Songeries de Michael 2016

Ci-dessous, vous trouvez une traduction des sujets de réflexion proposés par Michael Roads sur sa Page Facebook, classés du plus récent au plus ancien. Les années précédentes se trouvent classées dans “Songeries de Michael – Archives”

2016

 

 

Je ne peux pas vous remercier assez pour tout l’Amour et la Lumière que vous avez envoyés à Chuck pour le soutenir. Je suis sûr que cela lui a été d’un grand bénéfice lorsqu’il a fait sa transition de son corps physique à son âme métaphysique aujourd’hui à 12h30, à l’heure du Queensland, en Australie.

Au cours d’une période de 10 jours, son corps a été attaqué par une infection massive de staphylocoques. Rien que cela aurait pu le tuer mais, ajouté à une cirrhose du foie avancée et à une défaillance rénale totale, il n’avait pas d’espoir. Cela a finalement atteint son cœur. Aucun support médical au monde ne peut aider quand vous attaquez votre propre corps de la manière dont Chuck l’a fait. Je voyais la beauté dans le cœur de Chuck et je l’aimais mais j’ai aussi observé comme il a pratiquement arraché le cœur de Carolyn au cours des années de son alcoolisme. Non pas qu’il le puisse, c’est une dame bien trop forte pour cela. Elle l’aimait inconditionnellement, tout simplement. Et sans entrer dans les détails, laissez-moi vous avertir que l’alcoolisme peut être une mort terrible. Si l’un parmi vous qui lisez ceci se tourne vers la bouteille pour trouver du soutient dans sa vie, laissez-moi vous assurer que cela ne soutiendra que votre colère, vos faiblesses, vos peurs, votre désespoir et votre misère. Pour très peu de personnes, les machines qui soutiennent la vie dans les services de réanimation donnent une autre chance mais pour les plus nombreux comme Chuck, ce n’est pas soutenir la vie, c’est simplement retarder la mort. J’ai déjà booké une randonnée dans l’arrière-pays cosmique avec lui quand, dans de nombreuses années, nous nous reconnecterons dans la Lumière. En attendant, Treenie prend soin de lui.

S’il vous plaît, rappelez-vous de vous Aimer vous-même autant que vous en êtes capable. Cela arrive en priorité quand vous… choisissez l’Amour en conscience !

29 décembre 2016

mini logo posts dans site

Les soucis et la douleur sont très reliés. C’est vrai aussi avec les soucis et la maladie. Plus vous vous faites du souci, plus les fondations de la bonne santé sont ébranlées. Et la plupart des gens se font du souci à l’excès. Vous pourriez dire que vous avez beaucoup de choses dont vous devez vous soucier mais ce n’est pas aussi simple. Se faire du souci est un comportement acquis. “Se faire du souci” est l’expression négative tandis que “se sentir concerné” est l’expression positive. Vous pouvez être un optimiste qui se sent concerné mais vous ne pouvez pas être un optimiste qui se fait du souci… vous ne pouvez être qu’un pessimiste qui se fait du souci. On dit que les soucis sont les intérêts payés sur des problèmes qui ne sont pas encore arrivés ; je suis d’accord avec ça. L’instant même de la vie est toujours optimiste mais le souci lui donne une tournure pessimiste. Nous pouvons faire cela parce que nous sommes les créateurs de nos vies. Donc, à l’approche d’une nouvelle année – et vous recherchez peut-être quelque chose de valeur comme résolution – envisagez l’idée de vous sentir concerné quand vous êtes sous pression, au lieu de vous faire du souci. Vous aurez beaucoup moins de stress qu’auparavant mais je vous donne un avertissement. Vivre subconsciemment connecte avec les soucis. Ce n’est qu’en vivant consciemment que vous vous connectez avec les valeurs plus positives de vous sentir concerné.

C’est un mouvement très positif dans votre vie consciente que de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

28 décembre 2016

mini logo posts dans site

L’un de mes sujets clés au cours de mes séminaires intensifs de cinq jours touche à l’énergie et à la conscience. Je vous donne ici un autre petit cadeau tiré de mon livre à venir en 2017, “Des illusions à l’illumination” :

« Nous devenons une espèce subconsciente de façon dominante et donc nous utilisons notre intellect de façon subconsciente. Cela n’a, de toute évidence, absolument aucune relation avec l’intelligence ! Pour utiliser notre intelligence, nous devons être pleinement conscients. Cela suppose que plus nous sommes conscients, plus nous allons utiliser l’intelligence. Le génie s’élève avec la fréquence humaine quand notre cœur, notre cerveau complet et notre glande pinéale sont interconnectés énergétiquement. Il n’y a pas de moyen de mesurer vraiment l’intelligence humaine simplement parce qu’elle dépend entièrement de l’état de conscience de la personne… qui peut changer : il peut augmenter ou diminuer. Donc, en étant plus conscient dans votre vie quotidienne, vous augmentez activement votre capacité à vous connecter avec l’intelligence. L’intelligence n’a pas une mesure donnée et fixée que vous recevez à la naissance. Pour le meilleur ou pour le pire, l’intelligence et votre conscience vont la main dans la main. »

C’est un acte d’intelligence consciente que de… choisir l’Amour, constamment et en conscience – vous ne ferez jamais cela subconsciemment – !

26 décembre 2016

mini logo posts dans site

Un immense MERCI à tous ceux qui ont répondu avec un tel débordement d’Amour pour Chuck. Il est toujours dans un coma profond et c’est un homme très, très malade. A ce stade, les choses peuvent encore basculer d’un côté comme de l’autre. Mais vraiment merci beaucoup.

Cela me fait très plaisir de souhaiter à tous mes amis Facebook de vraies fêtes Merveilleuses. Carolyn et moi vous envoyons un camion d’Amour et de Joie pour vous accompagner en chaque instant de chaque jour.

A notre époque moderne, ne prenons conscience que Noël a des sens différents pour les différentes personnes. Certaines personnes l’ignorent personnellement, d’autres ont une religion qui l’ignore. Tout est bien. Noël, aujourd’hui, prend des proportions commerciales insensées et pour chaque nouvelle génération, son vrai sens est un peu plus dilué. Pour moi, le vrai sens de cette saison de fêtes n’a pas grand chose à voir avec la religion, mais a beaucoup à voir avec l’Amour. Ce Noël, je vais tenter – et réussir – d’être une aide, sortant de mes habitudes pour venir assister les dames de la maison. Ce sont elles qui portent le plus gros du travail supplémentaire. Si nous insistons plus sur une cohabitation plein de de grâce et moins sur des attentes qui n’ont aucune grâce, je suis sûr que cela va être un jour plein de merveilles pour tous.

Donc… une fois encore, je vais partager ma litanie… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

24 décembre 2016

mini logo posts dans site

Certains d’entre vous se rappellent peut-être que mon beau-fils, Chuck, le fils aîné de Carolyn, alcoolique, était venu des USA chez nous en Australie pour se sevrer. Nous pensions qu’il allait bien mais nous étions/sommes naïfs et il a triché… donc la boisson a continué. Depuis ce temps, tout a empiré. Finalement, il a été tellement malade qu’il était prêt à tirer sa révérence alors il est venu chez nous il y a un mois et pendant trois semaines, il a commencé à récupérer – et il n’a PAS bu. Nous l’avons entouré de tous nos soins et notre Amour et il allait bien. Et puis soudain, tout est parti à la dérive à vitesse grand V. Il se trouve maintenant à notre Hôpital local, à Nambour, aux soins intensifs. Il n’est pas mort, mais il n’est pas vivant non plus. Il a une cirrhose du foie de stade 2, peut-être encore plus avancée maintenant, et son corps a arrêté de fonctionner. Il est sous assistance respiratoire, il est sous dialyse, il est branché sur perfusions, oxygène… si ça a un nom, il y a accès. Son corps est incapable de soutenir la vie. Les prochains jours vont décider de son sort. Les médecins et les infirmières sont merveilleux. Carolyn n’a plus assez de larmes pour pleurer parce que même si elle connaît notre immortalité, elle est une mère qui souffre. Donc si vous pouvez réserver un instant ce Noël, s’il vous plaît, mettez Chuck dans la Lumière. S’il vous plaît, ne priez pas pour qu’il vive, simplement parce que ce n’est pas forcément dans son propre meilleur intérêt. Entourez-le simplement d’Amour et de Lumière pour fortifier l’âme qu’il est, qu’elle puisse faire le choix le plus approprié pour elle. Il est une belle âme mais perdue et confuse. Avec votre aide, peut-être pouvons-nous créer un miracle de Noël en cadeau pour Carolyn et Chuck, mon adorable beau-fils.

Alors je vous demande, s’il vous plaît, de prendre quelques instants pour l’aider consciemment… à choisir l’Amour en conscience !

22 décembre 2016

mini logo posts dans site

A une certaine époque de l’année, le lagopède des Alpes mâle se pare de son plus beau plumage et remplit les collines des sons de ses défis stridents. A une certaine époque de l’année – comme Noël ! – les humains mâles se rassemblent dans leur plumage qui n’est pas toujours du meilleur effet et, sous l’influence de l’alcool ou de l’ego-ol, remplissent les salles de leurs opinions stridentes, non désirées, non sollicitées. Les femelles de l’espèce n’apprécient que rarement ces clash d’ego et ont demandé à l’un des hommes sages comment ils peuvent être évités au mieux. Ils ne peuvent probablement pas être évités dans l’ensemble mais vous, personnellement, avez toujours le choix d’éviter leurs clashs d’opinions. Comme des cymbales qui résonnent en dehors de l’harmonie du groupe, les opinions sont souvent en dehors de l’harmonie de l’esprit de Noël. Laissez-les se pavaner et crier leurs opinions… et ignorez-les. Vous avez droit à la paix et à la bienveillance. Certaines personnes n’ont ni paix ni bienveillance en eux, alors laissez-les simplement faire ce qu’ils font, pour autant que cela ne génère pas de dissentiment dans le groupe de gens tout entier. C’est l’époque de l’année où choisir l’Amour prend un tout nouveau sens. Cependant, au milieu de tout cela, souvenez-vous de choisir l’Amour pour vous-même. Vous êtes un être magnifique et de valeur, qui ne doit pas être rejeté ni négligé, en particulier par vous-même.

Alors, maintenez votre paix intérieure et… choisissez l’Amour EN CONSCIENCE !

20 décembre 2016

mini logo posts dans site

Essayer est commun pour à peu près tout le monde : les gens essayent de faire ceci ou essayent d’accomplir cela. Cependant, essayer est une vieille énergie. Pas mauvaise ni fausse, juste vieille. Née de la conscience de la nouveauté, il y a l’énergie très différente du permettre. Essayer ne tient pas compte du timing tandis que permettre a tout à voir avec le timing. Essayer est une approche cerveau gauche de la vie tandis que permettre est une approche cerveau droit, connectée au cœur. Tandis que cette année arrive à sa fin, j’ai observé quels étaient les besoins qui arrivaient à leur fin dans ma propre vie – timing ! J’ai remarqué qu’essayer avait fait partie de ma vie cette année, ça s’est faufilé d’une manière ou d’une, parce que ce n’est pas ma manière de faire les choses. Maintenant, j’en ai fini avec ça. Essayer est une très vieille énergie et pourtant, chez de nombreuses personnes, elle va demeurer appropriée pour leur relation avec la vie. C’est une question de conscience. Permettre n’est pas passif comme vous pourriez vous y attendre. C’est une dynamique qui va de pair avec le timing parfait. Elle va également de pair avec la confiance et la patience tandis qu’essayer est souvent impatient, allant de pair avec bousculer et lutter. Il se peut que vous connectiez avec mes mots, ou pas… c’est plus une question de timing que d’essayer.

C’est la même chose avec l’Amour. Vous n’essayez pas – vous ne pouvez pas – d’Aimer. Vous permettez à la vie de vous ouvrir à l’Amour. Très différent. De même, vous vous permettez de… choisir l’Amour, constamment et “en conscience” !

18 décembre 2016

mini logo posts dans site

Alors, j’aime bien ça… merci, Simone. Je viens d’apprendre que je suis un pluviophile. Et je viens juste d’apprendre que le correcteur orthographique de mon ordinateur n’a aucune idée qu’un tel mot existe ! Alors, qu’est-ce ? Un pluviophile est quelqu’un qui aime la pluie. C’est moi… j’adore ce truc. Et en ce moment même, mon jardin meurt de soif. Il ressemble à une zone de guerre ! Viens vers moi, mon amour… et arrose. Une fois encore, je dois apprendre à me focaliser sur la prochaine grande humidification au lieu de la grande sécheresse actuelle. Toute chose et chaque chose que j’enseigne, je dois la faire venir dans ma vie et l’incarner, la vivre, l’être. L’énergie va vers ce sur quoi nous nous focalisons et je veux certainement que mon énergie circule en direction de la pluie. Donc si vous voulez que cette saison festive soit pacifique, ne vous focalisez pas sur le grabuge des années passées. Beaucoup de gens craignent Noël simplement à cause des réunions de famille, les autres aiment ce genre de réunion. Quoi que ce soit pour vous, focalisez-vous sur la meilleure issue possible et c’est là que votre énergie va aller.

La focalisation de l’énergie fonctionne sans interruption quand vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

16 décembre 2016

mini logo posts dans site

OK, alors chez nous, les décorations de fête sont en place, l’arbre de Noël est étonnant : réellement impressionnant avec 80 mètres de guirlandes de lumières ! Bien entendu, tout cela revient à Carolyn, l’énergie créative et à ma fille Tracey, le moteur derrière tout cela. Fondamentalement, je m’installe confortablement, j’observe et je fais ce qu’on me demande… ou qu’on m’ordonne de faire ! Tout en regardant les nombreuses lumières extérieures qui me font des clins d’œil multicolores, je me demande combien de gens ont leurs lumières intérieures allumées. Ce serait super si les lumières extérieures étaient un reflet de notre illumination intérieure. Je l’avoue, j’aime Noël. Assez naturellement, cela fait ressortir l’enfant en moi, cette partie de moi qui se réjouit de la belle idée d’un Père Noël gentil et bienveillant. Je me souviens de l’époque où je croyais en lui et je chéris cette mémoire et je la fais revenir pour rallumer la flamme à chaque Noël. Bien sûr, c’est facile parce que je crois en la magie et en les miracles. Je me sens triste pour les nombreuses personnes qui ont perdu leur imagination et la magie de l’enfance. J’adore aussi observer les adultes qui ouvrent leurs cadeaux. Les enfants trop gâtés sont tellement submergés qu’ils arrachent les emballages, jettent un coup d’œil au cadeau… et passent au suivant. Pas drôle à regarder ! J’adore voir les adultes qui prétendent apprécier un cadeau qu’ils n’apprécient pas, de toute évidence : ils font preuve de gentillesse. Et la gentillesse elle-même est un cadeau de Noël précieux. L’un dans l’autre, Noël est là pour donner et recevoir de l’Amour. Vivez-le !

Et le cadeau perpétuel que vous pouvez vous offrir perpétuellement consiste à… choisir l’Amour, constamment et – la clé ! – EN CONSCIENCE !

14 décembre 2016

mini logo posts dans site

Qu’est-ce que la joie ? Beaucoup de gens pensent que la joie et le bonheur sont une seule et même chose mais ça ne l’est pas. Pour moi, le bonheur appartient au monde extérieur de la vie et il est, de toute évidence, très désiré par la plupart des gens. La joie, par contre, appartient au monde intérieur des sentiments, le monde intérieur de l’émerveillement et de l’admiration qui ne semblent qu’être rarement touchés par la masse des gens. En cette saison festive, le bonheur est externalisé de manière si évidente, vous n’avez besoin que de tel ou tel cadeau de Noël particulier pour les gens que vous aimez ; et vous serez/ils seront heureux. Certaines personnes pensent même que le bonheur vient dans une bouteille ! La joie est bien plus profonde. La joie n’est pas tant provoquée par des cadeaux que par l’acte de donner ou aussi de recevoir. La joie vient de certains actes qui contiennent une qualité transcendante. Quand je me réveille le matin et que Carolyn sourit lorsque j’ouvre les yeux – c’est pratiquement toujours elle qui se réveille la première – je ressens de la joie dans mon cœur et dans mon âme. Il suffit de cela. Il en est probablement de même pour vous. Les enfants peuvent facilement provoquer la joie chez leurs parents, autant que la souffrance et la douleur. Donc la joie se trouve dans le monde intérieur dans lequel nous vivons, le monde que nous négligeons, d’une manière ou d’une autre, sans y prendre garde. Ainsi, même quand nous faisons l’expérience d’un moment de pure joie, elle est reléguée au rang de bonheur. Prenez conscience du monde intérieur de joie… et la vie se remplit encore plus de joie. Oui, c’est vraiment nous qui créons notre propre réalité !

Bien entendu, cela aide aussi de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

12 décembre 2016

mini logo posts dans site

La plupart des gens vivent à l’intérieur des limites et des frontières de l’acceptation mentale et émotionnelle de ce qu’est le monde et de ce qu’est la vie. Mais supposons que la plupart des gens se trompent. Comment “savez-vous” qu’il n’y a pas d’autres formes de vie sur la terre avec nous, qui ont une fréquence plus élevée que ce que nous avons la capacité de voir ? Vous ne savez pas ! Nous ne pouvons voir que la physicalité qui a une fréquence plus basse que la vitesse de la lumière. Si sa fréquence est plus élevée, nous ne la voyons pas. Donc nous disons qu’il n’y a rien d’autre avec nous sur cette planète. Faux. Nous partageons cette planète avec des formes de vie qui ont une fréquence bien plus élevée que la nôtre et… pour vraiment chatouiller vos fantasmes, certaines d’entre elles sont humaines. Notre relation globale avec “toute” la vie sur Terre équivaut à regarder à travers un petit trou de serrure et à croire que tout ce que nous pouvons voir est tout ce qui existe. Notre vue du monde est étroite, confinée par notre conditionnement, nos préjugés, nos croyances et nos émotions. Oui, nous avons des frontières émotionnelles plutôt strictes ! Si nous voyons quelque chose en quoi personne d’autre ne croit, nous luttons pour accepter notre propre vérité. Quand vous dépassez les frontières mentales et émotionnelles qui maintiennent la plupart des gens emprisonnés, vous avez un monde très différent. C’est, cependant, un monde qui répond haut et clair au pouvoir de l’Amour.

Alors… pour expanser votre relation avec le monde… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

10 décembre 2016

mini logo posts dans site

J’ai passé une journée incroyablement occupée au jardin hier, comme seul un jardinier pourrait vraiment le comprendre. Je pense que chacun des muscles de mon corps était douloureux au moment où j’ai terminé, au bout de six heures. Et pourtant, ce matin, mon jeune corps de presque 80 ans est comme s’il était neuf de nouveau. J’aime ça. Ce matin, j’ai emporté la poubelle à roulettes vers le bord de la route pour le ramassage des ordures et en revenant par la longue allée qui passe à travers les gommiers, j’ai observé une petite volée d’oiseaux qui jouait littéralement dans les branches, très haut au-dessus de moi. En observant leur vol gracieux de branche en branche, j’ai ressenti une touche d’envie réelle en voyant qu’ils pouvaient voler et que nous ne pouvons pas. Je vole dans mes rêves constamment, j’enseigne même à voler dans mes rêves et puis je me réveille le matin et la possibilité de voler est partie. Cependant, je suis en train d’apprendre qu’il y a un autre vol que les humains peuvent pratiquer et c’est le vol de l’âme qui s’élève. Nous sommes tous des âmes immortelles et pourtant nous nous traînons lourdement partout. Maintenant, mon corps bouge sur mes pieds mais je me réjouis du vol de l’âme que je suis. Je suis en train d’apprendre à entrer en relation avec moi-même en tant que vol de l’âme plutôt qu’en tant que corps alourdi. C’est peut-être pour cela que mon corps récupère si rapidement et qu’il est toujours fort, en pleine capacité et résiliant. Ou bien, suis-je devenu une cervelle d’oiseau ?

Ou bien, évidemment, cela pourrait être parce que, moi aussi, je… choisis l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

8 décembre 2016

mini logo posts dans site

J’ai pensé que j’allais partager avec vous une petite bouchée apéritive de mon nouveau livre ”Des illusions à l’illumination”. Ce livre va sortir en début d’année prochaine [en anglais ;-)]… c’est le meilleur jusqu’à présent !

“Quand vous embrassez pleinement votre spiritualité, votre Unité avec la vie, tout change. Vous êtes maintenant face à la réalité du questionnement : quel est mon chemin ? Y a-t-il un chemin pour moi ? Quel est mon but dans la vie ?

Ces questions, et d’autres encore, vont vous embarquer dans de nombreuses chasses à l’oie sauvage [jolie expression que j’ai tenue à conserver et qui signifie : vous faire courir partout pour rien], jusqu’à ce que vous atteigniez finalement la fin de ce processus. Chercher à accomplir votre but nécessite de multiples incarnations pour certaines personnes. Au bout du compte, si vous persistez, vous abdiquez les questions, vous abdiquez le besoin de sauver le monde, vous abdiquez le besoin d’un but, vous abdiquez la quête. Au bout du compte, vous abdiquez. Vous lâchez prise. Vous permettez. Vous vous permettez d’être pleinement vous-même sans pression, sans obligations, sans possibles… vous vous détendez, simplement. Mais laissez-moi être très clair, cette relaxation n’est pas de l’inertie, ce n’est pas de l’inactivité, c’est un état de conscience qui se vit vraiment de façon dynamique.”

Et, bien entendu, dans cette relaxation, vous êtes pleinement capables de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

6 décembre 2016

mini logo posts dans site

Comment se fait-il que tout le monde semble vouloir plus ? Assez souvent, plus finit en moins, tandis que moins signifie souvent plus. Prenez la connaissance spirituelle comme exemple. Les gens semblent penser que plus ils ont de connaissances spirituelles, plus ils sont spirituels. Pure foutaise ! Quand, occasionnellement, j’entends une personne pontifier sans arrêt dans une conférence sur ses opinions spirituelles, je frémis. Une personne que j’avais mise au défi à propos de sa prétendue connaissance spirituelle avait défendu ses mots avec une agressivité considérable… prouvant par là même qu’elle ne vivait pas sa vérité. Croyez-moi/croyez-vous vous-même à ce sujet : la vie m’a enseigné que vivre avec constance juste un petit peu de votre vérité vous emmènera beaucoup plus loin que collecter des connaissances spirituelles. Plus vous en collectez, plus c’est un handicap. Moins est bien plus si vous l’installez dans votre vie. Moins est bien plus si vous vous engagez à cette vérité. Moins est bien plus efficace et change bien plus la vie qu’un plus surchargé et ramolli ! De la même manière, plus de chocolat peut donner un goût qui dure plus longtemps mais moins de la top qualité est ce qu’il y a de mieux. Leçon de vie pour aujourd’hui !!!!

Cependant, heureusement, plus est ce qu’il y a de mieux quand on n’en vient au… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

2 décembre 2016

mini logo posts dans site

Je regardais le fil continu de photos étonnantes de vie sauvage sur l’ordinateur de Tracey. Certaines étaient complètement bizarres tandis que d’autres étaient normales mais mignonnes. Les gens sont assez comme ça. Il y a les gens qui jouent la comédie pour la galerie, se cachant derrière un écran de fumée de bluff, ayant même l’air agressif tandis que d’autres sont très transparents, vous obtenez ce que vous voyez. Beaucoup de gens semblent penser que leurs vêtements dépeignent le type de personne qu’ils sont si bien qu’ils présentent une image fausse à l’extérieur. Quelques personnes sont complètement excentriques, se fichent de leur image ou de quoi que ce soit que les gens puissent penser à leur sujet. J’avais souvent l’habitude de voir un barbu costaud qui portait des vêtements de femme et jouait du piano – fort bien ! – sur l’un de nos marchés locaux. Je l’admirais simplement parce qu’il était tellement fort intérieurement qu’il se moquait bien des regards qu’il provoquait. J’ai tendance à m’habiller avec le confort comme premier objectif et de manière raisonnablement conventionnelle parce que ce sont des vêtements faciles à trouver ! Cependant, j’applaudis nos différences plutôt que l’approche ‘uniforme’. “Sois fidèle à toi-même”, c’est là que l’individualisme rencontre le conventionnel. On peut combiner les deux. J’accepte même et j’apprécie les jeunes gens aux cheveux roses, verts, rouges ou bleus que nous voyons de plus en plus. Pourquoi ne pas oser être différent ?

