplement parce que nous avons perdu notre connexion avec notre Soi d’âme. Nous sommes devenus des corps/personnalités qui meurent et perdent leur vie. C’est devenu notre conditionnement subconscient, notre croyance profonde. Naturellement, tous les humains ne sont pas dans cet état de conscience profondément conditionné, mais la masse des gens l’est. Nous nous rappelons maintenant, avec le Virus du Changement, combien de vies sont perdues. Une illusion. Aucune vie n’est perdue. Cependant, lorsque la peur et la survie nous tiennent la main dans notre vie quotidienne, la Vérité est bannie. C’est nous aujourd’hui. Soit nous nous incarnons dans la répétition de la même chose, soit nous progressons vers le Nouveau. Nous choisissons ! C’est ce que le Virus du Changement propose sans le savoir.
Comment choisissons-nous alors l’Amour ? Lorsque votre conscience s’élève vers une acceptation du Soi/soi en tant qu’âme, vous êtes en train de vous débarrasser de l’illusion. Vous savez que l’âme que vous êtes est éternelle. Vous savez que l’âme est Amour, que vous êtes Amour. Cela n’abolit pas les conflits ou la confusion, mais c’est le début de leur désintégration. Vous savez maintenant que vous êtes conditionnés par la peur et que ses servantes sont la survie et le succès. Vous savez maintenant que l’échec est un faux concept. Vous sentez votre esprit s’élever… et vous commencez à choisir l’Amour pour vous-même, votre famille et vos amis, pour l’humanité. S’aimer Soi/soi, c’est là que commence. Vous êtes le monde. Vous êtes l’Amour. Une fois que vous commencez à choisir l’Amour “en conscience”, vous vous détachez du conditionnement subconscient qui vous a dérouté et trompé pendant si longtemps. C’est pourquoi j’écris encore et encore en vous invitant à… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Et Dieu a dit : “Aime ton ennemi”, alors je lui ai obéi et je me suis aimé moi-même.” Khalil Gibran

SONGERIE DE MICHAEL du 17 mars 2020
Tout est énergie, et toute énergie est / a de la conscience… malgré l’incapacité de la science à l’accepter ! Actuellement, environ 151 600 personnes meurent chaque jour, et il est peu probable que corvid-19 change la donne. Nous décrivons la mort comme une perte de vie, ce qui est un concept fondamentalement défectueux. La mort est la perte de la forme physique, mais nous ne sommes pas des corps. Nous sommes des Êtres métaphysiques d’énergie et nous ne pouvons pas mourir. Nous sommes l’évolution créatrice de la conscience, tandis que la Nature est l’évolution naturelle de la conscience. La vie continue, elle ne meurt jamais. D’accord, on estime qu’il y a environ 360 000 naissances chaque jour, de sorte que notre population augmente rapidement à un ratio de 2,5 naissances pour chaque décès. Considérez ceci avec 7,7 milliards de personnes ! La naissance et la mort sont une représentation de la conscience entrant et sortant de la forme physique et, en ce qui nous concerne, cela se produit depuis toujours… et cela va continuer. L’idée que toute l’humanité réside sur la planète Terre est également un concept très imparfait. L’idée que toute l’humanité n’existe que dans notre cadre de temps linéaire actuel est un autre concept sérieusement défectueux. Nous, vous et moi, sommes une partie momentanée dans le grand flux de la vie consciente, mais comme nous en sommes une partie, nous en sommes aussi le tout. Vous êtes un Être éternel… chérissons cela et évoluons, plutôt que d’avoir peur de nos vies en constante évolution et donc de stagner.
Toute la vie en profite quand vous… choisissez l’Amour, de votre plein gré et EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : Reconnaissez le moment où votre esprit s’enchevêtre dans le drame qu’il se crée lui-même.
Les nombreux prétendus problèmes personnels que vous percevez ne sont que de simples rêvez de l’esprit, produits par un problème de relation entre vous et vos pensées – ce qui peut être facilement corrigé.
Quand vous apprenez à ignorer l’excès de pensée, l’excès d’analyse par un esprit égotique, la vie devient plus heureuse, plus joyeuse, moins stressante et plus facile.
Cela recâble aussi l’esprit avec de nouveaux comportements sains, ceux qui promeuvent le bien-être émotionnel plutôt que le détruire.

SONGERIE DE MICHAEL du 14 mars 2020
J’en ai vraiment assez de lire ce qui se dit sur le coronavirus sur Internet. Fini pour moi de parcourir la paranoïa des autres, surtout quand j’ai lu que le ratio de décès de covid-19 par rapport à à peu près toutes les autres maladies que nous avons est si faible. Le monde devient-il fou ? ça y ressemble certainement. J’ai récemment vu une photo d’un prêtre catholique bénissant un tas de fusils Beretta. Apparemment, le Vatican est le principal actionnaire de Beretta !!!!!! Une institution religieuse bénissant des armes de mort… oh mon Dieu, et puis quoi, après ça ?! Le même jour, j’ai lu que les Américains consomment 49 000 tonnes d’analgésiques par an. Est-ce une blague de pré-poisson d’avril, ou est-ce sérieux ? Quand je lis des trucs comme ça, je me demande si je suis sur la bonne planète. En parlant de planètes, à l’aide du télescope Kepler et de leur capacité à collecter des données spatiales à longue distance via des télescopes satellites incroyablement puissants dans l’espace, il a été calculé que dans notre système solaire de la Voie lactée, il y a 8,8 milliards de planètes habitables, toutes en orbite autour d’un soleil. Et toutes se situent dans la plage de température «pas trop chaud, pas trop froid». Wow, est-ce que ce n’est pas incroyable ça ?! En voyageant métaphysiquement, j’ai croisé ou rencontré des dizaines, peut-être des centaines de formes de vie différentes. Beaucoup sont humanoïdes, même si elles ne sont pas exactement humaines. La plupart de celles que j’ai rencontrées sont beaucoup plus évoluées que nous, et pourtant elles ne nous méprisent ou ne nous rabaissent jamais. De même, elles ne se rabaissent pas les unes les autres. Quand je lis les discussions sur Internet, il y a plein de gens qui se dénigrent. Cela découle évidemment du fait qu’ils se rabaissent eux-mêmes.
Il faudrait être stupides à un très haut degré pour croire réellement que nous sommes les seules formes de vie intelligentes – douteux ! – dans notre système solaire. Il est ENORME ! Imaginez voyager à la vitesse de la lumière pendant un an, vous êtes encore dans la Voie lactée. Maintenant, c’est un grand quartier ! Les gens disent : “Pourquoi ne nous rendent-ils pas visite ?” En fait, ils le font, mais nous sommes conditionnés à ne voir que ce en quoi nous croyons et que nous nous attendons à voir. Nous n’avons les yeux ouverts que sur l’illusion. Une vérité plus grande est trop difficile à gérer.
En ces temps fous de paranoïa et de panique, de contrôle toujours plus serré de nos vies, je vous exhorte à vous concentrer sur vous-même avec Amour et dans tous vos choix de vie à… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Il y a autant d’atomes dans une seule molécule de votre DNA qu’il y a d’étoiles dans une galaxie moyenne. Nous sommes, chacun d’entre nous, un petit univers.” Neil de Grasse Tyson, extrait de Cosmos, A Spacetime Odyssey

SONGERIE DE MICHAEL du 11 mars 2020
Vous rendez-vous compte que “civic” est le mot pour toute la famille des corbeaux [NDLT : je suppose que c’est un nom utilisé en héraldique mais je n’ai pas réussi à en retrouver la source, désolée] ? Est-ce à dire qu’avec corvid-19 nous n’avons pas à nous pavoiser [NDLT plaisanterie sur un jeu de mot à propos de “crow” le corbeau, qui se pavoise et a donné naissance à l’expression en anglais…] ?! Il est rapporté que Manille était passée à la 5G à peu près au moment où le virus est arrivé. Alors que je me fraye un chemin à travers les fausses et vraies nouvelles, je ne peux m’empêcher de conclure que la 5G et le coronavirus visent délibérément à déstabiliser davantage une humanité déjà déstabilisée. Qui fait de telles choses ? C’est facile, les quelques “sans visage” qui tirent les ficelles des présidents et des premiers ministres. Pourquoi ? Parce qu’à mesure que l’humanité vacille de plus en plus, le niveau de peur augmente de plus en plus. Et à mesure que la peur grandit, les gens deviennent de plus en plus réactifs. À mesure que les gens deviennent plus réactifs, ils deviennent de plus en plus prévisibles. Et à mesure que les gens deviennent plus prévisibles, les quelques “sans visage” peuvent les manipuler et les contrôler à leur guise. “Nous devrions paniquer”, explique un médecin en Australie, qui devrait être radié de l’Ordre. En fait, la panique est déjà le problème ; panique d’achat, panique d’accumulation et panique attirant et activant le virus. L’idée est de briser notre économie mondiale, de forcer une récession mondiale et d’écraser l’esprit humain. Tout ce que nous avons à faire pour déclencher ce phénomène est de tous sauter dans la peur et la panique. Une fois qu’un certain pourcentage de l’humanité est enfermé dans la peur, la majeure partie de l’humanité sera obligée de vivre l’enfer qui en découlera.

