Songeries de Michael 2017

SONGERIE DE MICHAEL du 21 octobre 2017

Je viens de lire un post de Tony Knight sur mon fil d’actualité… ou je ne sais pas comment vous appelez ça. Il parle d’un tsunami de changement. Je vous recommande de le lire. [NDLT : Michael semble ne pas savoir que nous n’avons pas accès à son fil d’actualité. Dans les commentaires anglais, il lui a été demandé de copier ou de poster cet article sur sa page. Dès que c’est fait, je vous le traduis et je vous le donne ici… si vous le réclamez parce que cette songerie tient bien debout par elle-même 😉 Pour le moment, je n’ai rien.] Je suis d’accord avec pratiquement chacun des mots qu’il écrit. C’est quelque chose dont je parle dans mes séminaires intensifs. Nous nous habituons à l’inconfort confortable du plus-de-la-même-chose auquel nous nous accrochons subconsciemment, évitant de faire des choix conscients qui changeraient nos vies. Je dis nous, et pourtant moi et de nombreux autres faisons et vivons ces choix de changement. Il vaut bien mieux avancer et rencontrer le changement face-à-face pour l’embrasser plutôt que tenter de le remettre à plus tard. Ce n’est pas un événement qui va finir par se produire un jour, il en est déjà à ses débuts. Cela dit, il va gagner de la puissance année après année. Certains peuvent peut-être ignorer les débuts, mais cela va passer. Je suis aussi d’accord que cela va frapper les États-Unis en premier, puis l’ensemble du monde occidental… et enfin ceux qui restent. Les gens qui vivent de rien ne seront pas impactés de la même manière que ceux qui vivent avec beaucoup mais ça va faire du mal à tous. Alors, comment nous préparer pour un Changement comme nous n’en avons jamais fait l’expérience ? On apprend à “lâcher prise”. Nous devons tous apprendre que, pour les Êtres que nous sommes, les “choses” n’ont aucune importance. Tous nos “trucs,” tant matériels qu’émotionnels, vont passer à l’essoreuse et “lâcher prise” est la manière de surfer les vagues du changement. Souvenez-vous, l’Amour n’a aucune relation avec la mort alors que la peur la tient par la main… terrifiée. Pratiquer le non attachement est une manière sensée, dépourvue de peur, de maintenir votre focalisation sur la Vérité de votre Être.

Comme toujours, je suggère que vous… choisissiez l’Amour, constamment et “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 20 octobre 2017

Je demeure étonné par le nombre de gens dont la focalisation toute entière se place sur les mauvais aspects du monde. Même certaines personnes qui lisent ma page Facebook cherchent ce qu’ils peuvent critiquer ou descendre en flamme. Pourquoi lisent-ils ce que j’écris ? S’ils n’aiment pas ce que je dis, pourquoi me lisent-ils ? Comment les gens peuvent-ils transformer la bonne volonté en malveillance et espérer prospérer et espérer que leur vie prenne une bonne direction ? Pendant que vous lisez ces mots, en ce moment même, vous créez la direction et le contenu de votre vie. Avez-vous, vous tous, conscience de ça ? Tellement de gens qui vivent dans l’illusion réagissent à n’importe quoi et à tous les mots qui menacent leurs illusions, leurs préjugés, leurs croyances, leurs jugements. Et ils s’attendent à grandir ! Quand vous vous défendez pour rester les mêmes… vous restez les mêmes. S’il vous plaît, si vous n’aimez pas ce que j’écris, restez à l’écart de ma page. Vous n’avez pas besoin de vous faire de souci et de vouloir me bloquer parce que je visite “très” rarement les pages Facebook de quiconque. Deux de mes fils, un ou deux amis proches… c’est tout ! Donc si vous n’aimez pas mes songeries, désinscrivez-vous des amis de ma page ou faites ce qui vous convient. Mais songeries sont pour les gens qui sont ouverts et qui deviennent plus conscients dans leurs vies quotidiennes, pas pour les gens cyniques plein de jugements négatifs.

Alors souriez, vous tous, tout en… choisissant maintenant l’amour “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 19 octobre 2017

On m’a demandé de faire un commentaire sur le mouvement “Me too”. Personnellement, je trouve que cela a mis longtemps à venir et pourtant le timing est parfait. Tout ce qui peut libérer l’énergie féminine a ma bénédiction. Pour moi, il ne s’agit pas que des femmes. Quand je considère le nombre d’hommes qui, en Australie, ces dernières années, se sont faits connaître en disant “J’en suis aussi”  – une version masculine du “Me too” – signifiant qu’ils ont aussi été abusés sexuellement par les prêtres catholiques quand ils étaient des garçons, je ne peux que me réjouir que les sales jeux de pouvoir cachés soient révélés. Comme nous le savons tous, la maltraitance masculine est aussi vieille que notre humanité actuelle. Les hommes ont utilisé la sexualité pour tyranniser et dominer depuis toujours. Mais je voudrais insister sur le fait qu’il ne s’agit pas de “tous” les hommes. Il y a une généralisation familière qui dit que la plupart des agresseurs ont été eux-mêmes agressés, ce qui n’est pas du tout une excuse. Donc mon commentaire va dans le sens de plus de pouvoir pour ce mouvement, qu’il puisse balayer le monde, non pas en tant que sensation momentanée qui passe sans apporter de changement, mais que cela devienne un pouvoir de nettoyage qui transforme et libère l’énergie féminine autant chez les femmes que chez les hommes. Je sais que ce mouvement ne peut s’épanouir que s’il porte l’Amour et le pardon de la part des agressés envers les agresseurs, plutôt que la rage et la revanche. L’Amour détient le pouvoir de transformation.

C’est pourquoi, encore et encore, j’écris mon mantra continuel sur… le choix de l’Amour “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 18 octobre 2017

YEHAAAAA ! [NDLT : en anglais dans le texte 😉 ]. Nous avons eu 325 ml de pluie au cours des derniers jours. Le jardin explose de vie… étonnant ! La pelouse et le jardin sont passés de la sèche désolation brunâtre de la sécheresse à une explosion verte émeraude de croissance verdoyante. Ça vous oblige à vous arrêter pour penser/ressentir/apprécier. Que ferions-nous sur cette planète sans soleil et sans pluie ? Très simplement, il n’y aurait sans doute pas de vie. Le soleil et la pluie sont deux des choses que nous prenons pour argent comptant. Je doute que les gens des villes leur accordent une pensée, sauf pour rouspéter contre la pluie quand elle est un inconvénient. Et pourtant la pluie et le soleil déterminent la vie sur la Terre, là où elle va s’épanouir et là elle va lutter. Trop de pluie et des gens meurent, trop de soleil et c’est la même chose. Pourtant, quand ils sont équilibrés, le soleil et la pluie sont le pouls même d’une vie vibrante. Les fermiers aussi grommellent facilement contre le trop et le pas assez ; je le sais, j’ai été fermier pendant presque la moitié de ma vie. Mais combien de fois ai-je béni le soleil quand il brillait sur mes besoins et béni la pluie quand elle trempait mes pâturages desséchés. Il est tellement facile de rouspéter constamment et c’est pourtant si rare que nous bénissions… ou que nous comptions régulièrement nos bénédictions. Les inondations et les sécheresses nous rappellent tout ça. Quand les éléments sont déséquilibrés, nous pouvons garantir que l’humanité, elle aussi, est déséquilibrée. Le facteur d’équilibre, bien entendu, c’est l’Amour.

C’est pourquoi je vous rappelle le… choix de l’Amour, constamment et “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 16 octobre 2017

Je réponds ici à la question de Margaret qui se trouve ci-dessous. La peur est toujours fondée sur une fausse évidence qui apparaît comme réelle. Les peurs que les gens ressentent dans leur vie quotidienne sont fondées sur leur vieux programme subconscient répétitif ; nous disons que c’est normal ! La peur a pour effet de vous dépouiller de votre pouvoir tandis que choisir l’Amour vous le donne toujours. Personne ne choisit la peur… la peur vous choisit. Très peu de gens choisissent l’Amour en conscience quand ils se sentent apeurés. Margaret, ce que vous appelez des peurs de mise en garde, je nommerais cela des “intuitions” de mise en garde. L’intuition que quelque chose va se produire dans votre vie a beaucoup de valeur : cela vous offre la possibilité de répondre plutôt que de réagir. L’Amour répond à partir de l’instant. La peur réagit à partir du passé – du programme. L’intuition de quelque chose de mauvais n’est pas négative, c’est positif, cela permet de répondre positivement. La peur vient toujours de votre passé… votre passé plein de peur qui réagit.

Nous stagnons dans la peur mais nous grandissons en conscience en… choisissant l’Amour, en conscience !

Question de Margaret : Michael, vous parlez de la peur comme une illusion. Je ressens que cette peur illusoire peut me paralyser de temps à autre. Qu’en est-il de la peur que nous pouvons ressentir comme un voyant rouge ou un avertissement de devoir faire attention. Avec le recul, j’ai ressenti ces peurs de mise en garde. Maintenant, je fais attention. Parfois, je suis encore confuse. Est-ce que ces deux choses sont des illusions selon votre expérience ? Chacune donne le choix de l’amour, bien entendu. J’aime recevoir des mises en garde, cela m’aide à choisir l’amour et à prendre des décisions en conscience. Les autres peurs m’aident à voir les illusions que j’entretiens.

SONGERIE DE MICHAEL du 15 octobre 2017

La nourriture et la santé sont, de toute évidence, des sujets sur lesquels tout le monde a une forte opinion… et c’est bien. Je suis d’accord que nous vivons dans un monde toxique, Monsanto et ses compères s’assurent de cela, mais nous, les humains, sommes les facteurs créateurs de la vie sur Terre. Par cela, je veux dire que s’il n’y avait pas de pensées toxiques dans l’humanité, il n’y aurait pas de substances toxiques. De même, s’il n’y avait pas de violence dans la pensée humaine, il n’y aurait pas de violence dans l’humanité. La plupart des gens écrivent et/ou parlent de la violence dans le monde mais très peu de gens mentionnent la violence dans leurs propres conversations avec eux-mêmes. Une fois encore – en chaque instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. Vous pouvez lire ceci à répétition et cela reste du fourrage pour le cerveau jusqu’au moment où sa Vérité arrive – alors, les implications sont édifiantes. De nombreuses personnes pratiquent la non-violence, c’est admirable, mais combien d’entre elles n’ont jamais de pensées violentes vis-à-vis d’elles-mêmes ? Vous êtes le monde. Ce que vous pensez a de l’importance. Pour celui à qui vous pensez, vos pensées ne font strictement aucune différence… rien qu’en les pensant, vous créez le monde dans lequel vous vivez. Nous appelons ça la vie ! Je peux vraiment dire que je n’ai plus de pensées violentes vis-à-vis de moi-même ou de quiconque et je “sais” que c’est un accomplissement majeur qui ne peut jamais être atteint en se contentant d’essayer de l’accomplir. Il ne peut être atteint qu’en étant complètement en paix avec soi-même. Vous êtes le monde. Quand vous obtenez cette paix intérieure en conscience, vous êtes une bénédiction pour l’humanité et pour la Terre. C’est une forme très pure de création humaine… et elle change la vie.

Cela commence réellement avec vous. Tout ce que vous devez faire, c’est… choisir l’Amour, constamment et “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 13 octobre 2017

Je suis assez gavé (jeu de mots intentionnel !) par la longue liste des aliments que, apparemment, je ne devrais pas manger. Les céréales ne sont pas bonnes parce qu’elles sont inflammatoires, la même chose avec les solanacées létales – pommes de terre et tomates. Les bananes sont censées me donner de la graisse abdominale et la graisse est une marotte dangereuse qui va me tuer… et ça continue, encore et encore. Tout cela n’est que de la foutaise. À 80 ans, je mange toutes ces choses, je l’ai toujours fait et je le ferai toujours. Je peux faire un travail physique dur pendant six heures, je suis mince, fort, en forme et en bonne santé. Tout ce dont ces gens qui disent ce qu’on “devrait – ne devrait pas” faire ne tiennent jamais compte dans l’équation aliment/boisson est la conscience individuelle de chacun et de tous. La conscience individuelle est la clé de la manière dont gérons ce que nous mangeons et de ce que nous buvons. Plus la conscience d’une personne est élevée, meilleure est sa relation avec elle-même et donc avec son corps et son système digestif. De plus elle discrimine de plus en plus sa nourriture et sa boisson en fonction de son amour pour elle-même et non en fonction de la peur et de ce qui est bon ou mauvais pour nous. Cette dernière approche est très négative et n’apportera jamais les bienfaits d’une santé pleine et vivante. Je n’ai pas encore lu un livre sur les régimes et la nutrition qui prenne pleinement en compte le facteur conscience, même si j’aimerais croire que quelques livres comme cela existent. Pour être en forme et en bonne santé à 80 ans, vous devez avoir un peu de jugeote sur ce qui marche et sur ce qui ne marche pas pour vous. Rien qu’en vous Aimant vous-même, vous pouvez changer à votre avantage l’efficacité de tout votre système physique et physiologique.

Donc, une fois encore, je suggère que vous… choisissez l’Amour, constamment et “en conscience” !

Michael continue de nous parler de la conscience… qui peut échapper à notre corps physique pour atteindre le cosmos. Toujorus sous-titré 😉

On y va, en cliquant sur ce lien : L’évolution de la conscience, partie 2

Aujourd’hui, c’est VIDÉO, sous-titrée, bien sûr !

Allez, c’est par ici : L’évolution de la conscience, partie 1

SONGERIE DE MICHAEL du 8 octobre 2017

On me demande : comment guérit-t-on les vies antérieures ? Selon l’évidence, rien de ce qui se trouve dans le passé ne peut être guéri… c’est pourquoi nous avons besoin de regarder la plus grande image. Le passé et le futur occupent le même instant, avec le présent. Tout ce qui n’est pas résolu dans le passé n’est pas résolu dans le présent… donc c’est dans “l’instant présent” que nous guérissons le passé. Si vous vivez une vie pleine d’Amour pour vous-même, vous guérissez le passé par la perpétuation de l’instant présent, simplement en vivant de cette manière. Simple, hein ! Si vous cherchez dans votre passé quelque chose qui a besoin d’être soigné, vous allez probablement le trouver par sa répétition dans votre incarnation présente – car c’est votre focalisation ! Ce n’est pas une bonne idée. Il y a trop de gens spirituels qui essayent de faire remonter la boue du marécage profond du passé pour la guérir. Ne faites pas ça. Laissez le passé être ce qu’il est. Il n’y a rien appartenant au passé qui ne puisse être guéri si vous vous Aimez vous-même dans l’instant présent. Vous guérissez vous-même grâce à l’Amour sans même savoir ce que vous guérissez… vous n’avez d’ailleurs pas besoin de savoir. Toutes les techniques que j’ai appliquées au cours de ma vie pour guérir des épisodes et des blessures venant du passé n’étaient qu’autant de bougies dans le noir. Elles offraient une lumière d’illusion pendant un instant puis elles s’éteignaient… et j’étais de retour dans la vieille réalité de la douleur. L’Amour guérit. Dans mes séminaires intensifs, j’enseigne des manières de guérir le passé mais elles ne sont appropriées que quand l’étudiant est prêt. Et je m’assure que mes étudiants soient prêts.

En attendant, je partage constamment avec vous la plus grande des Vérités quand je vous conseille avec insistance de vivre une vie de… choix de l’Amour “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 7 octobre 2017

On me demande de commenter la fusillade à Las Vegas. Humm… il y a la Vérité et il y a l’illusion là-dedans. La plupart des gens ne sont concernés que par le visuel et le viscéral, l’illusion. Et c’est un sale truc ! Du côté de l’illusion, sans aucune raison apparente, un homme qui a accumulé tout un arsenal d’armes ouvre le feu sur une foule nombreuse de personnes, à partir d’une position très stratégique. Puis il se suicide. Un accident/incident tragique, qui n’a strictement aucun sens, avec beaucoup de morts et de blessés.

Du côté de la Vérité, rien n’arrive par accident ni par hasard. Le voyage de l’âme est souvent très différent du voyage de la persona. L’âme est sur un chemin de croissance spirituelle tandis que la persona est bien trop souvent sur un chemin de croissance matérielle. C’est un scénario assez commun que celui où des âmes se rassemblent pour opérer une migration en masse hors de leur persona physique. Des personnes, qui sont étrangères les unes pour les autres, se rassemblent, avec des âmes qui sont très connectées pour s’entraider lors de ce départ de masse. Il n’y a pas de mort et pourtant nous insistons pour prendre la mort du corps – l’un des milliers de corps que nous avons eus – comme la Fin. Nous somme des Êtres métaphysiques immortels et en tant que tels, quand nos âmes “savent” que cette incarnation va être, une fois de plus, gaspillée en futilités, nous nous rassemblons pour partir. Le tireur faisait parti du scénario. En fait, au niveau de l’âme, il a choisi d’endosser le karma de cet acte et de l’offrir en cadeau à de nombreuses âmes prêtes à partir. OK, vous tous, vous pouvez hurler et dire que c’est du grand n’importe quoi et vous cramponner à la version de l’illusion. Ou vous pouvez vous ouvrir à la possibilité qu’en chaque instant de nos vies, nous – chacun d’entre nous – créons véritablement la direction et le contenu de chaque instant de nos vies. Vérité ou illusion, vous faites le choix. Mais souvenez-vous que, inévitablement, vous devrez vivre votre choix !

Une fois encore, je suggère que vous vous focalisez sur la Vérité en… choisissant l’Amour, constamment et “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 5 octobre 2017

J’aime regarder les nouvelles à la télévision donc je remarque quand il y a un sujet récurrent concernant le dialogue avec vos compagnons. Apparemment, tous les deux jours, un ouvrier se suicide en Australie. L’idée est de parler avec vos compagnons de travail, en particulier quand ils ont l’air renfermés ou anxieux. Le taux de suicide le plus élevé est celui des ouvriers dans la construction… alors, qu’est-ce qui déclenche cette anxiété et cette dépression ? Je suggère que cela a beaucoup à voir avec notre mode de vie moderne. Beaucoup d’hommes achètent une maison avec un énorme emprunt, ce qui est déjà une cause de souci en soi, et puis leurs pensées quotidiennes tournent autour des angoisses à propos du pire scénario possible… perdre leur travail et ne pas être capable de rembourser leur dette. Ce souci interfère dans leur relation avec leur femme ou leur partenaire et avec leurs enfants et il y a une escalade qui va jusqu’à l’anxiété profonde : le précurseur du suicide. Les ouvriers ont rarement conscience du fait que votre énergie va vers ce sur quoi vous vous focalisez – et elle se connecte – et elle crée – exactement ce que vous redoutez le plus. SI vous êtes une personne qui vous faites du souci, veuillez réaliser que le souci n’est pas seulement une conversation négative avec soi-même, c’est un chemin que vous créez et qui mène vers un endroit où vous ne voulez “pas” vous retrouver.

Quand des pensées anxieuses arrivent, dites-vous que “Non, j’en ai fini avec les soucis, je vais… choisir l’Amour en conscience !”

SONGERIE DE MICHAEL du 3 octobre 2017

OK, pas de question, j’ai un grand sourire aux lèvres… il a plu hier toute la journée. YESSSSS ! Et selon les prévisions météo, il y en a plus qui arrive. Le jardin chante, moi aussi ! Je viens juste d’apprendre que l’odeur de la pluie sur une terre très sèche, agréable et unique, s’appelle pétrichor [NDLT : si ça vous intéresse, allez visiter l’article Wikipédia sur Pétrichor, c’est passionnant… enfin, j’ai aimé 😉 ] J’aime les mots comme ça ! Sérendipité en est un autre… il veut dire heureux hasard [NDLT : en fait, il existe bien en français, mais il est beaucoup plus habituel en anglais : serendipity]

Tracey et moi retransformons notre enclos à reptiles en volière… ce qui était sa destination première. Carolyn, qui adore les oiseaux, est “très” enthousiaste sur ce projet et elle a un contrôle strict sur son aspect esthétique. (Les plantes et les baignoires pour les oiseaux sont comme ses meubles et doivent être placés à l’endroit parfait. Un peu sur la gauche, maintenant un peu en avant, hummm, OK, un peu plus vers la gauche… ce genre de chose !) Je viens juste de commander, pour une livraison immédiate, 4 m³ de la meilleure terre de jardin pour remplir le grand bassin. Donc un peu de travail en perspective. Que des choses amusantes… mais aujourd’hui, c’est notre jour de massage et de détente. Mettez-vous un jour de côté régulièrement pour offrir un massage à votre corps ou pour vous bichonner ? Disposez-vous d’un espace qui est le vôtre, où vous pouvez trouver la paix et la tranquillité ? Des petites choses comme celles-là améliorent la qualité de votre santé et de votre vie.

Cela facilite le… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 1er octobre 2017

En regardant la télévision hier soir, j’ai appris que tous les deux jours, en Australie, une femme est tuée par quelqu’un – un homme, probablement – qui dit “Je t’aime” à la victime. Pour moi, c’est une épouvantable mauvaise utilisation et un abus de la réelle signification de Je t’Aime. Il y a tant de gens qui utilisent le mot “aimer” et qui n’ont aucune idée de ce qu’il signifie. Quand un homme émotionnellement maltraitant dit à sa femme ou à sa partenaire “Je t’aime”, ce qu’il veut réellement dire est “Je te possède.” “Tu es à moi.” “Tu fais comme je veux.” Faux. Nous ne possédons pas notre époux ou notre partenaire, nous partageons notre vie avec eux. Leurs deux vies peuvent être profondément enrichies ou sérieusement handicapées par une telle relation. L’histoire à la télévision était tristement familière. Une mère de cinq magnifiques enfants tuée par son petit ami de vingt-six ans. Nous vivons dans un drôle de monde. On nous demande de passer un permis de conduire pour réduire nos risques de tuer quelqu’un en voiture et pourtant nous pouvons librement entrer en relation avec un homme négatif et maltraitant qui peut tuer sa partenaire. Pourquoi ne pourrions-nous pas passer un test qui indiquerait que nous sommes capables ne serait-ce que de vivre en relation ? OK, assez avec les tests. Vous avez compris ce que je veux dire. Cela se passe dans un monde où tellement de gens sont riches en technologies et pourtant ils meurent de faim spirituelle… et ils ne le savent pas. Au fur et à mesure que le potentiel de notre spiritualité s’élève, s’élève en même temps le nombre des nombreuses distractions qui nous testent !

Vous et moi avons le magnifique talent de donner une vraie signification à ces mots que nous disons… “Je t’aime”, constamment et en conscience !

SONGERIE DE … CAROLYN du 28 septembre 2017

Bonjour à tous… ici, Carolyn. Il m’a été demandé de publier occasionnellement sur la page de Michael (ce qu’il a fortement approuvé), en commençant par des nouvelles sur mon poignet. Je récapitule brièvement. Il y a quelques semaines, je suis tombée et je me suis massacré le poignet droit. On m’a mis une plaque en titane et sept vis ont été placées dans deux os. Pour moi, la raison pour laquelle j’ai créé cela est très claire. C’était la manifestation du désordre émotionnel et mental dont j’ai fait l’expérience pendant et après le décès de mon fils aîné, en décembre dernier. Tout le déséquilibre de cette énergie discordante devait finalement trouver un chemin pour sortir de mon corps physique. D’où le poignet cassé – cassant mon attachement à lui et à mon immense désir de le voir sortir de son addiction. Mes doigts ont été temporairement bloqués dans une position ouverte, de lâcher prise. Je me trouvais dans la même chambre aux urgences que quand il m’a dit ses derniers mots avant de tomber dans le coma et quand on m’a dit qu’il faudrait un miracle pour qu’il survive. J’ai cassé mon poignet un mardi juste avant midi et il est mort un mardi à 12h25. Le résultat fut que j’ai été obligée d’utiliser ma main gauche et il était gaucher… et il y a eu quelques autres synchronicités impossibles à ignorer. Donc… avance rapide… mon poignet guérit très bien et il y a deux semaines, j’ai remarqué que la partie supérieure des cicatrices apparaissait assez rouge et inflammée. J’ai mis de la crème antibiotique, ce qui a marché dans un premier temps, puis l’inflammation est revenue, encore plus forte. Il y avait, de toute évidence, encore du lâcher prise à faire, que je n’étais pas prêt à regarder. Aux premières heures du matin, je me suis réveillée pour explorer ça en profondeur. J’ai réalisé que tellement des choses que je me racontais au cours des années sur ce que c’était d’être une mère, sur mes croyances qui définissaient mon rôle, étaient fondées sur l’illusion. Les deux principales étaient “Quoi qu’il arrive dans la vie, mes fils ne sont pas négociables, hors limite” et “Je ne pourrai jamais survivre si l’un des deux meurt”, ce qui est exactement ce dont j’ai dû faire l’expérience. Mon pire cauchemar. Le lien entre mère et enfant est l’un des aspects les plus primaires de l’humanité et mon “cœur de mère”, lourd de son deuil, nécessitait honneur et respect… mais il y a un temps pour être en deuil et un temps pour en sotir. Le temps était arrivé pour moi d’entrer plus en profondeur dans mon espace, plus en profondeur dans mon essence, plus en profondeur dans la partie de moi qui n’a pas besoin “d’histoires”, la partie de moi qui peut et qui va faire face à n’importe quel défi. Le lendemain matin, la rougeur et le gonflement récurrents de ma cicatrice avaient complètement disparu pour ne pas revenir. J’adore tout simplement comment la vie fonctionne ! Donc maintenant, les dernières de ses cendres sont répandues sur le nouveau parterre de fleurs que Michael vient de planter pour moi, les images d’écran en diaporama sur mon ordinateur qui le représentaient ont été remplacées et d’autres petits rituels qui se perpétuaient ont été mis au repos, en même temps que lui. Et je me sens plus proche de lui que jamais. La vérité réunit. Et, pour citer une phrase de mon amoureux, il en est de même quand on… choisit l’Amour !

SONGERIE DE MICHAEL du 26 septembre 2017

En réponse à une autre question : rien n’arrive par accident, rien n’arrive par hasard. Et cela inclus qui étaient vos parents ainsi que où et quand vous êtes né. Moi, par exemple, je suis né en tant qu’homme blanc dans un pays riche. Est-ce que j’ai de la chance ? Non, cela suit le chemin et le potentiel de mes créations de vie lors de mes incarnations précédentes. Une autre personne naît en tant qu’homme noir dans un pays du tiers-monde. Est-ce que c’est de la malchance ? Non, cela suit exactement le chemin et le potentiel de ses créations de vie lors de ses incarnations précédentes. Une fois encore, je vais répéter ce que je dis tout le temps : en chaque instant de votre vie, vous créez le contenu et la direction de chaque instant de votre vie. Vous n’avez qu’une seule vie mais elle est en continuité perpétuelle ! “Chaque instant de votre vie quotidienne” crée la direction et le contenu de vos incarnations futures – et de votre passé ! – Et pourtant la plupart des gens n’en ont absolument aucune conscience. Votre vie ne se contente pas de se dérouler, vous la créez. Pourquoi les gens supposent-ils que la vie est quelque chose qui se produit autour d’eux, exprimant soit de la chance soit de la malchance ? Nous créons tous, que nous nous trouvions sur le chemin du tsunami ou bien à l’abri à l’écart. Nous créons le fait de nous trouver au milieu de la guerre ou bien de vivre dans une zone pacifique. Vous tous… VOUS créez VOTRE vie en perpétuelle continuité ! Nous ne pouvons pas nous attendre à vivre une vie holistique si nous ne connaissons pas les fondamentaux les plus basiques qui s’appliquent à tous les Êtres créateurs.

Ai-je besoin de mentionner que la vie s’écoule plus harmonieusement quand vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 24 septembre 2017

On me demande beaucoup mon point de vue sur les énormes dégâts que produit/a produits le cyclone ainsi que sur toute la folie autour des USA et de la Corée du Nord. OK, quand on retourne aux fondamentaux de la vie, on trouve que toute vie est énergie, Une énergie. Appelons ça conscience. Toute énergie est Une : l’humanité, la Nature, le monde, l’univers, tout est Une énergie, tout est Une conscience. Sur la Terre, notre planète-jardin-d’enfants, nous, les humains, sommes le facteur créatif. Nous sommes ici pour apprendre comment créer avec amour et responsabilité. Je l’écris pourtant si souvent : en chaque instant de nos vies nous créons la direction et le contenu de chaque instant de nos vies. Nous faisons cela collectivement et subconsciemment, ou bien isolément et consciemment. Les premiers représentent la majorité de l’humanité, les seconds représentent les quelques-uns qui sont présents et conscients. En ce moment même, nous traversons une période intense de polarisation, nous tous. Soit nous avançons vers le nouveau/l’Amour soit nous nous dirigeons vers le vieux/les peurs. Au cours de ce processus – dont la plupart des gens n’ont aucune idée qu’il se produit – l’humanité est sérieusement secouée. Quand nous réagissons avec peur, cela affecte les modèles climatiques – toute énergie est Une ! – et nos leaders mondiaux reproduisent les peurs des peuples dans les pays qu’ils représentent.

L’énergie humaine collective est immense et puissante. TOUTE cette puissance et cette énergie se trouvent dans les mains d’enfants qui n’ont aucune idée de ce qui se produit. Des gens peureux, colériques, agressifs. Nous obtenons donc un climat agressif et de la colère et des agressions qui montent au créneau dans l’humanité. Les dictateurs, qui font partie des personnes les plus peureuses, entrent en conflit les uns avec les autres. Même la Terre s’implique donc nous pouvons nous attendre à plus d’activité volcanique, accompagnée de tsunamis, au cours des deux prochaines décennies. Il s’agit d’Une énergie qu’il nous revient fondamentalement d’équilibrer et de faire grandir ou de laisser dégénérer et d’abaisser. Vous faites partie de tout ceci et vous faites VRAIMENT une différence.

C’est pour cela que j’écris constamment en vous suppliant de… choisir l’Amour, constamment et en conscience.

SONGERIE DE MICHAEL du 22 septembre 2017

Ce post n’en est pas un de sagesse du tout, je ne fais que repenser à une tranche de ma vie. Quand j’avais environ 30 ans, je pouvais gérer facilement un travail dur pendant plus de huit heures par jour, peu importe la chaleur qu’il faisait. J’ai beau être en bonne forme, j’ai découvert à 80 ans que je ne peux faire sérieusement du travail dur que pendant quatre heures par jour dans une chaleur d’environ 33°C, à la suite de quoi je suis crevé. Cela dit, je suis satisfait de mon taux de récupération, il me faut environ une heure pour récupérer. Mais si je devais reprendre le même travail, je ne résisterais pas longtemps. Personnellement, je pense que la jeunesse est gaspillée chez la plupart des jeunes gens ! Ils n’ont aucune appréciation pour elle. Quand vous atteignez mon âge, vous commencez à réaliser tout juste ce que vous aviez à l’époque et comment vous l’avez gaspillé ou comment vous en avez abusé. Bien entendu, tous les jeunes ne sont pas comme ça mais je ne pense pas que la jeunesse ait conscience du trésor d’énergie qu’elle a. D’autre part, retournerais-je à ma jeunesse si je le pouvais – PAS QUESTION – je ne changerais rien du tout de ce qui me concerne. Je m’Aime exactement comme je suis. Au moins, me crever physiquement – j’adore ça – m’assure de retourner à l’écriture de mon prochain livre. Il semble qu’il y ait toujours un autre livre en cours d’écriture.