Mais, au sein de toutes nos différences, continuons à faire partie des quelques-uns qui… choisissent l’amour, constamment et EN CONSCIENCE !

30 novembre 2016

mini logo posts dans site

Il est tellement facile de nous en vouloir pour quelque chose de stupide que nous avons fait. Nous nous trouvons en pleine sécheresse, le niveau d’eau est bas dans mes bassins et le jardin est sérieusement en train de faner. J’ai décidé d’ajouter un peu d’eau dans le bassin de nénuphars et j’ai donc ouvert le robinet à fond pendant 15 minutes. Quatre heures plus tard, Carolyn m’a demandé si le robinet extérieur était ouvert ! Oh mon Dieu, quatre heures d’eau gaspillée quand chaque goutte est si précieuse. J’ai commencé à me réprimander mais Carolyn et Tracey ont dit toutes les deux : “Ne fais pas ça. Les choses sont comme elles sont.” Donc j’ai lâché, sans m’en vouloir. M’en vouloir est quelque chose que je ne fais jamais. Il semblerait que je devais trouver l’une de mes plus grandes vulnérabilités – l’eau – pour faire un essai… puis pour voir à quel point j’étais performant. OK, c’était moi. Mais il se trouve que je sais que s’en vouloir après coup est un scénario commun. Ne faites pas ça. Vous vous infligez une double punition… et vous n’avez pas besoin de ça. Nous faisons tous des choses stupides ou nous oublions des choses ou quoi que ce soit parmi les milliers de choses que nous regrettons ensuite… mais les choses sont comme elles sont. Toute l’autocritique du monde ne va rien y changer alors passez à la suite sans vous faire violence. Je suis sûr que nous faisons ce genre de choses de temps en temps rien que pour voir si nous les gérons bien, ou mal.

Juste après un tel acte involontaire, voilà le moment parfait de… choisir l’Amour, pour vous-même, EN CONSCIENCE !

27 novembre 2016

mini logo posts dans site

Je remarque qu’un certain nombre de personnes qui posent des questions se sentent simplement poussées à poser encore plus de questions dès qu’elles ont leur réponse. Et c’est OK. Cependant, à force de voyager autour du monde comme je le fais, j’ai bien conscience que la majorité des gens ont des questions de cerveau gauche, sans arrêt. Chez eux, les réponses ne font que stimuler d’autres questions. Laissez-moi vous affirmer qu’il n’y a aucun chemin intellectuel pour un Être spirituel. Rien sur cette planète n’a d’expression intellectuelle. Rien dans la Nature, pas même la Terre elle-même, ni l’humanité. Il est prévu que nous soyons une espèce qui utilise l’Intelligence Consciente mais nous sommes devenus une espèce qui dépend fondamentalement de son intellect subconscient. Cette situation présente de multiples dangers pour nous car elle nous isole et nous déconnecte. Les gens pensent que les questions et les réponses construisent l’image de la vie mais en réalité cela la démolit. Le mauvais côté de tout cela est que l’intellect va ensuite discuter et se battre pour retenir sa domination intellectuelle, même si cela n’a aucune relation avec la Vérité holistique. Ceci est un parfait exemple du malin qui avance main dans la main avec le stupide !

Essayez de ressentir avec le cerveau au lieu de penser à tout bout de champ. C’est possible.

En attendant, la voie qui marche pour vous est de continuer à suivre mon avis répété de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

24 novembre 2016

mini logo posts dans site

L’ego, l’esprit et le bavardage intérieur, encore des questions de Todd. Il demande si nous devrions nous parler à nous-mêmes. Cela me surprendrait beaucoup que quelqu’un puisse s’en empêcher ! Le silence intérieur est une qualité très rare. C’est le but principal de la méditation, atteindre le silence intérieur. Pensez-y quand vous ne pensez pas ! Si vous écoutez vraiment, vous ne pouvez pas penser. Vous pouvez entendre et penser mais entendre n’est pas écouter. Écouter nécessite d’être dans l’instant, au-delà des pensées, alors qu’il est possible d’entendre et de penser simultanément… ce que la plupart des gens font tout le temps. Donc, en pratique, vous pouvez sortir de l’instant par la pensée mais vous ne pouvez pas y entrer. Et dans l’instant se trouve l’Amour, la Paix, la Liberté et l’Intelligence Consciente, ainsi que quelques autres cadeaux. OK, donc vous allez continuer à penser sans arrêt, simplement parce que vous êtes incapables de vous arrêter. Si c’est le cas, alors ayez des pensées qui vous honorent. Ayez des pensées gentilles et amicales à votre sujet et à propos des autres. Pensez à vous-même en tant que meilleur ami – ce que vous avez besoin d’être ! – et ayez des pensées de bienfaits pour tous. Pensez à vous-même en tant que grand Être et pensez à votre pays en tant que grand pays. Pensez à l’humanité comme passant à travers un processus dans sa propre évolution, sachant que si vous Aimez cette humanité novice, cela fera vraiment une différence. Tout cela fonctionne.

Tout cela rendra plus facile de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

22 novembre 2016

mini logo posts dans site

Une question de Todd. Comment choisir l’Amour si on n’a jamais fait l’expérience de l’Amour inconditionnel ? En fait, très peu de gens ont fait cette expérience ! Quand vous choisissez l’Amour, vous ne vous contentez pas de penser ou verbaliser les mots… du mieux de vos capacités, vous ‘ressentez’ aussi l’Amour. Vous ressentez ce que vous imaginez ce que ce serait d’être totalement Aimé. Vous repensez à l’époque où vous étiez un enfant, aimé et nourri par vos parents. Vous ressentez la sécurité et le confort de ces moments d’il y a bien longtemps. Vous vous imaginez vous Aimer vous-même totalement, sans aucune critique ni réserve. Nous avons de l’imagination et l’imagination est notre facteur créatif. Imaginez être Aimé. Imaginez un niveau d’acceptation de soi qui transcende tout ce dont vous avez fait l’expérience jusqu’ici. Imaginez que vous êtes dans les bras de Dieu, Aimé. Je n’ai jamais fait l’expérience de l’Amour inconditionnel avant ce moment où j’ai fait l’expérience de cet Amour pour moi-même. Ce moment a été, et est toujours, tomber Amoureux de soi-même. Bien au-delà de tous les jugements, les pensées, les émotions ou quoi que ce soit de familier, il y a une immense ‘connaissance’ de sa propre existence, complète, entière, une avec le Tout, toute entière avec le Un. L’Amour, c’est faire Un avec l’Être immortel que vous êtes. Mes mots sont bien peu de choses, incapables de toucher ce qui est intouchable, inviolable… l’Amour inconditionnel. Tout ce que je peux dire est que nous SOMMES cet Amour… que nous le sachions ou pas. Rien ne peut changer la Vérité de qui nous sommes, c’est ça, l’Amour.

La voie pour faire l’expérience de l’Amour inconditionnel est de… choisir l’Amour, constamment et – et c’est la clé – EN CONSCIENCE !

19 novembre 2016

mini logo posts dans site

Ok… s’il vous plaît, arrêtez de ressasser sur mes pages au sujet de Trump. Voilà mes derniers mots sur ce sujet : il a été prouvé que ce que Trump dit et ce que Trump fait sont souvent différents. Tout ce que je sais, c’est que nous avons quatre années avec lui, que cela nous plaise ou pas. Les protestataires ont protesté, les jureurs ont juré, les gémisseurs ont gémi et les prophètes de malheur nous ont averti à propos d’Hitler et du passé. Maintenant… nous vivons avec ça. La chose qui m’étonne est que dans un pays d’environ 350 millions de personnes, ils en soient arrivés à un choix entre deux personnes qui n’est pas du tout un choix. C’est le pire du système du King Rat [NDLT : King Rat est une nouvelle dont le titre français est “Un Caïd”. Voici le lien Wikipédia si vous voulez en savoir plus, c’est trop long à expliquer ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_caïd_(roman) ] Mais… les choses sont comme elles sont. Et incidemment, le changement ne demande pas d’être aimé ou apprécié. Beaucoup de gens disent qu’ils n’aiment pas le changement comme ça et où est l’Amour là-dedans ? Je vous suggère de lire Le Prophète de Kahlil Gibran, et de lire ce qu’il dit au sujet de l’Amour. J’en ai fait l’expérience comme il l’a écrit. Le changement est la dynamique de l’Amour. L’Amour casse toutes les structures – y compris nos corps – là où la haine et la colère ont gelé sur place. Il est certain que nos structures de société sont incluses mais ‘nous sommes’ la société. Si nous ne pouvons pas connaître la paix personnelle, il ne peut pas y avoir de paix nationale ou globale, de toute évidence ! Donc je suggère que nous nous fixions tous des vues élevées et que nous fassions des quatre prochaines années nos meilleures années personnelles, malgré Trump ou les politiciens de votre pays. Si c’est ce que nous choisissons de faire, alors c’est la direction que notre énergie va prendre.

Et, bien entendu, l’énergie coule avec le meilleur de sa créativité quand nous… choisissons l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

17 novembre 2016

mini logo posts dans site

Humm… j’ai tout lu, du grossier à l’obscène jusqu’au carrément stupide dans les délires des gens contre Trump. Souvenez-vous du passé, écrivent les gens. OK, allons voir ça. Nous sommes des gens qui vivent essentiellement de manière subconsciente. Nous ne sommes pas conçus pour vivre avec nos intellects subconscients, nous sommes conçus pour utiliser notre intelligence en conscience. Cela se produit rarement. Le problème avec le subconscient c’est que cela signifie que nous vivons en répétant le passé indéfiniment. Souvenons-nous de notre histoire, dites-vous. C’est là notre problème, nous continuons à “vivre” notre histoire. Dans son Histoire du Monde, Arnold Toynbee pointe deux facteurs principaux qui ressortent : un, l’histoire se répète elle-même indéfiniment et deux, l’histoire prouve que la minorité a toujours eu raison et que la majorité a toujours eu tort. Et bien, surprise, surprise ! Nous nous cramponnons au passé, au vieux, à la similitude comme des moules à un rocher. Il est temps de lâcher prise, les gars, de nous abandonner aux sommets effrayants du nouveau. Quand les gens se retrouvent figés et coincés, alors le marteau arrive. Comme je l’ai dit, le marteau va frapper pendant les vingt prochaines années alors vous feriez mieux de vous y habituer. Ou bien, peut-être, de lâcher !

En attendant, en dépit des moqueurs et des railleurs, moi-même comme de nombreux autres allons continuer à… choisir l’Amour, EN CONSCIENCE !

15 novembre 2016

mini logo posts dans site

Ouah… les pour et les contre Trump, c’est étonnant. C’est triste de lire des lettres de personnes qui écrivent clairement sous l’emprise de la colère et même de la haine, accusant Trump d’être colérique et plein de haine !

Mais parlons de Changement, avec un C majuscule. Vous êtes debout, sur une plage déserte. Votre planche de surf est sur le sable à côté de vous et vous êtes en train de vous déshabiller. Vous en êtes arrivé à votre slip, debout sur une jambe, tortillant l’autre pour la dégager. Vous faites face à la dune quand vous entendez un son étrange derrière vous. Vacillant sur une jambe, vous jetez un coup d’œil derrière vous et vous voyez une vague haute de 50 m sur le point de vous engloutir. Ça, c’est le Changement. Il vous attrape toujours au moment où votre culotte est sur vos pieds ! Le Changement ne vous fait pas un bisou sur la joue en vous demandant ce qu’il peut écraser et détruire dans votre vie dont vous ne voulez plus… le Changement écrase et détruit tout ce pour quoi vous avez un attachement émotionnel. Et est-ce que les gens n’ont pas un attachement émotionnel à leur sécurité et à leur confort ! Je préfère l’enfer que je connais plutôt que celui que je ne connais pas, voilà une affirmation d’attachement. Oui, le Changement fait mal précisément en fonction du degré auquel nous somme attachés au statu quo. Dans la Nature et dans la vie, le Changement est totalement naturel. Le Changement dé-structure tous nos nombreux attachements à la répétition, pour faire place à la nouveauté de la re-structuration. La destruction précède toujours la restructuration. Le meilleur moyen de traverser le Changement est d’aller dans son sens, d’accepter le meilleur et d’ignorer le pire. Le Changement est déplaisant et peut être douloureux mais il n’est pas aussi mauvais que le lent étranglement de la stagnation et de la décrépitude.

Maintenant est venu le temps, pour vous-même, pour votre vie et votre mode de vie, et quand vous êtes confronté à n’importe quel genre de provocation, de… choisir l’AMOUR, constamment et EN CONSCIENCE !

12 novembre 2016

mini logo posts dans site

Ok, l’incroyable s’est produit, Trump va devenir le nouveau président des États-Unis. S’il vous plaît, ne voyez pas de la politique dans ce commentaire sur Facebook : il est évident que ce n’est pas vraiment un vote pour Trump mais un vote immense et retentissant contre l’establishment. Une fois qu’un establishment est établi, fixé et concrétisé, il est très difficile de le casser. Hillary EST l’establishment. Au cours des 20 prochaines années, nous allons voir la fin du “fixé et bloqué” – la similitude – et la croissance du “flexible et ouvert”. Trump doit encore faire la preuve qu’il est ouvert ou flexible mais il est le marteau qui vient de casser l’establishment. Il pourrait nous surprendre agréablement ou il peut être un désastre, les quatre prochaines années nous le diront. Cependant, soyez préparés à la croissance de la flexibilité et à la chute de tout ce qui est bloqué à travers le monde. Soyez préparés au CHANGEMENT. Et par là, je veux dire la capacité de changer pour vous et moi. Tout ce que je lis au sujet de cette élection et ce que j’entends parle du désastre que cela représente. Comment SAIT-on cela ? Pour moi, ce sont des esprits fixés et bloqués qui portent leurs jugements fixés et bloqués ! Plus nous, le public, somme fixés et bloqués, plus les establishments fixés et bloqués vont durer. Nous devons être ouverts et flexibles dans notre approche de la vie, et non pas coincés dans une ligne de pensée, convaincus que NOUS avons raison ; c’est tellement cerveau gauche ! Plus nous résistons au REEL changement, plus le marteau va nous écraser avec force. Le changement n’a le poids d’une plume que si vous êtes ouverts et flexibles. Ce n’est pas Trump que j’accueille, c’est le changement avec un C majuscule. Je n’espère qu’une chose, c’est qu’il continue à faire avancer le processus.

Et quelle parfaite opportunité pour tous ceux d’entre vous qui haïssez Trump et ce qu’il représente de voir si vous êtes vraiment capables de… choisir l’Amour en conscience !

10 novembre 2016

mini logo posts dans site

Nous avons terminé notre séminaire intensif de Kyoto hier. Le meilleur séminaire intensif au Japon de tous les temps ! Un grand groupe de personnes merveilleuses dans une grande pièce confortable. Non seulement c’étaient de belles personnes mais elles étaient aussi très attentives. Et j’aime ça ! Je vois tellement de ces personnes transformer leur vie et toujours pour le meilleur. Donc, nous sommes sur le chemin du retour aujourd’hui. Carolyn va m’entraîner pour aller visiter la boutique Diamaru aujourd’hui, une boutique sérieusement haute gamme qui a tout ce qu’une femme pourrait vouloir. L’an dernier, cernée par un millier de paires de chaussures et de bottes, par quelques autres milliers d’articles vestimentaires, elle a dépensé 12 $ pour une petite passoire ! Nous allons voir comment ça se passe cette année. Nous apprécions tous les deux Kyoto chaque année, car maintenant nous y avons beaucoup d’amis, comme partout au Japon. De retour à la maison, je vais avoir un manuscrit à lire pour un ami qui souhaite je lui écrive un témoignage et puis mon propre manuscrit à corriger soigneusement une dernière fois et puis… j’espère qu’il va pleuvoir pour pouvoir aller jouer dans le jardin. Tout ça me paraît très bien. À chacun son truc !

En attendant, j’ai de plus en plus de gens qui choisissent l’Amour et, dans la folie de ce monde, nous avons besoin de tout ce que nous pouvons avoir. Alors, souvenez-vous, vous avez besoin de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

8 novembre 2016

mini logo posts dans site

Je viens juste de lire un mot disant que la liberté, c’est quand vous avez épuisé toutes les options. Désolé, je ne suis pas d’accord. La liberté, c’est quand vous n’êtes plus ancré par des attachements ou des attentes de n’importe quel type. Les croyances sont le déni de la liberté. Toutes les croyances transmises par nos parents et qui leur ont aliéné toute liberté sont devenues les chaines et les ancres des enfants, qu’ils finissent par transmettre… et ainsi de suite… ! Lâchez. Si vous pouvez y arriver, la liberté va remplir l’espace. La plupart des gens sont fermement attachés à leurs croyances et vont en discuter avec d’autres personnes qui discutent de leurs attachements à leurs croyances… et ça continue sans fin. Quand vous lâchez tout attachement à vos croyances, vous vous hissez en dehors des immenses boîtes qui vous ont refusé votre liberté. Et d’où venaient ces boîtes ? De vous. C’est sûr, vous avez hérité quelques-unes de vos parents mais vous les avez perpétuées en les utilisant. Sérieusement, vous pouvez vivre bien plus librement et ouvertement si vous débarrassez votre vie de toutes vos croyances. Considérez la croyance dans un nouveau cadre : à partir de maintenant, et si une croyance fixe n’était qu’un visiteur de passage ayant une perspective. Utilisez-la, puis perdez-la. Ne la fixez pas dans l’esprit pour la transformer en une autre croyance de longue durée. Vivre avec des croyances signifie que vous vivez toujours à partir du passé. Vous ne pouvez pas vivre dans l’instant à partir du passé !

Cela aide de garder une grande focalisation, comme de… choisir l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

4 novembre 2016

mini logo posts dans site

Jelmer pose la question de la culpabilité. Humm, un problème que je n’ai jamais eu est celui de la culpabilité… j’en avais trop d’autres à intégrer ! Culpabilité implique que nous sommes en faute, faute implique que les choses soient justes ou fausses, juste ou faux implique jugement et le jugement ne fonctionne pas et n’a pas sa place dans nos vies. Donc, le jugement et le blâme précèdent la culpabilité. Alors cela pourrait-il être aussi simple que de ne pas vous juger, ne pas vous blâmer et donc de ne pas créer de culpabilité. La culpabilité n’a pas sa place dans votre vie. C’est une énergie négative très dangereuse et destructrice. Malheureusement, une certaine religion vous enseigne littéralement comment vous sentir coupable et impose la culpabilité au fait d’être né dans le péché. C’est de la foutaise. Il n’y a pas de péché dans la conception ni dans la naissance. En Vérité, il n’y a pas de péché. Ce qui pourrait s’approcher le plus du péché est l’ignorance, au sens de mépris. Nous ignorons le murmure de nos cœurs, écoutant à la place le bavardage dans notre cerveau. C’est là que se fabrique la culpabilité. La culpabilité est sous-entendue dans le jugement, alors ne vous jugez pas, ni vous ni les autres. Si vous aimez les animaux, focalisez-vous sur votre amour des animaux, pas sur la cruauté que nous leur faisons subir. Si vous aimez les gens, focalisez-vous sur la beauté de l’humanité, pas sur son extrême stupidité. Si vous aimez les forêts, focalisez-vous sur les forêts qui continuent à grandir de manière splendide, pas sur le viol et le pillage des forêts. Focalisez-vous sur ce vers quoi vous voulez que votre vie se dirige. Pas sur la culpabilité, ni sur le jugement ou le blâme.

Focalisez-vous, au lieu de ça, sur le… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

2 novembre 2016

mini logo posts dans site

Je me sens bien. Après dix semaines intenses d’écriture à plein temps, j’ai fini mon nouveau livre : “Des illusions à l’illumination”. Je suis très content de mon travail. Le titre décrit le livre à la perfection. Il est fondé sur ce que j’enseigne dans mes séminaires intensifs de cinq jours donc il a beaucoup à offrir. Quand vous vivez la vie pleinement, sans vous mettre en travers de votre propre route, sans bloquer ni détourner votre propre croissance intérieure, la vie s’écoule assez facilement. Cela semble très évident. Néanmoins la plupart des gens se débrouillent pour se mettre en travers de leur propre route. Ce qu’il y a d’effrayant là-dedans, c’est que nous apprenons à nous mettre en travers de notre propre route au cours des sept premières années de notre vie. Nos parents ont un rôle d’exemple sur lequel nous fondons involontairement notre vie. Occasionnellement, ça marche très bien mais pour la plupart d’entre nous, nous sommes confrontés à une courbe d’apprentissage bien raide sur la façon de lâcher prise et de nous défaire de toutes les pratiques nuisibles que nous avons empruntées à nos parents. Vous parlez des “péchés du père” ! Je pense souvent que si cette citation biblique devait être traduite en anglais [français J] moderne, les “péchés du père” deviendraient les “erreurs des parents”. Et nous les avons tous faites. Il n’y a rien de mal ni de bien ici, simplement le processus de l’apprentissage et de la croissance. C’est la raison pour laquelle je voyage dans le monde chaque année et pour laquelle j’écris mes livres, proposant mes propres perspectives et ma sagesse. Nous sommes tous en train d’apprendre et de grandir, chacun à notre manière et chacun à nos propres rythme et cadence.

Une poussée vigoureuse est créée quand nous… choisissons l’Amour EN CONSCIENCE !

31 octobre 2016

mini logo posts dans site

J’étais occupé à taper l’avant-dernier chapitre de mon nouveau livre quand il y a eu un flash blanc… et tout le manuscrit s’est évanoui ! Un écran vide me faisait face. Aïe ! Merci mon Dieu, Tracey a finalement pu tout retrouver à part les derniers jours d’écriture. Des incidents comme celui-ci me rappellent la valeur de l’exemplaire imprimé de secours, à l’ancienne. L’électronique a ses limites. Ouf !!! Donc, dans le cadre de “rien n’est un accident, rien n’arrive par hasard”, est-ce que j’écarte ça comme un accident ? Parce qu’en arrivant près de la fin du manuscrit, j’étais, peut-être, en train de pousser trop loin les limites d’acceptation des gens ou alors j’aurais dû les pousser un peu plus. Cependant, j’accepte vraiment que rien ne soit un accident, etc. Donc cela me pose un dilemme. En repensant à ce que j’ai écrit les jours précédents, je peux me souvenir de la plupart mais il en reste une partie qui est assez confuse. Peut-être est-ce la partie qu’un gars cosmique quelconque n’aime pas ! La dernière et unique fois où cela s’est produit dans le passé, c’était en écrivant “Getting There” [en français, Celui qui n’avait pas d’ombre], mon roman qui est plus qu’un roman. Et à l’époque cela avait nécessité une réécriture majeure parce que j’avais perdu la moitié du livre. J’ai décidé de prendre cela comme un cadeau. L’énigme est : quel est la partie que le type cosmique pense inappropriée, peu digne d’intérêt ou en avance sur son temps… voilà la question ! ? Pas de problème. Je vais trouver ou alors je vais l’intuiter !

Au moment où le livre s’est évanoui et où mon cœur s’est mis à flipper à cent à la seconde, j’ai décidé que le seul moyen d’avancer, à cet instant là, était de… choisir l’Amour en conscience !