Mais ça ne doit pas forcément être une fatalité. Nous ne sommes pas confrontés à un appel aux armes et nous n’avons pas non plus l’obligation de céder à la colère et à la violence e: notre violence verbale croissante en est le premier indicateur. Chaque personne est poussée et contrainte vers son état de conscience soit le plus élevé soit le plus bas. L’état le plus bas les plongera toujours plus profondément dans sa conscience de la victime. . . un lieu sinistre et très désagréable de stress, de lutte et de négativité perpétuels. L’état de conscience le plus élevé vient des choix qui vous honorent. S’ils vous honorent vraiment, ils honorent toute l’humanité et la vie. Ce choix vous élèvera dans la Lumière de la Nouveauté. Comme je le répète : nous créons chacun notre propre monde de réalité personnelle. Il est aussi facile de choisir l’Amour que de créer la peur. L’amour vous libérera, tandis que la peur vous asservira.

Vous connaissez déjà le “comment” pour tout cela. Vous gardez constamment votre focalisation élevée tout en… choisissant l’Amour, EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : “Dans la vie de l’esprit humain les mots sont des actes, bien plus que beaucoup d’entre nous le réalisons dans les pays où la liberté d’expression est considérée comme acquise. Les leaders des nations totalitaires comprennent très bien cela. La preuve en est que les mots sont précisément l’acte pour lequel les dissidents sont persécutés dans ces pays.” Jimmy Carter

SONGERIE DE MICHAEL du 8 mars 2020

On me demande : “Comment vivre ma vérité ? Cela semble exiger plus de courage que je n’en ai.” Humm. . . Je suis d’accord, il faut du courage pour vivre votre Vérité. Mon ami Dean Jeffries est un homme qui a trouvé ce courage et, je suppose, il l’a trouvé blotti à côté de sa passion. Je me souviens, il y a longtemps, lorsque j’ai commencé à parler en public : j’étais terrifié. Mais en moi, il y avait une passion pour mon sujet, donc à chaque fois j’engageais la lutte pour trouver mon courage. Aujourd’hui, la passion est encore plus grande, mais aucune lutte n’est requise. Je soupçonne qu’une partie de votre manque de courage est fondée sur les critiques que vous vous faites. L’autocritique rognera tellement de vous tout en ne vous donnant rien. Vous pensez peut-être que d’autres personnes vous critiqueront. . . et ils le feront, surtout si vous appuyez sur leurs boutons ! Mais c’est votre opinion de vous-même qui importe, pas celle des autres gens. Lorsque vous vivez votre Vérité, accordez-vous du crédit et non des critiques. Alors que la critique vous réduira toujours, le crédit vous fera grandir et vous donnera du pouvoir. J’admire de nombreux militants avec lesquels je ne suis pas nécessairement d’accord. Ils voient un monde en danger, tandis que je vois un monde parfait. Leur point de vue en est un que les gens acceptent et comprennent facilement, alors que je suis une personne que beaucoup moins de gens comprennent, mais que de nombreuses personnes “ressentent” et avec laquelle elles sont en empathie. Je suis également d’accord que chacun devrait engager le monde de la façon dont il le perçoit, car c’est leur Vérité. Ce qui est vraiment important, c’est que vous “engagiez” le monde d’une manière positive et aimante, car rester debout et déplorer l’état du monde sans rien y faire est apathique et futile. Une dernière chose, n’agissez jamais à partir de la peur. N’ayez pas peur du Changement climatique ou du Changement global, souhaitez-lui la bienvenue, car c’est la fin d’une période de très l-o-n-g-u-e  stagnation humaine.

Pour faire face le plus facilement au Changement dans votre vie… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !!
Texte de l’illustration : “ Courageuse est la personne qui ose rêver d’une réalité nouvelle, meilleure, pour elle-même, sa famille, sa communauté et le monde et qui agit pour créer ce rêve.” Ann Wilson

SONGERIE DE MICHAEL du 6 mars 2020

Au fil des ans, on m’a souvent demandé : “Croyez-vous en Dieu ?” Autrefois, j’aurais simplement dit “Oui”, mais au fur et à mesure que j’ai grandi conscience, je me suis rendu compte que le Dieu de la plupart des croyances des peuples est largement hyper-simplifié. D’abord et avant tout dans cette songerie, je ne souhaite pas empiéter sur “vos” croyances. Pour moi, Dieu n’a absolument rien à voir avec aucune religion. Pour moi, le Dieu chrétien a été conçu par la religion pour contrôler les masses. Comme je l’ai déjà dit, ni moi – ni vous ! – n’avons besoin d’un médiateur entre Dieu et Soi. En explorant métaphysiquement les vastes régions de notre galaxie et de l’univers, je découvre que nous sommes des Êtres universels immortels, pas des Êtres confinés à une planète nommée Terre. C’est là que l’âme que nous sommes choisit des incarnations physiques pour apprendre les Principes de la Création via l’Amour Inconditionnel. De toute évidence une leçon qui dure des éons ! Lorsque vous aurez évolué en un Être de cinquième ou sixième dimension, ne pensez-vous pas que vous dépasserez votre vision limitée actuelle de Dieu ? Vous le ferez, je vous l’assure. Nous sommes tous des Êtres métaphysiques capables d’explorer l’immensité de l’univers. Le fait que très peu de gens le fassent n’est qu’une mesure des limites de nos croyances. Lorsque vous explorez au-delà de votre propre capacité intellectuelle, vous débloquez des niveaux d’intelligence que vous ne saviez pas avoir. Ceci, à son tour, vous mène à des expériences qui ne peuvent être contenues que dans la conscience globale du Un. Pourtant, c’est aussi “votre” expérience et vous la tenez profondément dans l’âme que vous êtes, où elle vous nourrit et vous nourrit à la manière d’une chenille traversant la métamorphose de devenir un papillon. Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous êtes en train de devenir ?

L’âme que nous sommes est cultivée et nourrie par l’Amour. Un amour qui n’a pas d’émotions ; un Amour qui exige et un Amour qui donne aussi sans condition. C’est pourquoi je vous exhorte à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : “Non seulement nous sommes dans l’Univers ; l’Univers est en nous. Je ne connais pas de sensation spirituelle plus profonde que ce que cela m’apporte.” Neil deGrasse Tyson

SONGERIE DE MICHAEL du 1er mars 2020

Je trouve intéressant de voir comment les périodes de crise semblent accentuer les différents modèles de comportement des gens. La crise nous polarise puissamment. Un certain nombre de maisons qui ont survécu aux incendies de brousse en Australie – même si les flammes ont tout brûlé autour d’elles – ont en fait été cambriolées et tous les biens volés avant que le résident ne rentre chez lui quelques jours après s’être remis du traumatisme de l’incendie. Même un vélo de garçon a été volé. Ce sont des trucs de conscience vraiment très basse. Nous voyons à la télévision, quand il y a de la violence dans la rue et des manifestations, certaines personnes qui brisent les vitrines des magasins pour voler, puis descendent la rue avec une télévision ou autre chose dans les bras. Plus d’actions de faible conscience. La crise semble nous mener plus puissamment vers l’essence intérieure que nous avons développée au cours de nombreuses incarnations. La politique provoque une grande division dans l’humanité, mais elle ne génère pas de violence. Cette dernière vient de la peur et de la colère des peuples. Avec les élections présidentielles américaines qui se profilent, je vois dans les infos la violence verbale de plus en plus dégoûtante qui les accompagne. Comme je continue de vous l’écrire, à notre époque actuelle, nous sommes tous polarisés dans les directions que nous avons personnellement créées au cours de nombreuses incarnations. Celles-ci détermineront la direction de notre avenir. S’il vous plaît, ne pensez pas que l’avenir soit le même pour tout le monde… il ne l’est pas. Nous créons chacun notre avenir dans le moment présent. Bien que cela ait toujours été une Vérité, nous n’avons pas toujours été autant poussés par la crise que nous le sommes actuellement. La création délibérée “ apparemment ” du coronavirus n’est qu’un aspect de notre époque actuelle, mais, comme un furoncle mûr sur le corps, ce virus particulier pousse les gens vers leurs incarnations de polarisation – disons soit fondée sur la Peur ou fondée sur l’Amour – et l’amener à un point critique prêt à éclater en libérant ses toxines, ou à s’épanouir comme une belle fleur.
La plupart des gens qui lisent mes songeries sont enclins à une attitude fondée sur l’Amour dans la vie, mais sachez que la majorité des gens, de loin, vire fortement vers l’énergie fondée sur la Peur. Ça, les amis… c’est la polarisation en action, et il ne s’agit que du développement de votre propre état de conscience.
C’est pourquoi je vous suggère à répétition de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “L’adversité est comme un vent puissant. Il nous arrache tout sauf les choses qui ne peuvent pas l’être, afin que nous nous voyions tels que nous sommes vraiment.” Arthur Golden