Oh, allez, je garde en forme en… choisissant l’Amour, en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 21 septembre 2017

Je viens juste de regarder une vidéo Youtube dans laquelle Prince Ea discute de Jim Carrey… est-il fou ?! Eh bien, je peux vous affirmer que Prince Ea et Jim Carrey sont deux des personnes les plus saines d’esprit sur cette planète. C’était intéressant de voir quelques extraits des médias qui font l’interview de Jim Carrey. Il dit les choses exactement comme elles sont et son courage est tout à son honneur. Je pense vraiment que la Vérité en dehors du timing est impossible à recevoir et les médias en font certainement la preuve… mais, eh, il faut que ça parte de quelque part et qu’y a-t-il de mieux qu’une célébrité pour ça ? Je dis et j’écris la Vérité dans des conférences publiques et dans mes livres mais jamais aucun média n’a essayé de m’interviewer… et j’aime mieux ça comme ça. Donc, Prince Ea et Jim Carrey, je salue votre courage pour dire la Vérité en public. C’est nous qui sommes le timing, nous n’avons pas à l’attendre et vous, Messieurs, en êtes la preuve à coup sûr. C’est dommage, vous ne lirez probablement jamais ceci, ni mes livres. Si certains lecteurs de ce post se demandent : « Quelle est cette Vérité ? » alors, procurez-vous mon dernier livre “De l’illusion à l’illumination” – qui connaît vraiment un bon succès et vous aurez une vision intérieure de la façon dont la Vérité peut transformer votre vie. Une chose, cependant, il est dit dans la Bible que la Vérité vous rendra libre. C’est incorrect. Si vous VIVEZ la Vérité, la Vérité vous rendra libre. Vous “êtes” la Vérité, nous la sommes tous, mais elle est inutile à moins de la réaliser et de la vivre “en conscience”.

Ai-je besoin de dire que c’est la raison pour laquelle je vous pousse continuellement à… choisir l’Amour, constamment et “en conscience” !

SONGERIE DE MICHAEL du 18 septembre 2017

Norbert mentionne qu’il craint que l’Amour et la Confiance ne soient rien de plus que des mots. Je comprends sa préoccupation parce que s’ils ne deviennent que des pensées dans la tête, alors ils peuvent facilement être vides de tout sens. Norbert, prenez conscience que vous ne pouvez agir avec Amour et Confiance “qu’en conscience”. C’est la clé. Quand vous êtes “conscient” de choisir l’Amour et la Confiance, vous invoquez leur puissance dans votre vie. Il n’est pas possible de choisir l’Amour et la Confiance subconsciemment. D’abord, le subconscient ne va jamais dans cette direction et, deuxièmement, l’idée même de l’Amour et de la Confiance repousse le subconscient. Votre subconscient est un programme venant du passé, qui se répète en permanence. Ce programme dirige votre vie aujourd’hui, se répétant sans cesse… à moins d’être conscient. Quand vous êtes conscient d’être conscient – notez bien ceci – alors, et seulement alors, vous pouvez faire des choix à partir de l’instant. Alors, et seulement alors, vous pouvez choisir de vivre avec Amour et Confiance. Si vous ne vivez pas l’Amour et la Confiance, alors c’est qu’ils n’ont pas été choisis en conscience. L’Amour et la Confiance sont des choix impossibles pour un cerveau gauche subconscient dominant. C’est la raison pour laquelle tellement de gens trouvent qu’il est difficile de faire ce choix. Être conscient dans l’instant… voilà la clé. En Vérité, choisir vraiment l’Amour et la Confiance est une reddition à un ordre plus élevé.

La sagesse… choisit toujours l’Amour en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 16 septembre 2017

J’ai lu récemment sur Internet : N’aimez pas trop, n’ayez pas trop confiance, parce que trop vous fera trop de mal. Quelle parfaite foutaise à faire lire au public ! Ce sont des mots d’astuce intellectuelle qui sont vides de toute ressemblance avec la Vérité. Je reconnais que de nombreuses personnes vivent comme ça, foulant le chemin précautionneux des “Et si…”. C’est le chemin de la peur. Faites-moi confiance là-dessus, il est impossible de trop Aimer ou de trop avoir Confiance. Ce que les gens ne semblent jamais réaliser, c’est que l’Amour et la Confiance sont des chemins de vie complètement différents que celui sur lequel ils marchent présentement. Quand vous choisissez l’Amour et la Confiance, ils ne sont pas simplement ajoutés aux ingrédients quotidiens de votre vie. L’Amour et la Confiance transforment totalement les autres ingrédients de manière à soutenir la vie plutôt qu’à lui nuire. Il y a tant de gens qui “pensent” Amour et Confiance mais qui “vivent” attachements et attentes. OK, oui, cela va faire que vous allez trop souffrir mais ça n’a rien à voir avec l’Amour et la Confiance. L’Amour et la Confiance ne sont pas des pensées dans votre tête, l’Amour et la Confiance sont des pouvoirs à vivre, qui changent la vie.

C’est pour cette raison que je vous implore, chaque fois que j’écris mes posts, de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 15 septembre 2017

Voici mon dernier post au sujet du Parc National de Carnarvon Gorge. Je me souviens intensément de la difficulté de Carolyn pour gérer les 15 km du sentier principal, essentiellement en montée et avec des marches. Elle était handicapée à cause de son poignet cassé – mais en cours de réparation – qui la déséquilibrait continuellement pendant qu’elle marchait. Carolyn est toujours en très bonne santé mais cette marche a montré qu’elle n’était pas aussi en forme qu’elle pourrait l’être. Nous allons rectifier ça avec de la marche nordique. Je compatissais au fur et à mesure qu’elle s’épuisait sur le chemin du retour, trébuchant littéralement pendant le dernier kilomètre. Elle était accrochée à mon sac à dos et je la tirais. Pas une seule fois elle ne s’est plainte… juste quelques récriminations contre le nombre de marches. Mais… elle n’aurait manqué ça pour rien au monde. Pour emprunter un cliché, cette Gorge est vraiment géniale. C’est la vraie Australie, pas celle des villes qui voient les touristes défiler et les regarder. Ce sont nos merveilleux Parcs Nationaux qui reflètent la beauté unique de notre magnifique pays – même s’il est en ce moment douloureusement sec.

Donc, dans mon prochain post, je retrouverai la sagesse pour vous. Mais l’humain en moi est toujours bien vivant. En attendant, continuez à… choisir l’Amour en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 13 septembre 2017

OK, nous sommes maintenant de retour dans le monde du wi-fi donc je peux vous donner une mise à jour de nos voyages. Marc est celui qui a pris les photos ! Le journal pour aller vers Carnarvon Gorge a été sans histoire mais l’approche de Carnarvon Gorge m‘a surpris. Je m’attendais – je ne sais pas pourquoi ! – à pénétrer une gorge profonde dans un paysage plat mais, en réalité, Carnarvon Gorge est une chaîne d’escarpements qui est la deuxième plus grande zone de captage d’eau de pluie en Australie et certainement la plus grande au Queensland. La quantité d’eau de pluie y est d’environ 1 m par an mais au fur et à mesure que vous vous éloignez de l’escarpement, cela diminue considérablement. Néanmoins c’est une magnifique campagne d’élevage. Le pays de l’Acacia harpophylla (NDLT : espèce endémique de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, info sur wikipédia disponible en français) est fertile simplement parce que cet Acacia et les Casuarina [NDLT : même chose que ci-dessus 😉 ] y poussent en association sur des milliers d’hectares. Pour moi, le point d’orgue de la marche à travers Carnarvon Gorge fut le Wards Canyon. À son extrémité, il y a de nombreuses fougères King, ce sont les plus belles que j’aie jamais vues. Ce sont des fougères très primitives et comme elles ne disposent pas de tissus ligneux, elles tiennent debout par leur pression d’eau intérieure. Si leurs racines se dessèchent, les frondes s’effondrent parce qu’elles ont besoin d’eau en permanence sans, en fait, pousser dans l’eau ! Certaines des frondes font de 4 à 5 m de long. Magnifique. Un bébé fronde était aussi épais que mon bras et pas plus long. J’ai aussi été surpris par le nombre de Macrozamia [NDLT : même chose que ci-dessus, photo dans Wikipédia] qui poussaient dans cette Gorge. J’ai deux ou trois plantes de la même espèce dans mon jardin, que j’ai fait pousser à partir de graines il y a plus de 30 ans… de vieilles amies !

Je pourrais continuer à délirer sur les plantes et les lieux. Mais je souris en me souvenant de la sonnerie zen de Marc provenant de son application de téléphone toutes les 30 minutes pour nous rappeler à tous de… choisir l’Amour, en conscience !

PS : les photos ont été postées en plusieurs fois par Marc de Bruin sur la page Facebook de Michael à https://www.facebook.com/mroads

SONGERIE DE MICHAEL du 7 septembre 2017

Aujourd’hui, Marc et Simone, Carolyn et moi nous dirigeons vers le Parc National Canarvan Gorge. Nous allons passer trois jours là-bas au cours de notre voyage, avant de rentrer. Je suis sûr que je vais avoir des photos à profusion !

On me demande comment utiliser l’imagination pour obtenir une plus grande liberté, plutôt que de renforcer les barres de la prison dans laquelle la plupart des gens sont emprisonnés. L’imagination subconsciente vous sabote pratiquement toujours et ceci, pour la plupart des gens, représente l’intégralité des heures où ils sont éveillés. Quand une situation tourne mal, le vieux programme de l’imagination va projeter tout ce qui est susceptible de mal se passer ou d’empirer. Dès que vous vous trouvez dans une telle situation, stoppez toute pensée et spéculation. Ensuite… choisissez l’Amour ! Puis, avec une focalisation sur l’Amour et sur une issue positive, commencez à imaginer en conscience toutes les manières dont la situation pourrait s’améliorer ou être complètement résolue. Ça marche. Je suis tombée en panne, une fois, sur une route de Tasmanie, sous une pluie battante. Au bout de quelques instants, une voiture s’est arrêtée. Au cours des quinze minutes suivantes, cinq hommes m’ont offert de l’aide. L’un a organisé un remorquage et est resté jusqu’à ce que le camion arrive et puis il m’a ramené à la maison. Une imagination positive attire des gens positifs et des solutions positives. C’est là que ça commence. Avec de l’entraînement et du savoir-faire, vous pouvez ouvrir la porte vers une bien plus grande réalité. Comme Olivia le dit, j’enseigne cela au cours de mes séminaires intensifs.

En attendant, continuez à continuer à… choisir l’Amour, en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 6 septembre 2017

L’un des mes propres aphorismes préférés est très simple : “Quand je ferme les yeux et que je passe de ma vision extérieure à ma vision intérieure, je ne vois pas seulement ce qui est possible mais aussi ce qui EST peut-être.” Quand nous fermons les yeux en bloquant l’information physique qui nous submerge quotidiennement, nous avons une opportunité de voir grâce aux yeux de l’imagination consciente. Normalement, notre imagination est occupée par le subconscient. Cela signifie que notre imagination est occupée par le passé, avec nos drames et traumatismes, nos peurs, nos réactions colériques, nos programmes de fuite, de combat ou d’immobilité. Quand nous engageons notre imagination “en conscience”, nous pouvons l’utiliser pour ouvrir la porte vers l’inconnu, le monde métaphysique où nous trouvons le miraculeux. Je trouve que le pouvoir de notre imagination est l’un des aspects humains les moins bien compris. Elle peut être utilisée de deux manières : le rêve ou la réalité. Pourquoi la plupart des gens entretiennent plus de rapports avec l’aspect rêve et n’ont que si rarement trouvé le chemin que les anciens mystiques ont trouvé vers une plus grande réalité illimitée ?

Imaginez une vie qui vous entraîne vers des domaines plus élevés ! Un tel voyage commence en… choisissant l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 5 septembre 2017

Je parle souvent des corps émotionnel et mental au cours de mes séminaires intensifs et on m’a demandé quelle est la relation de ces corps avec l’identité/soi. L’identité/soi n’est qu’un nom que nous prenons lors de chaque incarnation. Mais, malheureusement, nous tombons dans la croyance que nous “sommes” cette identité, ce qui est une fausse croyance. Nous vivons alors l’illusion d’être une identité/soi mortelle et nous ne tenons pas compte de la vérité de notre Soi immortel. Les corps mental et émotionnel ne sont pas physiques, de toute évidence, et sont un aspect de notre Être métaphysique. Ils demeurent avec nous, se développant au fur et à mesure que nous grandissons en conscience. Quand j’ai connu l’illumination, j’ai eu vraiment conscience de la mort de l’identité/soi ; je n’était plus qui je suis. Ma focalisation tout entière s’est déplacée dans le Soi immortel qui est ma Vérité. Remarquez, l’illumination n’est pas installée dans le temps linéaire même si nous en parlons de cette façon : elle se trouve dans l’éternel instant. Chaque fois que nous traversons une mort physique, nous avons l’opportunité de permettre à cette identité de mourir aussi mais cela se produit rarement car les gens sont profondément attachés au soi illusoire. Heureusement, nous avons l’éternité !!!

Le chemin de la Vérité se révèle toujours plus quand vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 3 septembre 2017

Pourquoi les gens deviennent-ils de perpétuels anxieux ? Cela ne peut que leur faire du mal et ils le savent… mais ils continuent à se faire du souci. Être soucieux tue. Soyons clairs à ce sujet, se faire du souci est le bouillon de culture de la maladie, passagère ou établie. Certaines personnes croient, en fait, que les soucis sont naturels pour l’humanité ! Comment les gens inventent-ils des idées aussi dangereuses ? Les soucis sont des intérêts payés sur des problèmes qui ne sont pas encore arrivés. Les soucis provoquent un stress profond au niveau cellulaire, enserrant tout le corps encore plus étroitement jusqu’à ce qu’il tombe malade. La maladie indique une situation déséquilibrée. La maladie [en anglais disease, signifiant littéralement en dehors du bien-être], autrement dit difficulté/impossibilité à maintenir la bonne santé. Derrière tout souci se trouve l’anxiété. L’anxiété est la boue profonde dans la mare, de laquelle les bulles de soucis s’élèvent continuellement vers la surface. Débarrassez-vous de la boue d’anxiété. Comment ? Choisissez l’Amour ! Vous ne pouvez pas vivre chaque jour en choisissant l’Amour et rester anxieux et plein de soucis. L’anxiété et l’Amour ne partagent pas le même état de conscience. Des personnes m’ont dit, en fait, qu’il est plus facile de se faire du souci et que choisir l’Amour est plus difficile !!!!! Cela représenterait le comble absolu de l’apathie humaine.

Donc, comme je le fais tout le temps, je vais continuer à exercer mon passe-temps consistant à VOUS suggérer de… choisir l’Amour qui change la vie, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 1er septembre 2017

Carolyn et moi sommes allé à l’exposition locale d’orchidées aujourd’hui. Nous y sommes allés tôt pour acheter quelques plantes en fleurs… et beaucoup d’autres ont eu la même idée. Heureusement que nous sommes arrivés tôt ! Quelles fleurs étonnantes et magnifiques on peut voir sur les plus ternes des plants d’orchidée. La variété de formes et de couleurs n’est rien moins qu’époustouflante. J’en ai une petite collection, plutôt modeste, mais suffisante pour en avoir habituellement une ou deux en fleurs. Alors, elles viennent à l’intérieur pour un mois afin d’être admirées. Quand je regarde les fleurs réellement, réellement attentivement, je vois le miracle de la Nature qui se lâche. Des espèces les plus grandes et exotiques jusqu’aux autochtones les plus minuscules, les orchidées sont uniques en ce qui concerne la variété des formes de fleurs. Il est facile de voir pourquoi tant de retraités deviennent des fous d’orchidées. Je ne pense pas avoir vu qui que ce soit de moins de cinquante ans à l’exposition, certains étant considérablement plus vieux. Étrange… je regardais autour de moi toutes ces personnes “âgées” et pourtant, j’étais sans doute une des plus âgées ! J’ai peut-être besoin de me faire faire un examen de réalité ??!!

Quoi qu’il en soit, je parie que personne parmi les autres amateurs d’orchidées ne passe autant de temps que moi à… choisir l’Amour en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 29 août 2017

Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Est-ce quelque chose à l’extérieur de vous-même ou est-ce quelque chose qui brille en vous ? Nous allons au cinéma, nous visitons des endroits et nous faisons de bonnes expériences. Mais ce sont toutes des formes de distraction. Rien de tout cela n’a la capacité de nous rendre vraiment heureux. Qu’est-ce que le bonheur pour vous ? Certains disent qu’un lever ou un coucher de soleil les rend heureux mais je suggère que c’est plus de l’inspiration que du bonheur. Voir un sourire sur le visage d’un enfant s’approche de ce qui nous rend heureux et pourtant les sourires sont des moments fugaces donc le bonheur s’estompe. Et que diriez-vous d’être heureux avec vous-même ? Pas d’auto-critique, pas de choses que vous vouliez ou désiriez, en dehors de cet instant, pas de besoins ni de désirs qui se font sentir, juste une paix intérieure qui pénètre tellement l’âme que cela fait naître un sourire sur vos lèvres. Au sein de vous se trouve la grande profondeur de l’âme que vous êtes et vous prenez le temps de la ressentir, sans pensées ni spéculations intérieures. Vous êtes qui vous êtes, la vie est comme elle est… et le bonheur EST.

On peut aussi trouver le bonheur dans l’acte simple mais puissant consistant à… choisir l’Amour, en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 26 août 2017

L’insécurité est très commune dans l’humanité mais peu de ces gens insécures réalisent que l’insécurité crée sa propre réalité insécure. La plupart des gens semblent penser que l’insécurité est le résultat de quelque malchance ou de séries d’évènements qui les a laissés insécures mais cela ne fonctionne pas comme ça. Nous avons une relation avec la vie qui est soit de confiance et de sécurité ou qui est remplie de doute et de souci et qui est donc insécure. Il n’y a rien qui crée nos vies en dehors de nous-mêmes, il n’y a pas de choix que nous aurions dû ou pu faire qui puisse changer une situation insécure, tout est dans notre relation avec la vie. Notre relation avec la vie est fondée uniquement sur notre relation avec le soi. Si nous nous “faisons confiance”, alors nous faisons confiance à la vie. Et si nous faisons confiance à la vie, alors la vie nous fait confiance. Souvenez-vous de ceci : l’insécurité n’est jamais fondée en dehors du soi, elle n’est jamais fondée sur le lieu de travail, elle est toujours fondée sur le soi. Vous aimer et vous faire confiance fait qu’il est impossible de vous sentir insécure, quelle que soit la situation. Quand l’Amour et la Confiance sont vos compagnons inséparables, alors… la vie chante !

C’est pourquoi je vous incite à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 24 août 2017

La plupart des gens vivent dans la limite stricte de leurs perceptions, même s’ils savent que leurs perceptions sont strictement limitées. Nous vivons une vie physique strictement physique même si beaucoup d’entre nous savons que nous sommes des Êtres spirituels. Quand on réalise qu’on ne voit et qu’on n’entend qu’un pour cent des spectres visuels et auditifs, cela doit sûrement nous faire réaliser que nous ne sommes pas vraiment engagés du tout dans la vie. Si la vie est une rivière, la plupart des gens sont assis sur la rive, trempant leurs orteils dans l’eau, en pensant que ça le fait.

Nous pouvons nous engager dans bien plus de la vie si nous prenons le temps de relaxer le corps et de déplacer notre focalisation du physique au métaphysique… les autre quatre-vingt dix neuf pour cent de la vie. Ce qui semble arrêter la plupart des gens est le besoin de comprendre. Impliquer une focalisation métaphysique, c’est entrer dans le Mystère et pourtant la plupart des gens sont tellement attachés au connu, aux explications et à la compréhension qu’ils ne peuvent pas pénétrer dans l’inconnu.

Encore une autre raison pour se libérer de la peur, et cela vient en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 23 août 2017

Le lendemain de la fin du séminaire, vendredi dernier, je suis devenu fou, à planter de grandes euphorbes à fleurs résistantes à la sécheresse, dans le sol dur comme de la pierre, prêtes pour un nouvel été de sécheresse, selon ce qu’en a dit une prévision météo à long terme. Dimanche, j’ai attrapé de la fièvre. Trois jours de fièvre et de toux et je suis pratiquement complètement de retour en bonne santé. Je sais qu’il y a des sceptiques là-dehors mais depuis que je prends de l’Herbalife avec en plus quelques autres bricoles que j’ajoute, je guéris vite. Avant ça, être malade était un processus de dix à douze jours, maintenant, ce sont trois. Herbalife ne les stoppe peut-être pas complètement mais cela soutient mon système immunitaire au point qu’il soit maintenant actif et efficace. J’ai entendu dire que sur 3 super-aliments vendus, 2 sont de l’Herbalife. C’est peut-être la raison ! Et, s’il vous plaît, ne me dites pas à quel point je suis crédule… je le sais déjà et j’aime ça ! Je rechercher la simplicité dans la vie et soutenir Carolyn et moi avec une nourriture quotidienne complète est une des façons que je choisis de le faire. Il se trouve que les gens du monde occidental sont sur-nourris et sous-nutris. Bien que cela n’entre en compte que pour une partie seulement des maladies en croissance, elle est cependant significative.

Et peut-être, juste peut-être, la pratique à long terme que je recommande fortifie aussi le système universitaire : la pratique consistant à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 20 août 2017

Nous vivons dans un monde où la focalisation disparaît. Il y a tellement de messages électroniques, de gadgets, de dispositifs, de flashs d’information, d’apps, etc. que la focalisation de nombreuses personnes zappe de l’un à l’autre, virevoltant continuellement pour voir ce qu’il y a de neuf. OK, cela ne s’applique pas à tout le monde, il y en a encore qui aiment lire un bon gros bouquin, papier ou électronique, et, de toute évidence, ils développent leur focalisation. Il n’y a rien de bien ou de mal, ni de juste ou de faux à propos de tout cela mais nous avons un assez grand pourcentage de jeunes gens qui grandissent et qui sont littéralement incapables de s’asseoir et de se focaliser sur un sujet unique pendant une durée prolongée. Il est certain que les professeurs peuvent obliger les élèves à rester assis sur leur chaise mais ils ne peuvent pas imposer la direction de leurs pensées. On pourrait penser que les élèves développeraient une plus grande capacité à se focaliser – et beaucoup le font – mais il est surprenant que même quand les élèves font leurs devoirs, ils écoutent de la musique ou ils jouent à des jeux électroniques pour rester occupés, bien que d’une manière très éparpillée. Si une personne pouvait s’asseoir et se focaliser sur une plante en fleurs avec une concentration totale pour une heure environ, de nouvelles perspectives sur cette plante commenceraient à émerger et, par cela, je veux dire des perspectives qui ne peuvent être trouvées dans aucun livre. Focalisation et concentration vous emmènent dans un royaume qui transcende le physique, tout en transcendant ce qui est connu physiquement à propos de ce sur quoi vous focalisez. Je considère qu’il serait sage que les enseignants enseignent les talents de la focalisation et de la synchronisation dans nos écoles modernes, pas tellement pour aider l’apprentissage mais pour aider le développement des jeunes cerveaux. La focalisation aide à développer un cerveau complet.

Il faut même de la focalisation pour… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 19 août 2017

OK, OK, je suis désolé pour mon absence mais quand on fait un séminaire intensif et qu’on voyage loin de la maison pour cinq jours, la vie devient un petit peu mouvementée. Nous avons passé un moment vraiment super dans la magnifique Twin Waters Resort, avec environ 65 personnes. C’était un temps de plein été, en hiver… ridicule ! Malgré son poignet cassé et son attelle, Carolyn a été là pendant les cinq jours. Heureusement, les choses sont devenues plus faciles pour elle chaque jour et elle se guérit rapidement.

Certains d’entre vous se rappellent peut-être qu’il y a trois ans environ, je me suis réveillé une nuit d’une expérience profonde où j’ai pris conscience de la structure de la réalité et de la réalité de la structure. J’avais passé environ deux heures de cette nuit-là à essayer d’intégrer cette expérience dans ma conscience éveillée. Mais ça m’avait échappé. La nuit de samedi dernier, je me suis réveillé aux environs de minuit et, au sein de ma conscience “éveillée” me sont venues la même réalité de la structure et la structure de la réalité. Cette fois-ci, j’ai saisi, je les ai complètement comprises et… j’ai pris des notes. C’est quelque chose que je partagerai lors de mes séminaires intensifs de l’année prochaine ; c’est trop long et trop complexe pour l’écrire ici mais j’ai toujours ressenti que ça me reviendrait dans le timing approprié. Cela déploie la grande image pour la rendre encore plus grande et c’est beaucoup plus exhaustif.

Donc, si vous étiez en train d’attendre la songerie, vous avez eu une merveilleuse opportunité, chaque jour de… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 13 août 2017

J’écris de la part de Carolyn car il lui est très difficile – voire impossible – de taper à l’ordinateur… oui, c’est le poignet droit qu’elle s’est cassé !

« Merci, merci, merci à tous pour tout vos nombreux vœux de bon rétablissement, ils aident sûrement. Donc la question est, pourquoi ai-je fait ça ? Comme l’enseigne Michael, tout drame passe d’abord par le mental, puis par l’émotionnel et enfin par le physique. (Le métaphysique précède le physique !) En quittant les États-Unis cette année, j’ai atteint un nouveau niveau de lâcher-prise au sujet de mon fils Chuck, qui est décédé d’alcoolisme pendant qu’il séjournait chez nous ici en Australie en décembre dernier. Quand je suis tombée et que j’ai cassé/explosé mon poignet, Michael m’a emmenée à toute vitesse aux urgences locales et j’ai été installée dans exactement la même pièce où Chuck avait été emmené neuf mois plus tôt. Mon poignet me faisait horriblement mal et mes doigts étaient ouverts, je ne pouvais pas les refermer. Symboliquement, je lâchais prise maintenant physiquement au sujet de Chuck, avec ma main obligée à rester ouverte. Quand la première femme de Michael est décédée, c’était une année plus tard qu’il s’est blessé l’œil gauche, se rendant lui-même aveugle tandis que sa douleur passait du métaphysique à son expression physique finale. Le résultat a nécessité une vitrectomie… et sa vision est revenue. Peut-être que si nous étions conscients en chaque instant, nous n’aurions pas besoin de compléter le cycle de cette façon. Mais pour le moment… les choses sont comme elles sont. »

Carolyn va bien, même si son corps tout entier est en train de lui faire savoir qu’elle est tombée lourdement, au fur et à mesure que le choc s’estompe.

Maintenant, elle choisit l’Amour pour son poignet et son corps en les traitant avec le respect qu’ils méritent. Donc, une fois encore, une nouvelle opportunité de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 11 août 2017

Carolyn et moi sommes allés nous promener hier mais nous ne sommes pas allés loin. Carolyn a trébuché sur la bordure du chemin, elle est tombée et s’est sérieusement cassé le poignet. Je l’ai littéralement ramassée tandis qu’elle gémissait allongée par terre et je l’ai emmenée dare-dare aux urgences de l’hôpital local. (Humm, je peux encore ramasser une femme à 80 ans !!!) Quoi qu’il en soit, ils lui ont donné de la morphine pour la douleur et après quelques radios et une paire d’heures, ils l’ont insensibilisée, ont remis son poignet et l’on plâtré. Une autre radio a révélé qu’il allait avoir besoin d’être opéré donc ils lui ont réservé un lit dans le nouveau Sunshine Coast Hospital et je l’y ai conduite, prête pour être opérée le lendemain. Elle se sentait un peu malade et vaseuse et elle était contente d’être au lit. Je l’ai laissée à 8h30 le soir et suis rentré à la maison pour prendre mon premier repas de la journée. J’ai bien dormi. Mais apparemment, le chirurgien est venu voir Carolyn vers 10h du soir et lui a demandé quand elle avait mangé pour la dernière fois. Elle lui a répondu 7h du soir, la veille. Il lui a fait un grand sourire et a dit : “Nous allons nous en occuper tout de suite.” Donc, aujourd’hui, je vais aller la chercher pour la ramener à la maison, avec une plaque vissée dans le poignet. Croyez-moi, Carolyn va très bien et elle est heureuse du résultat. S’il vous plaît, ne venez jamais vous plaindre auprès de moi du système médical en Australie. Carolyn a reçu un service rapide et merveilleux et nous sommes reconnaissants.

Peut-être est-ce parce que Carolyn… choisit TOUJOURS l’Amour !

SONGERIE DE MICHAEL du 10 août 2017

Katherine m’interroge sur le travail de sape actif qu’elle applique à ses bonnes intentions de méditation, etc. Pourquoi cela arrive-t-il ? En fait, Katherine, il s’agit de vous et aussi d’une quantité innombrable d’autres gens. C’est le travail de votre “programme” subconscient – le “programme plus-de-le-même-chose.” C’est de l’auto-sabotage classique. Plus-de-la-même-chose signifie lutter et souffrir avec la peur et l’apitoiement sur soi-même et des tas d’autres choses négatives. J’enseigne aux gens comment sortir de ce “programme”. Cependant, peu importe ce que j’enseigne, les participants doivent obligatoirement le “vivre” tandis que le “programme” subconscient fait de son mieux pour saboter ce que j’enseigne. Sachant ça, je ne ménage pas mes efforts pour décrire comment éviter que ça se produise et j’offre des solutions. Certaines personnes suivent mes suggestions et leurs vies traversent un énorme changement. D’autres les pratiquent un moment et puis le vieux “programme” reprend de nouveau le dessus. Katherine, vous savez comment vous vous situez dans tout ça ! L’épanouissement dans la vie ne se produit que lorsque vous êtes conscient. Cependant, vous pouvez être subconscient avec bonheur sans la moindre idée de ce que vous ratez dans la vie. Je passe cinq jours à enseigner aux participants de mes séminaires les façons d’être conscient ainsi que l’évolution de leur propre état de conscience.

Vous ne pouvez… choisir l’Amour qu’en conscience !!!!!

SONGERIE DE MICHAEL du 8 août 2017

Jill Garsden a fait ce commentaire : “Si je m’identifiais comme faisant partie d’une église, je suspecte que je serais Quaker.” Ça me parle. Cela m’a amené à penser que si je devais m’identifier comme appartenant à une religion, ce serait le Panthéisme. A la fin du 18ème siècle, Pan signifiait “tout”. Toute vie est Une. Le Shintoïsme japonais a beaucoup en commun avec le Panthéisme dans la mesure où il est très en accord avec la Nature. Pour moi, toute vie est Une. Je ne choisis pas de suivre une ligne donnée de simulations ou d’escroqueries qui, au cours du temps, ont fini par être acceptées aujourd’hui en tant que croyance, avec leurs nombreux pièges. Comme je l’ai déjà dit auparavant, votre spiritualité est votre relation directe avec le divin.