29 octobre 2016

mini logo posts dans site

Certains éléments qui apparaissent sur Facebook sont vraiment étranges. Par exemple, je lis tout le temps que je rencontre des gens ou que je suis impliqué dans un évènement avec des gens dont je n’ai jamais entendu parler. Tout est pure invention ! Cela dit, l’une des questions qui m’est le plus souvent posée concerne l’arrêt du bavardage dans la tête. Humm… pas facile. Fondamentalement, c’est simple. Si vous vous focalisez, dans l’instant, sur ce que vous êtes en train de faire, quoi que ce soit, et que vous y accordez toute votre attention, les pensées vont progressivement ralentir. La plupart des gens pensent pratiquement non-stop. Cela suggère que les gens vivent tout le temps subconsciemment. Notre pouvoir total se trouve dans le fait d’être conscient. Je suggère que vous “soyez là” quand vous faites quelque chose. La plupart des gens sont ailleurs dans leurs pensées quand ils font quelque chose. Et cela ne marche pas vraiment. “Être là” signifie accorder toute son attention, toute sa focalisation. L’énergie va vers ce sur quoi vous vous focalisez. La récompense est que, quand vous êtes focalisé ou quand vous accordez votre attention à ce que vous êtes en train de faire, quoi que ce soit, vous allez découvrir que vous l’accomplissez mieux. OK… je vais aller faire un peu d’exercice dans mon espace de gym, maintenant, et croyez-moi, je vais y prêter toute mon attention. Ce que je fais toujours !

Vous pouvez aussi prêter toute votre attention au… choix de l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

27 octobre 2016

mini logo posts dans site

David demande comment on définit la différence entre les réactions et le chemin vers l’honneur de soi-même. Il y a un instant, je lisais une correspondance Facebook entre deux personnes à propos des élections prochaines aux États-Unis. Cela a commencé d’une manière amicale mais progressivement l’un a réagi contre l’autre, causant l’autre à réagir et le tout s’est rapidement détérioré jusqu’à ce que l’un d’entre eux révèle sa vraie méchanceté. Pas d’honneur là-dedans ! Fondamentalement, si votre rythme cardiaque augmente et que vous ressentez de la colère ou un besoin de vous justifier, etc. alors vous êtes en train de réagir. Si vous acceptez le fait que l’opinion négative des autres à votre sujet est fondée sur leur propre relation avec eux-mêmes, vous serez au bon endroit. Vous faire honneur est toujours fondé sur le fait d’avoir une bonne relation avec vous-même. Si vous avez peu confiance en vous, il est difficile de ne pas réagir. J’ai connu ça ! Quand vous vous faites honneur, vous honorez la vie et quand vous honorez la vie, la vie va vous faire honneur. Tout besoin de se justifier ou de se défendre verbalement contre quelqu’un d’autre est une réaction. Les réactions sont les aspects négatifs de votre vie en train de faire une fête d’antipathie ! Et plus vous êtes présents et conscients, plus il vous sera facile d’avancer sur le chemin de l’honneur de vous-même.

En attendant, c’est vraiment vous faire honneur que de… choisir l’amour, constamment et EN CONSCIENCE !

25 octobre 2016

mini logo posts dans site

Le pouvoir – et la confusion – des mots ! Jill, Laurie et moi nous sommes lamentés sur cette page sur le point auquel il est facile de peindre une image avec des mots, laquelle n’est pas tout à fait l’image prévue. Alors, on ajoute plus de mots à l’image et cela la distord encore un peu plus. Trop peu de mots et le point est raté, trop de mots et il est raté aussi. J’écris à partir de mon cœur, c’est la seule manière que je connaisse. J’ai essayé d’écrire à partir de mon cerveau gauche mais mon cœur de le permet pas ! En dépit de cela, j’ai tendance à me considérer comme meilleur écrivain qu’orateur. Bien sûr, en tant qu’écrivain, j’ai de nombreuses opportunités pour modifier mes mots tandis qu’en tant qu’orateur, tout est terminé dès que mes mots sont prononcés. Pas juste ! Souvent, quand je lis les commentaires sur ma page Facebook, je remarque des fautes d’orthographe, des mots qui manquent et de nombreuses erreurs. Les gens qui écrivent beaucoup de textos deviennent très négligents avec les mots écrits et il est évident que de nombreuses personnes ne relisent jamais ce qu’ils ont écrit. Au fur et à mesure que nous nous enfonçons dans le monde électronique, il est plus important que jamais de communiquer avec une grande clarté plutôt que le contraire. Je suppose que, si vous êtes lecteur, les mots sont plus importants pour vous que si vous ne l’êtes pas. Les choses sont comme elles sont. Néanmoins, nous avons le langage et la communication et la manière dont nous les utilisons est importante. Dire ce que nous avons l’intention de dire et être en accord avec nos mots a beaucoup plus de valeur que les gens ne le réalisent.

Je veux dire exactement ce que j’écris quand je vous presse à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

23 octobre 2016

mini logo posts dans site

Nous vivons dans un monde de dualité. Mais il s’agit plus d’une réalité perçue que d’une vraie réalité. Le juste et le faux, le bien et le mal, ce qui devrait et ce qui ne devrait pas, ce qui va ou ce qui ne va pas, et ainsi de suite. Il semble que nous créions des opposés à partir de tout et ainsi nous créons la dualité. Bien entendu, cela vient du fait que nous regardons la vie avec une focalisation sur le court terme, il ne s’agit pas de la GRANDE image. Dans la grande image, toute la “profusion” déroutante de notre vie quotidienne disparaît, révélant une plus grande clarté sur la vie. Ce qu’une personne considère comme juste, une autre le décrète faux et nous avons ainsi les graines du conflit. Vous élargissez cela à une échelle globale et vous avez le conflit de la vie sur la Terre, aujourd’hui. La seule manière pour vous d’apporter quelque chose qui ait de la valeur à l’humanité dans ce contexte est de ramener la clarté dans votre propre vie. Nous sommes tous Une énergie et la clarté dans votre énergie affecte positivement le Tout. Au fur et à mesure que les questions et les problèmes arrivent dans votre vie quotidienne et que vous n’êtes pas sûr de savoir comment les gérer, posez-vous toujours une simple question : « Est-ce que cela me fait honneur ? » Si cela vous fait honneur, alors voilà votre solution. Si ça ne le fait pas, alors rejetez-le. Si vous fonctionnez toujours avec l’honneur, alors vous irez toujours de l’avant. Et n’ayez pas peur de vous honorer vous-même !

Vous contribuez aussi à la santé mentale du monde si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

21 octobre 2016

mini logo posts dans site

Un problème commun, de nos jours, semble être celui des quémandeurs. Cela inclut les sans-abri qui mendient dans la rue aussi bien que les gens qui quémandent par téléphone et maintenant par Internet. Bien entendu, ce sont toutes de bonnes causes mais le montant de ces sollicitations dépasse maintenant largement la capacité moyenne des gens à donner à plus qu’à quelques-uns. Le problème qui en découle est la culpabilité que les gens ressentent s’ils ne peuvent pas donner librement à tous. On me demande souvent comment je réagis à cela. Au début, j’étais, moi aussi, confus quant à qui donner. Et quand je faisais effectivement un don, cela me mettait immédiatement sur leur liste téléphonique pour plus… et encore plus… ! Maintenant, je donne en fonction des ressentis dans mon cœur. Quand un mendiant dans la rue touche mon cœur, je donne généreusement, vingt dollars ou vingt euros. Il y en a d’autres devant lesquels je ne fais que passer. Je fais un don mensuel à AVAAZ [pour info, voici l’adresse de l’article wiki en français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avaaz.org] simplement parce que c’est une voix unie qui s’oppose aux nombreuses corruptions des grandes entreprises. C’est ma manière de faire. Je suis intrigué parce que je remarque que je reçois probablement deux fois plus de demandes pour des causes animales que pour des causes concernant les enfants. Quand on considère que 18 000 enfants meurent chaque jour à cause d’une eau polluée, il y a de nombreux problèmes à régler pour les enfants. Alors, suivez ce que votre cœur vous dit et ayez confiance que dans une image bien plus grande de la vie, tout va incroyablement bien. Rien ne nous trompe comme le font les illusions de la vie et pourtant nous sommes les créateurs des illusions qui nous trompent. Malin, hein !

Votre contribution à la vie est immense et ne coûte rien si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

18 octobre 2016

mini logo posts dans site

Beaucoup de gens heureux ont un morceau de terrain que nous appelons un jardin. Je souris à l’absurdité de ceux qui l’ont pratiquement entièrement recouvert de gazon. Ils le fertilisent et l’arrosent, répandent des produits pour tuer les mauvaises herbes puis payent des gens pour venir le tondre ! Beurk. Un jardin est un lieu où nous avons l’opportunité de rencontrer la Nature. Dans mon jardin, je rencontre la Nature régulièrement. Je suis l’élève, la nature est mon enseignant et, si je jardine en conscience, je quitte généralement le jardin enrichi par l’expérience. En ce moment, nous sommes une fois encore au milieu d’une sécheresse sur la côte Est du Queensland donc, une fois encore, j’apprends me focaliser sur la prochaine pluie abondante, sur l’abondance plutôt que sur le manque. Un jardin est beaucoup plus que ce que les yeux physiques peuvent voir. Je pourrais demander : « Y a-t-il des fées au bout de votre jardin ? » mais qui pourrait répondre à une telle question ? Le monde métaphysique de la Nature dépasse notre vision alors nous en nions l’existence. C’est très limitant. Si nous sommes en conscience dans le jardin, et conscients dans l’instant, les yeux du cœur peuvent s’ouvrir pour permettre d’avoir une vision intérieure d’un monde qui dépasse la vision humaine et qui pourtant est disponible à la vision de l’humanité.

Pour ouvrir facilement le cœur… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

16 octobre 2016

mini logo posts dans site

On me demande occasionnellement des conseils sur les relations. J’ai appris que la relation la plus importante dans la vie, c’est votre relation avec vous-même. Pour généraliser, si vous avez une bonne relation avec vous-même, vous aurez une bonne relation avec votre famille et avec les autres. Cependant, vous n’êtes pas responsable des réactions émotionnelles des autres. Certaines personnes, habituellement un membre de la famille, sont pleines de haine, de colère ou de critique contre eux-mêmes, qu’ils extériorisent invariablement sur les autres membres de la famille. Si cela vous arrive, ayez conscience que vous n’êtes pas la cause, pas plus que vous n’êtes responsables de leurs tourments émotionnels négatifs. Alors vous l’acceptez, tout simplement. Vous vous trouvez dans un bon espace quand vous pouvez retourner leur haine et leur colère contre vous sous forme d’Amour et de grâce à leur intention. Quand vous atteignez cette étape, vous n’avez pas besoin de conseils sur les relations parce que, clairement, vous Aimez le Soi/soi. Nous sommes tous Un. Ne gaspillez jamais votre énergie et ne salissez pas votre santé et votre vie en haïssant, ni même en n’aimant pas, quelqu’un d’autre. Vous pouvez désapprouver ses actions mais l’âme est en train d’apprendre et de grandir. C’est vers l’âme que vous focalisez votre Amour.

Toutes vos relations vont s’améliorer si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

12 octobre 2016

mini logo posts dans site

Est-il possible d’atteindre un lieu intérieur où l’on n’est plus affecté par les critiques des autres personnes ou par des remarques négatives ? Oui, c’est possible. En fait, c’est ce que je recommande. La fondation de la stabilité intérieure est, bien entendu, la véritable estime de soi-même. Je dis “véritable” simplement parce qu’un niveau élevé de valeur de soi sans un égo surdimensionné représente un niveau de conscience plus élevé. Il s’agit du Soi et du soi en tant que Un. Je reçois, occasionnellement, une rare remarque désobligeante lors de ma tournée de séminaires intensifs mais il y a beaucoup de remarques élogieuses. Je pratique, en conscience, l’art de toutes les traiter exactement de la même manière… c’est à dire comme des opinions personnelles. Bien entendu, je suis suffisamment humain pour préférer les éloges mais ça ne me fait pas perdre la tête ! Quand vous avez avec vous-même une relation solide et qui vous honore, vous découvrez que ce que les autres pensent de vous n’est réellement pas important. C’est quand nous doutons et que nous nous critiquons que nous sommes vulnérables à la critique et aux remarques négatives des autres. J’ai découvert que les quelques-uns qui me font des remarques négatives sont des gens négatifs. Je ne peux qu’imaginer le contenu négatif de leurs propres bavardages internes.

Votre estime de vous-même va grandir d’une manière très positive si vous… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

10 octobre 2016

mini logo posts dans site

Nous avons reçu pas mal de retours du sondage, à la suite des 21 Jours, ainsi que de nombreuses questions. Comment dépasser les soucis quotidiens n’est que l’une d’entre elles. Plutôt que de dépasser les soucis quotidiens, réfléchissez à la raison pour laquelle vous les créez. Les soucis sont des pensées négatives qui vont et qui viennent. Ce n’est rien de plus. En toute franchise, les soucis n’ont strictement aucune relation avec la vie quotidienne… à moins que vous ne les y mettiez ! Il semble que pratiquement tout le monde se fasse du souci. Pas moi. Et je suis sûr que certains autres qui lisent ceci ont atteint ce lieu de paix intérieure. Stoppez votre dialogue intérieur négatif. Arrêtez ça. Votre vie va vers ce sur quoi vous vous focalisez. Si vous vous faites du souci continuellement, alors la vie va s’assurer que vous ayez beaucoup d’autres choses au sujet desquelles vous soucier. Vous créez votre vie. C’est aussi simple que ça. Si vous voulez dormir la nuit, vous ne placez pas des briques dans votre lit. Vous choisissez de ne pas le faire ! Si vous aimez les jours sans soucis, ne mettez pas de briques dans vos pensées. Choisissez de ne pas le faire ! Choisissez vos pensées au lieu de les laisser vous choisir. Choisissez des pensées qui vous font honneur, qui vous élèvent, plutôt que des pensées qui vous plongent dans le souci et le désespoir. Vous POUVEZ le faire.

Et au milieu de tout cela, une grande aide pour élever votre focalisation dans la vie consiste à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

6 octobre 2016

mini logo posts dans site

Dans notre programme de 21 Jours, Bernadette a utilisé le mot “histoire”. C’était dans le contexte de l’histoire de nos vies. Heureusement, elle a vu la faille là-dedans. Laissez-moi vous expliquer. La plupart d’entre nous, moi y compris, créons une histoire dans notre tête sur la façon dont nous aimerions que soit notre vie. Nous l’imaginons, sans le réaliser en fait. Moi, par exemple, j’avais une histoire selon laquelle ma première femme et moi allions vivre longtemps et en bonne santé et être ensemble pour toujours. Cependant, elle est décédée soudainement d’un anévrisme juste avant nos noces d’or. Elle était tellement contente de ne plus être dans son corps souffrant. Pendant un moment, je me suis accroché à cette histoire d’être ensemble jusqu’à ce que, finalement, elle ait été très claire sur le fait qu’elle devait continuer sa route et que cela ne m’y incluait pas. J’étais dévasté, mon histoire en miettes. Maintenant, plus de 10 ans après, j’ai énormément de gratitude qu’elle ait eu le courage de vivre son honnêteté. Je suis de nouveau marié et très heureux mais pas d’histoire, pas d’attachements à un rêve. Maintenant, je vis chaque jour comme une célébration de la vie, de l’Amour, de ma belle Carolyn, d’être un enseignant spirituel, d’être utile dans le monde. Aujourd’hui est suffisant, il est tellement plein d’Amour et de Joie que je n’ai plus besoin d’une histoire d’un temps futur où les choses sont meilleures. Cet instant est votre futur. Saisissez l’instant ! Aimez l’instant et tous ceux qui y sont avec vous. Et alors, votre futur sera merveilleux. Débarrassez-vous des histoires, elles ne nous conduisent que vers un monde d’illusions. Et si vous avez de la chance, ces illusions seront mises en miettes.

Alors aujourd’hui, maintenant, le perpétuel maintenant de la vie… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

2 octobre 2016

mini logo posts dans site

Christopher D. demande des conseils en rapport avec sa situation : il a une fiancée malade, abusive et ingrate. Après avoir lu sa supplique ci-dessous, je me dois de demander pourquoi il reste dans cette situation ? Je veux dire, il est en train d’envisager d’épouser cette personne ? Où est l’Amour ? Il semble, vu de son côté de l’histoire, qu’il se pourrait qu’il l’Aime, mais si elle est aussi mauvaise qu’il le dit, alors, clairement, elle n’a pas d’Amour pour lui. Pourquoi les gens s’impliquent-ils dans des relations tellement abusives et traumatisantes… et puis ils y demeurent ? Je peux le comprendre si tout commence très bien et puis que cela dégénère progressivement mais quand cela se passe si mal dès le début… qu’est-ce qui va de travers chez les gens ? ! Christophe affirme qu’il a aussi des droits et des sentiments. Oui, effectivement. Posez-vous simplement cette question : est-ce que cette situation me fait honneur ? Si oui, alors restez-y. Si non, mettez-y un terme. Vous n’êtes pas le gardien de votre fiancé. Soyez vrai avec vous-même. Par son attitude envers vous, elle fait ses choix ; vous devez faire les vôtres, plutôt que de rester dans une situation à cause d’une certaine forme de culpabilité mal placée. L’Amour est le facteur clé dans n’importe quelle relation réussie. Quand il est absent… arrêtez-vous et reconsidérez les choses. L’Amour pour soi-même est absolument essentiel. Ce qui nous amène, une fois de plus, à la valeur qu’il y a à… choisir l’Amour, constamment et en conscience, pour soi-même comme pour les autres !

[Post de Christopher : je suis content de pouvoir me focaliser sur de nombreuses choses pour lesquelles j’ai de la gratitude, y compris ce que j’ai appris grâce aux problèmes de santé de ma fiancée. Parce que l’autre aspect de cela est qu’elle m’a volé, qu’elle m’a menti, qu’elle a essayé de vendre quelque chose que j’avais acheté, qu’elle m’a verbalement attaqué… parce que j’ai essayé de lui donner des conseils. La question est : « Quand vais-je arrêter d’avoir la patience d’un saint et lui demander de partir, en dépit de sa mauvaise santé ? » Je suis important, moi aussi. Parfois, nous oublions que nous sommes au moins aussi importants que les autres. Aider les autres et avoir de la gratitude ne signifie pas que nous nous annihilions en nous faisant marcher dessus. C’est compliqué, cependant. J’espère que vous ne m’en voulez pas d’évoquer ce sujet ici. S’il semble trop négatif, je le supprimerai. Mais j’espère obtenir des réponses solides sur ce que je dois faire maintenant que j’ai écrit ces mots.]

 30 septembre 2016

mini logo posts dans site

Anna demande : qu’est-ce qui devient illuminé ? Une bonne question. Ce n’est pas la personnalité/identité qui devient illuminée bien que, habituellement, la personnalité soit affectée par un état d’illumination. Certaines personnes me demandent quand j’ai été illuminé ? Cette question même place l’illumination dans un cadre de temps passé et futur et ça ne se passe pas comme ça. Bien sûr, on peut noter une date à laquelle l’illumination s’est produite mais l’illumination se passe dans l’instant éternel pour l’âme éternelle si bien que je peux donner une date pour l’événement mais cela crée encore plus de mauvaise compréhension. L’illumination reste dans l’instant mais elle n’est pas statique. L’illumination grandit au fur et à mesure que la conscience de la personne grandit donc ce n’est pas quelque chose que l’on atteint et puis “game over”. Je décris souvent l’illumination comme le fait de quitter le jardin d’enfants. Finalement, vous apprenez qu’il va falloir aller à l’école élémentaire donc vous vous inscrivez dans la première classe… et vous continuez la même chose mais d’une manière très différente !

Je vous dis quel est le chemin chaque fois que j’écris mes songeries. Dans votre vie quotidienne… choisissez l’Amour, constamment et EN CONSCIENCE !

26 septembre 2016

mini logo posts dans site

Vous allez peut-être aimer lire ce petit extrait sur la peur, pris dans le livre que je suis en train d’écrire:

“Vous devez admettre la peur mais, en dépit de la peur, une fois que vous trouvez le courage de faire ce qui doit être fait, la peur va progressivement relâcher son emprise sur vous et votre vie va changer pour le meilleur. La peur vit dans les ombres de votre vie, grondant et vous menaçant, vous mettant dans un état de terreur. Une fois que vous créez le courage, au sein de vous-même, pour faire briller la lumière sur les ombres, c’est la peur qui va reculer, la queue entre les jambes. Le seul pouvoir que la peur a sur vous, c’est le pouvoir que vous lui donnez. Comment faisons-nous cela ? En créant un scénario imaginé puissant et négatif de la situation ou de la personne qui nous menace… de cette manière, nous créons et nous maintenons la peur. Nous pouvons tout aussi facilement renverser cela, en imaginant avec puissance une issue positive à la situation ou à la personne. C’est nous qui créons la peur ! Vous comprenez ? Nous, vous et moi, sommes les créateurs de tous les contenus de nos vies.”

Le livre s’intitule DE L’ILLUSION À L’ILLUMINATION.

Bien entendu, la peur perd aussi le pouvoir de vous contrôler quand vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

24 septembre 2016

mini logo posts dans site

Devrais-je explorer/guérir des vies antérieures pour être libre de l’anxiété constante que je ressens à propos du futur ? Voilà une question que j’ai reçue récemment. Ma réponse est forte et claire, Non. Vous n’avez pas à ressentir que vous deviez faire quoi que ce soit. Le seul endroit où la vie existe est dans l’instant, pas dans le prétendu passé ni dans le prétendu futur. Même si vous deviez explorer des vies antérieures, vous ressentiriez quand même l’anxiété, simplement parce que vous la créez à partir de votre cadre actuel de souci. Lâchez le passé et lâchez le futur. Là où vous devez vous guérir vous-même, c’est dans cet instant-ci. Tout ce dont vous avez besoin est la Confiance ! Si vous avez confiance en la vie, confiance en vous-même, confiance que vous êtes un magnifique Être immortel, métaphysique et multidimensionnel, d’Amour et de Lumière, alors toutes les anxiétés et les soucis sortiraient de votre vie. Vous ne pouvez pas avoir confiance et être anxieux. Ce sont deux états de conscience très différents et ils ne peuvent pas coexister. Je recommande que vous pensiez à partir du cœur et que vous ressentiez à partir de votre cerveau complet. Suivez votre cœur dans la vie. Votre cœur est affecté par votre anxiété mais cela ne vient pas du cœur.

Et une valeur de transformation immense dans votre vie quotidienne consiste à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

22 septembre 2016

mini logo posts dans site

On a demandé récemment de parler de la contemplation. (Je l’ai pratiquée dans une incarnation précédente.) Ce n’est pas quelque chose qui est en vogue ni à la mode dans notre époque moderne. Fondamentalement, c’est une pratique simple. Vous pouvez rester assis devant une rose, n’importe quelle fleur, même devant une sculpture ou un oiseau et simplement les fixer en concentrant votre focalisation de plus en plus vers ce que vous regardez. Oui, vous pouvez cligner des yeux ! En devenant toujours plus focalisé – et il faut une grande pratique pour apprendre la focalisation – vous vous connectez progressivement de plus en plus profondément avec l’objet de votre contemplation. Si c’est une fleur, vous allez finalement commencer à avoir des perspectives et des avancées cognitives dans une plus grande compréhension de ce qu’est d’être une fleur, de l’essence des fleurs et ainsi de suite. Il n’y a pas de moment déterminé pour cette pratique, ce sont vos occupations qui le détermineront mais dans cette vie antérieure, j’étais en contemplation pendant plusieurs jours, même des semaines, d’une seule traite, ne m’interrompant que pour dormir ou me rafraîchir. Si vous êtes vraiment focalisé sur la fleur, vos pensées vont se ralentir, finalement ce n’est pas tellement qu’elles vont s’arrêter mais plutôt qu’elles vont devenir dissociées de votre conscience. Cependant, si vous n’essayez pas cette pratique, ayez conscience que vos pensées vont vous bombarder de leur non-sens pour essayer de vous arrêter. Pourquoi ? Il n’est pas possible d’être en contemplation subconsciemment, donc c’est un mouvement puissant vers le fait de devenir pleinement conscient.