SONGERIE DE MICHAEL du 26 février 2020
Je suppose que la propagation du coronavirus était inévitable. J’ai lu aujourd’hui qu’il se propage rapidement dans toute l’Europe et que l’Australie et les États-Unis ont des plans prêts pour une pandémie. On considère qu’une pandémie mondiale est un “quand”, pas un “si”. D’accord, regardons cela métaphysiquement. Tout est énergie. Chaque personne est un champ d’énergie qui est strictement sous notre contrôle. Nous sommes créateurs. Nous pouvons chacun élever la fréquence de notre champ d’énergie, ou nous pouvons la baisser. L’amour élève notre énergie, la peur l’abaisse. Honnêtement, sans peur de “masse”, il ne pourrait pas y avoir de pandémie. C’est un fait déplaisant que la plupart de l’humanité est pleine de peur. Toutes ces personnes seront à risque et un masque ne fera aucune différence. Lorsque nous entrons dans la peur, nous abaissons notre énergie et devenons ouverts à la maladie, c’est-à-dire dans le mal-aise. La maladie est l’opposé de l’harmonie. Vous ne pouvez pas avoir une véritable harmonie – qui est un équilibre dans la vie – et avoir une maladie. De toute évidence, l’annonce d’une pandémie inévitable se traduira par une escalade de la peur et du stress. Pendant longtemps, on nous a très subtilement appris à avoir peur. C’est venu avec les nombreux messages de la raison pour laquelle nous devrions vacciner, de la façon dont nous devons nous protéger du soleil tueur, de la façon dont nous devons verrouiller nos portes et fenêtres chaque nuit, et ainsi de suite jusqu’à ce que nous soyons complètement endoctrinés avec des motifs apparemment valables de stress et de peur. De cette façon, nous avons lentement mais sûrement abaissé le champ énergétique global de l’espèce humaine. Si vous vivez sans peur – et certains le font – alors vous êtes une exception à ce scénario global.
Je vous affirme très clairement que si vous suivez les masses, vous aurez des problèmes. Pas moi. Évidemment, vous devez faire ce choix pour vous-même ou alors vous permettez aux médias et à l’hystérie de masse de le faire pour vous. Réfléchissez bien et agissez en conséquence. Si vous pensez que je suis irresponsable d’avoir écrit ceci, alors vous avez fait votre choix.
Mon choix est l’Amour de soi, l’Amour de la vie et l’Amour de l’humanité. En ces temps, je ne saurais trop insister sur le besoin croissant de… choisir l’Amour Inconditionnel EN CONSCIENCE.
Texte de l’illustration : Ne laissez pas vos peurs choisir votre destin. (Auteur inconnu)

SONGERIE DE MICHAEL du 23 février 2020

On me demande comment faire la différence entre une véritable passion pour quelque chose ou un attachement à quelque chose ? Humm. . . C’est une question intéressante. Pour être honnête, je soupçonne que nos passions et nos attachements se mélangent et fusionnent sans que nous en soyons conscients. J’ai une passion d’être un enseignant spirituel, et j’en suis très conscient, mais je n’ai aucun attachement dans ce domaine. Je l’ai eu un une fois, autrefois. Je voulais être un enseignant spirituel de renommée mondiale. Et tout besoin persistant est un attachement déguisé. Cependant, j’ai naturellement et organiquement grandi au-delà de ce besoin, parfaitement satisfait de la vie telle qu’elle se déroule naturellement pour moi. Je ne cherche plus la gloire, ni rien de ce qu’elle offre.
J’ai une vraie passion pour la lecture et j’ai définitivement un attachement. Mais c’est un attachement inoffensif ; cela ne me cause aucun ennui, ni à personne d’autre. De plus, comme vous le savez peut-être, j’ai une passion pour mon jardin. Mais cela aussi est maintenant libre de tout attachement. Je reconnais que j’ai été jadis très attaché au bien-être de mes plantes et nos sécheresses ont été un vrai défi pour moi. Mais je fais maintenant de mon mieux pour elles et le reste dépend de la Nature.
La passion apporte beaucoup d’énergie, tandis que les attachements drainent l’énergie de vous. Alors, faites comme moi. Laissez-les se combiner et se mélanger sans créer de conflit intérieur mais relâchez progressivement les attachements fondés sur la peur et permettez aux passions remplies d’Amour de s’exprimer plus pleinement. Cela crée un équilibre sage et naturel.
Ajoutez une cuillerée d’Amour inconditionnel à la passion, remuez bien et vous obtenez l’Élixir de Vie. C’est pourquoi je vous suggère si souvent de… choisir l’Amour, Constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : L’esprit est l’œil de l’âme, pas sa source de pouvoir. Cette dernière se trouve dans le cœur, autrement dit, dans les passions. Luc de Clapiers

SONGERIE DE MICHAEL du 21 février 2020

On me demande comment définir “mind” (l’esprit). [NDLT : je le laisse intentionnellement en anglais dans cette songerie pour qu’on se réfère tous bien à ce dont Michael nous parle. Le mot anglais “mind” est, effectivement, horriblement difficile à traduire car c’est toujours une affaire de contexte !] Je me rends compte que dans certaines langues “mind” a quatre ou cinq sens, mais aucun n’est le même que ce que nous entendons en anglais. Bon, c’est “ma” signification dans un sens plus métaphysique du mot que je donne ici. Premièrement, nous n’avons pas chacun un “mind” séparé, même si nous parlons de “mon” “mind”. C’est “le mind”, pas mon “mind” ni le vôtre. Le “mind” est une énergie universelle Une, tout comme nous sommes tous Une humanité. Le “mind” n’est ni votre ami ni votre ennemi. Par exemple, si vous vous concentrez avec crainte sur un problème négatif, alors ce sur quoi vous vous concentrez, l’énergie / le “mind” va l’investir, s’y connecter et le créer. Si votre focalisation se fait sur une maladie qui vous fait peur – peut-être le coronavirus – alors le “mind” commencera à attirer l’énergie de la maladie pour la connecter à votre peur / énergie de la maladie. Ensuite on se dit qu’on n’a pas de chance ! Vous pourriez dire que le “mind” est une énergie universelle, mais c’est également votre connexion personnelle au monde dans lequel vous vivez. C’est un monde de votre création via le “mind”. Sachez que vous avez probablement utilisé le “mind” de manière imprudente sans aucune idée de la façon dont il fonctionne pendant des milliers d’incarnations, si bien qu’aujourd’hui, c’est le monde dans lequel nous vivons. Quand un grand nombre de personnes utilisent collectivement le “mind” profondément ancré dans la peur, alors, collectivement, un monde de peur est créé pour eux. Cependant, ceux qui restent à l’écart de ce collectif sont capables, individuellement, d’utiliser leur “mind” de manière positive et aimante tout au long de leurs nombreuses incarnations. Il serait juste de dire que la façon dont nous utilisons le “mind” crée et détermine notre état de conscience.
Il devient évident que l’Amour de soi créera un monde qui vous aime et vous soutient. Et comme je vous le rappelle sans arrêt, vous êtes un créateur permanent, 24/7, et vous êtes le monde.
C’est pour cette raison que je vous rappelle constamment de… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Toute abondance commence d’abord dans l’esprit.” Anon

SONGERIE DE MICHAEL du 19 février 2020
Désolé les gens, mais c’est une songerie de jardiniers ! Le Jardin Forestier progresse désormais très bien. Depuis les premières plantations de l’an dernier, nous avons connu une sécheresse presque continue, interrompue par une seule averse torrentielle en octobre de l’année dernière. Henry et moi avons arrosé chaque semaine juste pour garder tout en vie, oubliez faire pousser ! Maintenant, enfin, la sécheresse a pris fin avec environ 350 ml (14 pouces) de merveilleuse pluie. Maintenant, enfin, les plantes que nous avons installées poussent vraiment. Naturellement, nous venons de terminer la deuxième plantation, il y a donc environ 150 à 200 grands arbustes et petits arbres disséminés dans les 8000 m2 de jardin. Le seul inconvénient de notre pluie est la chaleur de 30°C et plus et 100% d’humidité. Transpiration . . . pffffff !!