Maintenant, j’ai une question pour vous, amis lecteurs. Quelle est votre croyance spirituelle ? Combien pratiquez-vous ce que vous croyez ? Ou quelle est votre religion et pourquoi ?

Ma nouvelle religion est le Relaxisme. Vous relaxez l‘esprit, vous relaxez vos pensées, vous relaxez l’anxiété et vous vous relaxez intérieurement au point de déclencher un nouvel état dynamique de conscience. Pour réussir cela, pour vous mêmes et pour les autres… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 6 août 2017

Il y a les conseils et puis il y a les opinions. Généralement on demande les conseils tandis que les opinions sont données qu’on le veuille ou non. J’ai remarqué que de

 

nombreuses personnes sont très attachées à leurs opinions. Chose intéressante, si une telle personne demande un conseil et que ce dernier ne correspond pas avec leur opinion, elle rejette généralement le conseil. Je considère que c’est la manière la plus brillante de réussir à ne pas grandir, dans aucun domaine. Pas un truc à faire ! Nos attachements à nos opinions et à nos croyances personnelles est probablement l’un des types d’attachements les plus empreints d’illusions que nous ayons… et l’un des plus communs. De tels attachements ne sont pas mauvais ni faux mais ils sabotent en fait notre croissance intérieure. Quand je rencontre ça chez quelqu’un, je découvre toujours que c’est la peur qui est attachée, la peur qui maintient la porte fermée au cas où elle pourrait s’ouvrir sur le nouveau. Et la peur ne peut pas toucher au nouveau.

Être plus ouvert est une autre bonne raison pour… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 5 août 2017

Je rebondis sur le commentaire de Cesare [traduit ci-dessous] sur le fait de ne plus être un guerrier. Je remarque que nombre des guerriers de nos vies antérieures sont maintenant, dans le temps présent, des soucieux. Dans le temps, j’étais un soucieux à plein temps… j’ai acheté et j’ai porté le T-shirt jusqu’à l’usure ! Les soucis ont été une des causes de la mort précoce de mon père et les soucis sont probablement le tueur numéro un d’aujourd’hui. Maintenant, je ne me fais pus de souci pour rien et cela fait des années que c’est comme ça. Rien ne vaut la peine qu’on lui abandonne notre paix. Être un amoureux… j’aime ça, Cesare. Être un amoureux du Soi/soi, un amoureux de la vie, un amoureux du vivant, un amoureux de la Nature, un amoureux des gens, un amoureux de la générosité, un amoureux de… il y a tant de manières d’être un amoureux !

Alors, continuez à… choisir l’Amour en conscience !

Cesare : Aujourd’hui, j’ai découvert que je ne m’appelle plus un guerrier. J’ai assez souffert d’être en guerre. À la place, je suis un amoureux. Je me suis demandé ce que ça voulait dire. Je suppose que ça ressemble à infuser l’énergie de l’amour plutôt que l’énergie de la colère dans la vie. Je me suis interrogé de nouveau. Puis-je arrêter d’être un guerrier et m’épanouir quand même dans mes rêves ? De nombreux scénarios ont coloré mon imagination, suggérant qu’être un amoureux est une idée fantastique.

SONGERIE DE MICHAEL du 4 août 2017

Comme je le dis souvent, nous sommes à une époque de grand Changement. Une des façons dont cela se présente est sous forme de division. Les familles se désintègrent à partir de querelles et de disputes sur rien du tout : de simples petits désaccords stupides qui prennent d’énormes proportions. De plus en plus, les fils s’éloignent des pères – et vice versa – et les filles des mères – et vice versa, et puis les frères et sœurs les uns des autres. Les gens discutent et se battent à propos de politique. La politique n’est rien de plus qu’un environnement pour la division des humains. Le système politique ne fonctionne pas. Des gens qui étaient amis se battent maintenant et se disputent à propos d’argent ou d’autres problèmes, créant de la division entre eux. Et qu’en est-il de votre relation avec vous-même ? Nous voyons de plus en plus d’anxiété et de dépression, tous les symptômes d’une relation à long terme chronique négative avec soi-même. La proverbiale merde dans laquelle on se trouve est bel et bien là, créant perturbation et séparation là où il y avait, autrefois, un degré raisonnable de paix et d’unité. La paix commence avec vous. Rien en dehors de vous-même ne peut vous donner la paix, même si quelques personnes comme moi peuvent enseigner la façon de trouver ou d’atteindre cette paix intérieure. L’argent n’est pas le problème, pas plus qu’un manque de biens matériels ou même qu’un manque de travail. Tout ceci est un résultat direct de votre relation négative avec vous-même… si ça s’applique à vous !

C’est pour ça que j’écris et que je dis, encore et encore, que vous êtes digne d’Amour. Choisissez-le, vivez-le, soyez le… ça marche ! Dans votre vie… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 2 août 2017

Il y a quelques temps, j’ai appris que les prix de tous les articles qu’on trouve dans les magasins pourraient être réduits d’au moins 20 % si le vol à l’étalage n’existait plus. J’ai une question pour vous, mes lecteurs. N’ayant jamais volé dans des magasins, même pas quand j’étais jeune, je demande qu’est-ce qui pousse les gens à faire ça ? Je connais des enfants qui volaient et qui ont grandi en devenant des adultes responsables. L’un de mes propres enfants volait pour donner ce qu’il avait pris dans la cour de récréation… un truc à la Robin des Bois. Je sais que beaucoup de ceux qui volent ont beaucoup d’argent et de possessions donc j’ai tendance à penser que le vol doit être fondé sur la peur ou, peut-être, sur une sorte de détestation de soi-même. Je suis un enseignant spirituel, pas un psychologue. Donc, est-il possible que quelqu’un pense être sur son chemin spirituel… et qu’il vole quand même ? Ou bien les voleurs à l’étalage n’ont-ils aucun intérêt spirituel du tout ? J’ai parlé à des gens qui ont désespérément essayé de réconcilier leur pornographie et la spiritualité ! Je n’ai aucun autre motif que la curiosité en ce qui concerne cette question parce que je suis intrigué par la façon dont les gens vont tenter de défendre l’injustice sous couvert de justice.

Peut-être que, pour eux-mêmes et pour les autres, ils n’ont jamais essayé ce petit truc consistant à… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 31 juillet 2017

J’ai eu un peu de fièvre hier, ça m’a fatigué. Tout va bien aujourd’hui. Je lisais une citation d’inspiration qui disait que nous ne devrions pas nous faire de souci à propos de ce qui s’est mal passé mais que nous devrions nous faire du souci à propos des occasions que nous avons ratées… ou quelque chose comme ça ! Je suis désolé, les soucis sont des intérêts payés sur des problèmes qui ne se sont pas encore produits. Autrement dit, je lisais à quel point certaines citations d’inspiration étaient contradictoires avec d’autres citations d’inspiration. Et il y en a un certain nombre. Pour être honnête, j’aime vraiment les citations d’inspiration mais certaines d’entre elles ne sont vraiment pas intelligentes, simplement des mots vides… et qui n’ont pas de sens. Nous devons être notre propre inspiration plutôt que d’avoir besoin d’être continuellement inspirés. Le simple fait de sourire à un étranger vous permet de l’inspirer et d’être inspiré par votre propre acte de gentillesse. Même si mon jardin est en train de faner dans la sécheresse actuelle, j’élimine de mes pensées la manière dont il devrait ou ne devrait pas être, l’acceptant comme il “est”… cela m’inspire. Nous avons aussi nos périodes d’abondance et nos périodes de sécheresse et lâcher les désirs nous permet d’être inspirés par les choses “comme elles sont” dans l’instant.

Rien n’est plus puissant ni inspirant que de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 28 juillet 2017

Home Sweet Home [besoin de traduire ? Chez moi, doux chez moi]. Ou du moins pour Carolyn et moi. Mais j’ai conscience que Home Sweet Home a une signification différente pour beaucoup de gens. Nous avons effectivement une magnifique maison vers laquelle revenir et nous ressentons tous les deux une gratitude puissante et significative pour cela. Nous ne la prenons pas pour argent comptant. C’est sûr, nous avons été et nous sommes probablement encore au milieu d’une longue sécheresse et le jardin fané en est le reflet… mais c’est tout de même chez nous avec tous ses petits défauts et ses petits manques, en même temps qu’avec son abondance et sa beauté. C’est notre Chez nous ! Pour certaines personnes – bien trop nombreuses – il n’y a pas de chez moi. Une encoignure de porte dans la rue, un coin sous un pont ou juste quelque chose pour éviter le pire du climat. Comme beaucoup d’autres personnes qui ont tout ce qu’il leur faut, je vois ceux qui n’ont rien : pas de maison, pas de nourriture, rien du tout. C’est sûr, certains d’entre eux ont une habitude exigeante, la drogue, l’alcool, etc. mais ce n’est pas le cas pour tous. Nombreux sont ceux qui sont incapables de faire face à la pression du XXIe siècle, incapables de surmonter leur anxiété, ce qui les entraîne vers la dépression chronique et dans lourde spirale vers le bas. Je me rappelle souvent que ces personnes sont juste aussi divines que moi et, même si elles possèdent moins que moi, elles ne sont pas moins que moi en tant qu’Êtres humains. Et quand je ressens de la pitié, je me rappelle à moi-même qu’en tant qu’Êtres immortels, c’est là que se trouvent leurs leçons dans cette incarnation… et je prie pour qu’ils les apprennent plutôt que de continuer à les répéter. Chez moi, c’est aussi ma profonde relation intérieure avec moi-même si bien que cet aspect de chez moi ne me quitte jamais en dépit de tous mes voyages autour d’une.

Rentrer à la maison remet toujours en avant la valeur de la gratitude et du… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 24 juillet 2017

La nuit dernière était LA nuit,

Aujourd’hui, c’est LE jour,

Dans quelques heures,

Nous serons prêts et partis.

OK, Sunshine [Coast], nous voilà,

Choisissant l’Amour, tra-la-lère !

SONGERIE DE MICHAEL du 23 juillet 2017

On me demande si je crois au libre-arbitre. Il y a de nombreux paradoxes impliqués là-dedans. Vous devez effectivement avoir le libre-arbitre pour être capable de choisir librement. Je n’ai pas honnêtement conscience d’avoir jamais rencontré qui que ce soit ayant un vrai libre-arbitre. Alors que j’y “croie” ou pas n’a strictement aucune importance. Je suis un bon exemple de la complexité du libre-arbitre. En tant qu’homme, je fais l’expérience de la liberté de l’illumination en même temps que de la liberté de l’Amour de moi-même. Et pourtant, en dépit de cela, je ne suis pas sûr d’avoir le libre-arbitre. Je possède une liberté intérieure qui dépasse tout ce que j’aurais pu imaginer mais ai-je la liberté de faire ce que je veux quand j’ai fondamentalement lâché les désirs et que je me suis incliné devant le Maintenant de la vie ? Ce que j’essaye de dire est que maintenant que j’ai le libre-arbitre pour choisir ce que je souhaite dans la vie, je trouve que le choix a été fait pour moi avant que j’aie seulement eu le libre-arbitre de faire un tel choix ! Et puis, là aussi, il y a la volonté personnelle et la volonté divine. Pour beaucoup de gens, la divinité est rétrogradée au rang de croyance religieuse tandis que pour moi, elle est la relation directe avec le divin. Donc quand je me suis livré à la volonté divine, j’ai abdiqué mon libre-arbitre personnel. Et pourtant, je connais une liberté plus grande. Que des paradoxes !

Cependant, j’utilise mon libre-arbitre pour choisir de continuer à vous écrire et à vous encourager à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 22 juillet 2017

Qu’est-ce qu’un différend ? Ce sont deux personnes – ou plus – qui défendent toutes leur propre point de vue. C’est une ou plusieurs personnes qui se sentent toutes tellement en insécurité qu’elles ont besoin d’argumenter leurs croyances personnelles. C’est un échange verbal entre des personnes qui sont compétitives et agressives. Rien de cela n’est ni mal ni faux… mais quel gaspillage d’énergie ! Ainsi, d’autre gens ne sont pas d’accord avec vous. Et alors ! La liberté, c’est permettre à d’autres de croire ce qu’ils veulent, que cela se rapporte à vos croyances ou pas. En tant qu’orateur public, je partage simplement la façon dont je vois et j’expérimente la vie d’un point de vue éveillé. Cela ne veut pas dire que tout le monde soit d’accord avec moi. Beaucoup des gens qui écoutent les orateurs publics ont l’esprit ouvert mais il y en a beaucoup qui ne l’ont pas. Ile écoutent de manière à pouvoir valider leur propre point de vue et si l’orateur ne le fait pas, alors ils le rejettent. Tout cela est OK. Nous sommes tous sur notre chemin – qui est un non-chemin – vers la même Vérité. Et nous plaçons tous les obstacles que nous pouvons sur notre propre chemin de vie pour nous rendre les choses les plus difficiles possibles.

Il est sage d’écarter nombre de ces obstacles en choisissant simplement d’éviter les différends. À la place, vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 20 juillet 2017

J’ai surpris la conversation d’un couple parlant de tickets de loterie, quand l’un d’eux a déclaré : “Eh bien, la vie est une loterie.” Cela semble être une croyance assez commune mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité : la vie n’est pas une loterie. La vie n’a ni commencement ni fin, pas plus qu’elle ne favorise les coïncidences, les accidents ni le hasard. Tout ce qui est dans nos vies est fondé sur un facteur de probabilité. La probabilité est que vos problèmes du passé les plus profondément enracinés sont encore là dans votre incarnation actuelle et, à moins qu’ils ne soient résolus, ils seront encore présents dans la prochaine. Comme je vous le rappelle souvent, en chaque instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. Rien de cela ne s’approche d’une idée de loterie cosmique. Cependant, la probabilité est que ces gens qui croient que la vie sur terre a débuté par une série d’évènements gouvernés par le hasard et qu’elle est, vraiment, une loterie cosmique, continueront à croire ça. Et ils vont continuer à créer dans leurs vies l’illusion d’être à la merci du hasard pour donner substance à leur croyance qui se perpétue. La vie est amusante pour certains et un fardeau terrible pour d’autres mais ce n’est pas une loterie.

Une bonne création pour vous-même se tisse en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 18 juillet 2017

J’ai mangé une bisque de homard chez J. Pistone hier. C’est toujours la meilleure du monde… et j’en ai essayé un assez grand nombre dans le monde entier. Elle contient de la vraie chair de homard. Cela me rappelle assez que pas mal de la nourriture que nous mangeons dans divers endroits à travers le monde contient ce que j’appelle un “remplissage mensonger”. On m’a dit en Allemagne qu’un chaîne très célèbre de hamburgers mettait tellement peu de viande dans ses hamburgers qu’il lui avait été stipulé légalement que ça ne pouvait pas être qualifié de hamburgers de viande. Cette même chaîne de fastfood nourrit environ 89 millions de gens chaque jour ! Imaginez ce nombre de gens qui ne prêtent aucune attention à ce qu’ils mangent ou à ce qu’il y a en fait dans leur nourriture. Cela nous amène alors à la question de notre propre contenu… quel est le contenu de nos vies ? Est-ce que notre contenu personnel s’élève à quelque chose de valeur simplement parce que d’autres personnes ont bénéficié des efforts de notre vie ou notre vie n’a-t-elle été d’aucun bénéfice du tout pour quiconque ? Pensée provocante, hein ! Si nous vivions tous de façon à tous bénéficier les uns des autres, ne serait-ce pas merveilleux !

C’est un bénéfice pour tout le monde et pour la vie si vous et moi… choisissons l’Amour, constamment et en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 18 juillet 2017

Il est évident que nous vivons dans un monde d’intérêt personnel. Le monde de l’entreprise tourne atour de son propre intérêt personnel aux dépens des autres ; la banque en est un parfait exemple. Le monde politique de corruption et de malversation tourne uniquement autour de ses propres intérêts, avec un public crédule comme vache à lait. De la même manière, la plupart des gens ont pour principale préoccupation l’intérêt personnel de leur propre portefeuille et ils votent pour la forme de corruption qui va le mieux les avantager. Il est évident que rien de cela ne fonctionne.

La physique quantique indique que toute l’humanité est Une énergie. L’intellect humain semble avoir l’idée fausse que quelques-uns peuvent tirer avantage de la masse des gens tandis que l’intelligence humaine suggère que nous nous épanouissons tous ou que nous souffrons tous. Et c’est ainsi que nous souffrons tous, chacun de notre propre manière. Cependant, si chacun d’entre nous choisissait de faire de son propre intérêt un intérêt qui serait bénéfique à toute l’humanité, le saut quantique dans la conscience de l’ensemble de nous tous serait véritablement d’une très grande magnitude. OK, je sais que cela ne va pas se produire. C’est simplement parce que les intérêts personnels de l’humanité sont tellement fondés sur la peur que ce n’est pas possible. C’est la raison pour laquelle je fais ce que je fais. Même si c’est par les pas les plus minuscules, chaque personne que j’inspire à aller vers l’Amour se rapproche d’un pas du potentiel humain tout entier.

Alors, une fois encore, je vous encourage à faire le saut quantique dans votre propre intérêt spirituel en… choisissant l’amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 17 juillet 2017

J’observe de nombreux aspects différents chez les gens au cours de mes tournées car ce sont nos différences qui se remarquent tellement fortement. Nous ne pensons pas tous de la même façon, nous ne ressentons pas tous, ne voyons pas tous et même n’entendons pas tous de la même façon. Nous pensons à travers notre propre cadre de référence, notre éducation et nos croyances. Nous ressentons selon la façon dont nous avons été traités et selon nos croyances sur ce que sont les ressentis. Nous regardons mais nous voyons vraiment rarement ; ce que nous voyons reflète ce que nous croyons voir. Quant à entendre, encore une fois, nous entendons ce que nous croyons ou ce que nous nous attendons à entendre. Tout cela est très bref – je pourrais écrire longuement à ce sujet – mais cela sert à illustrer toutes les manières qui nous divisent les uns des autres. Si nous célébrions nos différences, alors nos différences nous serviraient à nous unir plutôt qu’à nous diviser. Nous sommes capables de faire cela en petits groupes ou même – bien que rarement – en famille mais à une échelle globale, notre seul moyen de le faire est grâce à l’Amour. La pratique de l’acceptation inconditionnelle est le véhicule à travers lequel s’exprime l’Amour inconditionnel.

C’est pour cela que je continue à inspirer mes lecteurs en leur recommandant de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 13 juillet 2017

Qu’est-ce que l’humilité ? Pour moi, Mohamed Ali, le grand boxeur poids lourd aujourd’hui décédé, était un homme humble. Il était assez humble pour reconnaître et affirmer – et même crier – sa grandeur dans le monde du sport. Il a été crucifié régulièrement par les médias au motif d’égotisme, de grosse tête, de grande gueule, etc. Et Ali continuait simplement à dire qu’il était “le plus grand”. L’histoire de la boxe indique qu’il était, effectivement, le plus grand !

Tellement de gens sont obsédés par l’ego. C’est l’ego qui murmure les mensonges qui finissent par les rendre obsédés par l’ego ! C’est l’ego qui dit que vous n’êtes pas assez bon, que vous ne pouvez jamais être grands ou parfaits et tout le reste de cette foutaise destructrice. S’il vous plaît, mettez les raclées administrées par l’ego au rancart. Vous êtes qui vous êtes, comme vous êtes… et vous êtes OK comme vous êtes. Quand je lis ce que les gens écrivent à certaines personnes et écoutent de certaines personnes, je réalise que pour nombre d’entre eux, ce n’est pas l’égo qui est leur problème. Leur problème, c’est leur problème avec leur ego !

Est-ce égotiste de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE ?

SONGERIE DE MICHAEL du 12 juillet 2017

Je suis allé me promener hier depuis l’extrémité est de Warrensville Heights jusqu’au Community Park, dans le Orange County. J’ai regardé les jardins communautaires et j’ai traversé les bois jusqu’à un petit jardin zen conçu avec amour pour commémorer la vie de Zac Levine. Jeune homme, il était allé au Japon et il y a vécu le reste de sa courte vie. Quelques mots de lui sont écrits sur une plaque en son honneur et bien que je ne puisse pas le citer parce que je n’avais pas de crayon et de papier ni de téléphone, j’ai une assez bonne mémoire alors je vais reproduire l’essence de ce qu’il a écrit. “Si on ne vit que pour soi-même, ne faisant rien pour les autres ou ne donnant aux autres aucun but dans la vie, quand on meurt, on cesse d’exister. Par contre si on vit en faisant des choses matérielles pour les autres et en leur donnant un but dans la vie, quand on meurt, on continue d’exister.” Ce sont de bonnes paroles, Zac, elles en disent long sur vous. Je fais honneur à la vie que vous avez vécue et à l’homme que vous étiez et l’âme que je suis fait honneur à l’âme que vous êtes.

Il ne fait aucun doute pour moi que Zac était un jeune homme qui … a choisi l’Amour, en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 11 juillet 2017

Je passe du bon temps en Amérique, à ne rien faire. En fait, je ne peux ne rien faire que pendant une période très limitée et ça va bientôt être la fin. Mais tout va bien parce que je serai bientôt à la maison, “home sweet home” !

Quand je jette un coup d’œil en arrière sur ma vie, je me demande parfois d’où m’est venue la “capacité”. Il me semble que j’en avais peu en tant qu’enfant, ou même en tant que jeune adulte. Mais avec les années qui passaient, les capacités ont simplement grandi. Au fur et à mesure que nous devenons plus présents, plus conscients, cela permet à nos capacités d’émerger de nos nombreuses incarnations, qui sont toutes Une vie… la continuité du Soi. Il en est de même avec la sagesse. Avec les années qui passent, mes perspectives et ma sagesse à propos de la vie semblent simplement grandir tout naturellement. J’ai conscience de vivre mon Soi immortel en même temps que mon soi personnel en tant que Un. De cette façon, je vis holistiquement plutôt que dans une série d’images séparées que nous appelons nos différentes incarnations. Nous sommes tous des Êtres holistiques et pourtant nous vivons essentiellement en tant qu’identités séparées tentant désespérément de définir intellectuellement le sens de ‘holistique’. C’est totalement futile. Une vie holistique est vécue et expérimentée, elle ne peut pas être intellectualisée par le touriste qu’est la séparation.

Un chemin simple vers une vie holistique consiste à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 9 juillet 2017

Une athlète Américaine de haut niveau en saut en hauteur passe du tourment de l’échec au triomphe du succès huit ans après sa finale aux Jeux Olympiques. Comment ? Des tests de recherche de stupéfiants l’ont fait remonter de la sixième place à la troisième… et à la médaille de bronze. Cela ne fait pas que démontrer à la perfection la débâcle et le mensonge de nos Jeux Olympiques modernes, cela met aussi en lumière la douleur spectaculaire qu’il y a à vivre à la merci de nos émotions en permanence. Pendant huit ans, cette athlète a vécu avec la croyance qu’elle était un échec. Oubliez le fait qu’elle était une athlète au top du niveau mondial – vous devez être sur le podium ou vous êtes un échec. N’est-ce pas complètement dingue ? Dans le monde de la Nature, le succès et l’échec n’existent pas et pourtant, dans le monde de l’humanité, nous sommes capables de fabriquer une souffrance énorme par notre relation avec le succès et l’échec. Ni l’un ni l’autre n’existent dans une plus grande réalité. Le succès et l’échec ne sont tous deux qu’un jugement intellectuel sans signification fondé sur notre fausse relation avec l’égo et avec la vie. Eh ! Vous !… nous sommes de Êtres immortels ! Dans la GRANDE image, nous ne pouvons ni réussir ni rater, nous gagnons de l’expérience. La vie est une expérience, avec ses hauts et ses bas. C’est notre intellect qui donne une fausse signification au contenu émotionnel de nos vies. Oui, vos émotions sont très réelles mais pas les étiquettes qui y sont attachées. L’Amour n’est pas une émotion, l’Amour est le pouvoir de la création.

Il est sage et puissant de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

 

SONGERIE DE MICHAEL du 9 juillet 2017

Quand ma première femme a fait sa transition, nous avons continué à communiquer pendant une année. C’est une année plus tard que, à notre surprise, Carolyn et moi sommes tombé amoureux. J’ai demandé à Treenie si ça ne l’ennuyait pas que j’aime Carolyn. Sa réponse a été simple… “Comment l’amour peut-il diminuer l’Amour ?” J’ai souvent réfléchi à ces mots simples mais puissants. Sans manque de respect intentionnel, il est commun pour la jeunesse de tomber dans le désir et, quand vous êtes plus vieux, de tomber dans le compagnonnage. Mais, quand vous avez assez de chance pour vraiment Aimer et vous marier deux fois dans votre vie, vous êtes vraiment bénis. Et comment l’Amour peut-il diminuer l’Amour ? C’est impossible. L’Amour nous élève et nous connecte de façons qui dépassent largement la compréhension de notre intellect. Nous sommes tous Un. Nous sommes un en tant qu’Êtres énergétiques et un en tant que conscience. C’est pour cela que j’Aime l’humanité… ce que quelques personnes ne peuvent pas comprendre. Je n’Aime pas tous les actes et les personnalités de l’humanité, j’Aime toutes les âmes qui sont la pureté et la croissance de l’humanité. Et c’est nous tous, depuis ceux qui se haïssent eux-mêmes et tous les autres jusqu’à ceux qui connaissent le toucher magique de l’Amour inconditionnel. Nous sommes tous Un, que ce soit dans la tragédie ou dans le triomphe.

Et comme le dit Wonder Woman, c’est l’Amour qui est notre voie vers l’avant donc, s’il vous plaît… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 6 juillet 2017

Nous venons juste de terminer notre séminaire intensif dans ce qui est probablement le lieu d’accueil le plus magnifique nous ayons rencontré. Il se trouve à Montréal et il a de magnifiques jardins le long d’un affluent du fleuve Saint-Laurent. Nous avons eu un merveilleux groupe de personnes venant de divers pays. Merci, Leslie et Steffan, c’était brillant et vous avez tous les deux été géniaux !

Certaines personnes semblent se focaliser sur ce qu’elles n’ont pas et, en particulier, elle se focalisent sur ce que ou sur qui elles n’aiment pas. Cela ne fonctionne pas en leur faveur. Tandis qu’elles déchargent leur colère, leur mépris ou leur mécontentement, elles créent des événements défavorables dans leur propre vie. Votre énergie va vers ce sur quoi vous vous focalisez et ce avec quoi vous vous connectez… et elle crée. De cette façon, ces personnes créent exactement les fardeaux, les prétendus accidents et les gens dont ils ne veulent pas dans leur vie… puis elles rouspètent et se plaignent. Pas intelligent du tout ! Mais je trouve que les gens qui se plaignent et qui pleurnichent ne sont jamais intelligents.

Pour être intelligents, ils doivent apprendre la sagesse qu’il y a à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 4 juillet 2017

La vie change et nous avons besoin de changer avec elle. Ça fait une éternité que nous parlons du pardon comme la bonne solution mais le pardon va de pair avec le blâme. En chaque instant de votre vie, vous créez le contenu et la direction de chaque instant de votre vie. Il n’y a personne à blâmer, personne à pardonner. Vous créez votre vie et vous créez votre monde. Pourquoi sommes-nous tellement réticents à accepter la responsabilité de nous-mêmes ? Un accident, c’est quelque chose qui n’existe pas, rien n’arrive par hasard et nombreux sont ceux qui, parmi vous, savent que c’est vrai… mais vous continuez à vivre vos vies comme si ça ne l’était pas. Quand transformons-nous l’information et la connaissance en compréhension et en action ? La spiritualité n’est pas une question d’accumulation d’informations spirituelles, il s’agit de vivre la Vérité du mieux que nous pouvons. Alors de nombreuses personnes parlent un langage de spiritualité et pourtant elles ne vivent rien de plus que la vérité de leurs propres mots. S’il vous plaît, agissez selon vos paroles !

Il y a une immense valeur de croissance intérieure dans le… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 3 juillet 2017

Nous en sommes maintenant au troisième jour du séminaire intensif de Montréal et tout se passe très bien. Nous avons une nouvelle organisatrice au Canada, elle s’appelle Leslie. Elle est un parfait exemple de l’ascension du principe féminin. Par cela, je veux dire l’ascension de l’énergie féminine… et il était temps ! L’énergie masculine a été dominante depuis trop longtemps et tout le monde a été le témoin de son agonie morbide en voyant les bouffonneries de la politique mondiale. Attention, toutes les femmes ne portent pas le principe féminin et certains hommes le portent en réalité car ce n’est pas entièrement une expression sexuelle extérieure. Le principe féminin est l’énergie du renouveau, l’énergie de la restructuration. Il porte une expression très différente de l’énergie masculine. Quand je regarde les singeries de Trump, je vois un homme qui précipite la fin de la vieille dominance mal et je l’applaudis même si j’ai de la sympathie pour ceux dont les vies sont durement impactées par lui. C’est la vieille énergie mâle qui va détruire les vieilles structures mâles. L’énergie féminine va reconstruire d’une manière complètement nouvelle et différente. Trump démontre et incarne à la perfection la vieille énergie mâle de déstructuration, la frime et la fatuité, tandis qu’il arpente la pantomime de la politique

Tout ce dont nous avons besoin sont quelques leaders mondiaux qui soient capables d’être assez conscients pour… choisir l’Amour, constamment et avec sagesse !

vous êtes la vôtre. Je suis un orateur inspirant… mais vous êtes-vous jamais demandé qui inspire celui qui inspire ! Je n’ai qu’à regarder dehors dans la Nature et l’inspiration est là mais je dois être un participant à la Nature que je vois plutôt que d’être un spectateur. Nous sommes bons pour regarder mais pas tellement bons pour voir ce qui est là. Nous sommes maintenant à Montréal, donc, et tandis que je regarde la Nature, je vois les différences qu’il y a entre la Nature ici par comparaison avec l’Allemagne et l’Europe. Plus d’érables, pour commencer ! Le sirop d’érable ici est bien plus proche de l’authentique qu’en Europe ou en Australie ; le nôtre est une version qui ressemble beaucoup plus à de la mélasse. Donc, dans deux jours, je recommence une fois encore à inspirer les gens lors de notre séminaire intensif de Montréal, situé dans l’endroit le plus magnifique possible. Le lieu de séminaire est grand et décidément inspirant… et cela rend le tout encore meilleur. Je propose une nouvelle direction, un nouveau contenu et un nouveau sens à la vie. Quelque chose qui est sacrément nécessaire dans notre société actuelle, perdue. La plupart des gens n’ont aucune idée à quel point ils sont vraiment perdus jusqu’à ce qu’ils trouvent la direction spirituelle et le sens de leur vie.