Comme toujours, je recommande d’ajouter la pratique quotidienne du… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

19 septembre 2016

mini logo posts dans site

Quelqu’un m’a posé une question au sujet de la réincarnation. D’abord, je suppose que les gens qui lisent ma page sont familiers avec l’idée de réincarnation parce que de nombreux chrétiens ne le sont pas ! Certains nient carrément un tel non-sens ! Même ceux qui acceptent la réincarnation semblent penser que nous naissons, que nous vivons nos vies, puisque nous mourrons… uniquement pour naître de nouveau. En fait, cela ne marche pas comme ça. Nous, chacun d’entre nous, sommes des âmes métaphysiques immortelles. En tant que telles, nous entrons généralement dans un enfant en développement dans l’utérus, environ entre le troisième et le cinquième mois de grossesse. L’enfant naît, d’où l’illusion, et grandit généralement avec un projet parental d’avoir, comme on dit, du succès. Finalement, le corps meurt et nous, en tant qu’âme, nous nous re focalisons pleinement une fois de plus sur la plus grande réalité métaphysique. La question qu’on m’a posée était la suivante : que se passe-t-il quand nous arrêtons de nous incarner ? La réponse : nous n’arrêtons pas. Quand nous avons fini d’apprendre la création à un niveau physique tridimensionnel, nous allons monter à un niveau plus élevé et continuer. Nous appelons ça l’éternité… mais je peux vous assurer que nous ne laissons pas les peurs, les peines et les souffrances derrière nous.

Bien entendu, comme j’en ai l’habitude, je continue à recommander que le chemin le plus doux que vous puissiez fouler pour vous-même consiste à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

16 septembre 2016

mini logo posts dans site

Carolyn et moi avons passé une journée à Brisbane pour aller chercher mon visa pour le Japon… dont je n’ai pas officiellement besoin ! OK, ça n’a aucun sens mais avez-vous déjà entendu parler d’une bureaucratie quelconque qui en ait ? Nous étions assis pour le déjeuner chez Jimmy’s au milieu de Queen’s Street, observant, un peu dans le vague, les foules sans fin de gens marchant tous comme des fourmis démentes ! En fait, j’ai rarement observé – peut-être une heure – autant de gens tellement pressés semblant ne rien faire. J’ai remarqué quelques personnes qui sont passées devant de quatre ou cinq foi… se rendant rapidement nulle part. Nous avons passé un excellent déjeuner puis nous nous sommes levés et nous sommes devenus à notre tour des fourmis démentes ! Il vaut mieux que nous, les humains, ayons un bon sens de l’humour parce que nous sommes réellement des créatures comiques. En l’espace d’une heure, j’ai vu à peu près toutes les tailles humaines possibles depuis énorme jusqu’à minuscule, de toutes les couleurs, mais j’ai particulièrement apprécié les cheveux pourpres et rose d’un type… probablement inspiré par son perroquet. OK, je ne suis pas méchant du tout en cela, j’ai choisi un jour de rigolade et je rigole encore.

En dépit de notre absurdité à nous, les humains, je nous Aime vraiment. Nous faisons essentiellement de notre mieux pour être à notre mieux. Nous n’avons besoin que d’ajouter à ceci une bonne cuillérée de… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

14 septembre 2016

mini logo posts dans site

On m’a demandé récemment comment la Terre se sentait en rapport avec les dégradations humaines de la planète. J’ai bien conscience que ceci est simplement ma réponse à cette question et que de nombreuses personnes pourraient ne pas être d’accord avec moi. Pour moi, peu importe ce que nous faisons à la planète, nous ne la dégradons d’aucune manière… nous nous dégradons nous-mêmes. Cette planète a traversé des changements hallucinants au cours du temps depuis qu’elle a été conçue. Métaphysiquement, je n’ai été témoin que d’une simple fraction de cela mais suffisamment pour réaliser que nous, physiquement, n’avons pas plus d’impact sur elle qu’un nid de fourmis agressives. Métaphysiquement, nous avons un impact immense… mais ça, c’est une autre histoire, très différente. Si on considère qu’environ 99 % de toutes les espèces ont vécu leur entière évolution sur cette planète et ont disparu avant même que nous y arrivions, vous prenez conscience à la fois de l’immense échelle de temps impliquée et de l’incroyable endurance de la Terre. Notre Nature actuelle est tout à fait nouvelle dans la vaste étendue du temps. Cependant, je vais faire ce commentaire : quand nous honorons la Nature, comme c’est en train de se produire avec de plus en plus de monde, alors nous avons vraiment un effet immense sur la planète. Ce n’est pas tant l’action de l’humanité qui importe mais plutôt la conscience de l’humanité derrière cette action.

La Terre est profondément affectée quand, pour nous-même et pour les autres, nous… choisissons l’Amour, constamment et en conscience !

10 septembre 2016

mini logo posts dans site

Nous avons quelques termes perturbants dans notre jargon moderne New Age. Conscient, éveillé et illuminé en sont de parfaits exemples. J’ai lu des textes dans lesquels les auteurs utilisent ces mots comme s’ils voulaient tous dire la même chose… mais ce n’est pas juste ! La plupart de mes lecteurs facebook en sont conscients,  j’attire ce genre de personnes. Elles ont conscience que la vie n’est pas ce qu’elle semble être, elles ont conscience de la croissance intérieure et de l’expansion de conscience. Être éveillé et avoir conscience sont très interconnectés, en ce qui me concerne. Les gens éveillés ont conscience des illusions de la vie, ils sont éveillés au fait qu’ils choisissent de grandir spirituellement et qu’ils sont sur leur chemin. Et puis il y a une personne éveillée. Cette personne n’est plus sur aucun chemin… elle sait que de tels chemins n’existent pas. Elle vit consciemment dans l’instant. Elle est libre de soucis et d’anxiété et elle fait l’expérience d’une paix intérieure et d’une liberté qui défient la description…. c’est une expérience. Tous ces différents états sont très pertinents mais, en dépit de cela, les états éveillé et conscient sont communs à beaucoup de gens tandis que l’état illuminé est bien plus rare qu’on ne le réalise. Beaucoup s’en réclament, peu en font l’expérience.

En tout cela se trouve le trésor de la sagesse. Il est sage de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

8 septembre 2016

mini logo posts dans site

Je viens juste de commencer à écrire un nouveau livre. Celui-ci ne concerne pas mes voyages métaphysiques. Son titre, pour le moment, est : DE L’ILLUSION A L’ILLUMINATION, ce qui explique parfaitement son sujet. On me demande souvent : « Quel est celui de vos livres qui traite de ce que vous enseignez ? » Et bien, il n’y en avait réellement aucun. Donc, le voilà. De bien des façons, cela sera mon livre de référence, le plus directement relié à mes enseignements spirituels. Mes voyages métaphysiques révèlent de grandes perspectives et Vérités mais ce livre va être celui qui enseigne/montre/suggère comment on peut grandir spirituellement dans la vie quotidienne. Comme toujours, il y aura une intrigue, très simple. Désolé, mais je suis un conteur avec un cerveau droit et je suis l’auteur de l’histoire de ma vie, exactement comme vous l’êtes pour la vôtre. Il ne dépend que de nous d’en faire une histoire traumatisante de peurs et de trames ou bien une histoire de paix et d’accomplissement tranquille.

Oh… et assurez-vous de vous enregistrer pour les 21 Jours vers l’Éveil avec Michael Roads au cours lesquels je vais participer avec vous. C’est entièrement gratuit, une situation totalement gagnant-gagnant. Je vous gagne et vous me gagnez. Donc… NOUS gagnons !

Et souvenez-vous, dans votre vie quotidienne, de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

6 septembre 2016

mini logo posts dans site

Cinq jours depuis l’opération et je me sens encore mieux que merveilleusement bien. Ouah, comment nous permettons à ces petits problèmes de s’insinuer progressivement dans nos vies ! Nous compensons involontairement par petites touches au fur et à mesure que notre santé parfaite s’en va progressivement. Et puis un jour, des années après que ça ait commencé… nous avons un problème. J’ai observé des fermiers et des constructeurs perdre progressivement la totale flexibilité de leurs bras et de leurs épaules et c’était tout le temps… “ça va aller mieux, mon pote !” jusqu’au jour où ça ne va pas mieux mais vraiment mal. Nous, les humains, avant horreur de confronter la question de notre santé qui décline – y compris moi ! Nous compensons jusqu’à ce que quelque chose qui aurait pu être facilement corrigé devienne un énorme problème. La joie d’uriner librement est incroyable quand vous réalisez que cela s’est ralenti lentement pendant presque sept ans ! Comment pouvons-nous nous fourrer le doigt dans l’œil en prétendant que c’est OK quand cela ne l’est clairement pas ? J’ai gagné un nouveau respect pour les talents des chirurgiens mais je ne suis toujours pas convaincu qu’un système médical qui nous tue avec des médicaments soit d’aucun bénéfice. Je suppose que nous devons prendre le bon avec le mauvais jusqu’à ce que le système change. Mais j’ai appris, cependant, que notre traitement médical relève toujours de notre choix : nous ne sommes pas obligés de faire ni d’accepter quoi que ce soit.

Je reste convaincu que nous pouvons créer une issue positive au traitement médical quand nous… choisissons l’Amour, constamment et en conscience !

4 septembre 2016

mini logo posts dans site

OK, tout le monde, j’ai reçu tellement d’Amour de soin et d’attention que je souhaite vous donner quelque chose à vous tous, en retour. J’espère que vous allez y participer. Souvenez-vous, qui ne tente rien n’a rien. C’est gratuit et je vais m’impliquer personnellement dans une participation interactive avec vous.

Pour vous aider sur votre chemin, je vais animer – avec l’aide de mon équipe – un groupe Facebook intitulé 21 DAYS TOWARDS AWAKENING qui va commencer le lundi 12 septembre 2016. Les sujets traités dans ce programme à venir seront : la connexion avec la Nature, être un meilleur partenaire et une vie sans stress. Chaque semaine commencera par un message vidéo de ma part suivi par des questions intéressantes, des suggestions et des rappels en douceur. Venez me rejoindre dans cette merveilleuse opportunité de croissance de conscience et dites à vos amis qu’ils peuvent y participer. https://www.facebook.com/groups/1137617506277524/

******Note à l’attention des francophones “exclusifs”… c’est-à-dire, ceux qui ne comprennent pas un mot d’anglais : souhaitez-vous que ce voyage de 21 jours fasse l’objet d’une page privée Facebook que nous pourrions intituler 21 JOURS VERS L’EVEIL AVEC MICHAEL ROADS ? Ou pas ? S’il n’y a pas d’amateurs, il faudra vous rendre sur la page en anglais du groupe privé et demander à y être admis pour suivre le programme.******

2 septembre 2016

mini logo posts dans site

Bonjour tout le monde, me voilà dans une chambre privée dans un hôpital privé, allongé dans un lit, bien douillettement installé. Après tous les préparatifs, ils m’ont poussé jusque dans le bloc opératoire où j’ai attendu 20 minutes, puis 20 autres minutes, et encore 20 autres minutes, à écouter de la musique – beaucoup d’attente mais ça n’a pas d’importance. Puis une adorable dame m’a fait une petite injection et j’ai attendu la suggestion de compter à rebours mais, au lieu de ça, je me suis retrouvé en salle de réveil, deux heures plus tard. Il a fallu trois infirmières pour me convaincre que tout était fini. Remarquez, je me sentais complètement dans les vapes et, pour quelqu’un comme moi qui est lent à comprendre, c’était considérablement plus lent ! Jusqu’ici, cinq heures plus tard, je n’ai pas ressenti la moindre petite douleur et tout est parfait… comme moi ! Je passe cette nuit à l’hôpital et je serai libéré demain après-midi.

Merci encore pour tous les nombreux bons vœux de rétablissement et pour l’Amour qui m’a été envoyé. Une telle énergie édifiante a largement fait partie de mon processus, aidée et encouragée aussi par moi qui ai… choisi l’Amour, en conscience !

30 août 2016

mini logo posts dans site

Mon père avait l’habitude de me dire : « Modération en toutes choses. » Il me disait aussi que « L’argent ne pousse pas sur les arbres, » et que « La sécurité, c’est de l’argent à la banque ou être propriétaire de terres ou de maisons. » J’aime son dicton sur la modération mais le reste était du non-sens intelligent. J’ai vu plus d’un verger où l’argent poussait très certainement sur les arbres. Quant à son dicton sur la sécurité, c’est de la pure foutaise. Il aurait dû dire « sécurité financière et cela aurait été plus précis mais, même ainsi, c’est un concept au sein de l’illusion. Tant que nous croyons en la sécurité et en l’insécurité, nous demeurerons non illuminés. La sécurité est désirée, l’insécurité fait peur… tout cela fait partie intégrante de la dualité. Jusqu’à maintenant, nous essayons de réaliser, avec art, une vie de sécurité et de garantie. Cela ne marche pas pour nous. Il vaut mieux marcher à la frontière de la peur que de demeurer dans le confort trompeur de la stagnation. Cela dit, pour donner crédit à mon père, il m’a dit que « Aucun engrais n’est meilleur pour la terre que les pas du fermier. » Bien dit, papa. « Avant de semer les graines tu dois semer ton cœur. » Excellent, papa. Il n’est pas surprenant que tu aies été un excellent fermier même si tes autres philosophies étaient fondées dans l’illusion. Je te rends hommage pour l’Être magnifique que tu étais vraiment.

Oubliez la dualité, focalisez-vous sur la vérité. La vérité… il vous sera d’un grand bénéfice de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

29 août 2016

mini logo posts dans site

Ouah… nous apprenons les choses des pires manières. Comme vous pouvez peut-être le réaliser, ces jours-ci, je suis équipé d’un cathéter – pour encore 2-3 jours – si bien que je peux voir mon urine collectée dans le sac qui est attaché à ma jambe. J’ai découvert que si on s’hydrate complètement en buvant assez d’eau – pas de thé, de café, de bière ni de vin, mais de l’eau – et qu’on arrête de boire à environ sept heures du soir, alors le sac d’urine est plein à quatre heures du matin. Le sac d’urine contient la même quantité que la vessie. Cela signifie que tous les gens qui m’ont dit qu’ils pouvaient passer la nuit entière sans aller uriner sont, en fait, déshydratés. Je le sais parce que j’ai foulé ce territoire dangereux pendant quatre ans. Bien entendu, cela ne s’applique pas aux gens qui vont se coucher aux alentours de minuit ou plus tard. C’est pour les gens comme moi qui vont au lit pour lire vers 9 ou 10 heures du soir. Quoiqu’il en soit, là où je veux en venir est simple : j’ai appris à la dure les dangers de ne pas être suffisamment hydraté. Donc, vous tous qui vous ne souciez pas réellement de boire assez d’EAU, suivez mon conseil bienveillant et commencez à boire le liquide miraculeux qui soutient chaque plante et chaque créature vivante dans la Nature. Et si vous voulez vraiment le faire bien, buvez cette eau en conscience plutôt que de l’ingurgiter. OK, voilà… c’mon petit partage aujourd’hui.

En dehors, bien entendu, d’un autre gentil rappel de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

27 août 2016

mini logo posts dans site

Pour moi, tout ce dont je fais l’expérience fait partie d’une vie holistique. En fait, on ne peut pas avoir une partie dans le tout. Donc toutes les expériences de ma vie sont Une dans la mesure où elles m’enseignent et me permettent de grandir. Il y a quelques années en arrière, l’un de mes amis, qui était un drôle d’oiseau, c’est le moins qu’on puisse dire, avait un problème de prostate. Alors qu’il partageait les détails scabreux de ses voyages très fréquents à la salle de bain chaque nuit, je me souviens avoir été loin de ressentir de l’empathie ou de la compassion, même si j’ai vraiment exprimé ma sympathie verbalement. J’ai souvent repensé à mon manque de sincérité en ce moment-là. Maintenant que je suis celui qui a le même problème, je pense à Daniel avec toute l’empathie et la compassion possibles, même s’il est passé de l’autre côté pour se préparer à sa visite de retour. Pour en avoir fait énormément l’expérience moi-même, j’ai toujours ressenti de l’empathie avec les personnes qui ont des douleurs, mentales, émotionnelles et physiques mais jamais quand elles ont des problèmes internes. Je ne suis pas sûr de savoir pourquoi, c’est comme ça que j’étais avant – plus maintenant ! Il semble que je supposais que c’était auto-créé par négligence. Maintenant que je me trouve dans le même territoire, j’ai découvert la compassion pour “tous” les types de souffrances humaines et, en tant qu’enseignant spirituel, c’était une leçon que j’avais besoin d’apprendre. On ne peut pas ressentir simplement de la compassion sans empathie. Nous devons être capables de nous identifier, d’une certaine manière, avec le problème de la personne. Donc, comme je l’ai souvent indiqué, tant que je suis sur cette planète et que je respire, je fais des expériences, j’apprends et je grandis… et pour cela, j’ai de la gratitude.

Je m’assiste moi-même dans ce processus en choisissant l’Amour donc il n’est que logique et raisonnable que je recommande, face à l’adversité, que vous aussi… choisissiez l’Amour, constamment et en conscience !

25 août 2016

mini logo posts dans site

A tous ceux d’entre vous, nombreux, qui m’avez envoyé de l’Amour et des meilleurs souhaits de rétablissement à propos de ma prostate… merci beaucoup. À tous ceux qui ont envoyé des e-mails avec l’une des très nombreuses cures à base de plantes pour l’hypertrophie de la prostate, merci. Pour être honnête, il n’y a pas une seule des cures à base de plantes que vous avez mentionnées que je n’aie essayée et à qui j’ai donné une vraie chance. De nombreuses personnes suggèrent que j’ai des problèmes sexuels mais, désolé, je ne suis pas d’accord. Nous aimons mettre tous les œufs des problèmes de santé dans le même panier… l’hypertrophie de la prostate est très commune ! J’accepte que les choses soient comme elles sont sans me flageller pour trouver quelque chose de terrible dans mon passé obscur. Je continue à m’Aimer et je me sens béni que tout s’arrange à la perfection vers une solution de ce problème. Je vais avoir une chirurgie au laser Green Light dans une semaine et je “sais” que ma récupération va se passer en douceur et rapidement. La vieille TURP [résection trans-urétrale de la prostate] était une opération à éviter si possible. La nouvelle procédure au laser appartient à une génération très avancée. Il est vraiment étonnant de voir comment certaines personnes portent des jugements lourds sur la raison des problèmes de santé tels que l’hypertrophie de la prostate. Nous vivons dans un monde très toxique, vous savez. L’unique fil conducteur que l’on trouve dans tous les cas de cancer est la toxicité dans le corps. Il ne s’agit pas seulement de gérer l’air, l’eau et la pollution par la nourriture mais aussi la très réelle toxicité de toutes nos pensées et émotions négatives. Je le répète, personnellement, je me sens particulièrement béni. Nous sommes tous différents et ce qui peut causer le problème chez une personne, et la guérir, peut n’avoir aucun effet sur une autre. Je rends hommage à nos différences plutôt que de tenter de nous mettre tous dans un panier logique mais illogique !

Je continue à m’Aimer, moi-même et vous tous, qui êtes de merveilleuses personnes, de tout mon cœur. Et de même que pour moi, je vous recommande à vous de… choisir l’Amour, inlassablement et en conscience !

23 août 2016

mini logo posts dans site

OK, tout le monde, je suis de retour ! J’ai passé des moments assez difficiles pendant notre séminaire intensif en Australie – tout juste terminé. Pour moi, ce fut un marathon d’endurance. À l’époque, à 75 ans, j’ai développé une hypertrophie de la prostate. J’ai pensé pouvoir la guérir à ma façon habituelle, avec de l’Amour et une approche positive, en même temps qu’une pléthore de remèdes à base de plantes. Mais rien à faire. Au cours des trois premiers mois de cette année, j’ai utilisé le cannabis médicinal qui a énormément amélioré ma prostate mais qui m’a aussi affecté d’une manière que je n’ai pas appréciée. J’ai dû arrêter ça pour pouvoir voyager cette année et j’ai commencé un régime SCAT- pas de sucre, de café ni d’alcool, le tabac, lui, n’avait jamais été un problème. Pendant trois mois, cela a fait une réelle différence mais à la fin du quatrième mois de tournée, il est devenu évident que l’hypertrophie de ma prostate empirait. Au cours du mois passé à la maison, cela s’est accéléré et au moment où notre séminaire intensif a commencé, je faisais face à un sérieux problème. Mais pour moi, le séminaire était prioritaire. Les choses ont rapidement empiré et j’ai commencé à beaucoup souffrir de ne pas pouvoir uriner. Je passais deux heures au lit et cinq heures dans la salle de bain chaque nuit. Pas terrible ! J’ai réussi à tenir jusqu’au dernier jour mais arrivé là, je dégustais. Nous avons terminé à midi mais j’en avais fini avec toutes les choses essentielles du dernier jour. Ensuite, Carolyn m’a emmené aux urgences de l’hôpital local. Apparemment, nos vessies contiennent environ 1/2 l d’urine. La mienne en contenait 1 l ! Nom d’une pipe, quel soulagement. Je vis maintenant avec un cathéter en place jusqu’à ce que je puisse bénéficier d’une nouvelle chirurgie au laser, Green Light. J’ai rarement ressenti autant d’Amour que quand tous les participants du séminaire m’ont chanté la chanson “I Love You”. Ils ont été incroyablement sympathiques et ils m’ont soutenu, me disant que je devais annuler le séminaire intensif… mais pour moi, c’était important de le terminer. Alors, vous tous, les hommes, qui avez les mêmes problèmes d’hypertrophie de prostate – et c’est très commun – je suggère que vous en teniez compte et que vous ne reculiez pas trop longtemps le moment, dès que vous savez que vous avez besoin d’un traitement. Peut-être que mon Amour pour moi-même a vraiment aidé parce que, heureusement, je ne souffre d’aucun dommage permanent.

Alors, une fois encore, je reviens pour vous rappeler que c’est une bonne idée de choisir d’être bien raisonnable tout en… choisissant l’Amour en conscience !

20 août 2016

mini logo posts dans site

Je remarque à quel point il est facile d’appuyer sur les boutons de certaines personnes. Non pas que je le fasse délibérément… mais au cours de mes séminaires intensifs, je remarque souvent le langage corporel ou facial de quelqu’un dont les boutons viennent juste d’être poussés. Le résultat en est une réaction… et du blâme. Moi ! Toutes les réactions veulent dire littéralement une re-mise en action d’une habitude ou d’un conditionnement du passé. Les réactions indiquent invariablement que la personne est fortement attachée à une croyance et, quand sa croyance est menacée, elle réagit. Soyez attentifs à vos propres réactions. Il y a pas mal de gens qui réagissent à ce que j’écris sur cette page Facebook et c’est OK. Mais une vie pleine de réactions est le chemin vers plus-de-la-même-chose et ce n’est pas la bonne manière pour avancer. Vous ne pouvez pas avancer en restant attaché au passé. Alors prenez conscience de vos propres réactions intérieures et, quand elles se produisent, demandez-vous quel est votre attachement qui est la cause d’une telle réaction réflexe. Les réactions ne sont pas bonnes ou mauvaises mais elles vous amènent le plus souvent à blâmer les personnes qui ont déclenché la réaction. En fait, vous devriez les remercier plutôt que les blâmer. Si vous vivez une vie de croissance intérieure, vous réaliserez que ce sont vos amis et vos aides, que ce soit fait intentionnellement ou non.

Certaines personnes réagissent même à mon rappel régulier de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

15 août 2016

mini logo posts dans site

Nous entamons le séminaire intensif australien demain dans la magnifique station de Twin Waters sur la Sunshine Coast. Au cours de la semaine passée, j’ai été occupé dans le jardin, avec ce type spécial d’amusement que seuls les jardiniers connaissent… et à retrouver la forme et la force.