La plupart des arbustes sont des plantes à fleurs indigènes pour nourrir les oiseaux et les papillons locaux, ainsi que les opossums pygmées et les planeurs de sucre. En plus de cela, nous avons planté peut-être une centaine ou plus de broméliacées de nombreuses variétés différentes. Toutes très colorées. Mardi de cette semaine a été une matinée passée à nouer des fougères cornes d’élan et cornes de cerf aux bons arbres avec des bas en nylon. N’utilisez jamais de ficelle ou de corde de type polypropylène. Nous avons maintenant environ 20 fougères épiphytes qui se lient d’amitié avec leurs nouveaux hôtes. Nous les avons collectées dans mes réservoirs d’eau et à divers autres endroits où elles s’étaient développées à partir de spores trop basses pour que les fougères se développent pleinement. Mardi prochain sera le jour de l’héliconie, nous allons planter de nombreuses variétés très hautes entrecoupées d’heliconia rostrata, qui ont de longs glands de belles fleurs rouges et jaunes. Hormis les espèces indigènes en tubes, la plupart des autres plantes proviennent de mon grand jardin d’origine. Nous avons maintenant environ 9000 m2 de jardin dans lequel Henry et moi pouvons jouer avec plaisir. Je suis convaincu que personne, mais absolument personne, ne peut apprécier la pluie comme un fermier ou un jardinier d’Australie quand la sécheresse prend fin. Nous délirons presque de joie. Pour l’agriculteur, c’est la fin d’années de crève-cœur et, pour le jardinier, c’est la joie de voir nos plantes bien-aimées revitalisées avec une nouvelle croissance. De plus, en prime, nos réservoirs d’eau se remplissent. . . et j’ai beaucoup de réservoirs !
Jardiniers avec la “main verte,” nous sommes des jardiniers qui aimons nos plantes et notre jardin. C’est l’Amour qui détient le pouvoir de connexion entre l’homme et la Nature.
C’est une autre raison pour laquelle je vous exhorte à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Le jardinage requiert beaucoup d’eau – la plus grande part sous forme de transpiration.” Lou Erickson

SONGERIE DE MICHAEL du 16 février 2020

On m’a demandé de commenter sur la religion. Humm. . . un sujet “très” controversé. Le point de vue religieux occidental commun est que nous avons une seule vie. Une arrogance certaine accompagne la plupart des religions dans la mesure où nous pensons tous que notre religion est juste et que toutes les autres ont tort. Je me souviens quand cette constatation m’a “frappé” la première fois, et l’énorme choc que j’ai ressenti avec la réalisation que ma religion avait tort. C’était une religion ; une imposture artificielle, une croyance créée par l’homme qui n’a rien à voir avec Dieu. Cela m’a vraiment impacté. Certaines personnes font une étude comparative des religions, mais cela dépend entièrement des points de vue des autres personnes. Je préfère de loin l’expérience directe de Dieu, mais paradoxalement, il est peu probable que cela se produise via une religion. Nous devons réaliser que toute croyance qui est “retransmise” est pleine d’erreur. On nous dit “d’avoir la foi”. Ceci est une dérobade. J’ai rencontré des gens qui me disent qu’ils ont la foi, mais ils n’ont pas la capacité de faire confiance ! Je suis désolé, mais la confiance totale est le moyen par lequel s’emparer de la foi. La foi religieuse est un concept tandis que la foi “réelle” est un véritable pouvoir. Pour moi, notre “marque” moderne de christianisme n’est rien d’autre qu’un moyen de contrôler les gens. Il place un intermédiaire inutile et non nécessaire entre vous et Dieu. . . c’est le contrôle via la séparation. Nous sommes tous conçus avec la capacité d’avoir une expérience directe avec le divin. La plupart – pas toutes – les religions sont conçues pour saboter ce droit que Dieu a donné. Les religions créent une dépendance, mais nous sommes ici pour apprendre l’auto-dépendance. OK, je suppose que cela suffit pour mettre le feu aux poudres !!!
Ma religion est l’Amour. Je suis le monde, comme vous. L’Amour commence par l’Amour de Soi / soi. C’est la leçon numéro Un pour nous tous. Les conflits dans notre monde actuel révèlent l’incapacité de l’humanité à S/s’Aimer. Et c’est OK. Nous avons l’éternité pour apprendre.
C’est pourquoi j’ajoute avec Amour ma prescription de votre médecine quotidienne consistant à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : Vous n’avez pas besoin de religion pour avoir de la morale. Si vous ne pouvez pas faire la différence entre le bien et le mal, alors vous manquez d’empathie, pas de religion.

SONGERIE DE MICHAEL du 13 février 2020
En parcourant les commentaires que les gens font sur Internet, je suis consterné par le nombre de commentaires grossiers, insultants et carrément méchants. L’une des “citations” les plus stimulantes que j’ai rencontrées est “Est-ce vrai ? Est-ce nécessaire ? Est-ce gentil ?” Wow, cela résume vraiment tout. Alors que je lis les commentaires des gens “à” d’autres personnes et “à propos” d’autres personnes, très, très peu sont nécessaires ou gentils et il est douteux qu’ils soient vrais ! À l’occasion, j’ai un échange avec une personne sur une différence d’opinion ; ils ne m’insultent pas, je ne les insulte pas non plus. Nous sommes tout simplement en désaccord et ça va. S’ils sont délibérément méchants et insultants, alors je les raye de mes “amis.” Je n’aurais pas de telles personnes comme amis dans ma vie quotidienne, alors pourquoi aurais-je des gens hostiles en tant qu’amis facebook ?! Les politiciens et les dirigeants mondiaux sont les plus attaqués et, je suis d’accord, ils passent une grande partie de leur vie à attaquer d’autres personnes. Pourtant, mon père m’a appris que deux torts ne font pas un droit. Faire du tort aux gens qui font du tort aux gens n’ajoute rien de bon à aucun des auteurs. C’est ce bavardage médiatique négatif quotidien qui nourrit et entretient la mauvaise humeur des gens. Quelques-unes de ces personnes affirment même choisir l’Amour!
Choisir l’Amour, ce n’est pas seulement des mots, cela inclut également nos pensées privées. Penser mal et bien parler empire une tromperie déjà sérieuse. Vraiment, c’est aussi simple que de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Il n’y a pas de plus grand pouvoir dans l’Univers que le pouvoir de l’amour. Le sentiment d’amour est la fréquence la plus élevée que vous puissiez émettre. SI vous pouviez emballer chaque pensée dans l’amour, si vous pouviez aimer tout et tous, votre vie serait transformée.” Rhonda Byrnes

SONGERIE DE MICHAEL du 10 février 2020
On m’a demandé de commenter le coronavirus. Évidemment, ce sera un point de vue métaphysique. Il y a une grande discorde dans la conscience humaine en ce moment. Cette discorde non seulement attire / crée des facteurs de conflit – nous sommes des êtres créatifs qui n’en finissent jamais – mais plus nous sommes déséquilibrés, plus nous devenons vulnérables aux maladies. Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, presque tout le monde portait des chaussures à semelles en cuir. Cela nous permettait d’attirer constamment les électrons nécessaires de la planète dans notre corps d’une manière naturelle.  C’est ce qu’on appelle la mise à la terre. Tous les animaux, toute la nature est continuellement à la terre dans la conception parfaite de la vie. Les semelles en cuir sont presque obsolètes. Nous avons maintenant des semelles fantaisie de type plastique / caoutchouc qui ne permettent pas la mise à la terre. Le résultat, nous sommes coupés de notre planète et de la Terre… une discorde grave, que nous ne réalisons pas. Ajoutez à cela notre saturation croissante de pollution électronique, et vous avez plus de discorde. Nous n’avons pas été conçus pour vivre déconnectés de la planète Terre ou pour être submergés par une énergie électronique qui affecte négativement nos corps métaphysiques. Alors maintenant, nous avons une discorde physique et métaphysique. Ajoutez à cela les vaccinations de masse induites par la peur qui sont obligatoires pour les petits enfants, et vous réduisez efficacement notre propre système immunitaire – qui est déjà attaqué. Nous avons créé un mode de vie qui nous rend extrêmement vulnérables aux virus mutés qui sont à la fois naturels et créés par l’homme. Le coronavirus est celui qui nous occupe actuellement… celui de demain est dans les coulisses, il attend.
Vous savez et je sais que nous sommes une race de personnes conflictuelles, argumentatives, baignant dans la peur et malades. Ce n’est pas un jugement, et ce n’est pas tout le monde, mais c’est notre réalité humaine globale. Peu importe qu’il s’agisse de 5G, 4G, 3G ou 2G, ce sont tous des degrés d’une forme de pollution qui aggrave l’anxiété et la dépression de l’humanité. Ils sont tous anti-vie ! Notre énergie personnelle est synchronisée avec la planète Terre sur laquelle nous vivons, pourtant nous nous sommes efficacement déconnectés de la Terre. Ajoutez à tout cela que nous avons une énorme conspiration de quelques-uns pour asservir et contrôler le plus grand nombre via un plongeon mondial de l’économie. Nous leur facilitons la tâche en créant toujours plus de conflits, d’anxiété et de colère dans nos vies. À tous ceux qui lisent ceci, sachez que nous n’avons pas encore atteint le pic du Grand Changement. Arrêtez tous vos conflits intérieurs, reconnectez-vous avec la Nature aux niveaux physique et métaphysique, et s’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît, pour vous-même et pour toute l’humanité, lâchez vos réactions négatives et… choisissez l’Amour, EN CONSCIENCE !  