En attendant, cela aide grandement de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 27 juin 2017

Le séminaire intensif de Berlin est terminé et il a été reçu avec beaucoup d’approbation. Donc, maintenant, c’est au revoir l’Allemagne et au revoir l’Europe. Ce matin nous nous envolons pour Montréal au Canada. Un immense et chaleureux MERCI plein d’Amour à tous mes traducteurs en Europe. En commençant avec M. Detlev Cool en Autriche puis avec M. Oliver Suave [Aimable] en Suisse pour continuer avec Mme Sophie Awesome [Géniale] en France et puis M. Sascha Capable [Talentueux] en Allemagne pour le séminaire et Mme Elisabeth Amazing [Étonnante] pour mes conférences et pour la traduction de Carolyn… ils sont tous nos merveilleux amis qui rendent mes/nos mots faciles à comprendre aux nombreuses personnes dans chacun des pays. Et puis, bien entendu, les amis chers et précieux que sont les organisateurs de nos séminaires intensifs. Ce sont les personnes qui rendent tout possible. Burgi et Prem en Autriche, soyez bénis ainsi que nos chers Irene et Andre aux Pays-Bas, et puis nos chers Nanne et Ankie en Friesland [c’est dans le nord des Pays-Bas] avec leur “A Diffrent Experience” [Une Expérience différente] et un nouveau CD dont j’ai écrit les paroles. (Vous devriez essayer de vous en procurer un… ou trois !). Merci beaucoup. Merci Patrick et Alexandra en Suisse. Viennent ensuite Philippe, exubérant et lumineux, et son adorable épouse Martine ; nous sommes tellement bénis de vous avoir à nos côtés et nous accueillons Noëlle qui reprend les rênes l’an prochain, c’est déjà une amie chère. Et puis il y a notre chère amie, l’irrésistible Julia au Royaume Uni qui est tellement déterminée, merci beaucoup pour tout. Ensuite nous avons Janina et Marc en Allemagne qui font des miracles en nous casant dans leurs vies très occupées. Un énorme merci. En plus de tous ceux-là, il y a la petite armée de travailleurs volontaires qui font que tout se déroule à la perfection chaque fois. MERCI à tous énormément pour l’Amour et la bénédiction que vous nous accordez en faisant partie de nos vies. Nous vous Aimons tout de tout notre cœur.

Pour nous, tous et chacun d’entre vous avez… choisi l’Amour en conscience !

SONGERIE DE MICHAEL du 24 juin 2017

Encore une petite vidéo [sous-titrée] de ma part pour vous rappeler le pouvoir qu’il y a à être dans l’éternel instant. Certaines personnes disent souvent : « instant après instant ». Mais c’est une manière de penser fragmentée : le moment est éternel. De la même manière que nous divisons le temps linéaire en secondes, minutes, heures, jours, semaines, etc., nous perpétuons cette manière de penser dans l’instant. En tant qu’Êtres physiques, nous vivons dans un temps linéaire, mais en tant qu’Êtres métaphysiques, nous vivons dans un temps sphérique. Cela veut dire que tout le temps occupe l’éternel instant. Ce n’est pas facile à saisir pour les pensées linéaires et pourtant le silence intérieur n’a aucun problème avec ça. Pourtant, la réalité est que nous sommes des Êtres immortels d’éternité, nous ne sommes pas nés pour finir par mourir et… Fin ! Les corps vont et viennent mais Qui vous êtes continue pour toujours.

L’instant, c’est là où réside le pouvoir, un lieu que vous ne visitez que quand vous êtes pleinement conscient. La personne subconsciente vit dans une illusion qui ne finit jamais… jusqu’à ce qu’elle en sorte en conscience.

Ceci souligne la valeur qu’il y a à… choisir l’amour EN CONSCIENCE !

Lien vers la vidéo : http://michaelroadsenfrancais.com/clip-etre-dans-leternel-instant/

SONGERIE DE MICHAEL du 22 juin 2017

Nous en sommes au deuxième jour de notre séminaire intensif à Berlin. Groupe génial ! Météo chaude et ensoleillée et il semble que ce soit parti pour durer… nous adorons Berlin. Cependant, l’année prochaine nous aurons notre séminaire intensif d’Allemagne à Düsseldorf. Nos organisateurs ont déménagé pour vivre là-bas donc nous pouvons tout aussi facilement y aller.

L’impuissance… je trouve étonnant le nombre de personnes qui sont émotionnellement impuissantes et désespérées. Ce n’est pas mal ni faux mais, invariablement, ces personnes sont intellectuellement très fortes. Il semblerait que toute leur attention, en tant qu’adultes, ait été focalisée sur leur développement intellectuel… au détriment de leurs émotions. Pour de nombreuses raisons, ce n’est pas vraiment malin. Ce sont nos émotions qui créent le monde dans lequel nous vivons, pas nos intellects. Nos émotions sont la véritable centrale énergétique dans nos vies même si cela semble ne pas avoir éveillé notre attention. Les universités consacrées au cerveau sont justifiées mais pourquoi pas quelques universités consacrées au développement des émotions ? Humm… la sagesse est une voie humaine rare.

Cependant, la sagesse peut être nourrie en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 19 juin 2017

Beaucoup de gens vivent avec beaucoup de doutes… des doutes à propos d’eux-mêmes, à propos de la vie, du travail, des autres, des gouvernements, etc. Ces personnes s’élèvent rarement au-dessus de leurs doutes, ce qui est dommage, parce qu’elles ont si souvent un grand potentiel. On m’a suggéré que les doutes étaient sains et que nous ne devrions jamais prendre quoi que ce soit pour argent comptant, que nous avons besoin de douter des gens au cas où ils ne sont là que pour nous décevoir ! Ouah, quelle manière de vivre. Je ressens l’énergie d’une personne et je la prends pour ce qu’elle est. Je donne toujours aux gens le bénéfice du doute – s’il devait s’insinuer – et en faisant cela, les doutes initiaux s’en vont ! Oh, c’est sûr, je me suis fait avoir par quelques personnes dans ma vie mais je leur souhaite bon vent et je les plains d’avoir besoin de tricher pour prospérer. Et aucune tricheur ne prospère “jamais”. Cela peut en avoir l’air mais le prix à payer pour tromper quelqu’un d’autre est toujours exigé.

Sur une note plus joyeuse, nous prospérons et nous nous épanouissons si nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 17 juin 2017

Le Projet Eden était merveilleux. OK, c’était un peu comme me promener dans mon voisinage subtropical pour ce qui est de la botanique, en particulier dans la forêt tropicale en serre la plus grande du monde. Mais j’ai totalement apprécié. C’était effrayant d’apprendre qu’une zone de forêt tropicale de la taille du dôme – environ un hectare – est perdue toutes les dix secondes ! Je me demande combien de temps nous allons pouvoir maintenir ce genre d’insanité ? Un jour, il faudra payer la facture ! Si vous voulez sortir et passer une merveilleuse journée… allez visiter le Eden Project au Pays de Galles.

Il faut chaud et beau en Angleterre. OK, il y a toujours bien trop de trafic mais la campagne anglaise n’a probablement pas son pareil en ce qui concerne la beauté visuelle. Avec de la végétation luxuriante qui s’étend sous pratiquement tous les arbres, c’est tellement différent des gommiers nus d’Australie, avec leurs branches qui démarrent tellement en hauteur dans l’arbre pour éviter les feux d’herbes qui balayent les forêts. Dans l’ensemble, je choisis quand même de vivre en Australie mais je ne nie pas la beauté évidente de tant d’autres pays.

Juste une simple observation : je trouve les interactions impatientes entre les gens qui m’entourent tellement inutiles la plupart du temps. Nous sommes tous très différents dans nos caractéristiques et nos personnalités mais il semble que ce soit vraiment difficile à accepter pour les gens. Nous avons réellement besoin d’apprendre à célébrer nos différences plutôt que de nous disputer au sujet de la conformité.

Oh, bon – rien qu’une raison de plus pour promouvoir le besoin de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

SONGERIE DE MICHAEL du 14 juin 2017

Le séminaire intensif en Grande-Bretagne est terminé et je l’ai vraiment apprécié ainsi que tous les autres participants. Petit est joli… et intime et super amical et bien plus interactif !!!

Nous sommes maintenant à Fowey, une charmante petite ville désuète, enchâssée dans une bais côtière en Cornouailles. Pour Carolyn, c’est une surcharge de charme et on a assurément le facteur OUAH ! Aujourd’hui, nous allons visiter le Projet Eden… je vous en dirai plus ultérieurement. Le soleil brille, les mouettes crient au-dessus du port et c’est idéal. Le Bridge Hotel où nous sommes installés a été construit en 1570 alors il a des planchers qui sont inclinés dans tous les sens, cela donne l’impression d’être ivre sans être alcoolisé ! Nous y serons encore ce soir puis nous partirons pour la Cambridgeshire où je retrouverai mon frère et ma nièce avec sa famille. Donc… en avant pour une nouvelle journée pour un couple parfait et Julia, notre parfaite organisatrice en Grande-Bretagne.

La perfection est facile quand on… choisit l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

Clip Vidéo, le 11 juin 2017… pas une songerie officiellement, mais c’est bien dans l’idée :

CLIP – Le chemin de l’âme

mini logo posts dans siteSONGERIE DE MICHAEL du 8 juin 2017

Nous avons maintenant terminé nos deux séminaires intensifs en France et nous sommes en Angleterre. Pendant que nous étions en France, nous sommes sortis plusieurs fois avec Philippe, Martine et Sophie pour dîner. Philippe mange tout le temps dans des restaurants listés dans le guide Michelin… mais je n’y tiens pas particulièrement. C’est sûr, ils proposent de nombreux délices gastronomiques… mais en portions minuscules. Je ne suis pas très impressionné quand je dois manger quatre morceaux de pain supplémentaires pour me sentir raisonnablement rassasié par mon repas… et toujours à un prix astronomique ! Je comprends bien que les gens riches apprécient cela mais je suis un gars simple et j’aime la nourriture simple. Enfin, bon… chacun fait comme il veut.

En France, le temps était superbe et ne s’est gâté que quand nous sommes partis mais, maintenant, en Angleterre… soupir… il est froid et maussade de nouveau tandis que nous sommes sur le point de commencer notre séminaire intensif anglais.

Je suis toujours impressionné quand, à la suite d’une attaque terroriste, les gens choisissent collectivement l’Amour. Il y a une dichotomie dans le fait que quand nous sommes poussés vers la haine et la colère, la nouvelle énergie prend la direction contraire. Les terroristes sont les dinosaures, il ne réalisent pas que leur époque arrive à son terme. Oh, je n’ai aucun doute qu’il va y avoir plus d’attaques terroristes mais l’Amour va toujours l’emporter si nous empruntons ce chemin. Le temps de l’Amour engagé, c’est maintenant. Je veux vraiment dire Amour engagé, pas simplement des mots d’amour. L’Amour est le Pouvoir de la Création… et nous sommes aux prises avec la re-création de notre énergie humaine.

Pour cette raison, donc, s’il vous plaît… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 4 juin 2017

Il est impossible de s’attendre à une expansion dans nos vies si nous sommes fixés et rigides dans nos croyances et nos attitudes. La rigidité est la mort de l’expansion et pourtant nous sommes ici pour nous expanser et pour grandir en conscience. Je suis toujours agréablement surpris que la majorité des gens qui participent à mes séminaires intensifs soient ouverts et flexibles. Vous pourriez penser que ça ne devrait pas me surprendre – et je suis d’accord avec vous – et pourtant le fait est que vraiment beaucoup de gens restent fixés sur une croyance ou un concept sans jamais le réaliser. Ils entendent ce que les autres disent et peuvent même être d’accord avec des points de vue divergents et pourtant, intérieurement, le programme des croyances reste fermement en place. Cela devient très subtil quand une personne a un grand degré d’ouverture, tout en retenant les vieilles croyances établies depuis longtemps sans même le réaliser. Comment sortir de ça ? Une bonne idée consiste à surveiller vos pensées de temps en temps, en les écoutant en pur observateur – jamais en critique. Vous allez bientôt découvrir quels schémas de conversation avec les autres déclenchent en vous une profonde résistance à leurs mots, même si vous êtes verbalement d’accord avec eux. Une fois que vous avez réalisé ça, alors vous pouvez commencer à éliminer la profonde rigidité intérieure qui résiste à l’expansion.

Cela aide aussi très considérablement de vous souvenir, pour vous-même, de … choisir aussi l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 2 juin 2017

Nous passons deux jours pour faire du tourisme avec Philippe, Martine et Sophie, en France. Nous sommes allés hier au Haut-Koenigsbourg, un immense château restauré construit à flanc de montagne. Étonnant ! J’ai pris des photos de canons pour toi, Adrian ! Nous avons visité la Vallée des Aigles et avons observé leurs oiseaux magnifiques en action. Brillant… une rhapsodie de rapaces !

Qu’est-ce qui est arrivé en premier… la beauté ou la laideur ? Je devine que cela pourrait être pris pour une question piège, ou une question à laquelle il est impossible de répondre mais, pour moi, la conscience est arrivée en premier. Nous avons développé notre conscience quand nous voyons d’abord soit la beauté intérieure et donc la beauté extérieure ; soit c’est le contraire. Nous avons tendance à voir la beauté comme quelque chose qui est déjà créé mais, en Vérité, nous sommes chacun les créateurs du beau ou du laid. Un chevreuil qui mange une rose ne la considère pas comme belle ou laide… il la considère probablement comme délicieuse ! La beauté est une création intérieure dans l’instant, comme la laideur, et tout est fondé sur la conscience et les perceptions de l’observateur humain. Pour moi, l’humanité est belle… mais très, très jeune. Voilà pourquoi nous voyons des caprices dignes de jardins d’enfants et une stupidité absolue en permanence sur la scène mondiale.

Nous voyons plus de beauté dans le monde quand nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 30 mai 2017

Dans la vidéo de 3 minutes qui accompagne ma songerie, vous allez me voir et m’entendre parler de l’Infini de l’Amour. Je suis sûr que peu de mots sont plus mal compris ou mal utilisés que le mot Amour. Les gens disent qu’ils aiment leur nouvelle voiture, ou un bon repas ou quelque “chose” qu’ils désirent depuis longtemps et pourtant ils utilisent le même mot pour dire qu’ils aiment leur femme, leur mari, leur partenaire ou leurs enfants. L’Amour a été tellement dévalué en tant que mot que sa vraie signification a été perdue pour vraiment beaucoup de gens. Nous disons que nous aimons une personne mais, la plupart du temps, la réalité impopulaire est que ce n’est pas de l’Amour mais un attachement émotionnel. Rien de cela n’est faux ni mal mais les gens ne font pas très attention aux mots. Je lis beaucoup de posts sur Facebook, avec des mots qui manquent ou des mots utilisés mal à propos et il est évident que la plupart des gens ne relisent jamais ce qu’ils écrivent. En tant qu’auteur, je fais plus attention et même comme ça, je trouve souvent une erreur le jour suivant et je la corrige. En Vérité, l’Amour est un pouvoir qui dépasse la compréhension, qui contient le potentiel de nous rendre libres et pourtant, quand il est utilisé en tant que mot d’une façon banale et insignifiante, cela m’indique que nous nous traitons subconsciemment de manière similaire, dévaluée.

L’Amour est une question de conscience. C’est pourquoi je mets toujours une majuscule quand je parle de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

CLIP – L’infini de l’Amour

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 28 mai 2017

Nous abordons le dernier jour du premier de nos séminaires intensifs en France, “Le monde métaphysique de la Nature et de l’Humanité.” Un temps parfaitement glorieux !

Les gens ont de la difficulté à réaliser que la Nature que nous voyons autour de nous dans la vie quotidienne est le reflet physique d’une plus grande réalité métaphysique. La Nature physique est réelle mais elle n’est pas la seule réalité de la Nature. Quand on considère que nous ne voyons qu’environ 1% de la totalité du spectre lumineux (nous ne voyons que ce qui a une fréquence plus lente que la vitesse de la lumière) et que beaucoup des fréquences plus élevées sont ici, sur cette planète, avec nous, on commence alors à réaliser combien de la Nature et des autre Êtres nous ne sommes pas capables de voir… et donc nous nions leur existence ! Il est temps pour nous de nous ouvrir au plus grand Soi et à la plus grande réalité de la Nature. Dans les années qui sont devant nous, le non visible jouera un rôle important dans la continuité de l’humanité. Et Dieu sait que nous avons besoin d’aide !

En attendant, il est sage et intelligent de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 26 mai 2017

Que vous aimiez ça ou pas – et vous n’allez pas aimer ! – chaque leader mondial représente les gens du pays qui l’ont élu. Là, je parle de la conscience des gens au niveau global, pas au niveau individuel. Prenez les USA par exemple. La plupart des gens voulaient le changement, pas de plus-de-la-même-chose, et Trump est le changement. Maintenant, avant que vous n’exprimiez votre désaccord, réalisez que c’est le vieux qui va détruire le vieux, pas le nouveau. Le nouveau ne va pas contenir l’énergie de destruction. Je vois Trump comme le parfait exemple de la vieille énergie qui détruit et dérange la vieille énergie… et c’est parfait. Le nouveau se présentera dans un timing parfait et, comme toujours, cela sera déterminé par la conscience des gens. Les gens qui ne prennent pas la peine de voter, disant que cela ne fait aucune différence de toute façon, représentent l’apathie du pays. Ils peuvent ensuite se plaindre et rouspéter malgré tout… et ils le font. C’est de la vieille énergie en action. Apporter du changement à votre pays commence en vous-même. Si vous vous regardez et que vous vous jugez, vous êtes incapable de changer. Si, par contre, vous vous regardez et que vous choisissez de vous aimer, alors le changement sera naturel et ira de soi.

Alors… choisissez l’Amour, en CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 25 mai 2017

Nous avons de nombreuses sortes d’attachements et ils sont tous émotionnels. Rien de cela n’est mal ni erroné mais ils créent pour notre croissance intérieure un obstacle bien plus grand que nous ne le réalisons. Imaginez que vous appeliez votre chien pour faire une promenade s’il est enchaîné à la table de la cuisine ! Il y a des chances qu’il ne sorte jamais de la cuisine, oubliez la promenade…

Nous sommes comme ça avec nos attachements émotionnels. Nous sommes attachés et arrimés et nous n’allons/ne grandissons nulle part ! De tous les attachements qui nous arriment dans le plus-de-la-même-chose, le plus commun est l’attachement au fait d’avoir raison. Nous discutons pour avoir raison, nous luttons pour avoir raison et si une personne devait nous offrir la clé vers la liberté, nous refuserions parce que nous avons raison et qu’elle a tort. Lâchez tous vos nombreux attachements et développez une plus grande ouverture à la vie.

Cela aide si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 22 mai 2017

Nous voilà donc à 1300m dans les Alpes françaises, juste sous la ligne d’enneigement. Le soleil brille et la vue est superbe. Nous avons terminé notre séminaire intensif suisse hier et Bruno nous a conduit jusqu’à Genève où nous avons été rejoints par Philippe qui nous a conduit chez lui et Martine. Nous commençons le premier des séminaires français mercredi. Si j’omets d’envoyer un message Facebook à ceux que j’aime pour leur anniversaire, c’est à cause de l’enchaînement rapide des évènements. Sachez que je vous Aime.

Chaque jour, nous avons des choix disponibles quant à notre façon de vivre. Nous pouvons choisir le blâme et vivre dans les ombres ou nous pouvons choisi l’Amour et vivre dans la lumière. Nous sommes les soleils de nos vies. Nous levons les yeux et voyons le soleil et nous le voyons en dehors de nous. En Vérité, nous sommes le monde, tous et chacun d’entre nous… même si seules quelques rares personnes en font l’expérience. Je vis dans le soleil et le soleil vit en moi. Si chacun faisait cette expérience en tant que réalité et non comme un simple concept, la vente des écrans solaires s’effondrerait. Il y a tant de produits que nous utilisons sur et dans notre corps qui sont fondés sur la peur, profondément gravée dans l’illusion. Plus j’avance en profondeur dans la Vérité – et je ne peux pas faire demi-tour – plus il devient difficile pour moi de la partager. Mais… je suppose que ça va avec mon travail !

Néanmoins, je suis toujours capable de partager la Vérité et la sagesse qu’il y a à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 20 mai 2017

J’ai écrit [dans un post précédent] : “Mon Dieu, il est brillant !” et Laurie a répondu avec beaucoup d’humour : “Vous êtes brillant, Michael, mais c’est votre humilité qui est une leçon d’humilité pour moi !” J’ai ri. Cela m’a rappelé, des années en arrière, quand je vivais, après l’avoir aidée à démarrer, dans une communauté en Australie. J’ai vite réalisé que je n’étais pas très populaire. Un homme que j’aimais bien, qui s’appelait Hunter, était très populaire et souvent décrit comme humble alors j’ai essayé d’être comme lui. Après six mois d’efforts, un ami nommé Peter a remarqué que, moi aussi, j’étais humble ! Absolument enchanté, je suis descendu à la rivière proche – mon enseignante – et je lui ai dit que maintenant j’étais humble. La rivière m’a bien ri au nez. “Tu n’es pas humble, maintenant tu es insignifiant.” J’ai su instantanément que c’était vrai. La rivière m’a alors saisi dans sa puissance énergétique et avec ça, j’ai ressenti que j’aurais pu soulever toute la vallée de la rivière de la surface de la terre. J’ai ressenti que j’étais grand… mais ce n’était pas une grandeur personnelle : c’était moi mais bien plus que le moi séparé. “Dans ta grandeur, tu trouveras ta vraie humilité,” m’a dit la rivière. J’ai quitté la rivière, assagi mais grandi. Finies les tentatives d’être quelque chose que je n’étais pas. Maintenant, de nombreuses années plus tard, je reconnais ma grandeur et je ne fais aucune tentative pour la cacher… et vraiment, Laurie, comme je sais que vous le savez, c’est une vraie leçon d’humilité pour moi que mon rôle dans la vie. Selon ma vision de la vie, je sais aussi que chaque humain a cette grandeur en lui, qui n’attend que d’être mise au monde plutôt que cachée dans la fausseté de l’égo.

Pour libérer votre grandeur… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 18 mai 2017

Récemment dans un aéroport, j’ai lu cette affirmation : “Votre plus grand risque de crime financier vient-il de l’intérieur ?” Très intelligent, parce que c’est ce qui se passe invariablement. Nous sommes des experts en auto sabotage. Cependant, si nous négligeons l’aspect financier, nous avons là une question sur nos crimes à notre propre encontre. Chaque fois que nous répétons la critique négative que nous nous infligeons quotidiennement, nous commettons un crime contre le Soi. Chaque jugement, chaque éclat de colère, chaque doute, chaque peur, chaque fois que nous abusons notre intégrité jour après jour, nous commettons un crime contre le Soi que nous sommes vraiment. Toute cette maltraitance négative contre nous-mêmes est habituelle, nous la pratiquons automatiquement. Et, comme tout le monde, j’avais l’habitude de faire ça constamment, ça faisait partie de mon programme subconscient d’autodestruction. Mais j’ai arrêté de le faire. J’ai lâché le programme qui me réduit pour embrasser un mode de vie conscient qui soutient ma grandeur. Et aussi grand que je sois… vous l’êtes aussi. Vous devez simplement l’accepter et mettre cette grandeur en avant plutôt que de la garder cachée dans les ombres de l’attaque contre vous-même.

Et voilà de nouveau une autre raison de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 16 mai 2017

Il y a toujours des points d’orgue dans chacune des tournées que nous faisons. L’un des points d’orgue de l’an dernier a été mon anniversaire dans un safari africain, suivi de la visite à Spirit, la panthère noire, à laquelle nous a conviés Anna Brytenbach : ce fut exceptionnel ! Cette année, mon point d’orgue jusqu’ici a été le moment où Nanne et Ankie m’ont présenté notre cinquième CD collaboratif intitulé “Miracles Happen”, lors de notre séminaire intensif néerlandais. J’aime écrire des paroles de chansons mais ce ne sont que des mots jusqu’à ce que la magie musicale de Nanne ne les transforme en chansons. La cerise sur le gâteau c’est quand j’entends pour la première fois mes paroles être chantées. Ouah… quelle transformation ! Nous avons terminé notre atelier de week-end à Zurich et nous avons maintenant deux jours de paresse avec notre ami Bruno, près de Berne. Bruno et moi avons fait notre pèlerinage habituel aux sources chaudes de l’hôtel Béatrice. Stimulant, relaxant, merveilleux !

Nous commençons notre séminaire intensif suisse demain donc du plaisir en vue. À ce qu’on dit, je suis “au taquet” cette année. Je dois admettre qu’avec mon problème de prostate derrière moi, mon énergie est à un sommet bien plus élevé. Faire ce qu’on aime fournit de l’énergie tandis que faire ce qu’on fait parce qu’on est obligé détruit l’énergie. De même, aimer ce que vous faites vous aligne avec la plénitude de la vie tandis que travailler parce que la peur fait claquer le fouet vous emporte dans les mauvais côtés de la vie.

Dans tous les aspects de la vie, je vous encourage à…choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

PS : pour ceux qui veulent acheter le CD, je vous recommande d’envoyer un e-mail à Nanne, à nanne@nanne-ankie.nl… parce qu’il comprend le français ;-). Il coûte 10 € plus le frais de port.

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 14 mai 2017

Je pense que la plupart d’entre nous avons grandi avec un besoin d’être approuvés par nos parents. Notre sécurité intérieure semble aller de pair avec leur approbation. Cependant, pour nous tous, il arrive un moment où, une fois adultes, nous n’avons plus besoin de cette approbation mais où nous avons tendance à la rechercher chez les gens que nous admirons. Ce besoin persistant de cette approbation représente notre association intérieure avec notre sécurité, qui a été programmée en nous à un âge très précoce. Je me souviens du moment où j’ai lâché mon besoin de l’approbation de mon père – il est mort peu après. Certains adultes maintiennent ce besoin longtemps après que leurs parents soient décédés et continuent donc à avoir un profond besoin d’approbation de la part de quelqu’un. Dans certains cas, j’ai découvert que j’étais celui dont l’approbation était nécessaire à quelques personnes. Si vous êtes capables de voir le piège dans la sécurité en trouvant la dynamique qui se joue entre sécurité et insécurité et en relâchant les deux, alors tout besoin de l’approbation de qui que ce soit est terminé. Croyez-moi, cela vous offre une bien plus grande liberté dans la vie. La liberté est une chanson que très peu de gens peuvent chanter vraiment. Au sein de l’illusion, il n’y a qu’un concept de liberté, une fois hors de l’illusion, la liberté est une chanson qui vous chante. Alors… profitez de cette courte vidéo où je dis quelques mots sur l’approbation et l’illusion de la sécurité. [Sous-titrée en français :-)]

http://michaelroadsenfrancais.com/clip-lacher-le-besoin-detre-approuve/

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 13 mai 2017

Nous sommes arrivés à Zurich jeudi après-midi avec les deux valises de Carolyn… la seule et unique mienne est restée à Amsterdam ! Aujourd’hui, samedi, je suis sur le point de commencer un séminaire de week-end avec un besoin sérieux d’un bon rasage. J’espère que ça va arriver à l’hôtel aujourd’hui. Je suppose que quand on voyage autant que nous le faisons, l’une de nos valises finit par devenir l’une des milliers qui se perdent chaque jour. Je suis content que ce soit la mienne et pas l’une de celles de Carolyn… nous, les gars, ça nous est égal de porter les mêmes vêtements continuellement… en tout cas, moi, ça m’est égal !

Zurich et Tokyo sont, apparemment, les deux villes les plus chères du monde. Humm… je me posais des questions à ce sujet jusqu’à ce que nous allions dans un restaurant modeste, pour prendre un dîner modeste et ça m’a coûté un très immodeste 170 $ australiens ! [Pas traduc… conversion : 115 euros. Michael ne précise pas combien ils étaient à table !] C’est intéressant, parce que, hier soir, j’ai fait une conférence sur “l’abondance”. Il est très évident pour moi que l’abondance et la pauvreté sont deux états de conscience très différents. On peut être riche et avoir une conscience de pauvreté car être dans l’abondance signifie qu’il faut être bien plus conscient. Les gens d’ici sont plus riches que la moyenne des gens mais je n’ai vu que très peu de “vraie” abondance. Des rangées de personnes assises en ville sur les berges de leur magnifique lac ont toutes les yeux rivés sur leurs téléphones portables plutôt que sur l’incroyable beauté de la Nature qui les entoure. Je trouve que c’est un peu triste, cela semble suggérer une désespérance pour communiquer avec les autres qui semble n’avoir jamais été vraiment comblée. Je ressens tellement souvent une énergie de “courir après quelque chose” qui entoure ces gens. Eh bien… c’est la vie moderne !

Alors, en attendant ma valise, moi aussi je… choisis l’Amour en conscience !

mini logo posts dans site

DRÔLE DE SONGERIE DE MICHAEL du 11 mai 2017

J’ai déjà partagé ceci il y a quelques années mais je vais le répéter parce que c’est une de ces gemmes qui n’arrivent qu’occasionnellement. Carolyn et moi, nous nous promenions sur un sentier de la campagne néerlandaise. Comme Carolyn est – était – une fille de la ville, j’aime lui apprendre des choses à propos des oiseaux et des animaux que nous rencontrons souvent. Elle sait maintenant – j’espère ! – qu’on appelle un cygne mâle un “cob” et la femelle est une “pen” et elle peut les identifier. Quand j’ai vu un âne – le mâle est un “jack” et la femelle une “jenny” – je lui ai demandé comment on appelait un âne mâle. « Un “ass”, » a-t-elle répondu [ Traduc : ass est aussi le mot vulgaire pour derrière, ou “cul”, souvent utilisé dans l’expression asshole, trou du cul]. J’ai souri. Alors, comment appelle-t-on un âne femelle ?“ Très sérieusement, elle a répondu : «  une asset ! » [ Traduc : asset, c’est un bien, un capital ou un atout]. J’ai éclaté de rire. ‘Tu as raison, lui ai-je dit, je suis un trouduc’ et tu mon merveilleux atout.”

Pour le moment, nous sommes installés dans le salon Business à l’aéroport d’Amsterdam. Dans quelques minutes, nous allons nous rendre à la porte 23 pour continuer notre voyage vers Zurich ? La dernière fois que j’écrivais de genre de mots, nous avons raté notre vol… mais, faites-moi confiance, pas cette fois-ci ! Ce petit épisode nous a coûté 8 heures et 800 € ! Oui, même les enseignants spirituels peuvent faire des erreurs. Ce ne sont pas les erreurs qui nous définissent, c’est la façon dont nous y faisons face. Souvenez-vous en la prochaine fois que vous mettez les pieds dans le plat ou que vous créez une situation non souhaitée.