On m’a demandé si, en tant qu’âmes, nous choisissons les corps physiques particuliers que nous avons pour certains défis ou certains avantages. Question intéressante ! En tant qu’âmes, nous faisons plus de choix que nous ne réalisons mais cela ne veut pas toujours dire que ça va se dérouler comme nous, l’âme, l’avions planifié. J’ai un corps et une constitution naturellement solides. De bien des façons, j’ai abusé de ce privilège et de cet avantage. En tant que fermier, j’ai soulevé des poids qui étaient trop lourds et j’ai usé mon corps physique bien plus durement qu’il n’était sage et donc j’en ai souffert. En tant que grand consommateur de biscuits, de gâteaux et de chocolat de longue date, j’en ai mangé bien plus qu’il n’était sain et j’en ai souffert… j’en souffre encore aujourd’hui ! Donc, au sens de la sagesse, tous les avantages que je me suis donnés ont été maltraités. Aujourd’hui, je suis en très bonne forme et j’ai l’intention de le rester, surtout dès que la dernière petite bricole est réglée. Oui, nous choisissons vraiment le potentiel de notre forme physique quand, en tant qu’âmes, nous nous installons dans le corps physique en développement avant la naissance, mais il ne s’agit là que de potentiel. Et de même que nous avons un potentiel physique souvent non réalisé, nous avons aussi un potentiel d’intelligence la plupart du temps non réalisé. Et je veux vraiment dire “intelligence, pas intellect.

Il est intelligent de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

14 août 2016

mini logo posts dans site

On m’a demandé : comment comprendre vraiment la différence entre choix et désir ? Eh bien, pour être honnête, nous choisissons essentiellement quoi que ce soit que nous désirons ! Cela dit, je suis impressionné que vous réalisiez qu’il y a plus que cela dans le choix. Choisir vraiment nécessite une certaine liberté. Si nous sommes catholiques, alors nos choix vont être teintés de la profondeur de notre catholicisme. Il en est de même pour le bouddhisme, l’hindouisme, le Sikh ou n’importe quelles croyances religieuses qui limitent nos choix. Si nous avons des attachements émotionnels – et qui n’en a pas ? – alors nos attachements émotionnels vont déterminer nos choix. Les croyances vont fortement affecter nos choix tout autant que nos attentes cachées sur la façon même dont nos choix vont affecter nos vies. Et ainsi de suite. Faire un vrai choix sans qu’aucune influence subconsciente ne nous affecte nécessite que nous n’ayons aucun attachement à un résultat. Nous pouvons avoir des attentes mais pas d’attachement au résultat final. Quand nous vivons libres de désir, la vie semble changer. Nous découvrons que, dans notre liberté, une influence plus élevée – cœur/âme/Dieu/Soi – a déjà fait des choix pour nous. Le paradoxe est que quand nous sommes libres de choisir librement, alors nous reconnaissons que nos choix avaient été établis depuis longtemps en tant que chemin de vie… alors nous nous abandonnons. Bien plus facile !

Un choix que je suggère régulièrement est celui consistant à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

11 août 2016

mini logo posts dans site

Vanessa pose la question suivante : y a-t-il du bien et du mal, et du juste et du faux ? Est-ce la volonté de Dieu, en ces bouleversements de fin de période, la Lumière contre l’ombre ?

Humm… je vais répondre à cela à partir de la Vérité de la plus grande réalité plutôt qu’à partir de l’illusion consensuelle de la masse. Bien et mal, juste et faux, ne sont rien de plus que des perspectives différentes de n’importe quelle situation. Toute l’humanité est impliquée dans une vaste expression holographique qui se déroule au cours d’une éternité sans temps, en même temps que chacun d’entre nous avance vers la création d’un équilibre dans sa propre vie. Si nous sommes transgressifs dans nos relations avec les gens dans une incarnation, alors nous tentons de redresser la situation lors d’une autre incarnation. Et comme cette évolution consciente se produit dans l’Unité de l’humanité, alors, à partir de notre vision distordue de la vie, nous sommes les témoins de la confusion – bien/mal, juste/faux – de la vie comme si cela se produisait en ce moment. De même, nous avons une vieille croyance/thème, fortement endossée par les livres et les films, de la Lumière contre l’ombre. Star Wars en est un exemple parfait. Énergétiquement, nous sommes tous Une humanité. Vous comprenez ? Il n’y a aucune séparation telle que les concepts de bien/Lumière et mal/ombre l’impliquent. Nous avons un monde contrôlé par 1 % des gens simplement parce que la masse de l’humanité partage une conscience de victime. Nous sommes tous des Êtres spirituels. Et si nous pouvions nous focaliser bien plus sur l’Amour et bien moins sur la peur, nous provoquerions alors notre propre évolution de conscience. Les « bouleversements » que nous traversons sont un résultat direct du glissement de l’humanité dans un état de vie subconsciente. Nous sommes incapables de grandir en conscience subconsciemment. C’est l’évidence ! La vie subconsciente est une répétition perpétuelle de plus de la même chose. C’est pour ça que j’écris continuellement sur le choix « conscient » de l’Amour ! Je n’écris pas ça parce que ça me fait plaisir d’écrire ces mots à répétition – je les écris parce que nous sommes Un et que je vous Aime ! Choisir et vivre l’Amour est la seule manière d’avancer !!!!!

8 août 2016

mini logo posts dans site

C’est merveilleux d’être à la maison. C’est certain, cela m’enseigne énormément à apprécier les petites choses de la vie. Comme une magnifique femme fantastique, un grand jardin, une fille super qui prend soin de tout quand nous ne sommes pas là… et des choses comme ça. Carolyn est épuisée de trois semaines intensives à faire de son mieux pour aider son fils aîné à arrêter de boire et à suivre une cure de désintoxication. Rien que d’être admis dans un centre de rééducation à plein temps est très difficile, ce sont des rendez-vous sur rendez-vous d’évaluation avec tellement de déceptions. Je pense que, arrivé là, il est déterminé à faire les choses à sa manière. Je suppose qu’un adulte alcoolique a le droit de déterminer sa propre vie et je ne peux qu’espérer que cela marche pour lui.

Maintenant, dans un peu plus d’une semaine, nous commençons le séminaire intensif australien sur la magnifique Sunshine Coast du Queensland. Notre séminaire de cette année se tient au Twin Waters Resort, entre une rivière et l’océan. Si vous êtes en train de lire ceci en Islande, c’est votre dernière chance pour cette année, de même si vous lisez ceci en Inde ou en Chine, il est toujours possible de s’inscrire et de venir. Les gens disent de ces séminaires intensifs qu’ils changent la vie… et je suis d’accord. C’est intéressant comme, quand vous changez vous-même, votre vision de la vie du monde tout entière change… en même temps que votre appréciation de vous-même.

Alors, comme j’ai tendance à l’écrire, il est temps de vous rappeler de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

6 août 2016

mini logo posts dans site

Youpi… nous entamons notre voyage de retour à la maison dans quelques heures ! Et je suis tout à fait prêt pour tout ce que chez nous a à m’offrir.

Un des aspects de la vie qui est si souvent négligé mais qui est un besoin très fort et fondamental dans l’humanité, c’est de se connecter en conscience. Et par cela, je veux dire se connecter avec d’autres gens au niveau du cœur et de l’âme. Nous avons tous de nombreuses personnes dans nos vies mais tellement de tout cela est plutôt superficiel. Connecter vraiment avec une autre personne, c’est la respecter et lui faire confiance pleinement et même de l’Aimer. Malheureusement, la plupart des gens ne connectent que rarement avec eux-mêmes, alors pensez donc à la connexion avec les autres. Une bonne manière de commencer est de prendre un engagement, vis-à-vis de vous-même, d’être tout ce que votre potentiel contient pour vous. Croyez-moi, votre potentiel va bien au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer. Une fois que vous êtes connectés en conscience avec vous-même, les autres connexions viennent en douceur et avec facilité. La valeur et l’importance des connexions conscientes cœur/âme avec les autres sont fondées sur la réalité que toute l’humanité est Une énergie. Il est prévu que nous soyons consciemment connectés les uns avec les autres et avec la Nature. Si tout le monde connaissait et ressentait notre connexion avec la Nature, il n’y aurait pas d’exploitation des océans, des forêts et de la terre. C’est notre isolation qui nous rend malade, notre séparation qui fait tomber les peurs sur nous. Tout cela s’évanouit quand nous faisons l’expérience d’une connexion constante cœur/âme avec la vie et avec le monde dans lequel nous vivons.

Bien entendu, comme je le dis et l’écris souvent, la vie est plus fluide et révèle notre connexion quand nous… choisissons l’Amour, constamment et en conscience !

1er août 2016

mini logo posts dans site

J’ai observé la lutte d’un homme que je connais et que j’Aime qui tente de dépasser son addiction à l’alcool. Quelle lutte ! Il a atteint le plus bas niveau dans sa vie, à la fois financièrement et éthiquement en tant qu’homme et il a perdu sa santé à cause d’une maladie du foie. C’est un homme malade et pourtant il devait atteindre le point plus bas car c’est le lieu où il sait finalement, après plus de 20 ans d’alcoolisme, qu’il n’a maintenant que deux directions possibles dans sa vie. Soit il arrête de boire et il vit… soit il continue à boire et il meurt. Il a peur de la mort, de tout le processus de souffrance, mais a-t-il peur de la vie ? Beaucoup de gens ont cette peur là. Les quelques prochaines semaines en réhabilitation seront soit le moment décisif dans sa vie, ou alors il va continuer à tricher avec lui-même et aller plus loin encore sur le chemin de l’autodestruction. Il a des amis et une famille loyaux et il est beaucoup aimé. Nous pouvons le soutenir mais le chemin qu’il a entrepris est un chemin de solitude. Il a presque atteint ce point ultime déjà quelquefois et il n’a pas réussi à s’en sortir. Il a maintenant probablement sa dernière opportunité. Alors s’il y a en vous un peu d’Amour et de compassion à partager, pensez à cet homme avec gentillesse et avec Amour ainsi qu’à tous ceux qui sont comme lui. Ce ne sont pas de mauvaises personnes, simplement des victimes de la peur, de l’anxiété profonde et de l’impuissance. Je vais rester positif et garder la Confiance que cet homme qui mérite d’être connu va s’en sortir. Si l’Amour d’une mère peut faire une différence, il est aimé très, très, profondément… et, bien entendu, cela va faire une différence.

Pour toi, mon beau-fils Aimé… je choisis l’Amour inconditionnel !

30 juillet 2016

mini logo posts dans site

Notre adorable chat, Pan, vient de mourir. Il n’avait que 10 ans mais il avait d’autres endroits à visiter, d’autres formes physiques à essayer qui soient bien à sa taille. Les chats nous rappellent ce que signifie être indépendant, être un esprit libre, ils sont prêts à nous faire le plaisir de leur affection quand cela leur convient et pourtant, se sentant cependant suffisamment en sécurité intérieurement pour nous ignorer quand ils ont autre chose à faire. Nous avons tendance à être accros à l’approbation ; les chats ignorent ça complètement tout en vaquant à leurs propres occupations. Nous aimons être appréciés mais, là encore, les chats s’apprécient tellement eux-mêmes qu’ils n’ont aucun besoin de quoi que ce soit de plus. Les amoureux des chats admirent les qualités d’un chat qui se différencient si fortement de celles d’un chien… ils sont plus indépendants et, pour être honnête, plus égoïstes. Mais c’est la marque d’un chat qui exprime pleinement sa félinité. Pan était un chat différent. C’était un Havane et c’est quand il est entré dans ma vie que j’ai appris que tous les Havanes n’étaient pas des cigares ! Comme un dauphin, il avait un sourire permanent qu’il accordait à tous ses sujets car, bien entendu, nous n’en étions pas le propriétaire. De son point de vue, il nous possédait, nous autorisant à le gâter à l’extrême et à ne le nourrir qu’avec la meilleure nourriture. Pan est entré dans ma vie au moment où j’étais en deuil de ma femme décédée et il m’a énormément aidé. Maintenant, son devoir accompli, il est reparti. Tu as été un sacré personnage, Pan, et tu vas me manquer. Merci pour le temps que tu as passé dans ma vie.

Alors, au lieu de d’être triste, je choisis de me souvenir de Pan avec un sourire et je vais continuer à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

28 juillet 2016

mini logo posts dans site

Se soumettre. Se soumettre à quoi ? Se soumettre à cet instant précis de la vie. Être confiant qu’en cet instant, tout objectif est accompli, toute la vie est avec vous et vous êtes exactement là où vous devriez être. Quand vous vous détournez de l’illusion de masse qui a pris la majorité des gens au piège, vous quittez l’hypnose du subconscient. Vous devenez un vrai participant dans le déroulement global de la vie plutôt qu’un visiteur qui se demande pourquoi tout est hors de contrôle. Vous prenez conscience de l’espace sacré du cœur métaphysique, l’espace vierge de la nouveauté, où tout accomplissement est dans l’attente du maintenant éternel. De cette manière, vous entrez éveillé dans le rêve, avec la conscience que l’illusion qui retient les masses n’est rien de plus que cela, une hypnose flottante de masse dans laquelle tous croient et à laquelle ils accordent leur pleine attention. Quand vous vous acceptez vous-même pleinement, que vous vous respectez pleinement, que vous vous Aimez et que vous vous appréciez pleinement… alors vous vous soumettez, et vous vivez dans la confiance. Votre relation avec vous-même est votre relation avec toute la vie. Quand votre relation avec vous-même est fondée sur la Vérité, alors la Vérité se révèle à vous… et votre soumission à la vie est un acte de simplicité.

Il se peut que vous perceviez cela comme difficile. Ça ne l’est pas. C’est une soumission. Bien entendu, elle est énormément facilitée si vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

26 juillet 2016

mini logo posts dans site

Je marche dans un coin de forêt à proximité, le soleil passe à travers les arbres pour créer une mosaïque vivante d’obscurité profonde, d’ombres pâles et de taches de soleil. Devant moi, je vois un grand buisson qui semble bouger. Je l’approche tout doucement et cette impression de mouvement augmente. Comme je m’approche de plus en plus, je vois que le buisson est totalement couvert de papillons, chacun ouvrant et fermant ses ailes dans un doux mouvement fluide. Dans l’ombre épaisse, il est difficile de voir leurs couleurs mais il y a beaucoup de blanc et de jaune, avec un peu de noir. Dans un enchantement, j’observe cette merveille de la Nature tandis que, dans un silence total, le flux du mouvement fait des ondes à la surface du buisson. Je me glisse plus près quand, soudain, comme sur un signal, le buisson semble se désintégrer rapidement tandis que les papillons l’abandonnent. En un instant, le buisson se révèle, chacune de ses feuilles intacte, tandis que les papillons s’en vont faire ce que font les papillons dans la journée. Qu’est-ce qui les a attirés sur ce buisson en particulier, parmi tant d’autres ? Peut-être qu’ils aiment simplement se rassembler et apprécier en silence leur propre compagnie tout en partageant des phéromones.

Bien entendu, il est aussi possible qu’ils prennent collectivement le temps de ne faire que partager un peu… d’Amour de papillons !

24 juillet 2016

mini logo posts dans site

Il me semble que, ces temps-ci, c’est plus la cupidité que la sensibilité qui fait voter. On appelle ça le vote de la “poche portefeuille”. Autrement dit : « Qu’est-ce qu’il y a, là-dedans, pour moi ? » Non pas comment pouvons-nous aider notre pays à prospérer, ni quelle est la meilleure personne pour les gens mais quel est mon intérêt là-dedans. Toujours moi, moi, moi ! C’est une litanie de peur. Les politiciens et les gouvernements –et les présidents à venir ! – reflètent toujours la conscience des citoyens de ces pays. Si nous nous changions, que nous aimions la croissance intérieure ou que nous devenions plus ouverts et plus acceptants vis-à-vis de nous-mêmes et des autres, il est plus que probable que nous aurions des gouvernements qui reflètent cela. Comme je l’écris souvent, nous sommes dans une époque de changement… et pourtant, le vote commun est en faveur du plus-de-la-même-chose, en dépit du fait que la répétition à l’identique ne marche pas pour nous et n’a jamais marché. Bien sûr, les gens qui se présentent aux élections promettent le changement mais il paraît impossible d’appliquer le changement, simplement parce que c’est la même vieille, vieille, histoire qui n’a jamais été mise en œuvre. Comment la similitude peut-elle mettre en œuvre le changement ? Et qu’en serait-il d’un vote pour l’Amour ? Impossible,  dites-vous ! Soyons réalistes, dites-vous ! C’est sûr, je comprends… mais à quel point le plus-de-la-même-chose est-il réaliste ? À quel point la maladie en croissance constante dans l’humanité est-elle réaliste ? Comment ne serait-il pas réaliste d’avoir quelques hommes et femmes compétents qui soient capables d’inspirer un pays de citoyens pour les emmener vers une manière toute nouvelle de vivre en harmonie et en paix les uns avec les autres et pour élever leur énergie globale.

Il est temps de vivre un rêve. Quoi qu’il en soit, cela commence avec nous, ce qui est une autre bonne raison de devoir… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

22 juillet 2016

mini logo posts dans site

Il y a certaines façons de vivre qui travaillent fortement en votre faveur et d’autres qui ont l’effet inverse. Comment se fait-il que les façons non favorables soient celles que les gens préfèrent ? Par exemple, faire des projections dans le futur à partir de la réalité dans laquelle vous vivez. Si une situation est mauvaise et que vous la projetez dans le futur, faisant des spéculations sur ce qu’elle sera dans un an environ, vous allez maintenir la situation pendant l’année qui vient, faisant de votre projection une réalité. Tout est une question de conscience. La conscience qui se trouve dans une situation problématique sera exactement la même conscience dans un an. Les gens font habituellement cela avec leur situation financière. Ce n’est pas une bonne idée. Si vous êtes dans une piètre situation financière, alors vous devez changer entièrement votre approche mentale et émotionnelle de l’argent. Vous devez vous focaliser sur ce que vous “avez” plutôt que sur ce que vous “n’avez pas”, ce qui n’est pas du tout facile… mais ça marche. La base tout entière de la finance est une question de conscience. Nous créons une conscience de pauvreté ou une conscience d’abondance à partir de la direction et du contenu de nos pensées et de nos émotions. Le doute/peur financiers et la pauvreté vont de pair tandis que l’optimisme/bravoure financiers et l’abondance sont amis. Pensez À PARTIR de l’abondance, ne pensez jamais à l’abondance ni au sujet de l’abondance. Vraiment, ça marche.

Cela aide aussi de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

20 juillet 2016

mini logo posts dans site

Notre excellent séminaire intensif aux USA est terminé et nous avons un mois avant le prochain séminaire intensif qui se déroulera en Australie. Et en ce moment même, je suis tellement détendu que n’importe quel chat en serait jaloux.

Nous avons cette expression « Être bien dans sa peau ». Cela fait référence aux gens qui ne jouent pas la comédie pour le public, ni pour qui que ce soit et qui sont toujours confortablement qui ils sont dans n’importe quelle situation. C’est comme ça que tout le monde devrait vivre. Ces personnes ont une estime de soi et une valeur d’eux-mêmes élevées et elles ne vivent pas avec le besoin d’être approuvées. Pourtant, cette manière de vivre est suffisamment peu commune pour attirer la remarque qu’elles sont bien dans leur peau. Pourquoi ce besoin d’approbation ? En tant qu’orateur public, je sais parfaitement bien qu’un assez bon nombre de personnes qui parlent de moi après coup doivent être hautement critiques à mon égard. J’ai observé leur langage corporel au fur et à mesure que j’appuyais sur leurs boutons. N’est-ce pas pour cela que je suis payé ? Il est certain que si je soutiens les fausses croyances des gens, je n’ai rien à offrir. Cependant, je suis complètement confortable avec cela : ce que les autres pensent de moi n’a rien à voir avec moi… c’est leur problème. Je ne peux même pas imaginer comment on pourrait être un personnage public si on a un attachement à l’opinion des autres à son propre sujet… à moins d’être politicien ! Soyez simplement qui vous êtes et laissez les autres être qui ils sont, à moins qu’ils ne recherchent du changement.

Certains parmi ces derniers lisent mes songeries et c’est pourquoi j’offre toujours l’opportunité du changement sous la forme du… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

17 juillet 2016

mini logo posts dans site

Nous sommes sur le point de commencer le quatrième jour de notre séminaire intensif américain. Beaucoup d’amusement et de rires… et puis des larmes et de la croissance intérieure. Tout cela fait partie de la transformation intérieure qui se produit au sein de plus en plus de gens. Encore deux semaines et nous rentrons à la maison !

Chez-moi… cela résonne joliment dans le cœur, s’enroulant autour de bonnes mémoires, de beaucoup d’Amour et du confort unique que le chez-soi procure. Chez-soi, c’est un lieu où nous pouvons être totalement nous-mêmes. Bien que, je dois l’admettre, je sois toujours totalement moi-même chaque jour. Pour moi, chez-moi est à la fois un endroit dans le monde physique et un endroit dans mon cœur. Je suis toujours chez moi, pratiquement toujours détendu, même quand je suis dans un aéroport bondé ou en plein milieu d’un séminaire intensif. J’ai cet endroit paisible que j’appelle chez-moi. Nous l’avons tous mais la plupart des gens semblent le perdre dans la bousculade quotidienne de la vie. Je me dépêche rarement… à moins de foncer à travers un aéroport vers un avion qui m’attend ! Et là encore, chez-moi fonce avec moi ! Ce chez-moi n’est pas un espace physique… je ne suis pas un Être physique. Exactement comme chez-moi est un espace vierge métaphysique dans mon cœur métaphysique, je suis un magnifique Être d’Amour et de Lumière métaphysique… c’est ce que VOUS êtes aussi. Je vis dans cette présence pratiquement tout le temps maintenant mais, malheureusement, la plupart des gens visite rarement cette Vérité.

Alors, une fois encore, je vous rappelle de… choisir l’Amour, constamment et en conscience.

14 juillet 2016

mini logo posts dans site

Verte, verte, l’herbe la plus verte que vous puissiez jamais voir… un jour de pluie à Kansas City ! Ouah, quelle belle ville. C’est ma préférée dans le genre verte. Chaude et humide en été et aussi apparemment très froide et humide en hiver… mais si belle. De larges rues avec des chanteurs ou des musiciens éparpillés et une atmosphère de carnaval. J’aime ça. La vie est ce que nous en faisons et il en est de même avec une ville. Quand il y a une fierté évidente dans un lieu, il devient le lieu des gens. Tandis que certaines villes semblent n’être rien de plus que des lieux d’affaires et d’argent, les gens arrivant en second, pas en premier. Je visite une bonne quantité de villes autour du monde, probablement plus que je ne le voudrais, mais cela fait partie de la vie d’un enseignant spirituel. Berlin est une autre ville que je mets en haut de ma liste, là encore, une ville pour les gens et qui plus est, des gens jeunes. Je l’aime simplement parce que je suis toujours jeune dans mon cœur et c’est là que se détermine la jeunesse ou la vieillesse. Le corps suit le cœur. Je vis ma vie le cœur le premier, jamais la tête la première. Jusqu’ici, ça marche très bien pour moi donc je pense que je vais conserver la formule magique de la jeunesse éternelle.

Je recommande d’ajouter à tout cela une ration quotidienne de… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

12 juillet 2016

mini logo posts dans site

Je regarde une fleur s’ouvrir au soleil du matin… et je réalise que cette fleur est toute nouvelle. Elle n’a jamais fleuri encore, avec son côté unique, et elle ne le fera plus jamais. Les gens passent à côté et l’écartent d’un coup d’œil. “Oh, je l’ai vue hier, ce sont les mêmes fleurs chaque année.” Faux, cette fleur n’a jamais encore été sur cette Terre et elle n’y apparaîtra jamais de nouveau. C’est une fleur qui fait une brève apparition, un jour seulement, partageant sa beauté dans un unique élan d’énergie qui n’existe que dans l’instant. En cet instant, la fleur remplit tous les espaces de mon cœur qui s’étend pour toucher l’éternité. Les fleurs vont là où les humains ne font que rêver d’aller. Cette fleur s’ouvre seulement dans et pour l’instant, un lieu où si peu de gens s’aventurent jamais. Prenez une fleur dans votre cœur et voyagez avec elle dans le Mystère.