Texte de l’illustration : Soyez comme un arbre. Restez ancré. Connectez-vous à vos racines. Développez une nouvelle feuille. Pliez avant de vous briser. Appréciez votre propre beauté. Continuez à grandir.

SONGERIE DE MICHAEL du 8 février 2020
Je ne suis pas une personne politique, c’est donc plus un commentaire sur l’énergie que sur les gens. J’ai lu un rapport selon lequel environ 63 millions d’Américains ont voté pour Trump, 66 millions ont voté pour Clinton et 99 millions n’ont pas voté du tout. Métaphysiquement, les personnes non votantes représentent énergiquement un niveau élevé d’apathie et de suffisance ; on considère que c’est leur non-vote qui a mis Trump au pouvoir. Le président américain a certainement fait preuve d’un manque d’intégrité, d’un manque d’éthique et d’un haut degré de narcissisme. La plupart des gens sont conscients qu’énergiquement, il y a eu, dans l’ensemble, une abdication de la décence humaine, de la politesse et de la respectabilité au sein du parti républicain tout en révélant l’ineptie et l’incapacité du parti démocrate. Je ne pointe pas du doigt Trump et je dis mal. Je dis que lorsque la population majoritaire d’un pays fait preuve d’un niveau d’apathie si élevé qu’elle ne prend même pas la peine de voter, alors cette énergie est l’énergie humaine dominante de ce pays. Il n’y a pas longtemps, quelques soi-disant pays arriérés se battaient pour le «droit» de voter, mais l’Amérique rejette ce droit régulièrement. Cette apathie et la tourmente qui l’accompagne sont de l’énergie, et c’est cette énergie qui détermine le fonctionnement du peuple de ce pays. Quand ils allaient destituer Bill Clinton pour une fellation, ils ont appelé des témoins. Qui aurait pu imaginer que pour la mise en accusation suivante, ils ne seraient pas autorisés à appeler des témoins !! ?? Comment cela a-t-il pu se produire ? Il suffit d’un grand manque d’intégrité, d’une bonne dose d’apathie, de l’arôme de la corruption, le tout mixé et mélangé en un pudding sans aucun principe. Quand il entre dans le four, il en sort pollué au cœur, pourri. C’est le chemin vers une dictature. Pour moi, le peuple américain démontre maintenant que ce que la grande majorité sème, la population entière doit le récolter. Je suis sûr que les riches qui ne pensent pas plus loin que leurs comptes bancaires en sont satisfaits, mais la balle n’a pas encore cessé de rouler, et énergétiquement les choses vont empirer avant de s’améliorer. A titre personnel, certaines de mes personnes préférées sont américaines. Ce n’est pas une attaque contre ce «grand» pays ou son président ou son peuple ; c’est une suggestion pour que nous regardions tous et apprenions comment fonctionne l’énergie. . . et que, dans nos vies personnelles – le microcosme du macrocosme – nous l’utilisions avec amour et sagesse.
Le pudding politique manque désespérément de la magie alchimique de l’Amour. Dans votre vie personnelle et familiale, je vous recommande de l’ajouter généreusement en… choisissant l’Amour, EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : La vie, c’est comme peindre. Tracez les lignes avec espoir. Effacez les erreurs avec tolérance. Plongez le pinceau dans la peinture avec beaucoup de patience. Et peignez avec amour. Bonne matinée.

SONGERIE DE MICHAEL du 5 février 2020
Ah. . . l’émerveillement et les malheurs de la vie aux yeux du public. . . même si c’est un petit œil !!! Chaque fois que j’écris sur les réseaux sociaux ou que je parle en public, j’ai une certaine leçon qui m’est renforcée encore et encore ; c’est un vieil et sage adage. Vous pouvez plaire à certaines personnes de temps en temps, mais vous ne pouvez pas plaire à «toutes» les personnes «tout le temps». C’est une expérience intéressante d’être attaqué verbalement pendant ou à la fin d’un discours public. J’avoue, ça m’arrive rarement, mais quand ça arrive, il ne faut pas vous défendre. Vous savez que vous avez appuyé sur l’un de leurs boutons, et en ce qui les concerne, vous êtes responsable de leur blessure actuelle. Ils libèrent surtout un flot de mots et de colère contre vous, et peu importe à quel point c’est irrationnel ou injuste, vous devez leur permettre de décharger leur torrent de douleur. Il suffit de rester debout et de l’accepter. Vous devez ensuite arrêter toutes les personnes qui se lèvent avec un torrent de mots égal pour vous défendre. Vous n’avez pas besoin de défense, vous n’avez rien fait ou dit de mal. C’est une situation fondée sur, des problèmes profonds et non résolus d’une seule personne, et n’en avons-nous pas tous ? Vous devez ensuite vous impliquer doucement avec la personne sans vous impliquer profondément ! Quelques-uns se calmeront immédiatement si vous leur parlez calmement et avec respect. Si vous réagissez à leur tirade colérique, vous n’êtes pas encore prêt pour parler en public. Certains ont pris quelques-uns de vos mots et les ont profondément personnalisés, alors ils ont le carburant pour vous blâmer pour leurs problèmes… ou ils sont convaincus que vous ne vous souciez pas d’eux. Vous devez apprendre à gérer tout cela rapidement et calmement, en gardant les autres à l’écart. Si ça traîne trop longtemps, tout part en vrille. À l’occasion, vous pouvez être attaqué par une personne dont l’ego est dégonflé par vos paroles, et elle doit immédiatement et en public renforcer son statut supposé. Vous vous contentez de lui sourire !
La plateforme publique est un endroit merveilleux si vous souhaitez partager un message de votre cœur ; c’est l’esprit qui réagit, pas le cœur ; c’est le lieu de la Sagesse, de l’Amour et de la Compassion.
La scène est également un endroit idéal pour renforcer le message universel du… choix de l’Amour EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : Il y a des gens qui pourraient vous entendre dire des milliers de mots et qui ne vous comprendraient toujours pas. Et il y en a d’autres qui vont vous comprendre sans que vous en prononciez un seul.

SONGERIE DE MICHAEL du 2 février 2020

J’ai passé une semaine chaude à transpirer dans mon Jardin Forestier, c’est pourquoi je n’ai pas été disponible. Maintenant… Je vais méditer sur la faible estime de soi-même. Sans que nous le réalisions, nous partageons continuellement notre estime de nous-mêmes personnelle dans nos commentaires et conversations avec d’autres personnes. Les gens qui recherchent la faute chez les autres sont des gens qui trouvent continuellement des fautes chez eux. Ceux qui sont menacés par d’autres ont également une faible estime d’eux-mêmes. Une faible estime de soi déclenche des réactions vives et négatives de défense rapide de soi-même qui, invariablement, précède une attaque verbale contre l’autre personne. Un autre signe vient des personnes qui prennent pour eux tous les commentaires, en supposant qu’il s’agit d’attaques personnelles. De toute évidence, une faible estime de soi est très courante. Ce n’est pas un crime, ce n’est ni mal ni faux, mais cela rend la vie beaucoup plus difficile qu’elle ne devrait l’être. Quelques conseils utiles : la vérité est que vous allez bien. Ce que vous pensez de vous est d’une importance suprême ; ce que les autres pensent de vous, ce n’est pas votre affaire. Sérieusement, n’en faites pas votre affaire. Si vous ne vous aimez pas, vous serez autocritique. Cela attire alors les critiques apparentes d’autres personnes. N’oubliez pas que “vous” êtes le créateur de “votre” vie… personne d’autre! C’est votre relation avec vous-même qui détermine la relation des autres avec vous. Une faible estime de soi diminue votre relation avec vous-même, réduisant ainsi toutes les autres relations. Arrêtez-vous avec les pensées d’attaque, envers vous-même comme envers les autres. En tant que personnage public, il m’arrive d’être attaqué, généralement par des gens qui ne savent rien de moi. Pourquoi ? C’est parce qu’ils sont menacés par la force intérieure et la clarté. Quelque chose qu’ils ont rarement. Bien sûr, ils nieraient cela, mais il y a tant de comportements courants et évidents lorsque vous avez autant d’interaction avec le public que moi. Ces attaques me racontent simplement leur relation avec eux-mêmes.
Une personne ayant une faible estime de soi rejettera et ridiculisera généralement l’idée même de choisir l’Amour. Pourtant, ce sont les gens qui sont affamés de l’Amour de Soi.
Donc, encore une fois, je vous recommande de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : Un oiseau assis sur une branche n’a pas peur que la branche casse, parce que sa confiance n’est pas placée da la branche mais dans ses propres ailes. Croyez toujours en vous-même.