Faites ce que Carolyn et moi avons fait – vraiment ! – Nous avons souri devant notre stupidité, nous avons dit “Plus jamais ça” et nous avons… choisi l’Amour en conscience !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 8 mai 2017

Nous avons terminé le séminaire intensif néerlandais hier et c’est probablement le meilleur qu’il y ait jamais eu aux Pays-Bas. J’ai certainement gagné en perspective sur la façon dont mes problèmes de prostate des quatre dernières années ont dilué mon énergie. J’apprécie intensément de marcher sur tous mes huit cylindres de nouveau rechargés ! Je continue à me demander quand l’Europe a prévu d’avoir son été. J’espère que je ne vais pas rater le jour ou la semaine où ça va se passer. J’ai reçu tellement de soleil l’année dernière sur la Sunshine Coast que je ne me sens pas disposé à retirer ma chemise et à m’asseoir au soleil – comme beaucoup d’hommes semblent le faire – quand la température atteint un pic de 19°C. Ah… la vie est drôle ! Je trouve fascinant, dans un séminaire intensif, de voir combien peu de gens peuvent simplement embrasser l’information comparés à la majorité qui a besoin de la comprendre, puis de la catégoriser pour la mettre dans les compartiments cérébraux appropriés. Il y a une immense différence entre organiser l’information et l’embrasser. Organiser l’information est très cerveau gauche tandis que l’embrasser est un processus holistique. Cela devient pour moi une évidence aveuglante que les écoles n’enseignent qu’une seule manière et que c’est celle destinée aux élèves intellectuels au cerveau gauche dominant. Quand je regarde en arrière mes années d’école, il est maintenant également évident que tous mes copains d’école au fond de la classe avec moi avaient un cerveau droit dominant. L’école ne s’intéressait pas à nous, nous étions les inadaptés et les déchets d’un système à sens unique. Et je quand je regarde tout ça, je réalise que nous étions ceux qui avaient de la chance : le résultat est que nous avons moins de briques à retirer du mur !

Cependant, la sagesse ne dépend pas du cerveau et il n’y a pas besoin de beaucoup de sagesse pour se connecter avec les bénéfices qu’il y a dans… le choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 4 mai 2017

On me demande si je peux apporter une perspective à la phrase : « L’utilisation correcte de l’imagination est ma clé pour la réalisation de moi-même. » Bien que je sois d’accord avec ça dans le principe, je suis pratiquement certain que ce n’est pas une citation qui vient de moi. L’utilisation correcte de l’imagination est “très” importante mais ça n’a pas été la clé de la réalisation de moi-même, pour moi. Plus que n’importe quoi, la clé, pour moi, a été une capitulation intérieure totale. C’est toute une histoire. Cependant, il serait difficile de surestimer l’importance et la valeur de l’utilisation correcte de l’imagination dans la vie quotidienne. Les gens ont cette idée que ce qu’on imagine n’est pas réel… faux ! Je vais vous donner un Principe Universel qui explique ça : la conscience ne sait pas faire la différence entre une réalité qui se produit physiquement et une réalité qui est imaginée avec puissance. Pourquoi ? Parce que ce sont une seule et même chose – il n’y a pas de différence – et pourtant la réalité imaginée avec puissance va avoir un impact beaucoup plus grand sur votre vie. Une mauvaise utilisation de l’imagination, malencontreuse et très commune, est l’utilisation de la peur imaginaire. Il vaut bien mieux imaginer à partir d’une fondation solide d’Amour que de plonger dans des peurs imaginaires.

C’est pourquoi j’ai toujours suggéré que vous… choisissiez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 3 mai 2017

Le prochain livre que je projette d’écrire sera probablement intitulé : Le monde métaphysique de la Nature. C’est mon titre de travail. Quand les gens regardent un arbre avec admiration, ils réalisent rarement qu’ils sont en train de regarder le reflet physique d’une plus grande réalité métaphysique. Un arbre est bien plus que l’arbre physique, exactement comme vous êtes bien plus que votre reflet physique dans un miroir. Exactement comme votre miroir vous reflète en tant que personne, dans un plan à deux dimensions, de même, l’arbre est énormément réduit par son reflet du métaphysique dans le physique. Nous vivons physiquement au sein des frontières et des limites de nos sens physiques, ce qui signifie que nous ne pouvons voir et entendre qu’une fraction de la vie qui nous entoure en réalité. Néanmoins, s’engager pleinement avec l’énergie d’une forêt en la traversant est une expérience enrichissante. Si nous pouvons abandonner notre connaissance des espèces d’arbres et d’oiseaux, marchant avec notre conscience élevée et notre intellect abaissé, l’expérience est grandement améliorée. Nous prenons alors conscience de l’invisible et de l’inaudible qui peuvent être vu et entendu mais seulement par l’Être métaphysique que nous sommes vraiment. Quand nous sommes coincés dans le physique, tout cela nous échappe.

Les véritables profondeurs de nous se rapprochent toujours de plus en plus quand nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

https://youtu.be/2R2ZgnWkAis la vidéo est sous-titrée en français 🙂

Vidéo visible directement sur ce site à http://michaelroadsenfrancais.com/clip-metaphysique-de-la-nature/

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 2 mai 2017

Mon nouvel aphorisme : « Nous avons le choix. Soit nous nous élevons portés par les ailes de notre potentiel soit nous tombons emportés par le poids de nos doutes. Nous avons toujours le choix. » Cela dit, je ne parle pas du potentiel de la richesse matérielle, je fais référence à notre potentiel spirituel. Je fréquente assez le monde public pour savoir que la plupart des gens doutent d’eux-mêmes à un degré ou à un autre. Je suis perpétuellement étonné de constater à quel point et à quelle fréquence les gens qui sont sur leur chemin spirituel, en fait, doutent d’eux-mêmes. Il n’y a pas de place pour le doute si vous souhaitez vous élever. Les gens me parlent de leur doute sur leur capacité à s’élever ! Qu’est-ce qu’il y a dans notre éducation et dans nos vies qui nous impose de tels doutes négatifs ? Je suggérerais que si vous vivez avec une personne qui passe le meilleur de sa journée à vous critiquer alors vous développez une forte tendance au doute de vous-même… en particulier quand cette personne, c’est vous. Arrêtez la critique et mettez vos doutes de côté. Le doute est un poids massif et incroyablement lourd simplement parce que tout le doute devient “votre” doute au moment où vous doutez de vous-même… Unité ! Vous ne pouvez pas vous élever sur les ailes de votre potentiel dans de telles conditions. Non seulement ça mais le doute est un drain d’énergie qui fait saigner votre énergie de façon alarmante, rendant l’élévation à votre potentiel encore plus difficile. Arrêtez tout doute de vous-même et prenez le pouvoir.

Vous devez réaliser que le doute de soi est complètement incapable de… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 29 avril 2017

Florine se débat pour être une fille présente, consciente et spirituelle. Mon meilleur conseil, c’est : r-e-l-a-x ! Abandonnez l’idée d’essayer d’expliquer aux autres, arrêter “d’essayer” et soyez simplement vous-même. Gardez autant que possible votre focalisation quotidienne sur l’instant, sans en faire une tâche “obligatoire”. Soyez douce avec vous-même. Vous êtes déjà un magnifique Être d’Amour et de Lumière, immortel, métaphysique et multidimensionnel, alors détendez-vous… vous êtes déjà ce que vous voulez être. Les gens rejettent qui ils sont, simplement parce qu’ils ne sont pas prêts pour la Vérité Universelle. Tout dans la vie a un timing parfait. Vous êtes étudiante à l’université et beaucoup de vos amis ne sont pas prêts pour votre vérité, peut-être quelques-uns. Ne harcelez pas les autres avec votre connaissance de la Vérité. Il est vrai que chacun a ses propres vérités/croyances mais qu’il y a aussi la Vérité Universelle. Vous ne pouvez pas insister ni imposer ça à qui que ce soit. Je parle dans le monde entier mais les gens choisissent s’ils veulent m’écouter. Et quand ils choisissent, le timing est en général – pas toujours – exact. La plupart des gens ont des attachements émotionnels sérieux à leurs croyances et n’aiment pas être menacés. Une vraie ouverture nécessite beaucoup de liberté émotionnelle.

Je suggère, plutôt que de tenter de partager votre vérité, que vous la viviez, tout simplement. C’est ça qui vous rendra libre. Comme on le dit souvent, n’en faites pas toute une montagne ! Il faut un haut niveau de persistance spirituelle pour… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

PS… le rejet n’existe pas dans la cinquième dimension !

mini logo posts dans site

SONGERIE DE MICHAEL du 27 avril 2017

J’ai une question d’Élisabeth. Certaines personnes qui se mettent occasionnellement en colère m’ont dit qu’une partie d’elles-mêmes ressent un afflux d’énergie immense quand elles sont dans un état de rage. Est-ce parce que la connexion avec le champ d’énergie de colère globale semble leur donner du pouvoir ? Et que c’est si mauvais qu’ils doivent en faire finalement l’expérience ? Comment cette expérience se manifeste-t-elle ? À court terme et à terme (crise cardiaque tôt dans l’existence) ? Merci !

Je souris parce que vous avez répondu à votre propre question. Oui, la colère va souvent vous donner un flot d’énergie mais, tristement, c’est une énergie très négative. Et oui, l’énergie de nos corps mentaux et émotionnels va, au bout du compte, se manifester dans nos corps physiques… que ce soit positivement ou négativement. La colère est comme une explosion d’énergie négative qui se manifeste directement dans le cœur – le noyau du corps. Métaphysiquement, cela ressemble assez à des éclairs de lumière noire qui explosent dans le cœur. Cela endommage le cœur métaphysique et donc le cœur physique. Le métaphysique précède toujours le physique. Quand vous combinez votre colère personnelle avec la colère globale, vous avez tous les composants nécessaires pour des crises cardiaques à court terme et à long terme. C’est pour cela que les maladies cardiaques sont la cause de décès numéro un… et ça va empirer. La croyance de masse est que nous sommes des Êtres physiques et que nous sommes tous des entités séparées. En fait, rien ne pourrait être plus éloigné de la Vérité. Nous sommes une énergie humaine collective métaphysique créant des maladies supers puissantes… tout cela en complète ignorance de ce que nous faisons. L’intelligence humaine semble être partie en vacances pour longtemps !

Là où il y a l’Amour inconditionnel, la colère est impuissante.

Donc, comme je le suggère continuellement… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

mini logo posts dans site

Voici une autre vidéo [ sous titrée en français 😉 ]sur la colère mais d’un point de vue métaphysique, cette fois-ci. Bien entendu, la colère est totalement métaphysique mais nous nous faisons piéger par la violence et l’agression physiques que nous ressentons chez les gens en colère. Peut-être l’ai-je déjà mentionné, chaque fois que vous vous mettez en colère, votre colère/énergie rejoint toute la colère/énergie de chaque personne en colère sur la planète à cet instant-là. Cette connexion est plus proche et plus puissante que la connexion physique de la sexualité… mais elle est plus dangereuse, d’une façon dévastatrice. Tout cela se produit sans aucune conscience de la personne et des gens concernés. Dans la vidéo, je parle d’encore un autre aspect hautement dangereux de la colère. Soyons clairs à ce sujet, il se peut que cela prenne du temps mais une colère régulière et continuelle est létale.

Une fois encore, une bonne raison de plus pour laquelle vous devriez… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

https://youtu.be/Sq_2d-GVP94

25 avril 2017

mini logo posts dans site

Cynthia me demande si je voudrais bien élaborer sur les couleurs et les énergies des chakras les plus élevés. Ce sont les chakras du corps spirituel/métaphysique qui vont du huitième au douzième chakra. Certaines personnes les voient de couleurs différentes mais voici comment je les vois et j’en fais l’expérience métaphysiquement. Le huitième chakra est une route tournoyante d’énergie de couleur ultraviolette qui se trouve 60 cm au-dessus du sommet de la tête. Ce chakra contient votre plus haut potentiel spirituel. Le neuvième chakra est une roue d’énergie tournoyante des couleurs de l’arc-en-ciel et il se situe environ 1,50 m au-dessus du sommet de la tête. Ce chakra contient le principe de l‘âme que vous êtes. Le dixième chakra est une roue tournoyante d’énergie de pure lumière et il se situe 3 m au-dessus du sommet de la tête. Il contient votre synchronicité avec la vie et la fusion de vos principes masculin et féminin. Le onzième chakra est une roue tournoyante d’énergie d’un rose magnifique et il se situe environ 4,50 m au dessus du sommet de la tête. Ce chakra contient la connaissance du soi dans d’autres dimensions et d’autres réalités. Le douzième chakra est une route tournoyante d’énergie contenant un soleil miniature intense et se trouve environ 8 m au dessus du sommet de la tête. Ce chakra est la fin de la dualité et l’ensemble de vos connexions cosmiques sont alors actives et disponibles. Je dois faire remarquer que rien de cela n’est automatique. Pour ouvrir et activer ces chakras, il faut être conscient dans votre vie quotidienne. C’est possible. Tous mes chakras sont ouverts et actif. Ils s’ouvrent sous le stimulus de l’Amour divin, absolu, inconditionnel.

Voilà une autre raison pour… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

24 avril 2017

mini logo posts dans site

Carolyn partage une interview que j’ai eue par Skype avec Kevin Moore du Moore Show en Angleterre. [Je donne le lien, c’est tout en anglais, bien sûr, et d’après mon souvenir, c’est assez long, alors je ne vais ni traduire ni sous-titre. Cela dit, la Songerie se suffit à elle-même J]. Elle l’a beaucoup appréciée, probablement parce qu’il y a une discussion assez vivace entre nous, parce que nous n’étions pas tout à fait d’accord sur certains sujets. Prenons la Vérité par exemple. Pour moi, il y a des Principes de Vérités qui sont universels. Je vis ces principes et ils m’ont transformé. J’ai découvert que quand je les enseigne à d’autres gens, leurs vies sont également transformées “s’ils les vivent.” Ces Principes de Vérité ne sont pas statiques. Ils sont perpétuellement en croissance et en expansion avec l’évolution de la conscience et nous ne pouvons en faire l’expérience au mieux qu’à travers notre propre perspective. Nous déterminons la profondeur et l’étendue de notre expérience avec la Vérité selon nos propres ouverture et flexibilité. Cependant, ces Principes de Vérité – s’ils sont vécus – changent la vie. Ces vérités sont très différentes des vérités personnelles. Au cours des années de mes séminaires intensifs, j’ai appris que les vérités personnelles sont, en fait, bien plus proches de croyances personnelles que de vérités valides. Cela dit, nous faisons chacun l’expérience de la vie à notre propre manière. Et si nous suivons notre propre intégrité et notre propre honneur, alors toutes les fausses croyances vont progressivement s’effacer et les grandes Vérités Universelles vont finalement se révéler. Le chemin à travers tout cela est propre à chacun et tous les chemins sont valides si l’intention spirituelle est fondée sur l’Amour.

À propos, puis-je vous rappeler que les Vérités spirituelles intègrent le Soi encore plus facilement si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

https://www.youtube.com/watch?v=PGJXDGCHQ58

22 avril 2017

mini logo posts dans site

J’ai une question de Cathy qui est très impliquée dans le mouvement anti vaccins. Elle a fait sa propre éducation à ce sujet et ressent que les gens devraient être avertis des nombreux dangers inhérents. Cependant, au sein de sa propre localité, cela lui cause beaucoup de stress et de colère… alors que faire ?

D’abord et avant tout “rien” n’a assez de valeur pour que vous lui abandonniez votre paix. Mais pour être honnête, les gens qui se laissent impliquer dans de telles problématiques n’ont généralement pas de paix intérieure pour commencer. Je suis d’accord avec Cathy qu’il s’agit encore d’une immense peur/fausse alerte qui est érigée contre un public crédible et effrayé. Et pourtant de nombreuses personnes croient, tout aussi passionnément, que c’est une précaution essentielle. Où sont le juste et le faux dans tout ça ? En fait, nulle part. Rien n’est juste ni faux, c’est la pensée qui le rend ainsi. Pour ma part, je choisirais ma paix intérieure et je laisserais tomber la question… mais vous, Cathy, devriez suivre votre cœur, pas votre colère. C’est l’aspect important : dès que vous vous mettez en colère, vous vous attachez à une issue et vous avez rejoint l’illusion des masses. Lâchez prise, les gens prendront leurs propres décisions et c’est OK si vous n’êtes pas d’accord avec eux. Restez avec votre propre vérité, en permettant aux autres de trouver la leur.

Il est probable que la meilleure pratique immunitaire consiste à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

20 avril 2017

mini logo posts dans site

J’ai donné ma conférence au groupe spirituel des Nations Unies à Vienne hier soir. En dehors de la difficulté pour entrer dans un complexe des Nations Unies avec leur sécurité d’aéroport et en dépit d’un blizzard qui soufflait à l’horizontale et les conditions glaciales pour marcher de notre voiture à leur entrée ; en dépit de tout ça, assez naturellement, le groupe de personnes des Nations Unies était le même que tous les autres groupes de gens auxquels je parle. Il est certain que c’est un complexe étonnant où plus de cent vingt nations se rassemblent au nom de la paix. J’ai fait de mon mieux pour entrer dans cette paix par le ressenti mais c’était plutôt comme un bâtiment gouvernemental normal, surchargé par sa propre bureaucratie. Ce n’est pas une critique, mais pour être honnête, j’ai ressenti une sorte de tristesse devant l’ensemble du système de sécurité qui criait la peur. Cela dit, ce niveau de sécurité est TRES compréhensible… mais comment la Confiance et la Paix vont-elles jamais être ramenées dans des conférences sur la paix si elles ne sont jamais pratiquées ? Bien sûr… n’avons pas encore atteint le timing pour ça mais pourtant le timing commence avec nous. En dépit de mes sentiments, les Nations Unies sont définitivement une étape dans la bonne direction mais j’aimerais les voir continuer à avancer dans le nouveau et à s’éloigner du vieux. Ça doit commencer quelque part !

20 avril 2017

mini logo posts dans site

Après trente deux heures de voyage, nous voici à Vienne. Nous nous sommes réveillés ce matin dans la neige ! En mi-avril ? ! Humm… de 25° C à 1° C ! Demain je parle devant une petite assemblée aux Nations Unies à Vienne.

Bon… Annemie demande pourquoi elle fait des cauchemars quand elle dit à son esprit subconscient que tout va bien, par pitié, pas de mauvais rêves. Malheureusement, ça ne marche pas comme ça. Considérez le subconscient comme un programme dans un ordinateur – vous ! Peu importe ce que vous dites au programme ou ce que vous lui écrivez… le même programme va continuer avec sa répétition à l’identique. Pour stopper le programme, il faut appuyer sur le bouton “Supprimer”. Annemie, votre programme subconscient est constitué de toutes vos incarnations de relation avec vous-même. C’est un fait que la cause numéro un de maladie dans l’humanité aujourd’hui est l’anxiété et la dépression – le programme ! Tandis que ce cycle d’humanité d’environ 200 000 ans tire à sa fin, nous sommes tous en train de récolter le résultat de la focalisation de nos incarnations… et, si souvent, c’est ce qui allait – et va encore – de travers ! Nous aurions bien mieux fait de nous focaliser sur ce qui est parfait ! Cela dit, rien de cela n’est mal ni faux, les choses sont comme elles sont. Cela veut vraiment dire que nous sommes maintenant dans une période où nous vivons nos incarnations de focalisation et vous allez remarquer que, dans l’humanité, la peur, la douleur et la souffrance sont prééminentes. Pour effacer le programme subconscient, il faut que vous soyez consciente. Vous ne pouvez pas être subconsciente et consciente simultanément… et très peu de gens sont pleinement conscients. C’est probablement la source de vos cauchemars. Ayant dit ça, quelque chose d’aussi simple que dormir avec une température corporelle trop élevée peut facilement provoquer des cauchemars, en particulier trop de chaleur au niveau du plexus solaire ! Et je vous assure que la plupart des gens du monde occidental dorment vraiment à une température corporelle trop élevée pour leur bien-être. Cela s’est empiré quand les simples couvertures ont été abandonnées au profit des duvets et des couettes. Il était facile d’écarter ou de tirer sur soi une couverture mais la version moderne de la literie n’a pas été une bonne chose. Tout est question de faire son lit plus facilement plutôt que de dormir plus sainement. Il ne s’agit pas seulement de sommeil, il s’agit de la “qualité” du sommeil.

Et bien, il est peut-être temps de vous rappeler que ce n’est que consciemment que vous pouvez réellement … choisir l’Amour pour vous-même EN CONSCIENCE !

19 avril 2017

mini logo posts dans site

 

J’ai eu un anniversaire réellement merveilleux et j’ai fait de mon mieux pour remercier personnellement tout ceux qui m’ont envoyé leurs vœux. Si j’en ai omis par inadvertance, je présente mes excuses… il y en a eu des centaines et ils sont arrivés de toutes parts ! La sculpture d’argile dont j’ai mis la photo est un cadeau de toute la famille et de certains amis chers. Elle fait environ 60 cm par 30 cm. C’est une sculpture de Lindsay Muir qui se spécialise dans ce genre d’art. Ce sont littéralement des pièces de collection. J’en ai quelques-unes suspendues mais celle-ci est encastrée dans le mur de la salle de séjour. Magnifique. Bien entendu beaucoup de vous ont réalisé que 80, c’est le nouveau 60. Donc j’ai encore moyen d’aller jusqu’à 140 ans de sagesse, de jeunesse et d’amusement.

J’ai observé un perroquet entrer dans la volière au-dessus de notre piscine/bassin et se cogner dans les filets, rebondissant d’un côté à l’autre dans un vol frénétique. Cependant, il est rapidement ressorti par l’une des nombreuses issues que j’ai faites pour répondre à de tels incidents. Le perroquet, dans sa panique, m’a fait penser aux gens qui rebondissent d’un désastre à l’autre, luttant aveuglément et pleins de peur contre les incidents qu’ils ont eux-mêmes créés. Vraiment, il n’y a aucun besoin de se précipiter à travers la vie. Si vos journées se passent régulièrement dans la précipitation, prenez soin que le chemin devant vous soit dégagé. Vous précipiter suggère que vous êtes en train de créer un accident potentiel qui n’attend que de se produire.

Prenez le temps de sentir les fleurs… et souvenez-vous de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

16 avril 2017

mini logo posts dans site

Hum… je profite en ce moment de mon dernier jour de septuagénaire. La famille en fait un peu toute une histoire et j’adore ça ! J’ai un massage deux fois plus long que d’habitude programmé ce matin à la maison avec la douce Anita, aussi connue de moi sous le nom de Doigts d’Acier. La béatitude, à se pâmer, avec un occasionnel “aïe, aë, aë” me voilà !

Pamela me demande pourquoi elle fait des rêves/expériences astrales très perturbants/es. Les voyages astraux qui se produisent chez tout le monde quand le corps physique est endormi ne sont pas limités dans le temps linéaire. Le temps linéaire appartient au monde physique. Quand vous faites un voyage astral, vous êtes dans ce que j’appelle le temps sphérique… où tout le temps occupe le même instant. Maintenant si, pour n’importe quelle raison, vous avez de la peur dans votre “subconscient” – vous pouvez ne pas en avoir conscience – cette peur va déterminer vos expériences astrales. Cela ne veut pas dire que vous allez vous souvenir de toutes mais certainement de quelques-unes. Il y a aussi un autre point de vue à ça. Quand vous faites ces expériences, elles font sens tant que votre conscience a une focalisation de temps sphérique ; puis nous nous réveillons et le mental essaye de faire sens de tout ça… et il échoue. C’est de cette manière que nous avons des rêves fous même s’ils sont effrayants ; souvent ils ne sont pas effrayants. Donc des pensées perturbantes ont tendance à créer des expériences astrales perturbantes. Le son assourdi des vagues sur la plage ou d’autres sons paisibles de la Nature assurent souvent un sommeil paisible.

Ou bien endormez-vous en pensant à et en ressentant la satisfaction du nombre de fois où vous avez, aujourd’hui, … choisi l’Amour, EN CONSCIENCE !

13 avril 2017

mini logo posts dans site

“Michael, bien que je sois une personne assez positive et optimiste de nature, je me réveille occasionnellement le matin en me sentant triste, de manière inexplicable. J’apprécierais votre réflexion sur le meilleur moyen d’avancer quand cela se produit. Merci.”

Hum… bien que la plupart des gens ne le réalisent pas, l’humanité porte une très profonde tristesse dans son champ d’énergie global. Par ça, je veux dire “toute” l’humanité. Les gens qui sont plus sensibles la ressentent souvent et ont tendance à la personnaliser, pensant que c’est “leur” tristesse. Et puis, quand nous sommes endormis et que, ayant quitté le corps physique, nous sommes dans nos corps astraux, les personnes sensibles vont parfois se connecter à cette tristesse collective et, quand ils se réveillent, ils la ressentent en eux. Donc, ne la personnalisez pas, cela ne vous concerne pas personnellement. Cependant, si à une époque de notre vie, nous sommes en deuil ou nous nous sentons triste, alors nous avons plus de chance de faire cette connexion métaphysique. Dans les premiers jours qui ont suivi mon illumination spirituelle, j’ai ressenti la tristesse collective constamment… et cela m’a surpris, parce que, moi aussi, je suis une personne optimiste. J’ai délibérément élevé ma focalisation du ressenti de tristesse de l’humanité vers le ressenti de joie. OK, la joie était faible par comparaison mais infiniment plus puissante. Donc, Marian, la manière d’avancer est de vous souvenir que “votre énergie va vers ce sur quoi vous focalisez.”

Quand, dans ces occasions, vous ressentez la tristesse, élevez votre focalisation sur des mémoires joyeuses ou, bien entendu vous pouvez… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !

12 avril 2017

mini logo posts dans site

Je me suis fait vertement critiquer par ma douce Carolyn à propos de ma songerie d’hier. Elle a fait remarquer que je ne proposais rien à la dame aux attentes. Désolé, Bruce, je vais faire mieux aujourd’hui. Les attentes et les attachements indiquent un besoin de contrôler sa vie. Le contrôle peut généralement remonter à des problèmes dans l’enfance… qui résultent en une profonde sécurité en tant qu’adulte. Malheureusement, plus nous essayons de contrôler la vie, plus elle nous semble partir hors de contrôle. La dame a besoin d’amener la liberté de la spontanéité dans sa vie. Elle a besoin d’apprendre que si vous faites confiance à la vie et à vous-même, vous êtes capables de relâcher les attentes. Même celles-là ne sont pas si mauvaises s’il n’y a pas d’attachements émotionnels qui viennent avec. Nous vivons avec des attentes. Par exemple, nous nous attendons à pouvoir faire le plein d’essence à la station d’essence, etc. De petites attentes anodines, c’est acceptable mais pas au point de vous amener à un désappointement et une anxiété écrasants. Donc, Bruce, encouragez-la à vivre plus dans l’instant et à faire confiance à la vie. Mon expérience est que, avec un point de vue de long terme, la vie a toujours raison. Il se peut que cela n’apparaisse pas comme ça pour le moment mais les apparences peuvent être trompeuses. Et, autant que possible, amenez cette dame à améliorer sa relation avec elle-même. Elle est perdue dans l’auto sabotage, probablement fondée sur sa profonde insécurité émotionnelle. Le respect de soi-même, l’appréciation de soi-même et s’honorer va grandement contribuer à un schéma de bonheur. Autant que possible, poussez-la vers l’Amour d’elle-même. Rien n’a de plus grand pouvoir d’auto transformation que l’amour de soi-même.

C’est la raison pour laquelle j’encourage mes amis et les lecteurs de songeries à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

11 avril 2107

mini logo posts dans site

Michael… voudriez-vous, s’il vous plaît, nous offrir une perspective sur les attentes… une de mes bonnes amies vit (et meurt) de ses attentes chaque jour. Elle s’établit un programme d’obligations chaque matin avec les heures, il compris les attentes des gens qui sont dans sa vie… si ces attentes ne sont pas comblées, sa journée est ruinée. Elle devient contrariée, déprimée, léthargique, pleurnicharde… si quelqu’un qu’elle s’attend à voir ou à entendre ne la contacte pas, elle fait une attaque de panique. » Au cours de mes séminaires intensifs de cinq jours, avertit les gens du danger des attachements et des attentes. Cette dame vit dans une zone de danger. Elle est clairement attachée à ses attentes un degré élevé. Le pourquoi et le comment les gens sont tellement ignorants me détend ! On pourrait penser qu’une personne puisse voir le désastre de sa vie et changer ce qui ne marche pas pour elle. Que puis-je dire d’autre que d’inviter cette dame à lire cette songerie et de lui faire savoir catégoriquement qu’elle est en route vers une crise de santé sérieuse. Je ne peux que suggérer que vous lui offriez une copie de mon livre “De l’illusion à l’illumination” [pas encore paru en français mais oui, ça va venir !] et que vous lui demandiez de le lire et d’agir en conséquence. Elle est investie émotionnellement sur un chemin de vie qui est en train de l’emmener vers la mort. C’est sérieux à ce point là !

Elle a besoin d’investir dans un chemin qui va l’élever, comme… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

10 avril 2017

mini logo posts dans site

On me demande comment guérir ses vies antérieures. Question intéressante. Bien entendu, cela suggère que nous croyons que nous sommes physiques et mortels et que nous vivons dans un courant de temps linéaire, ce que nous faisons. Mais nous sommes aussi métaphysiques et immortels, vivant dans l’intemporalité, ce qui signifie que tout le temps occupe le même instant. Cependant si on prend le côté mortel de cette question, vous devez vous souvenir que tout ce qui n’est pas résolu dans le passé n’est pas résolu dans l’instant. Donc ce n’est pas la vie antérieure que vous avez besoin de guérir, c’est votre vie actuelle dans l’instant. Au cours de mon incarnation plutôt inhabituelle, j’ai appris que nous n’avons pas besoin de guérir et que nous n’avons pas de problèmes… si vous croyez que vous en avez vraiment, alors sachez qu’ils sont simplement les symptômes, pas le problème. Le problème est remarquablement simple… un manque d’Amour du Soi/de soi. Quand vous vous Aimez pleinement et inconditionnellement, tout change. Je ne vais pas tenter de décrire la profondeur de ces changements mais, d’abord et avant tout, ils sont spirituels/métaphysiques. Ensuite, tous les changements métaphysiques se manifestent dans le corps physique. Non seulement ça mais notre relation tout entière avec le Soi/soi et la vie change. Cela élève votre relation avec votre santé et avec le monde dans lequel vous vivez.

Donc, comme je l’écris continuellement, pour vous-même et pour tous les autres, je vous encourage à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

8 avril 2017

mini logo posts dans site

Aujourd’hui je vais brièvement répondre aux deux questions qui restent à propos de la colère. Et si…

3 – vous êtes confrontés à la colère des autres ?

4 – nous créons ces situations provoquant la colère exactement parce que nous avons besoin de transformer notre énergie de colère ?