Ce n’est qu’un aperçu de ce que la vie offre quand vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

9 juillet 2016

mini logo posts dans site

Bon… après 24 heures dans les airs et avoir attendu des vols en retard à l’aéroport, nous sommes arrivés à Kansas City à 10 heures hier soir… et nous nous sommes mis au lit dans la foulée ! Après 10 heures de sommeil, je me sens de nouveau humain. Nous venons juste de terminer 5 semaines de séminaires intensifs. Nous commencions un mercredi et finissions un dimanche. Puis nous prenions l’avion le lundi, nous nous rendions sur le lieu du séminaire le mardi… et recommencions le mercredi. Maintenant, j’ai quelques jours de détente, en dehors d’une conférence publique ce soir au Unity Church Temple ici à Kansas City. Notre séminaire intensif américain commence lundi au siège de la Unity Church, juste en dehors de la ville. Votre dernière chance pour en faire partie.

Mon endurance et mon absence de fatigue sur la durée tiennent à ma compatibilité avec l’énergie. Toute énergie est entièrement fondée sur l’Amour. Quand vous Aimez ce que vous faites, l’Amour que vous êtes, tandis que nous Aimez le Soi dans l’instant… alors il y a de l’énergie en abondance. Vous créez de l’énergie plutôt que de simplement l’utiliser et la perdre. Simple, hein !

C’est pour cela que je suis votre rappel de… choisir l’Amour, constamment et en conscience – et être conscient, c’est la clé.

7 juillet 2016

mini logo posts dans site

Il est évident que nous vivons dans un monde où la pauvreté croît constamment. Il est sûr que les riches deviennent super riches mais l’écart entre “ceux qui ont” et “ceux qui n’ont pas” grandit de plus en plus. J’attribue une des raisons au syndrome du “Je veux”. Le “vouloir” est la voix et la conversation de la pauvreté. Malheureusement les gens sont formés et incités tous les jours à vouloir, par les publicités dans les médias. Les gens regardent dans les vitrines les articles de luxe qu’ils veulent mais qu’ils ne peuvent pas se payer. Leurs pensées sont ensuite : “Je n’ai pas les moyens” ; et leur énergie baisse. Tout est énergie et soit nous l’élevons vers l’abondance, soit nous l’abaissons vers la pauvreté, dans nos vies personnelles. Les gens ont cette croyance que la pauvreté et l’abondance sont en-dehors d’eux-mêmes – dans le monde extérieur – mais ce n’est pas vrai. La pauvreté comme l’abondance sont des états de conscience et nous créons nos propres circonstances en fonction de notre focalisation dans la vie. Il est aussi vrai que quand un pays fait faillite, c’est un reflet de la conscience de pauvreté de masse du peuple de ce pays.

Nous nous dirigeons vers l’abondance quand nous nous focalisons sur… le choix de l’Amour, constamment et en conscience !

4 juillet 2016

mini logo posts dans site

L’équilibre est le lieu de rencontre entre discorde et harmonie. Cela ne veut pas dire que la discorde soit mal. De la même manière que l’ombre donne du sens à la lumière, la discorde donne du sens à l’harmonie. Quand nous parlons de maladie – malaise – nous parlons d’être hors de l’harmonie. C’est la polarité des émotions qui nous montre la façon dont nous avons besoin de procéder dans la vie. Quand nos émotions sont équilibrées – c’est ce que j’enseigne – nous n’avons plus besoin de les contrôler. Le contrôle émotionnel ne marche pas pour la croissance à long terme de nos émotions… il ne fait que les contrôler. L’équilibre émotionnel permet aux émotions de grandir, à la fois dans la richesse de leur expression et dans la facilité à les équilibrer. L’équilibre est le lieu où la vie pivote, et nous avons tendance à la faire basculer d’un côté ou de l’autre. Aucun côté n’est meilleur ou pire, plus juste ou faux que l’autre. Mais quand nous avançons dans une direction positive, édifiante, cela aplanit certainement les chaos dans notre vie.

Nous apprenons aussi à aplanir les chaos quand nous… choisissons l’Amour, consciemment et en conscience !

30 juin 2016

mini logo posts dans site

Nous avons fait nos valises de nouveau et nous allons bientôt prendre un taxi pour l’aéroport de Berlin… puis en route vers Bruxelles et un séminaire intensif dans la partie française de la Belgique. Le séminaire de Berlin s’est très bien passé, on s’est beaucoup amusés et nous avons fait des voyages intérieurs profonds, avec beaucoup de lâchers prise. Ça marche !

Toute vie est fondée sur des probabilités sans fin, qui changent tout le temps. En assistant simplement à un séminaire intensif, les probabilités changent beaucoup pour le meilleur et pour tous les participants. Par pour le meilleur, je veux dire en plus positif, plus aimant et inspirant dans les possibilités qui se présentent le long de leur chemin de vie et ils auront une vision bien plus positive de la vie. On m’interroge parfois sur la façon dont je vois le futur et j’explique qu’il y a autant de futurs que de gens. Mais, ayant dit cela, la plupart des gens vont créer – rester dans – une réalité consensuelle future. Il est sage de faire des choix aimants dans la vie, créant ainsi un futur qui va vous honorer. Bien entendu, ce que vous croyez va aussi déterminer votre futur, donc il est sage d’avoir aussi peu de croyances que possible et de développer un esprit et un cœur ouverts. Une fois que vous êtes enfermé dans une croyance, vous allez créer sa réalité.

Une croyance qui marche très bien est celle que la vie s’améliore beaucoup si vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

28 juin 2016

mini logo posts dans site

Le Brexit a toujours été une question de jeux de pouvoir et de corruption, tandis que les gens sont les pions. Le but des 1% de contrôleurs corrompus est de diviser et de conquérir. Unis, nous résistons ; divisés, nous sommes perdants ; et le 1% corrompu sait ça. Un média appartenant au 1% a fait un super job de démolissage sur le public britannique crédule. Il y a autant d’opinions sur ce sujet controversé qu’il y a de gens et la plupart des commentaires sont valides. Néanmoins, le Brexit est un mouvement très négatif. L’étape suivante, ce sera l’Ecosse qui va quitter la Grande-Bretagne, puis l’Irlande, pour pouvoir rester dans l’Europe. Bien entendu, le pouvoir de base de l’Europe est corrompu ; n’importe quel pouvoir de base de l’humanité est corrompu. Nous ne sommes pas une espèce qui choisit l’Amour facilement, nous sommes uns espèce dirigée par la peur. Choisir l’Amour est un choix individuel et une choix que font de plus en plus de gens. La peur, l’argent et le pouvoir sont les forces qui dirigent la plupart des gens et ces gens finiront toujours perdants à long terme, peu importe le résultat à court terme. C’est tout ce que je dirai sur ce sujet.

Une fois encore, je vous renvoie à la sagesse du… choix de l’Amour.

26 juin 2016

mini logo posts dans site

Il semblerait que la Grande-Bretagne ait pris l’une de ses plus stupides décisions depuis longtemps, mais c’est la décision du peuple. On saura avec le temps mais, en tant qu’observateur, il me semble que ce soit une décision émotionnelle plus que sage. Les émotions ont la main, d’accord ! Et c’est la vérité de la vie humaine sur Terre. Nous sommes bien plus réglés et motivés par nos émotions que par nos pensées. Les pensées précèdent les émotions. Et même si une pensée peut empirer les choses, ce sont les émotions qui font déborder les choses. Les gens ne semblent pas réaliser que ce sont nos émotions qui sont la centrale énergétique à l’origine de nos actes, bien plus que nos pensées. Les pensées sont comme le bouton de démarrage qui fait démarrer le moteur de la voiture mais le moteur, ce sont les émotions. Et une fois que le moteur des émotions met la voiture en mouvement, le sens commun et la logique ne sont rien de plus que les passagers. Comme je vois les choses, la sortie de la Grand Bretagne de l’Europe fait complètement partie du processus de polarité dans laquelle l’humanité est en train d’entrer avec force. Les gens sont déjà soit en train de paniquer pendant que la monnaie entre dans une réaction réflexe ou bien ils restent calmes et centrés. Nous allons observer bien plus d’évènements en rapport avec la polarité au cours des vingt ans à venir et je soupçonne que nous serons tous affectés d’une façon ou d’une autre. Nous aurons un choix : la réaction dans la peur ou une réponse aimante. La peur nous sépare, l’Amour nous connecte. Humm… époque intéressante.

Donc, ne vous en déplaise, je recommande fortement que le meilleur mouvement consiste en… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

25 juin 2016

mini logo posts dans site

Je réalise que de nombreux occidentaux se trouvent toujours dans un monde chrétien faisant référence à Dieu en tant que Il. Sont-ce des échos d’une religion dominée par les hommes, transmise par nos ancêtres et une croyance délibérée qui se perpétue ? Dieu serait-il masculin quand toute conception humaine commence par le principe féminin dans le fœtus en développement. C’est sûr, là, Dieu serait Elle ! Ce qui est, bien entendu, tout aussi ridicule. On nous a enseigné que Dieu nous avait créés à son image mais, pour ce qui me concerne, nous avons créé Dieu à l’image de l’homme. Je sais que ces mots prêtent à la controverse mais j’aime provoquer les croyances chrétiennes de la certitude d’avoir raison, pleines de suffisance et d’arrogance… ce qui signifierait que les gens d’autres nombreux pays, avec leurs nombreux Dieux et Déesses, aient tort. Si vous visitez de tels pays avec l’esprit ouvert et que vous êtes le témoin d’une dévotion d’un genre que peu de chrétiens peuvent même manifester, cela pousse à l’humilité. Un cœur ouvert et un esprit ouvert sont au premier plan de la spiritualité. Je crois aussi que si nous devions exprimer notre dévotion et notre Amour à Dieu, au lieu d’y introduire les nombreux désirs qui envahissent notre prière moderne, nous nous porterions bien mieux. Mais bon, il est peu probable que cela se produise !

Donc, sans autre préambule, laissez-moi vous rappeler de… choisir l’Amour, constamment et en conscience.

23 juin 2016

mini logo posts dans site

Nous avons terminé notre séminaire intensif en Angleterre hier et aujourd’hui nous sommes à Berlin. J’ai donné hier soir une conférence à guichet fermé, elle a été très bien reçue. Lors du dernier jour en Angleterre, à la fin du dernier exercice d’intériorité, l’Arbre Universel, j’ai fait une expérience inattendue d’éternité, qui m’a littéralement coupé le souffle et m’a submergé d’émotions. Nous profitons aujourd’hui d’une pleine journée de repos puis nous commençons le séminaire intensif de Berlin demain. Nous avons un programme très chargé mais je reste non-fatigué. Cela m’étonne autant que cela étonne les autres. J’aime ça ! Alors qu’est-ce que la fatigue ? Est-ce le résultat d’une journée très chargée ou est-ce le résultat de ne pas être en harmonie avec la vie dans l’instant ? En ce qui me concerne, peu importe ce que vous faites ou à quel point vous êtes occupé, si vous êtes dans l’instant, conscient – le lieu de l’énergie – alors la fatigue n’est plus une question. Depuis trois ans maintenant, je ne suis jamais fatigué ; je peux avoir sommeil si je manque un peu trop d’heures de sommeil mais une bonne nuit et je suis sur pieds. Et mon nouveau régime sans sucre crée de nombreux changements subtils dans mon corps au fur et à mesure que les toxines s’éliminent lentement. Fantastique !

Pour moi, je considère que respecter et honorer mon corps, c’est juste une autre manière de… choisir l’Amour pour soi-même, constamment et en conscience !

21 juin 2016

mini logo posts dans site

Je soupçonne que de nombreuses personnes n’ont pas les idées claires sur la façon d’exprimer leur Amour. Nous assumons que l’Amour est toujours une énergie douce et gentille, quelque chose comme un ”bisou pour guérir”. Carolyn, par exemple, a une énergie d’Amour très attentive et gentille envers les autres. Moi, je suis souvent fort et direct dans ma manière d’exprimer l’Amour. J’ai répondu à de nombreux e-mails de cette manière et, souvent, une année ou plus après, j’ai reçu une réponse me disant que même si mon côté directif les avait choqués, les gens avaient suivi mon conseil et m’en remerciaient maintenant. L’Amour doit soutenir la vérité chez une personne, et non pas être des mots gentils qui soutiennent sa faiblesse. Cependant, peu importe la façon dont nous l’exprimons, si cela vient de ce lieu d’Amour dans nos cœurs, alors ce sera toujours la juste expression de la part de la bonne personne au moment parfait. Lisez Le Prophète de Kahil Gibran et ce qu’il dit de l’Amour. Ses mots brillants ont été mon expérience, c’est certain. Il est probable que l’acceptation de soi-même est la meilleure manière d’exprimer l’Amour envers nous-mêmes et l’acceptation inconditionnelle envers les autres.

Pendant ce temps-là, à votre propre manière parfaite, continuez à… choisir l’Amour en conscience !

19 juin 2016

mini logo posts dans site

Je trouve intéressants les idées et les conseils qui sont lancés sur la façon dont d’autres personnes devraient être, comment elles devraient se comporter ou répondre à l’interaction avec d’autres personnes ou même comment elles devraient vivre leur vie. J’aime assez la façon dont Shakespeare l’exprime : “Sois vrai avec toi-même”. Cela veut dire suivre sa propre vérité plutôt que de vivre celle des autres, en particulier les attentes des parents. J’ai rencontré une fois un homme dans la trentaine qui était extrêmement malheureux et en avait assez de sa carrière dans la pharmacie. Quand je lui ai demandé pourquoi il n’avait pas démissionné pour suivre son cœur dans la vie, il a répondu que ses parents auraient été effondrés et qu’ils avaient payé pour toutes ses études. “Cela veut-il dire que tu vas vivre ta vie à répondre aux attentes de tes parents ?” ai-je demandé. “Je suppose que oui,” a-t-il murmuré. Pas une bonne idée, et la voie vers la maladie à coup sûr. Soyez la personne que vous êtes, pas la personne que les autres attendent que vous soyez. Laissez les ‘je devrais’ et les ‘je ne devrais’ pas couler sur vous comme sur les plumes d’un canard. Nous sommes, chacun, uniques et nous devons faire honneur à ce côté unique, plutôt que de simplement nous conformer. Soyez la personne que vous êtes et la lumière que vous êtes.

Votre individualité et votre côté unique grandissent chaque fois que vous… choisissez l’Amour en conscience !

17 juin 2016

mini logo posts dans site

Pour faire suite à une conversation avec un ami, je vais dire quelques mots sur la conscience d’abondance. Cette personne a fait quelques investissements et je lui disais que le résultat n’était pas une question d’investissement, que c’était une question de conscience. Si vous faites des investissements à partir de la conscience d’abondance, le résultat sera holistique. Cette personne n’a pas de conscience de pauvreté mais elle n’a pas non plus de conscience d’abondance et quand on fait des investissements sans la conscience d’abondance, on laisse toute sa fortune derrière soi à la fin de sa vie. Cependant, si vous avez une conscience d’abondance, vous emporterez l’abondance avec vous parce que la fortune n’est qu’un seul fil dans la tapisserie de l’abondance. Tant de gens se font prendre à l’idée que la fortune est l’abondance ; elle ne l’est pas, elle est simplement plus d’argent que ce dont vous avez, en fait, besoin. Quand c’est la peur qui fait un investissement, alors plus de peur en sera le résultat effectif. Quand l’Amour fait un investissement, plus d’Amour en est le résultat. Simple, hein !

C’est la raison pour laquelle je vous rappelle continuellement que le meilleur investissement que vous puissiez faire est de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

15 juin 2016

mini logo posts dans site

L’amitié… quel cadeau, quelle bénédiction. Nous avons terminé notre séminaire intensif en Suisse et je suis installé dans le salon business de l’aéroport de Zurich, à réfléchir aux grandes amitiés que Carolyn et moi apprécions tant. Notre ami Bruno est venu nous chercher à Zurich, nous a nourris et hébergés pendant deux jours. Puis nous avons fait le séminaire intensif pour retourner ensuite vers le magnifique rösti qu’il nous a cuisiné. Et puis, ce matin, il nous a redéposés à l’aéroport de Zurich. Merci, mon ami, et merci à tous les autres qui sont tellement sortis de leur routine pour rendre possible notre tournée de séminaires … douze pays dans cinq continents. Il faut que j’y aille… mais pensez un instant à ce que nous serions si nous n’avions pas d’amis, à quel point la vie serait différente, vide et désolée.

Encore plus de raisons pour… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

13 juin 2016

mini logo posts dans site

Les gens cachent bien leur jeu mais le nombre de gens jaloux et envieux est surprenant. La jalousie agit comme si l’Amour était limité et, pour les jaloux, il l’est. La jalousie vient d’un manque de confiance en soi chronique, du sentiment de se sentir moindre que les autres. Cependant, les jaloux se cachent derrière un discours intérieur négatif qui dit que la vie est injuste et qu’ils sont traités de manière injuste. Il est rare que la négativité n’arrive pas à se justifier elle-même. Les envieux disent aussi que la vie distribue les talents et les dons de manière injuste et qu’ils n’ont rien reçu. Les gens qui sont jaloux et envieux regardent au-dehors d’eux-mêmes et voient ce qu’ils n’ont pas. La manière de vous sortir de cela est de regarder à l’intérieur de vous, de vous focaliser, et d’apprécier, tout ce que vous avez. L’énergie va vers ce sur quoi vous vous focalisez. Une fois que vous êtes sur le chemin de l’appréciation vous-même, la jalousie et l’envie s’évanouissent. Focalisez-vous toujours sur ce que vous avez, sur le positif et pas sur le négatif, car ce dernier est toujours une pente descendante.

Vous perdrez aussi ces habitudes négatives quand vous focalisez votre attention sur le fait de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

12 juin 2016

mini logo posts dans site

Il y a tellement de gens qui semblent penser leur chemin spirituel est fondé sur la connaissance spirituelle et que leur spiritualité peut s’exprimer intellectuellement. En vérité, un chemin intellectuel dans la vie, ça n’existe pas. Nous sommes devenus une espèce subconsciente qui, parce que nous ne sommes jamais dans l’instant, dépend de son intellect plutôt que de son intelligence. Quand vous considérez comme nous avons pollué la planète sur laquelle nous vivons, vous réalisez que rien de cela n’est un acte d’intelligence, il s’agit de l’arrogance et du vandalisme de l’intellect. Nous devons trouver le moyen de redevenir une espèce d’intelligence consciente, en rythme avec la Nature et en harmonie avec la vie. “Cela” serait un pas de géant pour l’humanité, bien plus que d’aller marcher sur la lune. Comme si cela avait amélioré la vie de quelqu’un ! Rien dans la vie n’avance sur un chemin intellectuel, toute vie avance sur le chemin de l’intelligence consciente… le chemin qu’il était prévu que nous empruntions, et duquel nous nous sommes égarés il y a bien longtemps. Choisir l’Amour n’est pas un choix intellectuel ni subconscient, c’est le choix de ceux qui sont consciemment intelligents.

Donc, voici mon encouragement célèbre à… choisir l’Amour en conscience !

10 juin 2016

mini logo posts dans site

Cela fait longtemps que je suis fasciné par la conscience et par l’art d’être conscient. La plupart des gens vivent subconsciemment plutôt que d’être conscients et présents. Pour être dans l’instant, nous devons être pleinement conscients. Toute pensée vous fait sortir de l’instant pour vous emmener dans l’illusion… autrement dit la pensée peut vous faire sortir de l’instant mais elle ne peut pas vous y amener. Pensez à cela quand vous ne pensez pas !! La Nature vit dans le monde en étant consciente, nous vivons dans le monde subconsciemment. Récemment, je lisais un excellent livre dont le sujet principal était la conscience. L’auteur l’a fondé d’abord sur la recherche et ensuite sur son expérience. Lors de mes voyages métaphysiques, j’explore la conscience mais c’est toujours à travers mes expériences que j’apprends et que j’expanse mon propre état de conscience. Puis j’en parle et j’écris à ce sujet, permettant aux autres d’abord d’en saisir le concept puis, je l’espère, la réalité. La plupart de la société moderne doit prendre la voie intellectuelle plutôt que la voix plus directe de l’intelligence consciente.

Le meilleur moyen d’expanser votre conscience quotidiennement consiste à… choisir l’Amour, constamment et en conscience.

7 juin 2016

mini logo posts dans site

Nous avons fini un super séminaire intensif aux Pays-Bas et après avoir passé la soirée avec des amis, nous avons pris un vol tôt pour Zurich. Nous y avons retrouvé Bruno chez qui je peux maintenant reposer mon dos toujours douloureux pendant deux jours. Le séminaire intensif suisse commence vendredi. L’accueil en Suisse était frais et humide. Quand j’arrive chez des amis, je deviens souvent le docteur pour leurs plantes intérieures et un conseiller pour qu’ils aient des plantes en bonne santé. Quand je les revois l’année suivante, c’est agréable de voir des plantes qui fleurissent bien et qui sont en bonne santé, j’adore ça. Je suis un ancien fermier et il est vrai que vous pouvez retirer l’homme de la terre mais vous ne pouvez pas retirer la terre de l’homme. Je me promène aussi dans les jardins des gens en donnant des conseils… si on me les demande. Nous aimons tous les deux nous promener dans des arboretums bien établis, en particulier quand les rhododendrons sont en pleine floraison, en même temps que les roses… une combinaison inhabituelle à cause du printemps frais.

La vie est belle ! Peut-être que c’est parce que je pratique ce que je prêche et que je fais de mon mieux pour… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

6 juin 2016

mini logo posts dans site

Nous sommes sur le point de commencer le quatrième jour de notre séminaire intensif aux Pays-Bas. Je me suis tiraillé un muscle en bas du dos dimanche dernier, juste avant de donner, dans l’après-midi, une conférence sur “Mettre fin à la souffrance” !!! J’étais dans une mauvaise position pour soulever une valise que je pensais vide… elle ne l’était pas ! Donc, bien que j’aie encore mal pendant le séminaire intensif, le moi intérieur a été aussi puissant que jamais. Et, oui, ça s’améliore. Cela m’apprendra à être plus conscient et à ne pas faire de suppositions. La vie nous offre toujours des leçons bien que beaucoup de gens les nient en disant que c’est de la malchance ou des accidents. Cela réitère la Vérité que rien n’arrive par accident ni par hasard. Plus nous devenons conscients, plus nous devons continuer à devenir plus conscient ! Il n’y a certainement aucun espace pour la complaisance dans mon travail. Je considère que je suis très privilégié de voir tant de gens traverser des expériences qui changent la vie. En être le facteur précipitant est un réel honneur. Je confesse que, quand une personne dit à quel point sa vie s’est grandement améliorée, j’apprécie son appréciation enthousiaste. C’est très humain !

Alors, une fois encore, voici le temps de tous nous rappeler de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

3 juin 2016

mini logo posts dans site

Commentaire de Patricia à la suite de la songerie du 31 mai : “Je suis un peu perplexe. Si vous êtes familier avec l’effet “mandala”, vous pouvez peut-être comprendre. J’étudie la Bible depuis aussi loin que je m’en souvienne et je suis certaine que Isaiah 11:6 dit “…le LION se couchera avec l’agneau”. Dans ma Bible, maintenant, il est écrit : “le LOUP…” est-ce que je pense à un autre verset qui parlait de LION ? Je ne me souviens d’aucun loup dans l’image. Cela n’a pas de sens pour moi, j’aurais tendance à assimiler le loup à Satan. Et puis, bien entendu, il y a “le lion de Juda” qui fait référence à Jésus. …

Réponse de Michael : Humm… question intéressante, Patricia. J’ai fait une expérience il y a environ un an, impliquant le lion et l’agneau. Et “c’est” le lion, pas le loup ! J’étais détendu dans mon bureau quand cette perspective/expérience m’a littéralement submergé. Le lion était mon soi fort et puissant tandis que l’agneau était mon soi détendu et doux. Quand c’est approprié, le soi/lion utilise sa puissance et sa force et l’agneau est latent. Puis, quand l’occasion le demande, le lion se couche et le doux agneau se réaffirme. Ainsi, le lion se couche près de l’agneau et il n’y a pas de conflit ni de lutte entre eux. Cela est resté avec moi depuis le jour où j’en ai fait l’expérience. En ce qui me concerne, c’est la vraie signification de la citation biblique. Souvent, lors d’un séminaire intensif, la puissance du lion prend le devant et les gens reçoivent la pleine puissance de ce que je veux dire et ensuite… l’agneau est de retour et la douceur guide mes mots vers les cœurs et les âmes des participants.