SONGERIE DE MICHAEL du 24 janvier 2020
J’ai conscience que beaucoup de gens vivent toute leur vie comme une énorme compétition. Bien sûr, ces personnes prennent du temps pour se détendre ou dormir, mais au moment où elles montent dans leur voiture. . . la compétition commence. Un homme très proche de moi considère que la conduite est une compétition. Il s’y est engagé depuis qu’il a obtenu son premier permis mais il a dit que cela avait commencé à l’école. Les examens étaient une compétition pour voir qui était le plus intelligent ou qui avait obtenu les meilleurs scores. Et puis il y avait le sport scolaire !!! Ce n’est ni mauvais ni mal, c’est juste une observation que je partage. Cela semble surtout accompagner la domination du cerveau gauche. Par nature, je n’ai jamais été le moins du monde compétitif. Je me fiche pas mal de savoir qui conduit plus vite ou mieux que moi, tant que j’arrive à destination en toute sécurité. L’homme que j’ai mentionné m’a expliqué que toute vie est une énorme compétition, y compris la Nature. J’ai ri en entendant ça et j’ai passé un bon moment à lui expliquer que la Nature est le vaste mouvement de l’énergie métaphysique manifesté dans une myriade de formes physiques. Elle n’est pas du tout compétitive. La compétition est un concept entièrement fondé sur l’ego qui repose sur la séparation, pas sur la connectivité de toute Vie. En fait, la Nature est la vaste coopération presque incompréhensible de la vie. Lorsque vous êtes entièrement non compétitif, vous voyez, ressentez et expérimentez cette connexion très profonde dans la Nature. Mais le compétiteur voit et expérimente ce qui soutient sa croyance. Je voudrais souligner que la vie n’est “pas” une compétition. Nos vies sont fondées sur l’illusion de la séparation et de l’isolement et il est regrettable que la compétitivité soutienne et maintienne cette illusion destructrice. Toute vie est Une seule énergie.
Certaines personnes pensent que l’amour est une compétition entre les gens. Désolé mais alors que la romance et les émotions rivalisent certainement, l’Amour reste comme un phare de Lumière dans l’obscurité de l’illusion. C’est pourquoi je vous suggère de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “La vie n’est pas une COMPETITION, la vie est une question d’aide et d’inspiration pour les autres pour que nous puissions, chacun, atteindre notre POTENTIEL.” Kim Chase

SONGERIE DE MICHAEL du 22 janvier 2020
Lors de ma dernière publication, Solam a fait le commentaire suivant : “Parfois, des indices arrivent avant la question.” Pour moi, cela semblait complètement hors de propos avec mon message, mais cela mis à part, je le considère comme un commentaire très sage et perspicace. Si souvent, lorsque je suis interviewé, l’interviewer semble n’avoir aucune idée des questions à poser. Une de ces personnes m’en a parlé. Pour moi, les indices avant la question concernent l’écoute. La plupart des gens n’écoutent pas, ils entendent et entendre est très différent de l’écoute. Dans la vie, les indices de la manière de vivre se présentent presque toujours avant la question du pourquoi ou du comment n’arrive. Nous sommes si occupés dans nos esprits engagés dans un dialogue avec nous-mêmes que nous faisons rarement une pause assez longtemps pour avoir un dialogue avec la vie. Considérez les nombreux problèmes qui assaillent tant de gens : c’est leur véritable dialogue avec la vie qu’ils n’ont pas pleinement conscience d’avoir. J’étais une personne comme ça autrefois, jamais présent et toujours en train de rattraper mon retard. Maintenant, j’engage la vie par le cœur, plutôt que par une interprétation cérébrale de la vie. L’interprétation du cerveau est normalement liée aux autres et glanée dans les médias. C’est là que la division intervient alors qu’une masse de cerveaux interprète d’une manière et une autre foule de cerveaux d’une autre. Si nous devions tous nous engager consciemment dans la vie dans l‘instant, cela révélerait que toute l’humanité est connectée : cela révélerait les indices des questions sur la vie.
Nous pouvons assister et développer ce processus en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : Si vous pouviez reculer suffisamment et observer tout le processus, vous verriez que vous êtes un être totalement déterminé. Le moment même où vous vous éveillerez est totalement déterminé. Pendant combien de temps vous allez dormir est totalement déterminé. Ce que vous allez entendre de ce que je dis est totalement déterminé.
Il n’y a pas du tout d’accidents dans cette affaire. Les accidents n’en sont que de là où vous regardez. Pour l’ego, cela ressemble à des miracles et à des accidents.
Pas de miracles. Pas d’accidents.
C’est juste votre point de vision dans lequel vous êtes en quelque sorte… coincé.

SONGERIE DE MICHAEL du 20 janvier 2020
Je me demande parfois si Facebook est fou… ou simplement très créatif ! Je reçois si souvent des notifications de rappel des réunions auxquelles je vais ou des événements auxquels j’assiste, ce qui est une invention complète !!!

Sur un sujet très différent, je me demande aussi pourquoi tant de gens cherchent constamment à être guéris ou à se guérir eux-mêmes. Je ne parle pas de se maintenir consciemment en bonne santé personnelle ; c’est du bon sens. Comme pour tout le reste, la santé est une question de conscience. Lorsqu’une personne a une relation aimable et aimante avec elle-même, elle est en harmonie avec la vie et son mode de vie. Naturellement, l’harmonie et la paix intérieure reflètent une bonne santé. Les troubles intérieurs de l’autocritique et de l’auto-accusation ne sont pas seulement intériorisés, ils s’expriment également dans nos paroles et nos actes. Naturellement, cela se reflète dans la maladie, la mauvaise santé et les blessures. Nous ne pouvons “attraper” une maladie d’une autre personne que si nous sommes à la même fréquence que la maladie. Ironiquement, lorsque nous “craignons” d’attraper la maladie, cette réaction nous met automatiquement sur la même fréquence que la maladie. Je suis octogénaire en années linéaires, mais le moi essentiel est un Être métaphysique sans âge, comme vous. Je me le rappelle constamment. Bien sûr, mon corps vieillit, j’accepte cela, mais je n’ai rien à guérir et je ne recherche pas la guérison. Mon attitude envers moi-même est une acceptation complète que je suis comme je suis ; que les choses sont comme elles sont. Pas de problèmes. Quand une personne va constamment chez des guérisseurs, des médiums ou leur médecin avec le besoin d’être guéri, leur déclaration intérieure dit que tout n’est pas parfait dans leur monde. Ni le guérisseur, le médium ni, d’ailleurs, un médecin ordinaire ne peut enlever ça. Vous êtes le monde, et la paix et l’harmonie en vous sont à l’égal de la paix et l’harmonie dans votre monde. Cela dit, beaucoup de gens rapportent la discorde et la perturbation des vies passées. Cela se traduit presque toujours par une maladie ou des problèmes physiques qui ne sont souvent pas en accord avec la nouvelle énergie de la personne incarnée. Ça arrive. La vie n’est pas qu’un simple séjour dans le temps ; c’est le processus presque sans fin du timing et de conscience qui perfectionnent les pas de la danse appelée humanité.
Vous pouvez beaucoup harmoniser la danse en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “L’AMOUR DE SOI signifie lâcher le besoin d’être ce que les autres veuillent que vous soyez.” Patricia Young

SONGERIE DE MICHAEL du 17 janvier 2020
J’adore vraiment lire des trucs comme ça. Ce qui se passe chaque seconde dans l’univers… le soleil perd 6 milliards de kg de masse, 4800 nouvelles étoiles sont nées, 10 étoiles explosent en formant des trous noirs, les bords extérieurs de l’univers s’élargissent de 900 millions de mètres… et c’est ainsi ! Dramatique, hein ! L’esprit s’embrouille. J’avoue, je me demande qui fait les calculs ou qui compte les nouvelles étoiles, mais c’est la même chose en Australie avec le dernier chiffre d’un milliard et demi d’animaux morts dans nos feux de brousse. Les médias et tout le monde citent ensuite ce chiffre très dramatique, mais qui a fait le décompte ou sur quoi les estimations se sont-elles fondées ? Est-ce que cela inclut les insectes ? Personnellement, bien que cela ne diminue en rien l’horreur des incendies, je pense que c’est devenu une nouvelle statistique pour des gens comme Greta Thunberg, pour nous pousser dans le contrôle du climat. Je souhaiterais sérieusement que quelqu’un se présente et dise au monde que personne ne contrôle le climat en dehors de la Nature et que le carbone n’est pas le méchant ici. Il semble impossible de nos jours d’avoir une discussion sans désinformation de masse accompagnée des accès de colère chez les adolescents et les adultes. La colère et la réaction vont de pair avec l’hystérie et le battage médiatique. Il semble que nous soyons à une époque où ceux qui crient le plus fort obtiennent le plus de couverture médiatique et deviennent ceux qui arrivent à dire comment sont les choses. Eh bien, je suis désolé, mais je n’achète pas ça. Je ne suis pas plus impressionné par les adolescents hyper réactifs qui gueulent que par notre dinosaure Australien de Premier Ministre qui a manifestement du mal à suivre ce qui se passe. Et pour ce qui est de Trump, qui apprend encore les compétences linguistiques de quatrième année d’école primaire… par pitié, virez les clowns et mettons en place quelques personnes intelligentes et sages.
On est bien d’accord… rien de ce qui précède n’est écrit avec colère. Une pointe de frustration, peut-être, mais j’accepte que l’idiotie mondiale accompagne le changement global. Pendant ce temps, c’est le moment idéal pour se détendre intérieurement et pour… choisir l’Amour, délibérément et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : Mieux vaut prendre une claque de la vérité que le baiser d’un mensonge.