3 – la chose principale dont il faut se souvenir est que les gens colériques se mettent en colère. Vous n’êtes pas responsables de leur colère. Vous ne les avez pas mis en colère. Vous ne pouvez pas mettre une autre personne en colère, vous ne pouvez qu’appuyer sur ses boutons ! Il ne faut pratiquement rien pour appuyer sur les boutons d’une personne colérique. Les personnes colériques vivent avec des pensées de colère. Certains ne réalisent même pas que les pensées colériques font une personne colérique. Alors quand vous êtes confrontés à la colère des autres, c’est leur problème, pas le vôtre. Vous n’avez pas à les pacifier ou à vous excuser. OK, vous avez fait une erreur et la personne est en colère – votre erreur n’est pas une excuse pour leur colère. Ils sont émotionnellement immatures, comme la plus grande partie de l’humanité. Notre système éducatif farcit l’intellect d’idioties tout en laissant les étudiants devenir des retardés émotionnels. Alors, s’il vous plaît, ne vous pensez pas responsable pour la colère des autres. Restez calmes. Ne vous abaissez pas à leur niveau émotionnel puéril et inapproprié.

4 – je n’accepte pas l’idée que nous créons ces situations pour transformer notre colère. La vie ne marche pas de cette manière. Et puis “l’énergie de colère” n’existe pas si nous ne la créons pas. Je n’ai pas “d’énergie de colère” et je n’attire pas la colère. (Même si une personne est en colère avec moi, cela reste avec elle simplement parce que mon énergie, c’est l’Amour. Qui se ressemble s’assemble.) L’énergie est énergie. Elle n’est pas déjà préformée dans une expression particulière comme la colère. En fait, si l’énergie a une forme naturelle quelconque, c’est celle de l‘Amour. Si vous vous trouvez continuellement dans des situations de colère, c’est votre propre colère réprimée ou exprimée qui les attire.

Ai-je besoin de dire que vous pouvez transformer toutes les émotions négatives – pas mauvaises mais négatives – telles que la colère. Quand vous y êtes confrontés ou quand vous la ressentez en vous, vous faites une pause et vous… choisissez l’Amour, EN CONSCIENCE !

6 avril 2017

mini logo posts dans site

Humm… Il semble que j’aie besoin d’en écrire plus au sujet de la colère. C’est intéressant, si je considère que je ne me mets pas en colère ! Élisabeth, mon adorable amie allemande qui traduit les Songeries m’a envoyé quelques questions qui se sont posées en Allemagne. Merci, Élisabeth, ce sont d’excellentes questions. Le problème principal semble être : Et si…

1 – votre colère arrive si soudainement que vous ne pouvez pas la contrôler, par exemple si quelqu’un vous vole votre portefeuille, bat un enfant ou un chien, etc.

2 – vous êtes confrontés à une “colère embouteillée” depuis l’enfance qui a peut-être besoin d’être relâchée en s’exprimant ?

3 – vous êtes confrontés à la colère des autres ?

4 – nous créons ces situations qui provoquent la colère juste parce que nous avons besoin de transformer notre énergie de colère ?

OK, je vais commencer par les deux premières et je laisse les deux dernières pour demain.

1 – Un scénario très commun. Peut-être que vous n’aimez pas ça mais quoi qu’il se passe, c’est vous qui l’avez créé. Pour traiter votre colère, ce principe qui doit être accepté en profondeur : en “chaque” instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de “chaque” instant de votre vie. Si vous niez cela, je suis incapable de vous aider. Donc, votre colère s’est enflammée. D’abord, reconnaissez que c’est un programme subconscient “très” vieux. Sérieusement, comptez jusqu’à 10 et décidez de ne pas réagir avec colère. Les choses sont comme elles sont… lâchez prise. Vous allez probablement avoir besoin de vous exercer mais vous travaillez avec la Vérité et la Vérité contient le pouvoir de votre transformation.

2 – Oui, je suis sûr que tout le monde a de la colère embouteillée depuis l’enfance. Mais prenez conscience que cette colère vous accompagne depuis des centaines, des milliers mêmes, d’incarnations et ne va jamais simplement s’en aller ou s’arrêter. Vous avez toujours été le créateur de votre colère et c’est “vous” qui devez la dé-créer ! Regardez en arrière, sur votre enfance, avec des yeux d’adulte, et réalisez que vos parents ont probablement fait de leur mieux. D’accord, le mieux n’était pas suffisant… mais leurs parents ne l’étaient probablement pas non plus ! Et ça se perpétue. Allez-vous le transmettre ? C’est sûr, parfois la colère a besoin d’être relâchée mais si vous la relâchez sur d’autres personnes, il est probable qu’elle va être renvoyée… et c’est comme ça que ça continue. Relâchez-la en changeant délibérément la direction de vos pensées et de vos émotions. Rien de cela n’est facile et il y aurait beaucoup plus à en dire. J’en parle dans les séminaires intensifs de cinq jours. Cependant, une chose est certaine, garder ou se débarrasser de la colère nécessite énergie et effort. Ne pas avoir de colère est énergisant et libérateur.

Choisir de vous Aimer vous-même est une excellente raison pour vous libérer de la colère. Donc, pour vous-même… choisissez l’Amour, EN CONSCIENCE !

4 avril 2017

mini logo posts dans site

Une chose est très évidente, nous vivons dans un monde de personnes colériques. Pourquoi ? Je veux dire, pourquoi les gens se met-il tellement en colère ? Est-ce que cela aide ? Est-ce que cela accomplit quoi que ce soit ? La colère est un déversement agressif d’énergie négative. Cette énergie de colère attire alors plus d’énergie de colère vers la personne colérique. Autrement dit, plus nous devenons colériques, et plus nous nous mettons constamment en colère, plus nous attirons et créons plus de colère. Est-ce qu’une personne colérique peut possiblement gagner cette bataille ? Je ne crois pas. Nous pouvons ne pas le réaliser mais la colère tue. Quand vous vous mettez en colère, c’est une attaque directe sur votre cœur. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a rien en dehors du Soi donc toute colère est une attaque contre soi-même. C’est sûr, vous voyez cette personne devant vous que vous percevez comme la source de votre colère… mais c’est une illusion. Vous êtes à la fois le créateur et la source de votre colère. Vous “êtes” la colère. Et si, en disant cela, vous êtes une personne réactive qui se met rapidement en colère, alors vous pouvez me blâmer pour votre colère devant ces mots. Plus d’illusion. Écoutez mon clip vidéo de deux minutes et apprenez-en un peu plus sur cette condition bien trop commune et pourtant dangereuse. Nous avons toujours un choix… si nous choisissons de choisir ! Bien entendu, une réaction de colère n’a aucun choix du tout.

C’est pour cela que je suggère que vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

 

 

3 avril 2017

mini logo posts dans site

OK… j’ai parlé trop vite à propos des vents qui nous avaient évités ! Seulement quelques heures après ma publication, ça a commencé à souffler comme un… mini-cyclone ! Vous pouvez voir d’après les photos de Tracey que le jardin a pris sa pire raclée en de nombreuses années. Pratiquement toute la végétation que vous voyez consiste en branches d’arbres cassées. Nous avons travaillé comme des fous le jour suivant pour faire du nettoyage et comme je n’avais pas de tronçonneuse à moteur, j’ai utilisé ma scie à main, à l’huile de coude, pour couper les grosses branches épaisses. L’arbre d’un voisin est tombé juste sur la limite de notre propriété, emportant en grande partie deux autres arbres dans sa chute. Je n’étais pas heureux de voir mon philodendron jackmanii à feuilles géantes gravement meurtri mais je pense qu’il va repartir en croissance. Au final, nous avons eu 35 cm de pluie. Je dois dire qu’avec toute la dévastation dans le jardin et un jour et demi sans électricité, plus le travail supplémentaire… la pluie valait quand même la peine. Il y a une chose de sûre, je serai super en forme pour la tournée de cette année !

Donc… avec un sourire sur le visage et une chanson dans le cœur, plus les nombreuses heures que je peux maintenant passer à jouer dans le jardin, je continue à… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

1er avril 2017

mini logo posts dans site

Merci, cyclone Debbie, pour la pluie diluvienne que nous avons reçue la nuit dernière sur une Sunshine Coast très sèche. En douze heures, de neuf heures du soir à neuf heures du matin, nous avons reçu 20 cm de pluie. Mon cœur va vers ces personnes qui ont été prises dans la pleine énergie destructrice du cyclone terrifiant, avec des maisons détruites et de nombreuses familles dans un stress profond. Plus au sud, nous n’avons eu que la partie pluie du cyclone, sans vents sévères ni destructeurs. Il est triste que ce qui est une bénédiction à un endroit soit pure destruction dans un autre. Nous avons déjà eu quelques bonnes pluies avant cela, mais la queue du cyclone a donné aux grands arbres l’arrosage en profondeur dont ils avaient désespérément besoin. Jusqu’ici, quelques espèces de gommiers dans notre district étaient pratiquement tous morts au cours des derniers six mois. Tôt ce matin, ma fille et moi sommes sortis en jubilant dans la pluie battante pour diriger le flot de l’eau vers les meilleurs endroits possibles. Comme je parcourais le jardin, il chantait avec moi avec une telle joie que cela m’a mis les larmes aux yeux. L’énergie du jardin, maintenue si longtemps dans la poigne fermée de la sécheresse, était soudainement relâchée en une ruée scintillante d’énergie qui m’a traversé. Et ce n’a pas été qu’une seule ruée. C’était un déversement métaphysique qui a continué à m’embarquer aussi longtemps que je suis resté à marcher dans le jardin inondé. Je jure que mon jardin me rendait toute l’énergie que j’avais partagée avec lui pendant la durée de la sécheresse. Ouah… quel privilège. Le jardin m’a appris que lui aussi peut faire l’expérience de l’énergie d’un jardinier aimant, exactement comme le jardinier conscient peut faire l’expérience de l’énergie du jardin.

Cela me rappelle que ce n’est qu’un autre cadeau que l’on peut recevoir quand on… choisit l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

30 mars 2017

mini logo posts dans site

On me demande : qu’est-ce qui différencie vraiment les animaux des humains ? Humm… bonne question, je me le demande parfois moi-même ! On entend souvent ce commentaire, selon lequel les gens violents agissent comme des animaux mais ce n’est pas juste envers les animaux. On dit que la Nature est cruelle mais ce n’est pas vrai. Toute vie est le mouvement de l’énergie, cela signifie que la conscience entre et sort constamment de la forme physique. D’après mes observations, ce sont les humains qui ont créé et qui ont donné du sens aux mots “cruauté” et “malveillance.” Les animaux ne connaissent ni l’une ni l’autre même si, par le croisement d’animaux pour en faire des animaux domestiques, de la nourriture ou une utilisation sportive, nous obtenons occasionnellement un animal vraiment sauvage. Mais c’est parce que nous sommes des touche-à-tout. Dans la Nature, un tel animal est extrêmement rare. Alors qu’est-ce qui nous identifie par rapport aux animaux ? Aucun animal ne fait référence à lui-même avec un “Je”. C’est une création purement humaine, dans laquelle nous nous identifions et nous nous voyons comme séparés du tout. Les animaux ne font pas ça. Les animaux ont une synchronicité d’être au sein de l’expression de la Nature tout entière. Un ours est un ours, un kangourou est un kangourou, il n’y a que nous pour leur donner des noms, pour les classer en espèces et pour les intellectualiser. Les animaux font l’expérience de la vie dans l’instant, nous faisons rarement l’expérience de la vie dans l’instant… nous sommes trop occupés à sortir de l’instant par notre pensée. Et ça continue ! Les animaux voient avec les yeux de l’immédiateté, nous voyons avec les yeux d’hier, les yeux de l’intellect. Les animaux participent directement à la vie, nous sommes des spectateurs de la vie, rarement de vrais participants. Est-ce que j’ai besoin d’en dire plus ?

Cependant, contrairement à la plupart des animaux, nous avons vraiment l’opportunité de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

28 mars 2017

mini logo posts dans site

Il y a un domaine qui semble générer beaucoup de confusion, celui des âmes et des expériences de l’âme. Je ne suis pas sûr que quiconque parmi nous ait 100 % raison parce que chaque âme a une expérience différente fondée sur ses propres nombreuses incarnations. Je peux, cependant, confirmer que les âmes humaines apprennent et se développent individuellement… et de nombreuses personnes ont encore beaucoup de route à faire ! Il suffit de regarder une scène de vraie panique, c’est chacun pour soi, avec des personnes littéralement piétinées sur le sol. Quand on introduit la peur et la terreur, l’individualité est l’une des premières victimes. Bien entendu, c’est l’intention du terrorisme. Avec les animaux, l’expression de l’âme est l’âme groupe. C’est très évident dans les troupeaux de bovins et de moutons, ainsi que dans la plupart des vols d’oiseaux et des bancs de poissons. Bien entendu, de nombreuses espèces avancent vers l’individualité, comme chez les animaux qui se regroupent plutôt en familles. Et puis il y a un gigantesque saut de conscience quand l’âme passe de l’expression animale à l’expression humaine. Au début de ce post, je parlais des âmes humaines. Ce terme est incorrect. Nous sommes des âmes faisant une expérience humaine – et cela va passer – si bien que la vie sur Terre

touche à l’évolution de conscience à travers l’évolution des âmes… et cela inclut l’âme de notre Terre Mère.

Le créateur et le moteur primordial dans cette évolution consciente est le pouvoir de l’Amour. C’est pourquoi je vous rappelle continuellement de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

27 mars 2017

mini logo posts dans site

On me demande si la maladie a une utilité en tant qu’outil pour se débarrasser de vieilles habitudes et de protection que nous avions et pour nous donner un nouveau départ. Humm… je pense que je vois où cette personne veut en venir mais je ne suis pas tout à fait sûr de la façon dont cela pourrait évacuer habitude ou protection. La maladie se produit quand le corps métaphysique et le corps physique ne sont pas alignés ou pas à l’équilibre. Cela signifie qu’il y a une dissension dans le métaphysique qui, à son tour, se manifeste en tant que dissension dans le physique. Le métaphysique précède toujours le physique donc si nous avons assez de présence ou si nous sommes assez conscients, nous pouvons ramener l’équilibre avant la manifestation physique de la maladie. Vous devez aussi vous souvenir que les pensées et les émotions sont purement métaphysiques : les gens semblent ne pas réaliser cela. Les pensées précèdent les émotions donc, quand les pensées deviennent négatives, les émotions sont négatives. L’étape suivante, c’est que le corps physique va manifester la négativité mentale et émotionnelle par la maladie la plus appropriée. Nous sommes les créateurs de notre santé ou de notre maladie, cela n’arrive jamais tout seul comme ça. Et si nous voulons réellement aller dans la controverse, vous devez savoir que nous “n’attrapons” pas de maladies d’autres personnes à moins d’être sur la même fréquence qu’elles et leurs maladies !

La fréquence de la maladie est bien plus basse que votre propre fréquence si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

25 mars 2017

mini logo posts dans site

Vous voyez ce figuier de Barbarie à l’air inoffensif et moi-même… eh bien, inoffensif, pas vraiment ! Ce cactus est un Opuntia et si on remonte au début du XXe siècle, il envahissait le Queensland, en Australie… un retour en force. Les fermiers utilisaient les feuilles de ce cactus pour construire des barrières pour le bétail et cela a commencé à se répandre. En dix ans, il a couvert 26 millions d’hectares, une surface plus grande que l’Angleterre, l’Écosse et le pays de Galles combinés. Il a continué à se répandre à la vitesse de 400 000 ha par an, obligeant des fermiers à quitter leurs fermes, purement et simplement. Les produits chimiques pour le combattre étaient trop coûteux. Ensuite, ils ont décidé d’essayer des armes biologiques mais la première tentative a échoué. En Amérique du Sud, ils ont découvert le papillon de nuit Cactoblastis qu’ils ont rapporté en Australie et commencé à élever ici. Après quelques années d’élevage – et cela fait maintenant à peu près 90 ans – ils ont dispersé les œufs de papillons sur l’ensemble de cette surface immense. Ils espéraient que 20 ans plus tard, tout serait sous contrôle. Ils avaient sous-estimé le papillon Cactoblastis. En simplement quatre ans, les chenilles de ce papillon avaient décimé les cactus. Un succès époustouflant. Maintenant, il y a juste assez de cactus pour assurer la survie du papillon donc tout est en parfait équilibre.

Je suis sûr que c’est un cas où le papillon du cactus a été encore plus puissant avec le problème que si tous les fermiers avaient… choisi l’Amour en conscience. Mais qui sait ?

24 mars 2017

mini logo posts dans site

Comme vous le savez peut-être, nos amis Marc et Simone nous ont emmenés, Carolyn et moi, dans les Bunya Mountains pour le week-end. C’est une sorte d’effort pour “sortir les vieux schnocks de chez eux” que nous avons beaucoup apprécié. Après avoir passé quatre ou cinq mois par an à voyager, nous avons tendance à rester scotchés à la maison. Les Bunya Mountains sont assez fabuleuses, avec un hébergement merveilleux. Nous avons vu probablement une centaine de wallabies à cou rouge se prélasser sur une pelouse bien broutée autour des lodges largement espacées. Et puis, cerise sur le gâteau, nous avons eu environ 175 ml de pluie la semaine dernière. Beaucoup d’endroits en ont eu beaucoup plus mais la nôtre est tombée de façon continue et sans orages. Donc, je suis maintenant heureux dans le jardin, à faire ce que j’ai à faire !

Quand je suis dans le jardin avec un sol humide et arrosé, je trouve qu’il est plus facile que jamais de… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

22 mars 2017

mini logo posts dans site

Soyez patients avec moi si vous tentez de m’envoyer des messages… c’est une courbe d’apprentissage toute nouvelle pour un homme orienté Nature, et non électronique.

On me demande ce qui nous retarde dans notre croissance émotionnelle et comment grandir émotionnellement. Humm, nous nous retarde nous-mêmes dans notre croissance émotionnelle en vivant sous-émotionnellement. Dans notre subconscient se trouve tout le bazar mental et émotionnel de nos nombreuses incarnations. Les gens ont tendance à penser que le subconscient ne touche que le mental mais il n’en est pas ainsi. J’utilise mon expression sub-émotionnel pour rappeler aux gens que vivre sub-émotionnellement ne fonctionne pas pour nous. Nous grandissons émotionnellement en ayant conscience de nos nombreuses réactions émotionnelles au cours de la journée. Quand vous avez conscience de ces réactions, vous pouvez décider de plus “répondre” émotionnellement – dans l’instant – et de moins “réagir” émotionnellement – à partir du passé. C’est un choix. Bien entendu, il y a de nombreuses personnes qui croient toujours que vous devriez permettre à toutes vos émotions leur pleine expression. C’est un peu comme être assis dans le siège du conducteur d’une voiture et la laisser aller où elle veut plutôt que de la diriger vous-même. Vous grandissez émotionnellement en prenant conscience de vos émotions et en les éloignant progressivement des réactions émotionnelles qui vous réduisent en tant qu’adulte vers des choix émotionnels qui vous honorent en tant qu’adulte.

Bien entendu, vous allez grandir émotionnellement grâce à quelque chose d’aussi simple et fondamentale que de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

20 mars 2017

mini logo posts dans site

On me demande pourquoi nous avons des sentiments de culpabilité. Eh bien, pour être honnête, je n’en ai pas ! Donc ce n’est pas une obligation. Les sentiments de culpabilité sont fondés sur un programme de pensées et d’émotions subconscientes. Si vous prenez en compte environ cinquante mille incarnations avec tous vos sentiments de ne pas être assez bien, d’avoir tort, d’être mauvais, etc. sur cet immense période de temps… alors la plupart des gens portent un programme létal de culpabilité. Et la culpabilité peut tuer à travers le cancer et bien d’autres de nos maladies ou de nos problèmes physiques. Dès que vous avez un conflit mental, vous avez un conflit émotionnel. Comme je le dis depuis des années, ce sont les émotions qui donnent forme à nos vies et les émotions de culpabilité vont finalement se manifester dans le corps physique sous forme de maladie. Si vous ne voulez pas de sentiment de culpabilité, alors ne pensez pas culpabilité – et vous n’obtiendrez pas les réactions émotionnelles. Mon code de vie est simple : les choses sont comme elles sont. Il n’y a pas de souci à se faire ni de quoi se rendre anxieux, les choses sont comme elles sont. Je ne fais plus l’expérience des soucis et de l’anxiété. J’ai oublié ce que cela fait ressentir. Certaines personnes, qui les connaissent, ne peuvent pas imaginer ce que c’est que de vivre de cette façon. C’est la paix au-delà de toute compréhension. Ce n’est pas que je n’aie aucune opportunité de m’angoisser ou de me faire des soucis, c’est simplement que je ne fais pas ces choix négatifs.

Est-ce que je vous surprendrais si je vous disais que je… choisis l’Amour en conscience ?

18 mars 2017

mini logo posts dans site

On m’a posé une question sur la différence entre un suicide ou une mort des suites d’un cancer, par exemple. Est-ce que la différence est l’ego et l’esprit fait-il le choix ? OK… le suicide est un choix délibéré poussé par la peur et la désespérance. Et cela va venir de l’ego ou du soi identité, c’est la même chose. Le cancer est plus un choix non délibéré fait en vivant d’une manière qui ne fonctionne pas. Ne me méprenez pas, ici, je n’ai pas dit faux ou mauvais choix mais simplement le choix de vivre d’une manière qui nous est nocif en tant qu’Êtres holistiques. Le cancer est très commun dans notre société aujourd’hui mais il ne nous est pas naturel… nous le créons par inadvertance, par exemple par une relation toxique ou par un travail ou un job que nous détestons, etc. OK, assez parlé ! Oh, et incidemment, ni l’ego ni l’âme ne font effectivement des choix conscients à propos de la mort par suicide ou par cancer. Quand la vie est vécue dans une illusion pratiquement totale, il est très difficile d’être capable de se développer et de prospérer et par ceci, je ne veux pas parler de richesse. Aujourd’hui, la focalisation de la plupart des gens est sur l’argent et la sécurité… et c’est compréhensible mais pourtant, c’est un but qui manque incroyablement de vision pour une espèce immortelle. Il est sûr qu’il serait sage d’avoir assez d’argent pour couvrir ses besoins et de passer plus de temps à acquérir la sagesse et le développement spirituel que nous conservons pour l’éternité.

Encore une autre raison pour… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

17 mars 2017

mini logo posts dans site

On dit que la beauté est dans les yeux de celui qui regarde et à ce sujet, il n’y a aucun doute. Cependant, quand beaucoup de gens voient les mêmes choses, une rose par exemple, et les trouvent magnifiques, alors elles deviennent de magnifiques roses et après quelques générations, nous sommes devenus conditionnés dans la croyance que la beauté est en dehors de nous. Prenez conscience de cela, soyez conscients de cela. Pour moi, la beauté est holistique. J’aime qu’une fleur ait un parfum, comme un des aspects de sa beauté globale. J’ai souvent été surpris, au cours des dernières années, quand quelques personnes m’ont décrit – “moi” – comme magnifique. Au début, je pensais avoir mal entendu ou mal compris mais, non, elles le répétaient avec emphase. Je dis, en toute modestie, que ces personnes voyaient et se reliaient à une beauté holistique, pas une beauté de surface. Nous avons beaucoup de gens qu’on appelle des “stars” parmi lesquels de nombreux ont une beauté structurelle mais, comparativement, peu ont une beauté holistique… une beauté intérieure qui irradie. J’ai été décrit comme magnifique dans mes dernières années, quand mon Amour intérieur pour moi-même irradiait sans doute à travers l’extérieur rude !

Pour être magnifique, tout ce que vous avez à faire, c’est de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

15 mars 2017

mini logo posts dans site

Jeannie a demandé si l’âme et l’esprit sont une et même chose. Il est facile de se perdre dans la terminologie et le fait que différentes personnes aient des références différentes n’aide en rien. Pour moi, l’esprit est la même chose que la conscience. L’esprit est la composante métaphysique de tout ce qui existe. Toute forme physique exprime l’esprit Un ou la conscience. L’âme est quelque chose de très différent. Nous sommes des âmes qui nous exprimons actuellement en tant qu’humanité. Une âme est aussi une expression de l’esprit, exprimant l’esprit. Il n’y a pas ‘un esprit’ ni ‘l’esprit’ même si nous écrivons et parlons couramment de cette manière. L’esprit est Tout. Les âmes humaines, cependant, développent l’individualité tandis que l’âme de troupeau des animaux ou l’âme de volée des oiseaux s’expriment à travers une multitude d’animaux séparés. Nous ne voyons pas l’Unité dans la séparation. La manière dont nous voyons avec les yeux de la séparation n’est pas tel que c’est dans une plus grande réalité métaphysique. Tout est Un. Donc, non, Jeannie, ils ne sont pas la même chose mais ils ne sont pas non plus séparés. C’est un grand sujet, un que j’aborde souvent au cours d’un séminaire intensif. J’adore ça !!!

De façon intéressante, le chemin vers l’Unité consiste à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

14 mars 2017

mini logo posts dans site

 

Comme on me pose des questions, je répondrai à certaines d’entre elles dans mes songeries. Alors soyez patients et la vôtre pourrait bien être l’une d’entre elles. On me demande si une personne peut choisir l’Amour mais être encore en colère contre certaines choses ? Humm… si Facebook m’a appris quelque chose, c’est que chacun d’entre nous a une perspective différente sur l’humanité, la vie, et tout ce qu’il y a entre les deux ! Donc toutes mes réponses sont “ma” vision la vie, qui n’est absolument pas un point de vue ordinaire. Pour moi, non, vous ne pouvez pas être en colère et faire l’expérience de l’Amour inconditionnel. Vous pouvez être en colère avec notre amour humain conditionnel normal mais il s’agit là plus d’émotions que d’Amour. Pour vous mettre en colère, il faut que vous ayez un attachement émotionnel à la chose, quelle qu’elle soit, contre laquelle vous êtes en colère. Que ce soit votre opinion, un résultat, être cru ou percevoir quelque chose comme faux ou mal, etc. Vous ne pouvez pas être en colère là où il n’y a pas d’attachement émotionnel. En fait, vous ne pouvez pas faire l’expérience d’une vraie paix là où il y a un attachement émotionnel et si vous voulez réellement être mis au défi, vous ne pouvez pas faire l’expérience de l’Amour inconditionnel là où il y a un attachement émotionnel. Les émotions peuvent certainement être impliquées – et elles le seront – mais pas celles du genre liées à un attachement !

Ceci et d’autres raisons sont la raison pour laquelle je continue à vous recommander avec insistance de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

13 mars 2017

mini logo posts dans site

Au vu des commentaires sur mon dernier post et pour continuer, je suspecte qu’aucun d’entre nous ne comprend vraiment quiconque, y compris nous-mêmes. OK, c’est une généralisation, mais vous voyez ce que je veux dire. Quand j’écris, je sais que mes mots sont ouverts à l’interprétation personnelle de chacun et je l’accepte. Je suis probablement assez naïf parce que je ne lis jamais ou ne regarde aucun film avec un œil critique. Donc je suppose que les autres ne critiquent pas non plus et c’est ridicule. Bien sûr qu’ils le font. Mais je suppose que je vais continuer à rechercher le meilleur dans les mots et dans les films parce que c’est ce qui marche pour moi. Je cherche le positif et le meilleur chez les gens… et je le trouve. Je le cherche en moi-même et je le trouve. Je ne me critique jamais, je laisse ça aux autres ! Donc quand Mirjam parle de “pensée critique”, je vais saisir cette opportunité pour suggérer respectueusement que vous essayiez la “pensée d’appréciation”, cela rendra votre vie tellement plus riche. Mais, bien entendu, ce n’est qu’une suggestion. Vous ne m’avez pas demandé mon conseil et pourtant je vous l’offre. Peut-être que ces mots sont pour quelqu’un d’autre ! Je vais répéter quelque chose que j’écris souvent et qui est l’un des aspects de mes enseignements : la vie n’est “pas” un événement extérieur, elle se passe tout entière au sein de notre propre conscience. L’“extérieur” est une illusion. OK, je sais que c’est difficile à saisir mais c’est ainsi.

Vous développez et enrichissez votre environnement intérieur… en choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

11 mars 2017

mini logo posts dans site

Il est très facile pour nous d’être aspirés dans des discussions ou des événements auxquels nous ne voulons pas participer. Vous êtes dans une réception et on attend de vous que vous soyez sociable donc vous bavardez avec diverses personnes et vous vous trouvez bientôt impliqué dans une situation qui ne vous fait pas honneur ; une discussion politique en est l’exemple parfait. Ce n’est pas qu’il y ait quoi que ce soit de mal là-dedans mais ce n’est pas vous qui restez fidèle à vous-même. Quand ou si cela m’arrive, je me contente de sourire à la personne ou aux autres personnes en disant “Excusez-moi” et je m’éloigne. Certaines personnes peuvent penser que c’est grossier mais j’ai appris qu’un sourire sincère peut être très désarmant ! Je suis fidèle à moi-même. D’un autre côté, Carolyn et moi faisons tout notre possible pour éviter les réunions ou autres rassemblements sociaux. Sans aucun jugement, les aigles ne font pas bon ménage avec les poulets. Les poulets sont tout aussi spirituels que les aigles mais les aigles sont plus focalisés sur des visions “élevées” que les poulets. Si je me rends à une réunion d’aigles, plutôt “rare”, j’y prends plaisir. Mais il semble que les poulets fassent plus la fête que les aigles ! Les poulets sont plus concernés par l’illusion que les aigles. Les aigles volent suffisamment haut pour voir les failles dans l’illusion. Donc s’il arrive une discussion qui devient rapidement une dispute, les points de vue du poulet et de l’aigle ne peuvent jamais être réellement compatibles. Je connais des gens qui adorent argumenter, ce n’est pas pour moi… merci bien. En dépit de toutes ces différences, nous partageons notre humanité commune : les peurs, les anxiétés, les maladies… et l’Amour. Généralement, c’est l’Amour dont on discute le moins et la maladie dont on discute le plus. Vous voyez la focalisation là-dedans ? Prenez garde, la direction de votre conversation est la direction de votre vie !