C’est le lion et l’agneau ensemble qui… choisissent l’Amour, en conscience !

1er juin 2016

mini logo posts dans site

Certaines des grandes Vérités que l’on trouve dans la Bible sont très déformées par leurs nombreuses traductions dans différentes langues. Par exemple, il est dit dans la Bible que la Vérité vous rendra libre. Tous les Êtres humains ont la Vérité dans leur cœur/âme et pourtant ils demeurent dans divers stages d’asservissement ; ils ne sont certainement pas libres. Les mots qui ont été laissés de côté au cours des nombreuses traductions sont les mots essentiels : si vous vivez la Vérité, la Vérité vous rendra libre. Très peu de gens “vivent” la Vérité. Qu’est-ce que la Vérité ? C’est réellement simple. Vous êtes un magnifique Être immortel, métaphysique et multidimensionnel, d’Amour et de Lumière. Je pourrais expliquer tout cela comme je le fais au cours de mes séminaires intensifs mais je vais laisser cette affirmation telle quelle, dans sa propre Vérité. Vivez la plénitude de la Vérité qui se trouve en vous et vous sortirez de l’illusion pour entrer dans la Lumière. Regardez le mot bien connu “enlightenment” [= illumination]… “in-light-it-meant” [= qui signifie dans la Lumière]. Cela donne une perspective complètement nouvelle. Quand nous vivons au sein de la Lumière de notre propre Vérité, au lieu des ombres profondes de nos croyances illusoires, nous entrons dans l’illumination.

Tout cela se fait plus facilement avec l’application quotidienne du… choix de l’Amour, constamment et en conscience.

31 mai 2016

mini logo posts dans site

L’une des questions qu’on me pose le plus souvent est : « Je voudrais savoir quel est mon but dans la vie ? Que suis-je censé faire ? » Elle est toujours posée par des gens qui sont sur leur chemin spirituel. Bien entendu, tout le monde est sur son chemin spirituel mais ces personnes sont sur leur chemin “en conscience”. Ma réponse habituelle est que votre but est d’apprendre à vous Aimer vous-même. « Mais je voudrais apporter de la valeur à d’autres gens, » répondent-ils. Alors j’explique qu’apporter de la valeur à d’autres gens commence vraiment par vous apporter de la valeur à vous-même. Toute la bonne volonté du monde n’aura aucune valeur pour les autres jusqu’à ce que chacun d’entre nous se traite avec le respect et la pleine appréciation que nous méritons tous. Trop de gens ont un énorme besoin de respect et d’appréciation de la part des autres pendant qu’ils négligent cet aspect de leur relation avec leurs propres vies. Quand nous Aimons notre Soi vraiment, notre Amour a un effet sur toutes les autres personnes… même si elles ne le savent pas ! Ou si elles s’en moquent ! Nous sommes Une humanité, pas une humanité divisée, en dépit des apparences. Tout commence par l’Amour et l’appréciation de nous-mêmes, pleinement. Cela, en soi, est un but suffisant pour vivre et être vivant.

Comme je le rappelle régulièrement, à moi-même et aux autres, nous faisons une immense différence dans le monde par le simple acte consistant à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

28 mai 2016

mini logo posts dans site

De retour dans la routine des soirées tardives à la suite des conférences le soir, je fais aussi des grasses matinées ! Et hier nous avons vu le soleil pour de vrai … le printemps est tardif et froid en Europe.

La vie nous offre de nombreuses opportunités pour compter nos bénédictions et même si trop de soleil au cours d’une sécheresse, comme nous en avons souvent en Australie, peut être difficile pour les fermiers, je dois admettre que j’adore les six à huit heures d’ensoleillement que nous obtenons pratiquement chaque jour dans notre petit coin boisé au Queensland. Je compte aussi les bénédictions chaque fois que je vois des gens en mauvaise santé. La bonne santé n’est pas une donnée de base, nous devons vivre de manière à la créer et à en profiter. Il y avait un dicton qui disait que nous pouvons manger et boire ce que nous voulons pendant nos 40 premières années puis que nous en payons la note pendant les 40 années suivantes. J’en vois la preuve partout. À notre époque, bien qu’il y ait beaucoup de jeunes gens dans cette catégorie, il y en a également de nombreux qui sont clairement conscients de leurs habitudes de nourriture et de boisson. Ils vont probablement bénéficier d’une vieillesse en très bonne santé. Notre style de vie est toujours notre choix mais nous devons trouver notre propre chemin à travers le champ de mines de la désinformation que l’establishment nous propose ! En dépit de cela, je trouve qu’il est bien plus important d’être conscient de ce qui sort de notre bouche plutôt que de ce qui y entre !

Être conscient remporte la main. C’est pourquoi cela aide toujours notre style de vie de faire le choix simple de… choisir l’amour, constamment et en conscience !

27 mai 2016

mini logo posts dans site

J’avance bien avec mon régime SCAT. SCAT signifie retirer le Sucre, le Café, l’Alcool et le Tabac de votre régime. Le tabac n’a jamais été un problème, ma consommation d’alcool était tellement réduite que ce n’est pas un problème non plus. Mon cappuccino, que j’appréciais vraiment, est un dommage collatéral mais ce n’est pas un problème… mais le sucre, humm, pas si facile. Je fais l’expérience de mon cerveau qui me hurle qu’il veut sa dose de plaisir tandis que mon corps me dit que ce régime est le meilleur qu’il ait jamais connu. Il est assez étrange d’apprendre que le cerveau est accro à ce qui n’est pas bon pour le corps. On peut faire des lectures sur ce sujet mais en faire l’expérience est quelque chose de complètement différent. Est-ce moi ? Partout où je jette le regard, je suis cerné par le chocolat, dans les aéroports, dans les avions, lors d’une promenade dans une petite ville, les gâteaux et les biscuits semblent me faire signe. Cependant, parce que c’est le bon moment pour moi d’opérer ce changement, je n’ai pas été tenté. Maintenant, après environ sept semaines, les demandes du cerveau diminuent et je me sens en pleine forme. Bien entendu, ce n’est pas un galop d’essai, c’est un nouveau style de vie.

Maintenant, quand je choisis l’Amour pour mon corps, cela a un sens réel. Alors, que puis-je dire si ce n’est que ce n’est qu’un moyen de plus de… choisir l’Amour en conscience !

25 mai 2016

mini logo posts dans site

En chaque instant, il nous est donné l’opportunité de nous focaliser soit sur les drames et les aspects déplaisants de la vie, soit sur la beauté. La beauté est un état de conscience. Nous créons chacun la beauté à partir de notre perspective de la vie. Telle personne voit la beauté dans une certaine fleur, telle autre ne la voit pas. Qui a raison ? Il n’y a rien de juste ni de faux, chacun d’entre nous voit et expérimente à travers son propre état de conscience. Néanmoins, nous partageons pratiquement tous un certain sens de la beauté, dans l’ensemble de la vie. Quand on en vient à se regarder dans un miroir, notre sens de la beauté et de l’acceptation est sévèrement testé. Quand j’étais un homme plus jeune, je n’y voyais que les aspects négatifs. Aujourd’hui, sans critique ni jugement, je vois ma beauté. Et il en est ainsi avec la vie. Si nous regardons avec les yeux de la critique, nous ne voyons pas de beauté mais si nous regardons avec les yeux de l’acceptation, la beauté est évidente. De même, l’observateur de la vie doit développer la capacité à voir la plus grande image de la vie, lui permettant de voir ses nombreuses couches de beauté. La petite image, essentiellement personnelle, est plus biaisée, et nous refuse l’opportunité de voir, au-delà de nos préjugés, la plus grande perspective de beauté qui est toujours disponible. Parfois, le défi est grand… comme voir la beauté dans l’abattoir où meurent nos animaux élevés pour l’alimentation. Je n’ai pas de réponse à cela autre que de dire que nous pouvons choisir de détester cela et d’ajouter notre énergie négative à une situation très négative ; ou alors nous pouvons dire : « Cela aussi passera » et choisir de ne lui apporter aucune énergie autre que l’Amour inconditionnel pour les gens et les animaux impliqués. L’Amour inconditionnel est le seul réel chemin entre les extrêmes de la négativité qui existe dans notre société moderne.

A cette fin, je me rappelle à moi-même, constamment et en conscience, de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

24 mai 2016

mini logo posts dans site

Hier, nous avons eu la première journée de la Conférence Émergence. Cela s’est très bien passé, avec une excellente énergie. Aujourd’hui, dimanche, je présente un atelier d’une journée sur la Métaphysique de la Nature. Il se termine à 17h et puis nous filons à l’aéroport pour prendre un vol de nuit de retour sur Paris.

Une chose que Facebook a renforcée en moi – avec insistance sur forcée ! – et pour citer Shakespeare et ruiner sa citation, c’est de supporter plus facilement les “injures des répliques outrageantes” des gens à ce que je pourrais écrire. Facebook renforce pour moi la leçon que ce que les autres pensent de moi ou de mes écrits ne me regarde pas. Ce qu’ils écrivent dans leurs commentaires ne me concerne pas si bien que j’apprends ce qu’il y a à apprendre et je “lâche prise”, simplement. Ce n’est pas une leçon facile pour un Bélier très passionné comme moi, mais elle est nécessaire, de toute évidence. Rien n’arrive par accident ni par hasard ! Bien que j’aie été manipulé et forcé pour accepter d’écrire dans cette page Facebook, néanmoins, je le fais et j’y prends assez plaisir.

Une autre opportunité pour ravaler ma “colère face aux répliques outrageantes” et pour, comme vous,… choisir l’Amour, constamment ayant conscience !

22 mai 2016

mini logo posts dans site

Ouah… à Paris un matin et puis à Montréal le même soir ! Nous avons dîné dans la soirée avec des amis chers et ils nous racontaient qu’ils voient souvent leurs voisins. En une occasion, nos amis leur ont fait part de l’idée de choisir l’Amour et de s’Aimer soi-même. Apparemment, c’était un vrai défi pour ces voisins qui ont été très confrontés par l’idée de s’Aimer soi-même ou même de choisir l’Amour. Maintenant, ils les voient rarement. Cela illustre tellement bien le fait que, tandis que la Vérité demeure une Vérité, ce n’est jamais une Vérité pour quelqu’un quand ce n’est pas le bon timing. Nous avons un timing pour le moment où nous sommes prêts à accepter les Vérités de la vie et, contrairement à la chenille et au moment de son envol, il nous est demandé à chacun de créer notre propre timing. Je suis très conscient de cela quand j’écris mes songeries car je suis si fréquemment ramené d’un point de vue plus élevé à un point du personnel… et c’est OK. Nous avons tous une vie personnelle et c’est sur elle que la plupart des gens se focalisent.

Nous avons tous besoin de choisir l’Amour dans nos vies personnelles. Cependant, pour atteindre une perspective plus élevée et plus large, il est aussi utile, pour nous et pour les autres, de… choisir l’Amour inconditionnel !

20 mai 2016

mini logo posts dans site

Nos peurs sont totalement irrationnelles et pourtant la plupart des gens sont rongés par les peurs, parfois au point que la peur dirige leur vie. Par exemple les gens qui ont travail qu’ils détestent mais qui le gardent malgré tout parce qu’il faut payer l’emprunt ou le loyer. Cela fait sens dans l’illusion cependant la peur de ne pas avoir l’argent les maintient dans la routine de l’autodestruction. Ils ont un programme intérieur qui dit que la sûreté et la sécurité sont tout alors ils conservent un boulot qu’ils détestent… et cela finit par la maladie et la mort. Nous avons tous des choix. Nous créons tous la réalité de notre propre monde personnel. Il vaudrait mieux quitter le travail que vous n’aimez pas et créer une réalité dans laquelle vous “savez” qu’un travail qui vous fait honneur est sur le point de devenir le vôtre. L’énergie va vers ce sur quoi vous vous focalisez. Au lieu de cela, tout le monde dit : « Tu ne vas jamais trouver une autre travail » et la malheureuse personne croit ça réellement. Nous avons tous la capacité de créer une vie qui en vaille la peine, avec un travail qui nous fait honneur. Bien entendu, ceux qui croient cela, vivez-le pendant que ce que ne le croient pas vivent sous les coups de fouet de la peur.

Nous pouvons aussi changer la direction de nos vies en… choisissant l’Amour de nous-mêmes, constamment et en conscience !

17 mai 2016

mini logo posts dans site

La plupart du temps sans le réaliser, nous créons chacun la réalité de notre propre monde personnel. Certaines personnes la rendent très petite et étriquée, ne laissant aucune place pour la croissance intérieure tandis que d’autres ont une réalité de monde personnel pleine de sexualité. Certains ont un monde minuscule de victimes tandis que d’autres vivent dans une réalité de monde personnel pleine de blâme. Et ainsi de suite. Il n’y a rien de juste ni de faux dans quoi que ce soit de tout cela mais toutes ces réalités de monde personnel sont incluses dans une réalité consensuelle globale du monde. En communiquant à la réalité consensuelle du monde, nos médias atteignent chacune des réalités des mondes personnels, et pourtant, chacun interprète les médias en fonction de la réalité qu’il a créée. Il y a pratiquement autant de réalités de monde personnel qu’il y a de gens, chacun vivant dans l’isolement de leur propre réalité de monde séparé. Il y a aussi une Plus Grande Réalité Holistique où toute la vie vit avec le savoir d’une connexion consciente au Tout. Il ne s’agit pas d’une connaissance intellectuelle mais d’un état de conscience. Nous vivons à une époque qui va mettre au défi et détruire nombre de ces réalités de monde personnel. Mon conseil… laissez cela se produire. Ne vous cramponnez pas farouchement à votre réalité personnelle, lâchez-la. Nos croyances nous maintiennent dans des boîtes – des réalités de monde personnel – qui ne sont plus appropriées. Lâchez, sortez de là… étirez-vous.

Une façon de sortir de ces boîtes, si c’est ce que vous choisissez, c’est de… choisir et de vivre l’Amour, constamment et en CONSCIENCE !

15 mai 2016

mini logo posts dans site

Nous avons visité Strasbourg, France, pendant deux jours. Le premier jour, ensoleillé, le second, pluvieux. Heureusement, nous avons pris un bateau pour voir le cœur de la ville le premier jour, ce qui a été très agréable. Nous démarrons un nouveau séminaire intensif demain en Alsace. Je remarque qu’il y a beaucoup de mendicité en France, beaucoup de la part de très pauvres romanichels. Si triste. Je remarque aussi qu’il y a beaucoup plus de mendicité et d’extrême pauvreté en Europe qu’il y a 25 ans quand j’ai commencé à voyager. Il est aussi beaucoup plus difficile de franchir les aéroports avec toutes les contraintes de sécurité qu’il y a 25 ans. Avec la moitié de la population mondiale dans la pauvreté et la répartition financière globale qui se déséquilibre et se polarise régulièrement, nous faisons mijoter un mélange puissant et dangereux pour les années à venir. Il y a des gens qui ont des solutions. J’ai regardé la vidéo Youtube où le D r. Steven Greer (voir lien ci-dessous) annonçait la Campagne qui Met Fin au Secret Illégal sur les UFO et l’Énergie Libre. Très intéressant. Le Dr. Greer et son équipe travaillent là-dessus depuis 25 ans, donc ce n’est pas une passade qu’on peut écarter d’un geste et rejeter. Je vous recommande de la regarder et même de faire une donation ou de vous impliquer d’une façon qui puisse leur être utile.

Pour moi, la voie pour avancer est le chemin dynamique de l’Amour inconditionnel mais il est certainement temps de se redresser et de jouer un rôle d’une façon ou d’une autre. Ne sous-estimez jamais le pouvoir de l’Amour. Nous avons besoin qu’un nombre toujours croissant de gens continuent à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

13 mai 2016

mini logo posts dans site

Je me suis rappelé mon enfance, l’autre jour. Elle fut perturbante psychologiquement, simplement parce que vivre aux côtés de mon frère brillant académiquement me faisait sentir comme une non-entité. Les projecteurs sont restés fermement braqués sur lui pendant environ vingt ans si bien que le programme que j’ai développé faisait sérieusement partie de la catégorie des “pas assez bien”. OK, finalement je suis sorti de tout ce passé encombrant et en regardant en arrière, je réalise que j’avais créé exactement ce dont j’avais besoin pour me permettre de devenir la personne que je suis aujourd’hui. Au cours de mes voyages pour les séminaires intensifs, j’ai entendu des histoires qui m’ont très profondément choqué, dans lesquelles des parents peuvent être incroyablement peu aimants et soucieux de leurs enfants… même cruels et brutaux. Quand j’entends ces histoires d’horreur et que je vois les merveilleuses personnes qui ont grandi dans un tel environnement choquant, émergeant tellement équilibrées, gentilles, attentionnées, l’esprit humain me rend humble. Nous avons tous de la grandeur en nous et, curieusement, il semble que les conditions les plus adverses mettent souvent – pas toujours – notre grandeur en avant. De même, les enfants les plus choyés grandissent souvent – pas tous – pourris gâtés, ce qui leur crée un bien plus grand défi dans leurs tentatives pour gérer les réalités souvent rudes de la vie.

Nous avons tous nos différentes leçons à apprendre tandis que la vie nous fait avancer vers l’état de conscience qui… choisit l’Amour de bon gré et facilement !

10 mai 2016

mini logo posts dans site

Nous sommes sur le point d’entamer le dernier jour de notre séminaire intensif français au Chenex à Bernex. Nous sommes au complet, plus de quatre-vingt dix personnes. Apparemment, ce séminaire était complet dans les trois jours qui ont suivi l’ouverture des inscriptions ! Des gens magnifiques… partout où nous allons, les séminaires intensifs sont pleins de belles personnes… et elles embrassent la croissance intérieure à bras ouverts. Notre prochain séminaire est aussi en France, en Alsace, dans un autre lieu (il y a encore de la place pour nous rejoindre… contact, Philippe : phgarcin@aol.com) puis nous prenons un train pour Paris et nous nous envolons pour Montréal pour un week-end de présentations (détails à www.michaelroads.com), dont certaines seront disponibles en live. Puis nous revenons sur Paris et ensuite en route vers Amsterdam. Une vie bien chargée ! Personnellement je ne considère pas ma vie comme globalement chargée. Je prends le temps de sentir le parfum des fleurs et d’entrer en contact avec la tranquillité qui se trouve toujours au sein du Soi. Beaucoup de gens recherchent la tranquillité en dehors d’eux-mêmes, comme dans une cascade ou un lieu de beauté. Quelqu’un peut contempler un parterre de roses et trouver qu’elles sont magnifiques tandis qu’un autre peut le regarder et ne voir qu’une masse de branches pleines d’épines, j’en frissonne. Nous devons célébrer nos différences… pas nous chamailler à leur sujet ; laissez ça aux politiciens.

Comme toujours, la beauté intérieure comme la tranquillité se révèlent quand nous… choisissons l’Amour, constamment et en conscience !

8 mai 2016

mini logo posts dans site

Je souris parce que je viens de lire la controverse dans les réponses à mon post sur Trump. Je respecte chacun de vos commentaires, nous avons tous le droit à nos opinions. Seule Jill Garsden est en fait allée au-delà des mots pour se connecter avec ce que j’ai écrit. Personnellement, je pense que Trump est aussi fou qu’un serpent qu’on a coupé en deux, un désastre, mais d’un point de vue métaphysique – pas politique – tout se produit toujours dans un timing parfait. Je ne m’attends pas à ce que la plupart des gens aient la moindre idée de ce que je veux dire et je ne suis pas religieux. Mais dans la Bible, il est écrit : “Aucun moineau ne tombe.” Cela veut dire que tout est toujours en ordre. Chaque guerre, chaque Idi Amin, chaque Hitler et même chaque Trump, arrivent au moment parfait pour permettre aux gens d’évacuer leur autosatisfaction, leurs incarnations de colère et de rage accumulées, leur impotence et leurs incompétences dans leur bataille pour vivre. Dans la plus grande image, nous sommes tous des Êtres immortels, faisant de notre mieux pour donner du sens à un monde et une réalité pendant que nous sommes endormis et en train de rêver, perdus dans les noires profondeurs d’une illusion très puissante. Pensez à Matrix ! Il n’y a qu’Une énergie humaine, nous sommes tous connectés, et pourtant totalement inconscients de cette connexion métaphysique. Donc je vous tire ma révérence et me retire de ce débat, simplement parce que mon opinion n’est pas plus réelle pour vous que la vôtre ne l’est pour moi.

Néanmoins, en ce qui concerne Trump, Hillary et particulièrement Sanders, je vais me focaliser sur eux tous avec Amour inconditionnel.

7 mai 2016

mini logo posts dans site

OK. Pour répondre à Cindy qui demande de l’aide en lien avec la question de Donald Trump… voici mon point de vue. Globalement, le peuple américain est enfoncé dans l’apathie, surtout pour ce qui concerne les élections présidentielles. Dans de nombreux pays, les gens ont lutté – ou luttent encore – pour le droit de vote. Mais aux USA, à l’exception de l’élection d’Obama, le pourcentage moyen de gens qui prennent la peine de voter est aussi bas que 38%. Je comprends leurs raisons mais quand vous avez un public apathique, vous obtenez habituellement un président apathique. Mon point de vue est que Trump est un catalyseur et un franc-tireur, il est le renard au milieu des poulets. S’il devient Président, il va polariser le peuple américain d’une manière qui a été trop longtemps attendue. Je passe environ un mois aux USA chaque année et je pense que les américains sont des gens merveilleux, gentils et généreux – mais l’apathie globale m’est apparue évidente. Le timing pour un Président qui pourrait potentiellement démolir toute la structure politique est très proche. Si Hillary est élue, cela va être plus-de-la-même-chose, avec des programmes cachés, mais Trump va ouvrir une voie qui va réveiller les gens d’une façon qui est nécessaire. Peut-être que c’est son moment, peut-être que non. Peut-être que le timing n’est pas tout à fait là mais on s’en approche. En ce qui concerne le choix de l’Amour, il ne va pas en faire le choix parce que ce n’est probablement pas dans sa nature agressive mais le pouvoir de création de l’Amour crée toujours dans le sens de la croissance spirituelle des gens, peu importe à quel point cela peut sembler désastreux à un niveau physique court-terme. Cependant, vous, personnellement, vous pouvez choisir l’Amour. Si tout le peuple américain faisait cela, la règle du jeu changerait complètement. Allez, des vœux pieux !

Néanmoins pour le reste de mes lecteurs, il est toujours sage et créatif, dans votre propre vie, de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

6 mai 2016

mini logo posts dans site

La confiance en soi est quelque chose qui est soit réel pour vous, soit une comédie. Il y a de nombreuses années ma confiance en moi était nulle donc je sais quand les gens prétendent… j’ai été là et je l’ai fait ! La raison d’une piètre confiance en soi est l’insécurité émotionnelle. Pour généraliser, quand nos parents sont insécures émotionnellement, nous grandissons avec la même insécurité même si, pour beaucoup d’entre nous, nous ne nous en rendons pas compte jusqu’à ce que nous quittions l’abri qu’est la maison familiale. Certaines personnes font une grosse confusion entre estime de soi et égo, avec des résultats désastreux. Quittez le “trip” de l’égo-est-mauvais et soyez confortable avec qui vous êtes… et cela vous conduit à la confiance en vous. Sans égo, je ne serais pas un personnage public. Mon égo est mon ami, pleinement accepté et aimé. Une fois que vous Aimez qui vous êtes, comme vous êtes, tout en vous se met à l’équilibre Cela vaut bien mieux que dénigrer l’égo et la perte de confiance en soi qui se produit avec cette pratique autodestructrice. Le meilleur moyen de traduire l’Amour de soi en actes est la pleine acceptation de soi. Quand nous nous acceptons pour ce que nous sommes, tous les actes découlant de qui nous aimerions être cessent. Vous êtes parfaits et magnifiques et vous avez besoin de l’embrasser et de l’accepter !