SONGERIE DE MICHAEL du 15 janvier 2020
On m’a posé des questions sur les rêves. Ce n’est pas mon sujet, mais je les connais un peu. Ceux qui passent le plus inaperçus sont les rêves en noir et blanc, presque jamais mémorisés, et causés principalement par des images rétiniennes retenues. Ensuite, il y a les rêves qui viennent d’une activité cérébrale continue pendant le sommeil, vagues, rarement rappelés, une conglomération de bêtises – comme la plupart de nos pensées ! Des rêves plus vivants se produisent avec le sommeil paradoxal (mouvements oculaires rapides). Il peut s’agir de rêves très prophétiques, en couleur, et on s’en souvient le plus souvent. Ceux-ci ne doivent pas être négligées simplement parce qu’elles n’ont pas toujours de sens. Les rêves se produisent dans le temps sphérique (tout le temps occupe le même instant), de sorte que le cerveau ne peut pas leur donner du sens. L’interprétation cérébrale d’un rêve est souvent un espace de confusion. Le cerveau doit traduire le temps sphérique en temps linéaire, créant ainsi une version très confuse du rêve non linéaire original. Lorsqu’on est éveillé, il est sage d’aborder un tel rêve à partir au niveau du cœur et de l’intuition, plutôt que de façon rationnelle et logique. Parfois, nous avons des rêves répétitifs. Ne les rejetez jamais, surtout s’ils se répètent plusieurs fois. C’est un message de votre subconscient plus profond où vous êtes fixé et coincé sur un certain problème. Chaque fois que vous vous réveillez d’un tel rêve, écrivez-le. Non seulement le contenu changera et se clarifiera progressivement, mais il arrivera un moment où vous saurez exactement ce qu’il signifie. Pourchasser mentalement le sens d’un rêve n’est pas une bonne idée. Le simple fait d’écrire le rêve permet à la focalisation d’attirer la clarté. Le rêve lucide est une pratique par laquelle vous pouvez réaliser que vous rêvez et exercer un certain contrôle sur la progression des rêves. Carolyn avait l’habitude de pratiquer cela.
De mon point de vue, le monde occidental dédaigne bien trop les rêves. Il y a bien longtemps, quand j’étais sérieusement bloqué mentalement et émotionnellement, c’est une année de rêve répétitif qui m’a montré ma voie à suivre.
Cependant, je sais maintenant que la meilleure voie à suivre est de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : Je ne peux pas quitter mon lit car je n’ai pas fini de rêver. Je ne peux pas trouver les mots parce qu’ils ont tous perdu leur sens.

SONGERIE DE MICHAEL du 13 janvier 2020
Il semblerait que certaines personnes explorent des modes de vivre de la manière la plus basse, la plus dépravée et la plus dégoûtante possible. Imaginez l’état de conscience des gens qui volent tout ce qui a de la valeur dans les maisons des victimes d’incendie. La maison a survécu à l’incendie et les résidents gravement choqués ne sont pas encore revenus. Quand ils le font, ils ont été volés. Ensuite, il y a les escrocs avec une fausse assurance-incendie et les personnes qui prétendent aider et qui laissent leurs victimes encore plus impuissantes qu’auparavant. Il y a un prix à payer pour un tel mode de vie. Dans la plénitude du temps intemporel, les âmes qu’elles sont exigeront un châtiment exemplaire pour leurs crimes contre l’humanité… contre eux-mêmes dans l’Unité. Ils vivent une vie à court terme avec un gain à très court terme tout en payant un prix à long terme pour leurs biens mal acquis. Ce qu’ils infligent aux autres, leur sera infligé à leur tour. C’est le cycle répétitif de la vie que les gens empruntent involontairement.
De même pour les gens qui allument les feux qui provoquent tant de morts et de destructions. Qu’ils soient pris ou non, et beaucoup le sont, ils paieront le prix dans les incarnations qui les attendent jusqu’à ce qu’ils ne soient plus dans cette conscience basse et violente. Un escroc ou un voleur commet des violences contre ses victimes. Oh, et rejetez la désinformation selon laquelle les feux en Australie sont un phénomène naturel à cause du soleil et de la chaleur : peut-être un sur cent tomberait dans cette catégorie. Il s’agit principalement d’incendies criminels, et l’incendie criminel est de la violence de très haut niveau. Je dois également dire que la violence verbale contre une autre personne a le même rendement karmique que s’il s’agissait de violence physique. Bien que sur le plan physique, cela semble très différent, sur le plan métaphysique plus profond, la violence est la violence.
Sans aucun doute, la dette à vie qui est la meilleure est lorsque la dette est contractée par le… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “La vie en en réalité très simple. Ce que nous donnons, nous le recevons en retour. Chaque pensée crée notre futur.” Louise Hay

SONGERIE DE MICHAEL du 11 janvier 2020
On m’a fait remarquer que lorsque j’écris “suivez votre cœur”, cela peut facilement être mal interprété comme “suivez vos émotions”. C’est vrai, c’est possible. Bien que je ne pense jamais de cette façon, j’oublie que beaucoup de gens considèrent le cœur comme le centre de leurs émotions. Pour moi, le cœur “métaphysique” est le siège de l’âme que vous êtes. C’est le siège de l’Amour et de la Confiance inconditionnels et le siège de l’intelligence consciente ; tout cela accompagne l’âme. L’Amour et l’intelligence sont des aspects de l’âme que nous – espérons-le ! – continuons à faire croître et se développer. Je me rends compte que l’amour est considéré comme une émotion, mais ce n’est pas le cas : l’Amour est le Pouvoir de la Création. Notre plexus solaire est le chakra des émotions. Nous avons effectivement une capacité qui s’appelle l’intelligence émotionnelle, j’enseigne à ce sujet, et elle est également centrée dans le plexus solaire. Lorsque les gens en parlent et suivent l’intuition de leurs “tripes,” ils font l’expérience de l’intelligence émotionnelle. Cela peut être utilisé et développé à un degré assez élevé. Il est plutôt regrettable que de nombreuses personnes qui éprouvent ces intuitions de leurs tripes leur fassent rarement confiance : et la confiance fait partie intégrante de leur développement. Le “savoir” pur et direct découle généralement du cœur, mais nous sommes tellement orientés cerveau aujourd’hui que cela n’est souvent pas reconnu comme tel. Je ne connais pas les écoles modernes, mais l’école où je suis allé était purement orientée vers le cerveau gauche ; tout le reste, je l’ai développé pour moi-même. Si les enseignants ne font pas l’expérience de ces choses, ils n’ont aucun moyen de les enseigner. C’est dommage. Utiliser le cerveau seul, c’est un peu comme une voiture à quatre cylindres fonctionnant sur trois.

C’est un acte à la fois d’intelligence consciente et d’intelligence émotionnelle que de…. Choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “Les choses les meilleures et les plus belles dans le monde ne peuvent pas être vues ni même touchées – elles doivent être ressenties avec le cœur.” Helen Keller

SONGERIE DE MICHAEL du 9 janvier 2020
Pour tous ceux qui se sont gentiment inquiétés de notre bien-être dans les feux de brousse australiens, merci, mais ils sont loin de nous. Il y a une idée fausse selon laquelle toute l’Australie flambe… ce n’est pas vrai. Une zone d’environ la moitié de la taille de la Grande-Bretagne est en feu, et c’est terrible, mais j’ai lu une fois que vous pourriez mettre la Grande-Bretagne plus de cinquante fois dans l’Australie et qu’il resterait encore beaucoup d’espace ! Il y a deux jours, j’ai reçu cet e-mail : “Je viens de lire qu’il y a enfin de la pluie sur les feux de brousse. Un grand groupe de vos fans ont participé à une méditation à ce sujet, et je suis sûr qu’ils n’étaient pas les seuls. Cela a-t-il précipité la pluie ? Pensez-vous que la prière et la méditation aient un effet? Si oui, comment?