C’est pourquoi il est sage et sensé de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

9 mars 2017

mini logo posts dans site

Noela est confuse, perplexe et en colère à propos de l’état du monde. Comment vivre avec ça ? Je pense que le problème pour la plupart des gens est qu’ils tentent de comprendre le problème. D’un point de vue métaphysique, toute vie est Une. Toute vie est Une énergie. OK, alors, sachant cela, comment comprenons-nous la confusion des gouvernements corrompus et de la destruction environnementale. Je sais que c’est difficile à saisir mais tout est parfaitement en ordre. Chacun a une vue personnelle différente du monde et en a une expérience très différente. Ensuite, nous essayons de faire correspondre nos visions pour mettre du sens dans tout cela. C’est impossible. Tout, dans la Nature, est sujet aux forces d’équilibre de l’évolution. C’est la même chose dans l’humanité mais cela inclut nos actions et nos réactions à la vie. Autrement dit, le monde que nous voyons et que nous tentons de comprendre est fondé sur l’illusion. La vie ne finit jamais. La forme physique va et vient, l’a toujours fait et le fera toujours, mais la vie de chaque forme continue. Comme de nombreux grands philosophes l’ont affirmé, le monde tel que nous le connaissons est la scène, l’humanité les acteurs. Le problème est que personne ne peut se souvenir du script ni du sens de la pièce qui se joue. La colère ne va pas aider, pas plus que le jugement et le blâme contre des acteurs qui n’ont aucune idée de ce qu’ils disent ni de ce qu’ils font. Ils “pensent” qu’ils savent… mais ils ont complètement perdu l’objectif de vue. Comment survivre à ceci ? Focalisez-vous sur la beauté dans la vie et vous la trouverez. Focalisez-vous sur l’honnêteté dans la vie et vous la trouverez. Focalisez-vous sur ce qui a de la valeur dans la vie et vous le trouverez.

Et, bien entendu, focalisez-vous sur l’Amour en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

8 mars 2017

mini logo posts dans site

Nous n’aimons pas le changement, aucun d’entre nous. Au moment où j’écris sur cette page en tant que personnage public, je suis aussi déconcerté que vous. Il semble que vous ne me trouviez pas… ou que vous vous en fichez et je me demande où tout le monde est parti. Si cela vaut la peine qu’on me lise, ce n’est sûrement pas grand-chose de passer de Michael Roads à Michael J Roads. C’est du changement avec un c minuscule. Notre futur immédiat – les 20 prochaines années – va être rempli de Changement avec un C majuscule. Comme vous, je n’aime pas le changement de mon vieux format Facebook. J’étais douillettement et confortablement installé et puis voilà que sont arrivés mon équipe et son discours de changement. Je parle de la résistance au changement dans mes enseignements… alors que pouvais-je dire ? J’étais acculé ! Mais vous savez quoi, c’était facile. Simplement quelques nouveaux trucs à apprendre et je serai bientôt de nouveau confortablement installé. Bien entendu, quand cela se sera produit, ce sera le moment de changer de nouveau pour un nouveau format. Le changement tient en mains notre croissance intérieure. Vous ne pouvez pas changer et rester le même ! Et pourtant les gens veulent changer ET rester les mêmes. Désolé, les gars, ça ne marche pas comme ça. Alors, s’il vous plaît, faisons repartir une forme de dialogue ou bien je vais aller bouder pendant quelques semaines !

Non… je ne vais sans doute pas faire ça, je pense que je vais plutôt… choisir l’Amour an conscience !

6 mars 2017

mini logo posts dans site

Marc demande comment créer une réalité que vous voulez. On peut regarder ceci sous différents angles. Nous sommes des âmes qui grandissent en conscience… nous appelons ça “notre chemin” ! Ce que nous voulons dans nos vies personnelles est souvent en désaccord avec ce dont nous avons besoin en tant qu’âme. Au fur et à mesure que nous devenons plus conscients de nous-mêmes en tant qu’Êtres spirituels, l’âme grandit. À ce moment-là, les besoins de l’âme commencent souvent à dominer les désirs de la personnalité. Invariablement, les gens veulent plus d’argent – je suis sûr qu’ils pensent en avoir besoin – et cela peut être vrai à un niveau personnel. Mais les besoins de l’âme peuvent être très différents. Peut-être, juste peut-être, l’âme est-elle en train de murmurer dans votre cœur : “tous tes besoins seront satisfaits” pendant que votre mental est en train de hurler : “je veux voir ça sur mon compte bancaire, maintenant !” Si vous pouvez faire confiance aux murmures du cœur, votre savoir intuitif profond, alors ce simple processus, à lui tout seul, équivaut à une croissance de l’âme… et vos besoins seront satisfaits. Comment ? C’est une affaire de confiance. Pas de foi aveugle… simplement de confiance. La Confiance réelle est toujours inconditionnelle. Pour moi, la Confiance inconditionnelle et l’Amour inconditionnel sont Un et de même essence. Ils sont votre plus grand pouvoir pour créer et à utiliser. Remarquez que j’ai dit créer. Nous n’avons ni l’un ni l’autre à moins de les créer en conscience dans nos vies. Quand je mets un A majuscule au mot Amour, c’est que je parle toujours d’Amour inconditionnel.

C’est pourquoi je vous encourage toujours avec insistance à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

4 mars 2017

mini logo posts dans site

Gary pose une question : Si vous êtes un “travailleur de Lumière” et que votre travail embête les êtres négatifs qui sont attachés dans l’illusion, quel est le meilleur moyen d’éviter que la famille, les amis et clients ne soient pas affectés par leurs attaques de revanche ? Humm… j’ai agacé quelques Êtres en mon temps mais une seule fois je me suis retrouvé devant une attaque métaphysique directe… et c’était il y a bien longtemps. Vous m’avez fait réfléchir, Gary. Il y eu un certain nombre de gens qui ont tenté de me tuer dans cette incarnation-ci – ce qui est un peu inhabituel – mais je n’y ai jamais pensé dans les termes que vous citez. Je n’ai pas conscience que ma famille ou mes amis aient été visés mais je ne peux pas affirmer que ce ne soit pas arrivé. Ça ne m’était tout simplement jamais venu à l’esprit. Humm… matière à réfléchir !

Le premier problème qui me vient, c’est la peur. Nous, humains, avons généré et entretenu la peur depuis une éternité, tant et si bien que nous sommes menés par la peur et pourtant nous ne l’avons jamais maîtrisée. Quand nous avons une peur, quelle qu’elle soit, dans notre conscience, nous attirons et créons des évènements fondés sur la violence, qu’elle soit physique, verbale ou émotionnelle. Mon expérience m’a montré que là où il n’y a pas de peur, nous ne sommes pas – nous ne pouvons pas être – visés par des attaques personnelles. OK, la famille, les amis et les clients. Je suis parfaitement sérieux ici. Sur mon site internet, il y a deux audios – les chansons I Love You et I Love Me. Téléchargez-les [NDLT : gratuitement, disponibles sur le site michaelroadsenfrancais.com] sous le format qui vous convient et jouez la chanson I Love You tout doucement comme fond sonore dans votre cabinet de thérapie. Ces deux chansons ont une fréquence d’Amour très élevée et je peux vous assurer qu’ainsi rien de nature négative ne violera votre espace de thérapie. En fait, vous allez même vous redonner le pouvoir à tous deux, thérapeute et client. Elle peut aussi être jouée dans les maisons en fond sonore doux, à peine audible. Elle n’a pas besoin d’un volume important pour que l’effet de sa fréquence ne se produise.

Et, toujours sérieusement, il serait d’une aide sans prix de demander à tous ceux de votre famille, de vos amis ou de vos clients, que vous pensez être vulnérables aux attaques, de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

3 mars 2017

mini logo posts dans site

Susan me demande quelques tuyaux sur la façon de créer sa propre réalité. Chère Madame, votre question suggère que vous n’avez aucune idée sur la réalité. Vous créez votre réalité en chaque instant de votre vie, et ce n’est jamais fini ! Si vous voulez savoir comment créer une réalité “que vous appréciez”, alors, voilà une bonne question. Tout ce dont vous avez besoin de vous souvenir est que “votre” énergie” se dirige vers ce sur quoi vous vous focalisez. Cela signifie que si vous vous focalisez sur ce qui va mal dans votre vie, cela va empirer. Si vous vous focalisez sur le peu d’argent que vous avez, vous en aurez moins. Cela veut aussi dire que si vous vous focalisez sur ce qui est bon et beau dans votre vie, cela va grandir et être plus abondant. Et si vous vous focalisez sur combien d’argent vous avez – peu importe qu’il n’y en ait pas beaucoup – vous allez bientôt avoir plus d’argent. Votre énergie – et l’énergie universelle – va vers ce sur quoi vous vous focalisez. Par notre focalisation, soit nous avons l’énergie universelle qui nous soutient soit nous l’avons contre nous. Cela s’appelle l’auto-sabotage. La plupart des gens passent une bonne partie de chaque jour à rouspéter et à se plaindre. Cela crée une vie dans laquelle il y a encore plus de quoi rouspéter et se plaindre. Il en est de même avec la maladie. Quand les gens me demandent : « Bonjour, comment allez-vous ? » Je réponds : « Je suis toujours en bonne santé. » Être toujours en bonne santé est ma focalisation et devinez quoi… je suis toujours en bonne santé. Soyez consciente de votre focalisation, Susan. Et la focalisation, c’est l’ensemble de vos pensées et des émotions qui les accompagnent.

Il n’y a pas de plus grande focalisation dans votre vie que de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

2 mars 2017

mini logo posts dans site

Voici un morceau de sagesse tiré de mon dernier livre, From Illusion to Enlightenment [De l’illusion à l’illumination… son titre à venir en français ;-)] : “N’essayez pas d’échafauder sur mes mots pour en faire quelque chose qui a du sens pour vous. Cela consiste à réduire le nouveau à la similitude et c’est ce que font la plupart des gens. Ça ne fonctionne pas. Les gens vivent des vies de perpétuelle similitude et pour se sentir en sécurité, tout ce qui est nouveau et qui ne colle pas dans la boîte de la similitude doit être compris. Mais toute cette compréhension se produit dans la boîte de la similitude, si bien que la nouveauté n’est plus nouvelle, elle a été remaniée et réduite pour entrer la boîte de la similitude.”

Vous devez lire ceci en conscience deux ou trois fois pour réellement capter. Nous ne pouvons trouver la nouveauté que dans l’instant, pourtant une tentative de comprendre la fait sortir de l’instant pour la mettre dans le passé, le lieu de la compréhension. Bien entendu, comprendre a une place de choix dans le monde intellectuel et physique dans lequel nous vivons et c’est entièrement nécessaire. Mes commentaires ici touchent aux “Vérités spirituelles” que nous tentons de comprendre intellectuellement. La Vérité ne se révèle que quand elle est vécue.

Nous tirons un énorme bénéfice en ce qui concerne la Vérité quand nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

1er mars 2017

mini logo posts dans site

OK, tout le monde, prenez bien note de ce que vous allez lire. Je ne suis pas tout à fait sûr de la façon dont c’est arrivé mais je suis passé de personne privée à personnage public. Humm… ma faute, je suppose ! Il y a un certain nombre d’années, j’ai créé ma propre page Facebook qui me connectait avec tous mes amis dans le monde entier et sur laquelle je partageais mes songeries. Ma liste d’amis a grandi exponentiellement et a une limite de 5000, limite établie par Facebook. Je n’y suis pas encore mais à la vitesse à laquelle je me fais de nouveaux amis, je m’en approche rapidement. Plutôt que d’y être contraint, mon équipe administrative m’a fait passer de ma page privée Michael Roads à une page “business” Michael J Roads en tant que Personnage Public. Je vous invite à me rejoindre sur cette nouvelle page où je continuerai à publier mes songeries. Je vous inviterai également via ma liste de tous vos noms [procédure Facebook automatique]. Pendant environ un mois, je publierai sur les deux pages à la suite de quoi ma page Facebook personnelle deviendra strictement personnelle, comme c’est prévu par Facebook et la page business sera la page que j’utiliserai en tant que “personnage public” pour mes songeries et mon enseignement spirituel personnel. Si vous êtes un peu confus, envoyez-nous un email et nous vous déconfuserons !

J’ai aussi décidé d’être plus actif sur la page Michael J Roads en interagissant plus avec vous, mes merveilleux amis. Mes songeries ont été plutôt destinées à inspirer et continueront ainsi. Mais je répondrai à plus de questions et évoquerai tous les problèmes que vous avez et qui peuvent être traités sur ce format Facebook. Tout le monde gagne !

Voici le lien pour la nouvelle page : https://www.facebook.com/MichaelJRoads/

Enfin, je vous demande de bien vouloir partager ce post avec autant de gens que possible pour leur donner l’opportunité de nous joindre dans cet échange mutuellement bénéfique. Si quelqu’un devient déplaisant, je peux toujours le bloquer donc soyez gentils et… choisissez l’Amour en conscience !

PS pour les francophones : La page Michael Roads France étant déjà une page de type “business”, rien ne change pour nous… tout ce qui est traduisible sera traduit. Il semble que Michael poste aussi des vidéos maintenant… là, c’est plus compliqué qu’une songerie. Je tâcherai de suivre le rythme en sous-titrant, sans garantie formelle 😉 C’est beaucoup plus long à mettre en place !

28 février 2017

mini logo posts dans site

Je vais demander une faveur à tous ceux d’entre vous qui avez lu ou allez lire mon nouveau livre “From Illusion to Enlightenment”. Voudriez-vous, s’il vous plaît, être assez gentils pour écrire un commentaire sur Amazon ou Nook ou Smash… chez l’éditeur électronique ou chez un éditeur de livre papier chez qui vous l’avez acheté ? Cela m’aide réellement et en retour cela met plus le livre sous les projecteurs. Cela, à son tour, attire de plus en plus de gens vers sa lecture ce qui, à son tour, amène encore plus de personnes sur leur chemin spirituel en conscience. La clé, ici, est “en conscience”. Tout le monde est sur son chemin spirituel simplement en étant une âme – vous n’avez même pas besoin d’être dans un corps physique – mais un grand pourcentage des gens est complètement inconscient de cela. Nous sommes dans un processus dans l’éternité où l’humanité traverse un peu une crise et quelque chose d’aussi simple que vous – je l’espère ! – recommandant mon livre en grand nombre peut attirer plus de gens à choisir un livre qu’ils n’auraient pas lu normalement. Simplement en étant focalisé sur votre spiritualité, vous attirez les opportunités de croissance spirituelle en conscience. En ce moment même, l’humanité a un BESOIN sérieux de focalisation spirituelle.

C’est la raison pour laquelle je vous demande inconditionnellement de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

PS pour les francophones : Si cette demande ne concerne que les lecteurs anglophones et le dernier livre de Michael… je prends sur moi de l’étendre aux livres traduits en français… tous les livres !

26 février 2017

mini logo posts dans site

OK, le 10 février, je vous ai dit mon ordinateur était mort, qu’il avait besoin d’une réparation estimée à 800 $ après n’avoir dépassé la garantie que de quatre mois. Et bien, nous avons gentiment demandé et Apple l’a réparé gratuitement : une nouvelle carte mère. Donc je lève mon pouce pour Apple. Je répète, nous avons demandé gentiment, sans exigence ni méchanceté. C’est de la bonne communication ! Il n’est pas inhabituel d’entendre des clients interpeller et même menacer le personnel dans des boutiques pour tenter de les bousculer et d’obtenir ce qu’ils veulent. C’est de la piètre communication ! Je regardais reality show “Mariés au premier regard” et cela m’a donné une perspective sur l’inadaptation totale des couples nouvellement mariés à communiquer avec la moindre cohérence. Tandis que l’un est tout baratin et fanfaronnade, communiquant son arrogance, un autre perd la parole dès qu’il tente de décrire ses sentiments. Non seulement il y a une incapacité à communiquer mais il y a également une inadaptation émotionnelle… en particulier et fondamentalement chez les hommes ! Maintenant, rien de cela n’est un crime, ce n’est ni faux ni mal, mais si ça représente un échantillonnage du mâle australien quand il recherche une compagne… alors, quelque part, notre système éducatif les a mis en échec ou alors ils ont fait échouer le système. Peut-être que le compagnonnage entre “mecs” australiens les a déboussolés, mais une partie de notre éducation devrait inclure “Comment communiquer.” Les chiens peuvent fournir bien plus d’information en échangeant leurs odeurs que la plupart des gens en échangeant des emails… et les textos sont encore plus loin du compte !

Si nous ne pouvons pas communiquer attentionément avec d’autres personnes, que nous communiquons nous à nous-mêmes… parce que c’est ce que nous faisons toute la journée ?

Je me demande s’ils… choisissent l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

24 février 2017

mini logo posts dans site

Une chose que j’ai notée au cours d’années de prise de parole en public, c’est à quel point la plupart des gens sont prêts et désireux d’abandonner leur pouvoir. Après une conférence, on me pose souvent de nombreuses questions, bien que je réduise le temps réservé aux questions pour l’éviter. Et puis, quand tout est fini, il y a quelques personnes qui m’approchent avec leurs questions personnelles. Il devient évident que certaines d’entre elles ont besoin de mon approbation pour une croyance qu’ils peuvent avoir ou une décision à prendre. Je leur dis toujours que ce qu’ils font ou croient, quoi que ce soit, c’est leur choix et que c’est important. Par exemple, une femme m’a dit qu’elle avait un jardin. “Très bien,” ai-je répondu. Puis elle s’est répétée, me regardant intensément dans les yeux donc j’ai répété ma réponse. “Oui, mais que devrais-je y faire pousser ?” a-t-elle demandé. “Ce que vous voulez,” ai-je répondu. “Oui, mais qu’est-ce que VOUS pensez que je devrais faire pousser ?” “Je pense que vous devriez faire pousser ce qui fait chanter votre cœur, quoi que ce soit,” ai-je répondu. “Mais qu’est-ce que c’EST ?” a-t-elle demandé. Et cela a continué jusqu’à ce que, finalement, je m’éloigne d’elle. C’est typique d’une personne qui a l’intention d’abandonner son pouvoir. Cela se produit de nombreuses manières, subtiles et pas si subtiles. S’il vous plaît, votre vie est la vôtre. Vous prenez vos décisions. Les conseils sont bons pour les bonnes personnes mais c’est VOTRE vie et vous grandissez en prenant des décisions dans votre vie. De nombreuses personnes ont tellement peur de se tromper que se tromper devient leur focalisation et… tout va travers !

Prendre son pouvoir, c’est le but du jeu. Vous pouvez le faire en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

22 février 2017

mini logo posts dans site

Voici une question parmi mes messages : « Vous nous dites toujours de choisir l’amour. Mais si l’amour humain n’est pas le même que l’amour divin/de l’univers et si tout ce que nous avons expérimenté est l’amour humain, comment pouvons nous choisir l’amour divin ? » Pas de problème ! Ce que j’appelle l’amour humain est essentiellement très conditionnel. Nous pourrions l’appeler, très justement, Amour conditionnel. Ce à quoi je fais parfois référence en tant qu’Amour Divin est toujours inconditionnel. Donc nous avons notre amour conditionnel de tous les jours et nous avons le très rare Amour inconditionnel. Cependant, l’Amour est exactement le même, aussi bien dans l’Amour conditionnel qu’inconditionnel. Il n’y a pas deux sortes différentes d’Amour mais il y a deux “expressions” très différentes d’Amour. Donc, Cathy, pour répondre à votre question : si vous pouviez vous Aimer inconditionnellement, vous choisiriez et utiliseriez l’Amour divin. Je dis vous Aimer “Vous-même” pour une bonne raison… et là, nous approfondissons ! Dans une plus grande réalité, il n’y a rien en dehors du Soi. Le vous, le moi et le nous sont tous fondés sur l’illusion. L’Amour inconditionnel vous concerne toujours vous-même. Si vous vous Aimez vous-même inconditionnellement, alors vous Aimez tout le monde cette façon. On ne peut pas sélectionner ou choisir cette personne-ci ou celle-là, ou Aimer un enfant ou une mère, etc. plus qu’on ne s’Aime soi-même. Toute l’humanité est Une. Il n’y a pas de singularités dans l’Amour inconditionnel… il est holistique !

Pour cette raison, chaque fois que vous choisissez l’Amour en conscience, vous vous rapprochez toujours du Divin. C’est pourquoi je vous incite constamment à… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

20 février 2017

mini logo posts dans site

Remontons quelques années en arrière. La Tokyo Electric Company a construit – à grands frais – une centrale nucléaire sur une faille de la côte à Fukushima, au Japon, là où le risque de désastre était le plus élevé. Cela a-t-il été délibéré ? Le désastre s’est produit et il y a eu une peur générale… jusqu’à ce que l’on dise au monde que tout était sous contrôle. Mensonges. Il y a six ans – en 2011 – quand le désastre s’est produit, la fuite de radiation était de 73 sieverts par heure… maintenant c’est 530 sieverts par heure ! 5 sieverts peuvent tuer la moitié des personnes exposées en un mois – et 10 seraient fatals pour tous en quelques semaines… et maintenant on parle de 530 ! Aujourd’hui cette toxicité est une partie létale du monde dans l’hémisphère nord et elle s’étend. Elle tue des baleines dans l’océan en même temps qu’un nombre infini de poissons et d’autres vies marines.

OK… pour moi, je vois une corrélation directe entre la toxicité de la colère/haine des pensées collectives de l’humanité et la toxicité des 500 sieverts par heure de radiation. Nous sommes les créateurs, autant en tant que personnes individuelles qu’en tant que collectif de personnes. La pensée humaine toxique va créer un environnement toxique. Il y a de nombreux “experts” qui considèrent que le désastre de Fukushima annonce le “début de la fin” pour l’humanité. Il me semble que l’humanité se trouve à l’apogée de l’obligation de grandir et de regarder qui nous sommes en tant que forces créatives, et non pas qui nous “pensons” être en tant que simples humains. Nous en sommes au point où jouer dans l’illusion de manière ignorante devient sérieusement dangereux et mortel.

Je vous en supplie, contrez cette insanité en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

18 février 2017

mini logo posts dans site

Je réponds au commentaire de Sophie* concernant les assurances et la confiance. C’est juste, Sophie. En fait, tu as fait confiance à ton intuition ! Cependant, tu dois réaliser que la Confiance est un état de conscience qui est très rare dans l’humanité. S’il te plaît, ne vois pas un jugement dans ceci mais là où il y a la pleine Confiance, des situations telles que celles dont tu as fait l’expérience ne se produisent pas. Ce n’est pas facile à comprendre, simplement parce que l’énergie de la Confiance est bien au-delà de la compréhension, au point d’être inatteignable. La Confiance parfaite remodèle la vie et les événements de la vie pour que cela concorde parfaitement avec la Confiance parfaite – le hasard n’est plus un facteur. Le simple fait que tu dises que tu as maintenant vécu deux ans de plus que ta mère suggère que tu avais quelques peurs ou angoisses de suivre ses traces. De la même manière, tu as été sage de suivre ton intuition et de prendre l’assurance. C’est difficile à expliquer mais j’essaye de dire que la Confiance et l’assurance expriment deux états de conscience différents. L’assurance n’est pas mauvaise ou mal et pour l’humanité ordinaire, ça fonctionne. Mais elle est fondée sur une expression de peur – au cas où ! – et non sur une expression de Confiance où il n’y a pas de ‘au cas où’.

Cela dit, après la monstrueuse facture du fils de Carolyn dans notre système hospitalier – merci à son assurance – j’ai dû repenser mon refus de prendre une assurance voyage. C’est sûr, j’ai Confiance et je sais que rien ne va m’arriver à moi mais il y a d’autres personnes impliquées là-dedans… alors je vais probablement prendre une assurance voyage cette année. À côté de la Confiance, il est nécessaire qu’il y ait une grande part de sensibilité pour prendre en compte la conscience humaine dans laquelle nous sommes tous engagés. En ai-je besoin ? Non. Mais Carolyn le pourrait ! Je/nous devons considérer les autres personnes impliquées car elles peuvent aussi influer sur les événements. Il ne s’agit pas d’une question de confiance Vs. assurance, il s’agit d’être honnête avec soi-même et d’agir de manière sensée. C’est ce que tu as fait.

Bien entendu, la balance penche vers la Confiance si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

 

*Commentaire de Sophie H.

Michael, je lis ton nouveau livre avec grand intérêt ! Tu parles de la confiance en soi et tu donnes l’exemple de l’assurance comme “espérer” au lieu d’ “avoir confiance”.

Comme tu le sais, le mois dernier j’ai été très malade. Imagine ma gratitude envers moi-même pour avoir prévu de prendre la couverture hospitalière maximale peu de temps avant, “juste au cas où” (puisque j’ai maintenant officiellement vécu presque deux ans de plus que ma mère ».

Je suis extrêmement reconnaissante que HBR [compagnie d’assurances] ait payé presque 20 000 $ de facture d’hôpital – et je suis aussi énormément reconnaissante envers moi-même d’avoir pris une assurance maximale pour couvrir les soins aux animaux de compagnie car mon chien est mort pendant que j’étais à l’hôpital – une facture vétérinaire d’environ 7000 $. Je n’aurais pas eu les moyens de couvrir ces événements imprévus autrement et la vie aurait été d’autant plus difficile.

Je tends à suivre mon intuition et je retombe pratiquement toujours sur mes pieds. J’écoute attentivement la vie et je prends les meilleures décisions possibles – et elles ont été excellentes cette fois-ci ! Chaque fois que j’ai pris des assurances, tout s’est bien passé et il y a souvent eu des moments où j’en ai eu besoin au cours des années.

Ai-je mal compris ton message ou faisais-tu référence à quelque chose d’autre !

16 février 2017

mini logo posts dans site

Je viens juste de lire un texte sur la façon dont les gens passent leur vie à défendre une identité de fiction. C’est tellement vrai. Si nous demandons : « Qui êtes-vous ? », nous nous attendons à obtenir le nom et l’identité de la personne et pourtant ce n’est pas qui nous sommes. Est-ce que nous perdons la boule ? Des questions comme celle-ci, avec leurs réponses traditionnelles et attendues, ne font rien de plus que de concrétiser les illusions dont nous sommes déjà lourdement chargés. Vous êtes de magnifiques Êtres immortels, métaphysiques et multidimensionnels, de pure Création. Nous sommes sans âge. Nous ne sommes pas des corps, ils ne sont que nos véhicules qu’il faut honorer et entretenir. Nous sommes tellement plus que ce que bien trop de gens s’autorisent à être. Bien trop de gens ont des pensées d’inadaptation, de ne pas être assez bien, avec toute l’insécurité émotionnelle qui accompagne de telles pensées. En tant qu’enseignant spirituel, c’est la raison pour laquelle je fais ce que je fais. J’enseigne aux gens la Vérité de qui ils sont, la Vérité de la vie, la Vérité de la façon dont la vie fonctionne… et j’adore faire ça. J’adore aussi voir des gens qui retrouvent leur pouvoir. La vie est en fait incroyablement simple mais nous somme devenus complexes et compliqués, alors la simplicité est un gros challenge. Pour beaucoup d’occidentaux, simple signifie légèrement stupide ; pour les sages, simple est puissant. Nous avons tous besoin d’être aussi simples qu’un enfant, dans l’instant et conscients. C’est assez simple… mais rare chez la plupart des adultes.

Une vérité simple est que vous allez vous rapprocher progressivement de la Vérité si vous… choisissez l’amour, constamment et EN CONSCIENCE !

12 février 2017

mini logo posts dans site

Mon ordinateur de bureau est viandé. Moins de quatre ans d’âge et ils veulent 800 dollars pour le réparer ! Ça ne va pas. Tout ce qui est électronique tombe toujours en panne juste après la garantie. Je ne suis pas près de le remplacer, alors vous êtes avertis.

Je viens juste de lire qu’une personne est en train de remplacer les “désolé” par des “merci”. Ça, c’est l’intelligence en action. Au lieu de dire “désolé d’être en retard”, cela devient “merci d’avoir attendu”. Pour de nombreuses personnes, l’utilisation continuelle du “désolé” à l’effet subconscient de les réduire. “Merci” fait le contraire. Je suis coupable, cette année, de regarder le programme de télévision “Mariés au premier regard”, une prétendue expérience sociale. Un homme avec une nouvelle femme incompatible a probablement dit “désolé” une centaine de fois en quelques minutes. Plus il le disait, plus elle devenait dominante et plus il était diminué. Je l’avoue, j’aurais pris le large ! Je suis sûr qu’il s’agit plus d’un reality show pour faire de l’argent que d’une véritable expérience sociale mais je tire mon chapeau devant le courage de tous les gens qui participent. Je suis sûr que pour certains, cela va bien marcher. Ils le méritent. Il est intéressant de voir que souvent les “preneurs” sont mis en couple avec les “donneurs”. Pour deux “donneurs”, ça marche, mais pour deux “preneurs”, c’est un désastre.

Quoiqu’il en soit, il s’agit peut-être d’une expérience sociale d’apprentissage du… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

10 février 2017

mini logo posts dans site

Humm… je pensais que nous pouvions laisser le script derrière nous mais il semble qu’il y ait plus à dire. Désolé mais nous n’avons PAS de script ni de destinée préétablie. Les acteurs ont des scripts et ils doivent plus ou moins s’y conformer… sauf le grand et regretté Robin Williams ! On pourrait dire que nous avons un plan ou une intention pour chaque incarnation mais la vie entière se déroule selon un chemin de probabilités. Nous avons aussi un but défini – rien à voir avec la réussite ou l’ambition – mais il n’est pas constant, il change et s’expanse au fur et à mesure que nous grandissons en conscience. Au cours de chaque incarnation, nous tentons fondamentalement d’atteindre l’équilibre. Donc chaque incarnation est une tentative de vivre d’une manière qui équilibre toutes les nombreuses incarnations que nous avons déjà vécues. Cela peut se faire au cours de milliers d’incarnations de lutte ou bien cela peut se produire en une seule incarnation, selon la manière dont nous utilisons le pouvoir créatif de l’Amour. Nous vivons une vie de choix mais la probabilité est que nos choix vont suivre un schéma similaire au cours de chaque incarnation jusqu’à ce qu’ils deviennent une habitude et non plus un choix. Bien entendu, cela change tout si nous vivons en conscience : les règles du jeu changent complètement ! Cependant, si nous continuons notre labourage subconscient sur la voie de la similitude… nous allons probablement continuer avec cette probabilité pendant une éternité. Pensez à ce que signifie la liberté… et puis multipliez-la par mille ! C’est tout ce que j’ai à dire au sujet du “script”.

En attendant, puis-je vous suggérer avec amour que si vous aimez les scripts, alors faites-en un qui consiste à… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

8 février 2017

mini logo posts dans site

J’ai lu récemment dans un magazine sur la spiritualité : « Chaque âme vit la vie telle qu’elle est destinée, en suivant son script. » Faux, faux, faux. Ce n’est PAS comme ça que la vie fonctionne. Chaque personne est un Être créatif créant éternellement sa propre vie. Il n’y a aucun script à suivre. Comment pourrions-nous jamais faire l’expérience de la croissance et de la liberté si nous suivions simplement un script ? Comment une personne spirituelle peut-elle en fait croire cela et ensuite le partager en public ? La Vérité est très différente : en chaque instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. Vous créez la direction et le contenu de votre vie même en lisant ceci, il n’y a pas de temps mort. Et la destinée… vous vous créez la vôtre. Nous sommes ici pour apprendre la création et il n’y a pas de création plus grande que votre propre vie. Les gens rendent tellement d’autres gens responsables pour les malheurs dans leur vie ; et pourtant nous sommes les créateurs de nos vies, pas les autres. Mon dieu… quand est-ce que quelque chose d’aussi basique et fondamental que ceci va finalement pénétrer la densité de l’humanité tridimensionnelle ? CHACUNE de vos pensées et les émotions qui les accompagnent créent votre vie… en cet instant même !

Des pensées et des émotions qui fonctionnent pour vous sont le résultat du… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

6 février 2017

mini logo posts dans site

Nous sommes généralement très bons pour “faire”. La plupart des gens font des choses toute la journée, occupés, occupés, occupés. Certaines personnes mettent du temps de côté pour “être”, soit en méditant soit en se relaxant simplement. Cependant, l’art de la vie consiste à équilibrer le “faire” et l’ “être” en chaque instant de votre vie. Quand vous “êtes avec” ce que vous êtes en train de “faire”, vous trouvez l’équilibre. Il est très rare d’avoir un accident dans cet état dynamique d’équilibre. Par ailleurs, cet état d’équilibre est très rare ! Je l’exerce personnellement mais j’ai encore de la route à faire pour “être” tout en “faisant” à chaque instant. Cela signifie, fondamentalement, que vos pensées et votre focalisation doivent se porter sur ce que vous faites ou sur là où vous êtes. Elles doivent accompagner l’action dans l’instant plutôt que de critiquer ou se lamenter sur le passé. En général, nos pensées s’évadent toutes seules, pensant à des trucs qui ne sont même pas vaguement connectés à ce que nous faisons. “Être” tout en “faisant” n’est pas une question d’insouciance, mais plutôt d’attention. La méditation est très différente. Elle est une question de silence intérieur, avec l’esprit passif et le corps détendu. Et, comme je l’ai dit, tout cela touche au fait d’être conscient d’être conscient.

Bien entendu, cela aide énormément si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

5 février 2017

mini logo posts dans site

En faisant le tour de mon jardin, je vois les résultats d’une sécheresse prolongée. Le sol est desséché, les buissons et les plantes flétries. Aucune fleur ne pare plus aucune de mes plantes comme elles le font dans les jardins arrosés. J’apprends à voir cela avec un regard neuf. Rien n’est un accident, même pas le climat. “Il n’y a pas un moineau qui tombe”, ce qui veut dire que rien n’est pas à sa place. J’apprends à “ressentir” ce que cela signifie à un niveau qui va au-delà de mes souhaits et de mes désirs pour la pluie. Suis-je attaché au bien-être des plantes de mon jardin ? Oui, effectivement. Puis-je lâcher prise, sachant que la vie continue, que ce soit pour une personne, un animal de compagnie ou une humble plante ? Oui, je trouve que je peux. Mes nombreuses plantes en pot, je les maintiens vivantes et prospères, elles sont mes compagnes de tous les jours. J’ai offert à toutes les plantes du jardin autant de mon énergie qu’elles souhaitent en prendre, peu importe où je me trouve, pour que cela puisse soutenir leur vie, même si cela ne soutient pas leurs feuilles ni leurs fleurs. Je n’ai pas tondu mes pelouses depuis pratiquement un an… ça, c’est sec ! Donc, en marchant dans mon jardin, je ne regarde pas la beauté de plantes vibrants qui n’est pas là, de toute évidence, mais je regarde plutôt et je m’émerveille de la résilience et de la ténacité de plantes qui n’ont pas reçu une pluie qui les aurait détrempées depuis presque un an. J’ai rempli une plate-bande de différentes espèces d’aloès. Ils vont prospérer dans un climat chaud et sec mais je m’attends complètement à ce qu’au moment où ils seront bien établis, il pleuve pratiquement sans arrêt. Ce qui est OK car ils sont sur une pente raide. Sécheresse ou forte humidité, un jardin offre l’opportunité d’être créatif dans tous les cas. Je vais continuer à apprécier mon histoire d’amour avec la Nature grâce à mon jardin, de toutes les manières possibles. J’ai un jardin… je suis béni ! Je suis tellement béni qu’il y a de l’eau que je peux acheter par camion-citerne et l’argent pour en acheter. Pour la première fois en plus de 20 ans ! La sécheresse m’apprend à compter mes bénédictions d’une manière que beaucoup de pluie ne pourrait le faire. Équilibre naturel !

Je partage aussi ma conscience avec le jardin quand je parcours ses allées… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

3 février 2017

mini logo posts dans site

En surfant sur le net, je suis tombé sur de l’information à propos des géants. Métaphysiquement, j’ai vu des géants dans un autre âge. J’ai parlé d’eux et de leur culture dans l’un de mes premiers livres donc j’y étais très ouvert. Des squelettes entiers de géants ont été trouvés dans de nombreuses parties du monde : Amérique du Nord, Grèce, Roumanie pour n’en citer que quelques-unes. Cependant, en lisant, j’ai réalisé qu’une incroyable dissimulation suivait chaque découverte. Il ne m’a pas fallu longtemps pour réaliser que les autorités nous embrouillent. Les gens du monde occidental sont cyniques et ont l’esprit fermé à un point remarquable, si bien que toutes les autorités n’ont qu’à crier au canular pour toutes les informations qui fuitent et ainsi la plupart des gens les croient. Elles nient la réalité que des géants ont, autrefois, parcouru la terre. Ainsi, nous demeurons dans notre ignorance, l’esprit fermé. Je ne peux pas m’empêcher de voir le parallèle avec nos vies spirituelles. Nous sommes tous – oui, vous ! – de magnifiques Êtres d’Amour et de Lumière immortels, métaphysiques et multidimensionnels… dans le déni. Beaucoup de gens me racontent à quel point ils sont sans valeur, mais il est rare que quiconque me dise que sa propre Lumière l’éblouit ! Est-ce que les gens croient vraiment que l’humanité n’a que 200 000 ans ? L’humanité existait avant que cette planète ne se forme, bien qu’elle ait été une humanité très différente de celle d’aujourd’hui. Par certains côtés, nous avons immensément grandi. Mais par d’autres, nous avons régressé. Laissez-moi vous rappeler que nous sommes à une époque où soit l’humanité monte dans la classe supérieure, soit elle redouble la classe actuelle pour 200 000 nouvelles années.

J’ai fait mon choix !

Il vous sera d’une aide incommensurable de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

1er février 2017

mini logo posts dans site

Humm… il se dit que l’Amour est “l’atout qui coupe Trump”. Je suis d’accord avec ça mais rien ne coupe Trump pour ce qui est des commentaires sur Facebook. Et certainement pas l’Amour ! Personnellement je trouve ça un peu triste. Mais, à coup sûr, il présente aux gens l’opportunité de “vivre” sa spiritualité plutôt que de se contenter d’en parler ou d’écrire dessus. Assez avec ça.

Je rencontre souvent des gens à qui la vie présente un obstacle ou une situation qui est très difficile. La question qui se pose est de comment savoir quand ou si il faut pousser contre l’obstacle ou le contourner. La réponse habituelle est de suivre votre cœur ! Bien sûr, je suis une personne de cœur. Mais il y a plus que ça en jeu. Nous avons la logique et la raison que nos écoles développent chez nous mais nous avons aussi les perspectives et l’intuition que l’école semble ignorer. Et donc nous avons les obstacles mentionnés ci-dessus dans la vie ! Par quel autre moyen allons-nous trouver le moyen de développer notre intuition ? L’école n’est qu’une petite tranche de vie tandis que les obstacles sont dans notre vie pour la totalité de notre incarnation. Quand vous êtes confronté à une situation représentant un obstacle insurmontable, permettez à la connexion cerveau complet et glande pinéale/cœur de prendre place. Une grande partie de cette connexion touche à la confiance. Ayez la confiance en vous-même que votre perspective intuitive profonde est bonne pour vous. Et, bien sûr, nous ne sommes pas très forts en ce qui concerne la confiance en nous ! Alors la vie organise ces merveilleuses opportunités pour que nous puissions nous étirer et grandir. Essayez cette formule quand vous serez de nouveau confronté à la question : est-ce que j’insiste ou est-ce que je contourne ?

Souvenez-vous, la connexion cerveau complet et glande pinéale/cœur est énergisée chaque fois que vous… choisissez l’Amour EN CONSCIENCE !

30 janvier 2017

mini logo posts dans site

En lisant quelques magazines d’actualité et en regardant la télévision, il devient évident qu’il y a une vague de peur et de panique qui traverse beaucoup de gens en Amérique. Qu’on aime ça ou pas, le fait est que vous, les Américains, ayez mis Trump au pouvoir par votre vote, suggère que c’est une situation que vous avez créée vous-même. Supposons juste que Trump soit négatif ! La peur et la panique sont des réactions négatives. Cela veut dire que la peur, la haine, la panique, la colère, l’agressivité, etc. vont toutes nourrir la négativité du Trump négatif dont vous espérez vous débarrasser. Énergétiquement, il va prospérer sur toutes ces réactions négatives. Je réalise que pour de nombreux Américains, cela semble ridicule, mais si vous vous opposez et que vous résistez à Trump sur une base de Paix et d’Amour plutôt que de haine, alors vous allez changer la situation tout entière. Il ne va plus prospérer en tant que force d’énergie négative. C’est sûr, l’histoire a prouvé maintes et maintes fois que se battre et s’opposer avec colère ne fait que créer la situation suivante à l’identique. Cela se produit depuis la nuit des temps. Nous en sommes toujours là. Avancer dans plus-de-la-même-chose ne va rien changer pour le mieux. Avancer à partir d’une énergie de Paix/Amour va tout changer. N’est-il pas possible que ce soit la raison pour laquelle nous avons Trump… pour trouver un nouveau moyen d’avancer ? Qui met la pression pour le changement ?… le peuple d’Amérique. Qui résiste au changement ?… le peuple d’Amérique. S’il vous plaît, ne voyez pas là une critique ; le mieux que je puisse dire est que c’est un appel à se réveiller. Jamais auparavant nous n’avons été dans un temps de l’histoire où les individus ont le pouvoir de changer la donne complètement.

Alors, une fois encore, je vous supplie de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

28 janvier 2017

mini logo posts dans site

Carolyn et moi étions couchés et cogitions à propos des gens. Nous avons réalisé que probablement 98 % de l’humanité se fait du souci et se sent anxieuse à propos de quelque chose à chaque instant de l’ensemble des jours et des nuits. Pouvez-vous imaginer l’immense forme-pensée dépressive globale que cela crée ? C’est assez comme un nuage invisible massif qui ensevelit la planète au sein de son énergie dépressive. Il n’est pas surprenant que la dépression soit la cause numéro un de toutes les nombreuses maladies et addictions d’aujourd’hui. Nous sommes à un carrefour dans la vie. Il n’y a aucun doute que la compassion et l’attention grandissent au sein de l’humanité mais l’intolérance et la colère suivent le même rythme. Je l’ai déclaré souvent et il serait sage d’en prendre note : nous sommes tous dans une étape de polarisation. Nous sommes tous attirés soit par les aspects positifs de la vie – en confiance, soit par les aspects négatifs de la vie – en se bagarrant. Chaque bonne cause éthique – AVAAZ, etc. – et tous les gens qui les soutiennent ont besoin d’apprendre à équilibrer leur énergie. Nous devons apprendre à résister avec amour plutôt que de nous bagarrer avec colère. Nous avons besoin d’apprendre que nous sommes les créateurs de nos vies, des vies humaines, et que quand nous résistons avec amour – le nouveau – nous invoquons un ordre bien plus élevé que quand nous bataillons avec colère – l’ancien. Nous avons besoin d’apprendre que les soucis poids-lourd de l’humanité créent des problèmes et que cette énergie négative ne peut jamais les résoudre.

C’est juste une raison, parmi de nombreuses autres, pour laquelle je vous rappelle de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

26 janvier 2017

mini logo posts dans site

J’écris souvent le mot vérité sous la forme vérité ou Vérité. Une vérité de tous les jours est personnelle. Si on leur demandait la vérité à propos d’une clairière, une souris aurait une vérité très différente de celle d’un aigle qui vole haut dans le ciel. Donc, la vérité dépend de la personne et de la situation. Si je parle ou que j’écris au sujet de la Vérité, il s’agit de ma relation spirituelle avec la vie, pas tellement personnelle. Je suis d’accord avec les divers commentaires qui disent que nous ne sommes pas encore assez évolués pour connaître vraiment la Vérité mais vous devez aussi accepter le fait que la Vérité n’est pas statique. De la même manière que ce que nous appelons Dieu est dans un état de croissance dynamique en perpétuelle expansion, la Vérité fait aussi référence aux pics et aux sommets de la vie qui continuent selon leur évolution de conscience en perpétuel changement. Pouvez-vous embrasser la réalité selon laquelle nous sommes Un avec toute la vie ? Si oui, vous avez aussi besoin de réaliser que la création n’est pas quelque chose qui s’est produite et puis qui est restée figée. La création est quelque chose qui se produit sans fin à tous les niveaux. Nous n’avançons pas vers un futur qui est déjà créé, avec un destin ; nous ‘sommes’ le futur en train d’évoluer à partir de cet instant présent… et ça, c’est la Vérité ! Et l’évolution de notre futur est Un avec l’évolution continuelle de notre passé. Le temps linéaire est incapable de limiter la Vérité ! Ne mettez jamais un plafond à la Vérité car, en Vérité, il y a une expansion exponentielle illimitée dans toutes les directions. L’humanité n’a pas encore rencontré certaines de ses directions.

C’est une Vérité d’affirmer que vous grandirez en conscience si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

24 janvier 2017

mini logo posts dans site

C’est l’une de mes communications partagée dans un groupe privé. J’ai pensé que j’allais la partager avec une audience plus large :

J’écoutais récemment une femme donnant une conférence sur un sujet qui incluait la conscience. J’étais déconcerté de réaliser qu’elle n’avait aucune idée de la différence qu’il y a entre être conscient, subconscient ou super conscient. Elle disait que les gens utilisent de manière prédominante leur cerveau conscient – faux – et que la bonne manière de faire était d’utiliser les cerveaux subconscient et super conscient. Elle parlait purement à partir de la connaissance que d’autres personnes enseignent, ce que je considère comme fondamentalement malsain. Elle sera connectée à la façon dont cette mauvaise information réagit dans la vie des gens de son auditoire. Faites attention à ce que vous dites en public, vous êtes responsables de vos mots et de leur énergie. Laissez-moi établir clairement que la plupart de l’humanité vit subconsciemment. Il est évident que le subconscient est moins que pleinement conscient. Nous devons vivre consciemment. C’est la voie vers un état plus super conscient. Ceci est aussi un rappel que vous devez avoir du discernement quand vous choisissez qui vous écoutez dans le domaine de la parole publique. J’ai récemment entendu un certain nombre d’orateurs qui ont fait des erreurs sérieuses dans leurs conférences. Et il ne s’agit pas d’opinions, comme en politique… il s’agit de Vérité spirituelle. Cela indique que si vous n’en faites par l’expérience, vous ne devriez pas en parler en public. Mais les gens le font… et le feront. Je répète, ayez du discernement et écoutez la petite voix dans votre cœur. Elle est votre guide personnel. Faites-lui confiance.

Et continuez avec la sagesse qui renforce la douce voix de votre cœur… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

22 janvier 2017

mini logo posts dans site

Voici une explication sur le sujet : repousser les limites et les frontières (L & F) mentales et émotionnelles (M & E) de votre réalité. Les L & F M & E d’un homme italien quand il prend un autre homme dans ses bras sont immensément différentes de la réserve masculine britannique “comme il faut” ! De la même façon, nous créons chacun des L & F M & E avec notre réalité quotidienne. Pratiquement toutes les cultures ont des dragons – mais qui en a déjà vu un ? Les dragons sont métaphysiques et notre soi M & E est également métaphysique. Cependant, les dragons sont bien au loin de l’autre côté de nos L & F M & E. Nous imposons nos L & F sur la base des L & F des réalités consensuelles, ce qui est très limitant. J’espère que vous suivez tout cela !

Je suis actuellement mis au défi par mes propres L & F éloignées. Il y a occasionnellement des moments, au cours de mes voyages métaphysiques, où je me trouve ailleurs soudainement et instantanément. Je ne suis plus dans aucune réalité dimensionnelle ni dans aucun univers connu. Je ne suis même plus humain et je fais l’expérience d’une Altérité qui est à la fois extrêmement étrangère et immensément familière. Je suis l’infini faisant l’expérience de l’infini. Tout cela se fait instantanément et cela dépasse toute description. Alors je suis submergé émotionnellement et des larmes me coulent pratiquement des yeux, pourtant je ne suis pas en train de pleurer. Cela conduit à une fin abrupte de l’expérience. Ce sont les L & F émotionnelles que je tente de dépasser. La plupart des gens restent bien dans le confort de leurs L & F M & E. Nous faisons l’expérience de plus de la plus grande réalité quand nous repoussons nos zones de confort de réalité personnelle.

Nous étirons aussi nos L & F M & E quand nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

20 janvier 2017

mini logo posts dans site

J’ai une demande d’explication en deux parties sur ma songerie du 7 janvier concernant “les aspects dimensionnels métaphysiques du soi ne sont plus en accord, en harmonie, en alignement avec le corps physique de troisième dimension” et “repousser les limites et les frontières émotionnelles imposées par la réalité de troisième dimension”. OK, il me faudrait une heure pour expliquer cela en entier, cependant je vais faire de mon mieux. D’abord et avant tout, nous sommes des Êtres métaphysiques. Bien que nous ne nous considérions que comme des Êtres physiques, ce n’est que le sommet émergé de l’iceberg. Une bonne analogie ! Assez naturellement, il faut qu’il y ait un alignement entre les corps physique et métaphysique. Quand nous sommes conscients, cet alignement est réalisé au mieux ; quand nous sommes subconscients, beaucoup moins. Quand nous sommes en harmonie avec nous-mêmes dans nos pensées, nos émotions et nos actions, de nouveau, nous sommes au meilleur de nous-mêmes  ; quand nous sommes critiques, en colère contre nous-mêmes – ainsi qu’aux prises avec toutes les discordes intérieures sans fin – beaucoup moins. Quand l’alignement est sérieusement de travers, nous n’avons plus d’énergie compatible qui coule entre les expressions physique et métaphysique. Si cela empire, cela conduit à ce que nous appelons démence. Cela peut être amélioré mais c’est rarement guéri. Si nous ne pouvons pas trouver l’harmonie intérieure quand nous sommes sains d’esprit, il est peu probable que cela change quand nous sommes ‘insensés’. Voici ce que je dis : nous avons trop peu de gens complètement sains et bien trop qui sont insensés, la masse étant insensée ! Je répondrai à la deuxième partie de ceci dans la prochaine songerie.

En attendant, c’est un acte très sain et excellent pour l’harmonie intérieure que de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

18 janvier 2017

mini logo posts dans site

Carolyn et moi étions allongés dans notre lit ce matin, à discuter à quel point la beauté est dans les yeux de celui qui regarde. Je lui disais comment, à la fin de mon adolescence, je considérais Brigitte Bardot comme la femme que je voudrais dans mon lit et Kim Novak comme celle que je voudrais à mon bras en public !!! Ça nous a bien fait rire mais ensuite, Carolyn a fait une déclaration assez profonde. “Nous, les femmes, nous portons notre beauté à l’extérieur quand nous sommes jeunes mais nous la portons intérieurement en vieillissant… et alors elle devient visible.” Je lui faisais remarquer qu’elle était l’une de celles qui avaient de la chance. Elle était un modèle photo magnifique quand elle était jeune et maintenant, dans ses années “parfaites”, elle est toujours magnifique extérieurement et sa beauté intérieure irradie. Nous avons reconnu que peut-être, juste peut-être, certains hommes vieillissent mieux que les femmes… mais les hommes n’ont pas porté de bébés. Nous sommes tous les deux tombés d’accord sur le fait que si les hommes portaient les bébés, la race humaine serait aujourd’hui éteinte ! Nous avons mis ça sur le compte de la religion mâle… de fervents poltrons ! Donc, vous voyez, je peux encore être ridicule comme cette songerie le prouve clairement… et j’aime cette part de moi !

Mais sérieusement… même les fervents poltrons, les beautés vieillissantes et les écrivains ridicules peuvent tous se rassembler et… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !

16 janvier 2017

mini logo posts dans site

J’ai pensé que j’allais braconner dans mes partages du programme des 21 jours…

Humm… comment définir une attente ? Et bien, de mon point de vue, elles sont pratiquement toujours émotionnelles. Réfléchissez-y. Le simple fait d’avoir une attente crée une émotion en soi. Qu’est-ce qui est en attente ? Est-ce que c’est le cœur ? Non, les cœurs vivent dans l’instant. Est-ce la tête ? Oui ça rentre dans le mix simplement parce que si nous n’avions pas de tête, nous ne pourrions pas avoir d’attente ! Est-ce le cerveau ? Pas le cerveau complet mais cela se trouve certainement dans le cerveau gauche. Est-ce dans les émotions ? Oui, les émotions sont l’aspect le moins compris chez nous tous. Certaines – de nombreuses – personnes vont à l’école et à l’université pour développer le cerveau mais qui va dans une école pour les émotions ? Existe-t-elle ? Je sais que je me trouve dans l’une d’elles et elle s’appelle la Vie ! Les attentes sont rarement vraiment rationnelles et elles ne sont souvent pertinentes que pour la personne qui en fait l’expérience. Même dans un groupe de personnes qui ont les mêmes intérêts, certaines vont avoir des attentes et d’autres non. Et les attentes que les personnes du groupe peuvent avoir seront vraisemblablement toutes différentes. Donc… plutôt que d’essayer de comprendre la nature des attentes, il serait sage d’Aimer qui vous êtes, d’Aimer avec qui vous êtes, d’Aimer où vous êtes et d’Aimer ce que vous faites. Avec cette manière de vivre et d’être vivant, les attentes deviennent redondantes.

Cela vous donne plus de temps pour… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !

12 janvier 2017

mini logo posts dans site

J’ai une question provenant du fil des 21 jours vers l’éveil et je vais y répondre ici. Pourquoi est-ce que je n’aime pas les techniques ou les affirmations spirituelles qui deviennent subconscientes et habituelles ? C’est sûr, on dit que cela vaut mieux que de mauvaises habitudes qui ne soutiennent pas ce que veut le cœur. En vérité, le cœur n’a pas de désirs, ils sont tous produits par la tête. Une habitude est une habitude, rien qu’une habitude. Nous disons qu’elle est mauvaise si elle nous déresponsabilise – comme le font la plupart – et qu’elle est bonne si elle nous rend plus fort. Si vous prévoyez de vivre dans l’illusion pour toujours, alors il est bien plus facile de vivre avec une bonne habitude qu’une mauvaise. Mais réfléchissez à ceci… une mauvaise habitude subconsciente va encourager plus de croissance spirituelle qu’une bonne habitude subconsciente, simplement parce que la mauvaise habitude va provoquer une confrontation entre vous et vos illusions tandis qu’une bonne habitude va vous permettre de continuer sur votre rythme de croisière sans vous faire entrer plus en profondeur dans l’ornière des illusions. Autrement dit, si vous êtes endormi dans l’illusion, il vaut mieux vous réveiller d’un cauchemar en hurlant que de continuer à dormir dans le rêve. Nous pouvons vivre raisonnablement bien de manière subconsciente mais avec une croissance spirituelle minimale. Vivre en conscience peut vraiment créer une vie tumultueuse et pleine de défis mais, ouah… cela stimule vraiment la croissance spirituelle. Et c’est cela, le propos tout entier de la vie : l’évolution de la conscience.

Ai-je besoin de vous dire que la croissance spirituelle est aidée et encouragée par votre… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

9 janvier 2017

mini logo posts dans site

On me demande souvent d’écrire sur la cinquième dimension parce qu’on en parle beaucoup ces temps-ci. Personnellement, je pense que ce serait une excellente idée de maîtriser la réalité de troisième dimension avant d’aller s’impliquer mentalement dans une autre. Est-ce que nous n’avons pas assez de défis dans la troisième dimension ? Souvenez-vous que le seul aspect de vous qui est dans la troisième dimension, c’est votre corps. Tout le reste est dans la quatrième dimension. Par cela, je veux dire vos pensées, vos émotions, votre intuition, votre imagination, vos ressentis, votre personnalité, vos caractéristiques… tout ce genre de trucs. Ceci suggère que vous êtes un Être multidimensionnel confus qui pense qu’il n’est que dans la troisième dimension ! En fait, pour rester sérieux, la démence se produit sous des formes diverses quand les aspects dimensionnels métaphysiques du soi ne sont plus en accord, en harmonie, en alignement avec le corps physique de troisième dimension. Bien entendu, la science médicale nierait cela mais cela n’en change pas la réalité. Nous serons des Êtres de la cinquième dimension dans la plénitude du temps et avec la croissance spirituelle requise. Donc, d’ici là, je vous conseille de repousser les limites et les frontières émotionnelles imposées par la réalité de troisième dimension. Vous pourriez être surpris de ce que vous allez découvrir.

Repousser les frontières ne peut être fait qu’en conscience donc c’est une excellente pratique que de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

7 janvier 2016

mini logo posts dans site

Humm… avec ce que j’écris couramment chaque jour sur mes 21 Jours vers l’éveil et puis mes songeries tous les deux jours, je me demande sur quoi écrire sans me répéter. Peut-être que répéter est répétitif mais, hé, pourquoi pas ? La répétition est la manière dont de nombreuses personnes vivent leur vie quotidienne. Ils mangent le même petit-déjeuner chaque jour, à la même heure – ou ils ne mangent pas, à la même heure ! – Ils se jettent dans le même trafic pour aller au travail, font le même boulot répétitif, prennent pratiquement la même pause déjeuner à la même heure, accompagnée des mêmes pensées… et toute la même routine répétitive se poursuit au cours de la journée. Maintenant, cela n’est pas faux ni mal, mais pouvez-vous imaginer à quel point il est difficile de trouver de la nouveauté quand vous baignez dans une similitude répétitive. Je réalise que vous avez une routine pour des raisons pratiques mais routine et habitudes vont de pair et, au long terme, elles marchent rarement en votre faveur. Elles approfondissent votre état subconscient alors que vous avez besoin d’approfondir votre état conscient. Sérieusement, essayez de prendre, au hasard, un chemin différent pour aller travailler, après avoir mangé, au hasard, un petit-déjeuner différent. Voyez si vous pouvez déplacer le moment de votre pause déjeuner ou de votre trajet vers ou depuis le travail. Faites ce qu’il faut pour casser la répétition et introduire un peu de nouveauté tellement nécessaire. Cela va exiger que vous soyez plus conscients ! Tout cela est en votre faveur même si cela peut être légèrement inconvénient.

Même choisir l’Amour ne devrait pas être bêtement répétitif parce que l’Amour ne peut pas être stupide. Ce n’est que consciemment que vous pouvez… choisir l’Amour EN CONSCIENCE !

5 janvier 2017

mini logo posts dans site

Ceci est pour vous rappeler que nous avons entamé une deuxième session de 21 Jours vers l’Éveil le 2 janvier. Rejoignez-nous et donnez votre avis ou baignez simplement dans les sages paroles de ceux qui choisissent de participer. C’est totalement gratuit et ouvert à tous mes amis Facebook. Nous n’allez probablement pas y trouver de grandes révélations mais il va y avoir ces moments constants de “Ah oui !” et en plus des tas de moments de “Ah, ah” quand d’autre personnes confirment vos propres perspectives.

Nous commençons avec “Écoutez votre cœur”, quelque chose qui n’est pas commun dans l’humanité. Nous avons plutôt tendance à écouter le cerveau qui débite ses stupidités sans arrêt. Écouter votre cœur nécessite que vous soyez conscients quand vous écoutez et cela rend les choses doublement plus rares ! Le cœur murmure doucement sa vérité pendant que le cerveau tente de nous distraire en criant son déni mais… écoutez simplement. Restez dedans. Restez avec votre cœur en sachant que c’est de cette façon que vous êtes bien plus connecté à votre âme, au lieu de plus de connexion constante avec la personnalité.

Vous pouvez donner du pouvoir à cette connexion cœur/âme en… choisissant l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

Lien pour vous inscrire : https://www.facebook.com/groups/1770148386606483/

3 janvier 2017

mini logo posts dans site

Alors que je suis témoin du deuil profond de Carolyn, cela me rappelle l’art de permette. Il n’est pas facile de voir la douleur et la peine dans ses yeux, chaque jour. Tout au fond, une partie de moi veut la rendre heureuse, la faire sourire et chasser la tristesse. Mais je réalise que c’est une partie égoïste de moi, une partie qui est plus à l’aise quand elle est la personne heureuse qu’elle est d’habitude. Alors je pratique l’art de lui permettre d’être exactement comme elle est. Et cela requiert de moi de ne pas être dans la détresse simplement parce qu’elle est dans la détresse. Cela requiert de moi d’être sensible à ses humeurs changeantes, au côté non raisonnable de certaines de ses réponses et de lui permettre de traverser ce processus. Tout cela me montre juste à quel point je veux/j’aime que nous moments ensemble soient remplis de cette proximité et c’est quelque chose qu’il m’est demandé de relâcher en ce moment. Il y a dix ans, c’est moi qui étais en deuil donc je sais qu’il n’y a rien de plus personnel, de plus isolant, que le deuil. Donc, du mieux que je peux, j’ouvre à Carolyn l’espace pour qu’elle puisse traverser son deuil d’une manière qui ait du sens pour elle et qui lui soit personnelle.

Permettre est simplement un autre aspect du… choix de l’Amour en conscience !

2 janvier 2017

mini logo posts dans site

Une très heureuse Nouvelle Année à tous mes lecteurs Facebook… et à tous les autres ! Ouah… cela a été, pour sûr, un Noël mémorable pour nous, du genre que je n’aimerais pas voir se reproduire. Carolyn traverse gentiment son deuil pour entrer dans une nouvelle année de possibilités sans fin. Juste avant Noël, un jeune homme qui avait dépassé de trois fois la limite d’alcoolémie a percuté et tué un garçon de neuf ans. Son angoisse et son remords quand il a été sobre de nouveau ne peuvent qu’être imaginés. Cependant, bien que le père du garçon ait condamné l’action du jeunot pour sa conduite sous l’influence de l’alcool, il l’a embrassé et l’a pardonné quelques jours plus tard ce qu’il avait fait. Voir cette nouvelle brièvement à la télévision a fait chanter mon cœur. Peut-être est-il religieux, peut-être pas, mais cela est venu de cœur/âme. Le jeune homme a un fardeau à porter pour le reste de sa vie, il n’a pas besoin de la haine des parents. Il va avoir bien assez de défis pour gérer sa propre haine contre lui-même. Les vies qui sont ruinées par l’alcool sont innombrables mais ne vous laissez pas prendre dans la croyance que cela n’arrive qu’aux autres… nous sommes tous les autres ! Avalez une bonne grosse cuillerée de sensibilité.

S’il vous plaît, en cadeau pour toute l’humanité, commencez cette Nouvelle Année avec la résolution de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

1er janvier 2017

mini logo posts dans site