Oui, il y a eu un peu de pluie sur certains des feux de brousse et ils continuent de brûler, et de fortes pluies dans quelques endroits qui ont beaucoup aidé. Et oui, la prière peut avoir un effet énorme si elle est faite correctement avec une concentration correcte. Bon, revenons à un principe bien connu : l’énergie se dirige vers ce sur quoi vous vous focalisez, elle connecte et elle crée. Qu’on le veuille ou non, nous sommes tous créateurs ! Lorsque quelques milliers, ou des millions, de personnes se réunissent dans la prière ou la médiation, toutes avec le même objectif d’Amour ou de Paix, une puissante énergie de création est libérée. Pour la pluie, le principe reste le même, mais la focalisation doit inclure les lieux, et elle a besoin des émotions de joie car il pleut dans ces zones. Il ne doit y avoir aucune allusion à la terrible gravité de la situation dans ces zones de feu, avec l’espoir que la pluie tombe. La focalisation doit contenir l’imagination de la sensation, l’odeur, le délice et la joie, les émotions de fortes pluies. Une si grande partie de la prière vise ce que nous ne “voulons pas”, plutôt que ce que nous “faisons”. Par exemple… “S’il te plait, Dieu, ne laisse pas ma mère mourir.” “Mère mourir” est la focalisation, alors qu’il devrait être “fais que ma mère vivre.” La prière peut être nuisible !!

Les feux s’étendent sur une très grande zone, il est donc impossible de pointer sur une zone plutôt qu’une autre, mais pour être efficace avec la prière ou la méditation, la focalisation doit être purement et simplement la pluie. N’oubliez pas que les incendies ne s’immobilisent pas. Lorsque vous obtenez un front de feu de plus de cent kilomètres de large, il se déplace plus rapidement qu’une voiture ne peut s’échapper et crée son propre climat. Les boules de gaz volatiles flottent souvent bien à l’avant du feu, faisant exploser les maisons et les arbres avant que le véritable front de feu n’arrive. Cela peut également vous surprendre de savoir que ces incendies en ce moment ne sont peut-être pas les pires de l’histoire des incendies en Australie ; cela ne sera déterminé que lorsque tout sera terminé. Les sécheresses et les feux de brousse, les cyclones et les inondations font partie intégrante de l’histoire des siècles les plus récents de l’Australie. Et nous aimons toujours notre terre et nous l’appelons le “pays de la chance”.

Pendant que nous avons des feux de brousse qui font rage en Australie, le monde entier glisse dans la tourmente du changement qui fait rage. La peur et les troubles sont prédominants. Maintenant, plus que jamais, vous et moi, avec le pouvoir du “nous”, devons… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE

SONGERIE DE MICHAEL du 5 janvier 2020
Au cours des 20 dernières années, j’ai lu de nombreuses prédictions pour notre avenir assez immédiat, par des Êtres canalisés. Et ouah… ça avait vraiment l’air top ! Tous les méchants étaient rassemblés et gérés tandis que les gentils devaient se préparer à un grand changement. L’image du monde qui était peinte était très édifiante et positive. J’ai pris quelques notes ici et là, et au meilleur de ma connaissance, toutes les prédictions ont complètement échoué à se réaliser. Certains ont même prédit l’année et ils sont tombés à côté. Certains repoussent l’année du changement d’année en année, alors inutile de vous dire que j’ai mis mes notes de prédictions à la poubelle, là où elles doivent être. D’accord, j’avoue que je suis plutôt crédule, je fais confiance aux gens et à la vie, mais il arrive un moment où le ridicule se révèle ridicule. Permettez-moi de dire ici que je n’avais pas besoin des prédictions ; j’étais juste curieux. Chaque prédiction était réconfortante pour ceux qui avaient besoin de réconfort, encourageant également les gens à être patients car tout était en train d’arriver. J’ai trouvé que je voulais vraiment qu’elles soient vraies et j’ai eu un sentiment de “déception” lorsque j’ai finalement utilisé mon bouton Supprimer pour toutes ces foutaises. Une chose, cependant, je pense qu’elles ont soutenu de très nombreuses personnes, même si elles ont toutes raté… selon mes observations!

Je me souviens il y a des années à la télévision australienne que Richard Carlton de Sixty Minutes a introduit une chaîne sud-américaine en Australie. Il a eu une exposition télévisuelle controversée avant d’annoncer qu’il allait proposer une canalisation importante à l’Opéra de Sydney. Dès que je l’ai vu et entendu, j’ai dit à ma défunte épouse qu’il était un imposteur. Dix mille personnes ont payé pour aller l’écouter à l’Opéra. Le dimanche suivant, sur Sixty Minutes, Richard a annoncé que le gars était un acteur sud-américain et n’avait jamais canalisé de sa vie. Tout était du cinéma. Richard avait tenté de prouver que les adeptes du New Age étaient tous crédules et n’avaient aucune idée de qui était authentique et qui jouait simplement un rôle. Il a très bien démontré son point de vue.

Le Changement dans lequel nous sommes impliqués c’est notre propre gâchis que nous devons nettoyer. L’histoire prouve que le blâme, la colère et les représailles – comme les États-Unis et l’Iran, en ce moment – engendrent simplement plus de guerre, et ne fonctionnent clairement pas. Chaque personne vivra le Changement de la manière qui lui convient le mieux personnellement, même si c’est dans une expérience de masse. La meilleure façon de traverser cela consiste à Agir avec votre cœur, à Penser avec votre cœur et à Vivre avec votre cœur. Votre cœur ne jugera ni ne condamnera, ça, c’est le rôle de l’esprit. Votre cœur… choisira l’Amour, EN CONSCIENCE !

Texte de l’illustration : “Si jamais vous hésitez entre ESPRIT et CŒUR… Alors suivez toujours votre CŒUR… Il vous donnera la meilleur résultat… Pas immédiatement mais sûrement.”
Najuka Majithia

SONGERIE DE MICHAEL du 3 janvier 2020
Je ne fais que songer mais il est étrange que tous les feux de brousse en Australie se trouvent dans des zones peuplées. Dans l’intérieur du pays, où personne ne vit, il n’y a pas de feux de brousse sérieux. Il est assez évident que les gens et la tragédie vont de pair. Vous pourriez dire : “Qu’en est-il de tous les millions – oui, des millions ! – d’animaux perdus ?” Pour moi, rien n’arrive par accident, rien par hasard. Rationnellement, rien ne peut justifier la destruction et les morts qui se produisent actuellement au moment même où j’écris ceci, mais la vie est loin d’être rationnelle. Pour moi – c’est-à-dire que vous n’avez à accepter quoi que ce soit de tout cela – toute vie concerne le mouvement dans l’instant où la conscience du Un s’exprime. Si vous acceptez que toute vie est Une conscience holistique, alors rien ne peut être hors de l’ordre du Tout. C’est le sens d’une vie holistique. Lorsque nous essayons de comprendre le “pourquoi et le comment” des terribles feux de brousse d’Oz avec notre intellect, nous luttons pour en avoir une explication acceptable; c’est le lieu de l’argumentation, des dissensions perpétuelles. Pour moi, tout ce scénario choquant fait partie de la période de Changement Majeur dans laquelle nous entrons plus pleinement. Certains pays connaîtront davantage de tremblements de terre, une augmentation de l’activité volcanique, des tornades et des tsunamis, etc. Tout ne fait que commencer. Notre grande vulnérabilité en Australie, ce sont les feux de brousse et les inondations. Qu’est-ce que tout cela veut dire ? Mis à part le Changement Majeur, il s’agit de la façon dont nous réagissons ou répondons en conscience. Allons-nous nourrir la colère et le blâme dans la conscience humaine collective de masse, ou allons-nous adopter une action plus compatissante et plus aimante ? De toute évidence, ce seront les deux, mais au lieu de se focaliser immensément sur la mort, la souffrance et la misère qui nous accompagnent depuis toujours, il serait préférable que nous puissions nous concentrer sur l’Amour, la positivité et la continuité de la vie… ce serait Nouveau ! Les médias vont gonfler et dramatiser tout ce qui se passe, c’est leur boulot ! Ils ne vous diront pas que la vie ne peut jamais s’éteindre, seulement la forme physique des personnes, des animaux et des arbres. Cette perte est terrible pour nous, mais elle n’est rien d’autre que le déplacement de la conscience de tous ceux-ci vers un emplacement plus élevé d’expression purement métaphysique. Rien de tout cela ne facilite les choses mais tant que nous nous concentrons sur la mort et la destruction, nous les créons indéfiniment, encore et encore. Il s’agit de la vie qui nous enseigne les principes impliqués dans un ordre supérieur, pas l’illusion de la perte et de la misère qui sont devenues notre objectif principal.
Oui, soyez attentifs, priez, faites ce qui fonctionne pour vous mais, s’il vous plaît, restez focalisés sur la Vie et l’Amour en tant que Un, inséparables, que rien ne pourra jamais éteindre. Autrement dit, pendant que vous regardez, entendez et lisez les nouvelles dans les médias, … choisissez l’Amour EN CONSCIENCE !
Texte de l’illustration : “L’Amour est le Soin, L’Amour est le Pouvoir, L’Amour est la magie des changements, L’Amour est le miroir de la beauté divine.” Rumi