Cela aide toujours de garder l’équilibre quand nous… choisissons l’Amour, constamment et en CONSCIENCE !

3 mai 2016

mini logo posts dans site

Je trouve fascinante la façon dont les gens essayent de trouver quelqu’un d’autre pour voir leur point de vue personnel. Tout est valide. Nous sommes qui nous sommes et nous faisons l’expérience de la vie d’une façon qui est unique pour chacun d’entre nous. La différence entre les vieilles âmes et les jeunes âmes ne se mesure pas en temps linéaire car, dans une plus grande réalité, tout le temps occupe le même instant. Toutes les âmes sont en train de grandir et de se développer. Depuis la nuit des temps – il faut bien que j’utilise des mots ! – les âmes se sont incarnées dans différentes réalités aussi bien que dans notre réalité Terrestre. Nous somment tous des Êtres spirituels… certaines âmes se sont focalisées sur la croissance spirituelle, d’autres ont été impliqués dans d’autres aspects de la vie. Notre énergie va vers ce sur quoi nous nous focalisons. Certaines âmes ont grandi spirituellement, c’était leur focalisation, d’autres s’en moquent complètement. Progressivement, certaines âmes sont devenues plus mures spirituellement et d’autres, pas. Cela, bien entendu, continue à se produire et tout est bien. Les âmes qui ont développé de la sagesse sont connues sous le nom de vieilles âmes tandis que beaucoup d’autres sont toujours focalisées sur l’argent ou sur ce qu’on appelle le succès. Cela n’a pas d’importance car les Êtres que nous sommes vivent dans un royaume qui n’a pas de temps. Nous devons apprendre que nous créons tous nos réalités personnelles et se disputer à ce sujet est une perte d’énergie. Nous sommes ce que nous sommes… et tout est bien. Célébrons nos différences !

S’il y a un simple facteur qui nous amène tous dans un plus grand alignement les uns avec les autres, c’est de… choisir l’Amour, constamment et en CONSCIENCE !

1er mai 2016

mini logo posts dans site

Je remarque que quelques personnes qui, ne comprenant pas mon post sur le fait que nous créons notre propre réalité, croient que cela ne s’applique pas aux enfants ni aux personnes qui sont assassinées. Le problème est que les gens pensent qu’ils sont et s’associent avec le fait qu’ils sont des corps/personnalité/identité. Ce n’est pas ce que nous sommes. Les corps meurent tout le temps, nous avons, chacun, perdu des milliers de corps, mais nous sommes des âmes immortelles… et cela inclut aussi les enfants. Un corps d’enfant, c’est sûr, mais l’âme qui l’habite n’a rien d’un enfant. Donc ce que j’ai affirmé s’applique à absolument tout le monde… mais vous croyez ce que vous voulez. Cette planète est un jardin d’enfants pour des âmes jeunes en développement. Nous ne sommes pas des âmes pleines de sagesse et qui utilisent leur intelligence consciente, il nous faut d’innombrables millénaires pour apprendre les principes et les lois de la création. Nous ne commençons pas avec la naissance de notre corps/identité, pas plus que nous ne finissons avec la mort de ce corps. Nous faisons tous l’expérience d’une vie holistique continue sans commencement et sans fin mais tant que nous vivons enfermés dans des croyances fondées sur l’illusion, alors la vie est la lutte que nous créons involontairement. Si, et je dis si, nous pouvions vivre avec la conscience d’être immortels, alors les fausses croyances s’effondreraient et nos vies se dérouleraient d’une manière très différente. Mais, bien entendu, l’enfant que nous appelons science n’est pas d’accord avec cela si bien que ceux qui suivent l’aveugle restent aveugles. Heureusement, que nous aimions cela ou non, la physique quantique et la métaphysique sont sur des chemins qui vont se rencontrer. Ce sera une réunion capitale.

En attendant, les illusions se cassent lentement dans le processus consistant à… choisir l’Amour en CONSCIENCE !

29 avril 2016

mini logo posts dans site

Ceci pourrait être sujet à controverse : si vous acceptez mon affirmation qu’il n’y a rien en dehors du Soi, cela veut dire que vous ne pouvez plus jamais blâmer quelqu’un d’autre pour quoi que ce soit. Avant de répondre de manière offensée pour défendre une croyance périmée, souvenez-vous qu’en chaque instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. Vous avez le choix : rejeter cette Vérité et rester dans l’illusion ou accepter la Vérité et prendre la pleine responsabilité pour votre propre vie. Si vous êtes l’une des nombreuses personnes qui exprime de la colère et/ou des critiques contre elle-même, c’est de l’auto-attaque. Quand vous créez une attaque intérieure contre vous-même, vous créez également des attaques extérieures contre vous-même, par inadvertance. Il s’agit principalement de violence verbale mais cela peut devenir physique. Chacune de vos pensées est toujours accompagnée d’une émotion similaire, c’est comme cela que nous créons nos vies, en même temps qu’à cause de la focalisation d’une imagination souvent bien trop négative. Vous pouvez nier tout cela et c’est OK. Je ne vais pas monter aux créneaux. Mes lecteurs plus conscients savent que c’est malheureusement la vérité.

De la même façon, bien entendu, vous vous créez une vie bien meilleure quand vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience pour vous-mêmes !

27 avril 2016

mini logo posts dans site

Il est difficile pour les gens d’épouser la réalité – pas le concept – que toute vie est Une. L’intellect comprend les mots mais c’est à des millions de kilomètres de l’expérience. Il n’y a rien en dehors du Soi, pas votre corps physique, pas votre personnalité, mais l’incroyable Être métaphysique que vous êtes vraiment. Nous “sommes” la Nature que nous saccageons, nous “sommes” les forêts que nous violons, nous “sommes” les océans que nous polluons, et ainsi de suite… et ensuite nous nous étonnons de ne pas prospérer. Nous sommes une espèce mise en péril par notre propre ignorance arrogante de la vie dans ce monde. Quand je tombe sur le cynisme aveugle de ces gens qui ont l’esprit tellement fermé qu’ils ne peuvent même pas envisager que leurs “faits” pourraient présenter des défauts, je soupire. Oui, il est temps que la partie de l’humanité qui est sur le chemin de l’Amour et de la liberté puisse marcher sur ce chemin sans le frein des sceptiques et des peureux. Deux directions… et nous vivons nos vies selon le choix que nous faisons à chaque instant. Ouverture ou fermeture d’esprit… pour moi, il n’y a pas photo.

Si nous sommes assez ouverts, nous trouvons facilement qu’il est possible, quotidiennement, de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

25 avril 2016

mini logo posts dans site

Dans une heure, nous entamons le deuxième jour de notre séminaire intensif à Vienne. Un groupe heureux et extraverti, ces Autrichiens ! Pratiquement tout le monde s’efforce d’avoir plus de confort et de sécurité. La plupart des gens considèrent cela comme parfaitement naturel mais je le remets en question. Oui, nous avons tout besoin d’un certain degré de confort et de sécurité mais il semble que plus nous obtenons de confort et de sécurité, plus nous en voulons. Il y a un prix à payer. Plus notre recherche de plus de confort et de plus grande sécurité s’intensifie – en général sous la forme de revenus – plus nous devenons limités, restreints et contenus en tant qu’Êtres spirituels. Nous ne pouvons pas dédier nos vies au confort et à la sécurité et nous épanouir en tant qu’Êtres métaphysiques… et c’est notre plus grande Vérité, notre plus grand Soi. Plus nous avons de confort et plus notre besoin de sécurité est grand, plus nous stagnons dans notre croissance intérieure et dans notre expansion. Nous ne pouvons pas être au service de la survie et de la liberté simultanément. La première est encouragée par la peur tandis que la seconde est encouragée par l’Amour. Bien qu’il n’y ait rien de bien ni de mal dans tout cela, je recommande que vous choisissiez avec sagesse.

Oh, et pendant que vous êtes en train de choisir, souvenez-vous de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

23 avril 2016

mini logo posts dans site

Eh bien, nous avons vraiment passé du bon temps en Afrique du Sud. J’ai été très surpris de trouver Anna Breytenbach au séminaire et encore plus surpris – et enchanté – quand elle nous a proposé à Carolyn, à Ariane Guislain, notre organisatrice en Afrique du Sud et à moi-même, de rendre visite à Spirit, la célèbre panthère noire. Elle et moi avons même communiqué, ce qui m’a aussi surpris parce que je passe plus de temps à communiquer avec les gens, aujourd’hui. Oserais-je dire qu’avec Spirit, cela fut considérablement plus facile… pas de “mais” ni de systèmes de croyances obsolètes ! Nous sommes maintenant à Vienne donc, si vous êtes dans le coin et que vous pouvez lire ceci à temps, et que vous voulez booster votre vie et votre croissance intérieure… soyez spontanés et rejoignez-nous. Booster la vie des gens est ce que je fais. Cela aide de ne pas être attachés à vos systèmes de croyances actuels et d’être ouverts et réceptifs. De cette façon, le germe de la nouveauté peut entrer en vous, et vous commencez à porter la naissance imminente du nouveau et de l’Amour.

Alors, une fois encore, laissez-moi vous rappeler que, chaque jour, la vie consiste à choisir, constamment et en conscience, le plus grand pouvoir de cette planète… le choix de l’Amour inconditionnel !

21 avril 2016

mini logo posts dans site

OK, tout le monde, j’ai été incapable d’avoir une connexion Internet jusqu’à maintenant donc, avec une semaine de retard, je viens de prendre connaissance de la majorité de mes vœux d’anniversaire. Une fois encore, merci beaucoup à vous tous. J’ai donné une conférence à Wilderness, dans un lieu nommé Beyond the Moon [Au-delà de la lune] et 75 personnes n’ont pas été déçues du voyage [ce qui se dit littéralement, en anglais, ”sont allées au-delà de la lune”… jeu de mot intraduisible !] J’ai été étonné d’une telle affluence dans un lieu aussi reculé. Nous avons eu plus de 40 personnes pour le séminaire de trois jours et ce fut aussi une jolie surprise.

Nous avons aussi profité de cet événement pour lancer mon premier livre pour enfants, “SAGO, la chenille qui voulait voler”. Nancy Hornberg, qui en est l’illustrateur, a fait une lecture pour tout le monde et a vendu un certain nombre de livres. J’ai écrit environ six de ces livres dont le personnage principal est Buz Biz, le bourdon éveillé, de telle sorte que chaque histoire apporte un message d’inspiration pour les enfants.

Demain nous prenons la route pour Cape Town, une longue route, et puis nous prenons de nouveau l’avion, pour Vienne en Autriche. J’espère que nous aurons une bonne connexion Internet à partir de là pour que je puisse partager de la sagesse une autre fois !

Cependant, je suis suffisamment sage pour nous rappeler à tous, moi inclus, de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

19 avril 2016

mini logo posts dans site

Je suis submergé ! Nous sommes dans un endroit qui s’appelle Wilderness [Désert] à proximité de George sur la Garden Route [Michael est en Afrique du Sud]. Nous n’avons pas d’accès Internet mais, en cette occasion, nous sommes dans un endroit qui en a et je n’ai pas le temps de lire tous mes vœux d’anniversaire. Bientôt ! Néanmoins, je veux REMERCIER TOUS ceux qui m’ont envoyé des vœux. Il se peut que nous ne soyons pas plus que des amis Facebook mais cela a toute la sens que nous lui donnons et je tiens toutes ses amitiés à cœur. Eh… je suis un type avec un cœur ! Je vais juste ajouter que j’ai passé mon anniversaire dans le parc animalier Buffelsdrift où nous avons participé à un safari, tout cela organisé à mon insu par Ariane [Éditeur québécois de Michael]. Nous avons fini avec un dîner à mourir (… à VIVRE !) Un jour de félicité. Comme je le réalise quotidiennement avec Carolyn dans ma vie, je suis vraiment doublement béni avec tant d’amis merveilleux. Merci à tous.

Et puis, il me reste juste le temps d’écrire mon mantra… choisissez l’Amour en conscience !

15 avril 2016

mini logo posts dans site

OK, vous tous, pour ceux que cela intéresse, nous partons pour notre tournée de séminaires intensifs dans quelques heures. La vie est une affaire de cycles, la plupart que l’on ne remarque pas, en dehors des saisons, évidentes. Chacun de nos anniversaires est le début d’un nouveau cycle annuel. Dans le mois qui précède un anniversaire, il est sage de lâcher tout ce qui est terminé ou tout ce qui ne marche plus pour vous. Ainsi, au moment de l’anniversaire, vous embrassez la nouveauté dans votre vie ainsi que les changements pour votre bénéfice en tant qu’Être physique et spirituel. Et c’est ainsi que je lâche, dans ma vie, toutes les bonnes nourritures qui ne marchent plus pour moi… et qui, en fait, ne me font pas de bien. Tous les chocolats et les gâteaux, les biscuits, avec leur sucre raffiné et autres délicieuses cochonneries. J’ai atteint l’âge où tout cela fait une immense différence en matière de santé. Pour dire les choses simplement, je suis un régime anti-inflammatoire, avec facilité. Je récolte déjà les bénéfices alors préparez-vous à me voir plus mince, parce que j’ai perdu 6 kg ; être débarrassé de ma bedaine, c’est merveilleux. Je suppose qu’on pourrait appeler cela manger en conscience et je me sens en forme, fort et en bonne santé. J’ai traversé une détoxification complète à coup sûr et c’est toujours bénéfique. Carolyn a choisi de se joindre à moi dans ce respect de soi-même alors, vous toutes, adorables dames qui font de la merveilleuse pâtisserie pour nous, qui achètent des chocolats de luxe pour nous… un très grand merci mais… c’est fini !

Comme tout le monde, nous continuons à avancer sur la route infinie du… choix de l’Amour de nous-mêmes, constamment et en conscience !

11 avril 2016

mini logo posts dans site

Il y a être humble et il y a avoir une piètre estime de soi. Occasionnellement, je rencontre une personne brillante avec une haute estime d’elle-même et qui est pourtant très humble. Je rencontre aussi occasionnellement une personne qui aussi brillante mais dont l’arrogance dégouline complètement de sa manière d’être. J’ai rencontré l’une de ces personnes dans un aéroport, une fois. Nous avions une conversation géniale et j’ai appris qu’il était physicien, puis il m’a demandé ce que je faisais. Je lui ai dit que ma spécialité était la métaphysique. Son visage a affiché le parfait dédain et il a tourné les talons en une manière de seconde ! C’était OK. J’ai souvent fait l’expérience de différentes versions de cela. Parfois je rencontre une personne qui a une très basse estime d’elle-même et pourtant elle est convaincue qu’elle est humble. Être humble ou avoir une vraie humilité va de pair avec une haute estime de soi et le fait d’être bien droit dans son propre pouvoir. J’ai fait consciencieusement le côté piètre estime de soi à une époque et, moi aussi, j’ai prétendu être humble. Mais nous grandissons tous, finalement. Si vous pouvez l’imaginer, je l’ai fait ! Je partage souvent cela dans des séminaires intensifs et la plupart des gens trouvent que c’est très encourageant. La vie est une question de développer et de faire grandir notre Être intérieur, pas de faire l’acteur pour les autres… qui jouent aussi la comédie pour tenter de nous impressionner !

Au-delà de tous nos numéros et de toute notre stupidité à nous, humains, nous avons la bête capacité de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

9 avril 2016

mini logo posts dans site

Il y a donner et prendre, et puis il y a recevoir. Ceux qui donnent librement à la vie reçoivent en proportion égale à leur don, et plus. Ceux qui prennent de la vie reçoivent très peu parce qu’ils n’ont pas encore appris comment la vie fonctionne. Il y a ceux qui donnent pour recevoir de la reconnaissance et des remerciements mais cela n’est pas vraiment donner, c’est plus une forme de prendre. Et ainsi donc, nous vivons nos vies avec une piètre idée vraie de ce que nous faisons et de ce que nous créons effectivement, et de la façon dont cela affecte nos vies. Et tout va bien, parce que la mise à l’équilibre va avoir le dernier mot, quels que soient nos jeux involontaires avec la cause et l’effet. Je me souviens de l’époque où j’ai commencé à voyager dans le monde. Est-ce que je donnais à ce mendiant dans le métro ? Est-ce que je donnais à cette personne qui demandait de la monnaie quelque part d’autre ? Et pourquoi me sentais-je coupable quand je ne donnais pas ou confus sur le choix de ceux à qui je devrais donner ? Finalement, je suis sorti de ma tête et je suis entré dans l’espace de mon cœur. Alors, peu importent les circonstances, je donnais à ceux dont l’énergie touchait mon cœur. Tellement plus facile et j’ai confiance que ceux à qui je donne de cette manière en ont vraiment besoin.

Mais quand il s’agit de choisir l’Amour dans toutes nos interactions, il n’y a rien d’autre à faire que de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

5 mars 2016

mini logo posts dans site

Récemment, j’ai reçu un e-mail avec de nombreuses excellentes questions sur la connexion des âmes dans la vie, comment cela se produit, pourquoi, etc.

Voici ma réponse :

Il n’y a aucun moyen de donner des réponses concrètes à vos nombreuses questions. Considérez toute vie sur Terre comme un vaste hologramme multidimensionnel, qui entrelace le physique avec le métaphysique. Souvenez-vous de ceci… à chaque instant de votre vie, vous créez le contenu et la direction de chaque instant de votre vie. Cela inclut ce que nous appelons le passé et le futur qui se produisent simultanément dans cet instant, à de nombreux niveaux. Ceci, bien sûr, s’applique à chacun d’entre nous… tout entrelacé. Nous créons tout notre chemin dans la vie sur la base de chaque pensée, de chaque émotion, de chaque réaction, de chaque croyance, etc. Des gens individuels, ça n’existe pas, il n’y a que des corps individuels. Pensez plus grand, plus vaste, et sur une échelle bien plus cosmique. Lâchez toute notion de séparation et réalisez que toute vie est énergie, que toute l’énergie est information et que toute cette information communique sans fin dans le Tout énergétique. J’ai appris à écouter cet échange universel, peu de gens le font. La plupart des formes de vie vivent “en conscience”, recevant et retransmettant de l’énergie/information dans le tout universel, constamment. Nous vivons subconsciemment – moins que pleinement conscients – si bien que nous n’entendons pas ou ne tenons pas compte de l’échange universel. Nous sommes déconnectés, outsiders, essayant subconsciemment de donner du sens à quelque chose de si vaste qu’il faut être pleinement conscient pour l’appréhender. Voilà ma réponse, très brièvement.

En même temps, je vous recommande aussi de… choisir l’amour, constamment et en conscience !

3 avril 2016

mini logo posts dans site

J’ai été très occupé dans mon grand jardin tentaculaire, à faire tous les travaux qui doivent être faits avant que nous ne partions pour notre tournée annuelle de séminaires intensifs et de conférences. Même si c’est moi qui le dit, le jardin est une vue et une sensation merveilleuses. Je l’adore !

Il semble que nous vivions à une époque où la plupart de l’humanité – par vous, chers lecteurs ! – fonctionne sur la peur plutôt que sur l’Amour. De mon point de vue personnel, Trump est le visage et la voix de la peur et de la force en Amérique et, de toute évidence, il a beaucoup de soutien. Là encore, c’est mon opinion personnelle, que personne ne m’a demandée, mais il me semble qu’il n’y ait ni visage ni voix en Amérique pour le pouvoir de l’Amour. Trop d’intentions cachées. J’ai évoqué la trajectoire humaine qui se divise pour la première fois dans l’histoire de l’humanité. Il ne s’agit pas de séparation qui est purement illusion, on pourrait considérer cela comme un écartement. Ne regardez pas cela d’un point de vue physique, c’est métaphysique… mais c’est ainsi qu’est Toute vie. À cause du Changement que cela va provoquer, il arrivera une année, dans un futur pas très distant, où un visage et une voix pour l’Amour prendra le rôle de président en Amérique tandis que cette énergie d’Amour émergera également dans les hauts rangs dans d’autres pays. Courage, vous tous qui n’êtes ni partiaux ni en colère, ni pleins de peur et de haine, notre tour viendra et il viendra avec un puissance de nettoyage massive.

Notre rôle dans tout ceci consiste à préparer le terrain au sein de nos propres sphères personnelles d’influence en… choisissant l’Amour, constamment et en conscience !

1er avril 2016

mini logo posts dans site

Comme vous le savez, écrire sur Facebook place vos mots et votre énergie dans les médias électroniques publics pour très longtemps. Occasionnellement, quand je suis trop léger ou trop inattentif, il se peut que j’écrive quelque chose que je regrette ensuite. Trop tard ! Alors les quelques personnes auxquelles je fais référence sous l’expression de Police des Mots me réprimandent gentiment presque toujours de leur propre manière. En fait, j’ai appris à apprécier ça. Après tout, si nous créons chacun notre propre réalité, alors je les ai créées pour contrôler gentiment mes mots, afin d’apprendre à être un chouïa plus attentif avec les mots écrits qui, contrairement aux mots parlés, ne peuvent pas être si facilement rétractés. Alors merci, Mesdames, vous vous reconnaîtrez. Comme n’importe qui, moi aussi je suis un Être en croissance et en développement constant. C’est quelque chose de pérenne au fur et à mesure que nous continuons à grandir en conscience. Tandis que j’ai conscience que la Vérité est inviolée, ce sont nos perceptions de la Vérité qui, dans nos vies, déterminent notre croissance. La Vérité n’a rien à voir avec les mots mais avec le pouvoir premier de la vie telle que nous l’expérimentons.

Je grandis aussi, non pas en réagissant, mais en répondant à la vie, tandis que je… choisis l’Amour, constamment et en conscience !

29 mars 2016

mini logo posts dans site

Joyeuses Pâques, si cela s’applique à vous.

J’espère que la Police des Mots peut faire pause ! En lisant un livre l’autre jour, j’ai trouvé ceci : il y a deux choses pour lesquelles vous n’êtes jamais préparés – trouver l’Amour soudainement et perdre l’Amour soudainement. En y réfléchissant, j’ai réalisé que je n’ai pas trouvé l’Amour soudainement, il est venu progressivement quand je faisais la cour à la fille qui allait devenir ma première femme. Mais j’ai vraiment perdu l’Amour soudainement. Ou pas ? J’ai perdu le premier Amour de ma vie et ce fut une perte dévastatrice et très soudaine mais je n’ai pas perdu l’Amour lui-même. En réalité, en perdant mon premier Amour, j’ai découvert le cadeau caché qu’elle m’offrait en découvrant assez soudainement un Amour profond et constant pour moi-même. Et j’y étais préparé. Je soupçonne que vous ne trouvez pas l’Amour pour vous-même si vous n’avez pas assez grandi en conscience et que vous n’y êtes donc pas préparés. J’ai réalisé qu’il m’avait fallu pratiquement une vie entière passée à Aimer quelqu’un d’autre pour me préparer à m’Aimer moi-même. Est-ce là l’objet du mariage ? Un aspect du simple apprentissage de l’Amour ! Aujourd’hui, j’Aime l’humanité mais c’est impossible si vous ne vous Aimez pas vous-même… cet état de conscience le plus rare. Beaucoup de gens vont dire, et croire, qu’ils s’Aiment eux-mêmes, tout en se fustigeant intérieurement. Il n’y a rien de juste ni de faux dans tout ceci et je ne fais que décrire un petit bout de mon histoire. Toutes nos histoires sont différentes car nous apprenons tous à Aimer dans notre propre salle de classe particulière, de la façon qui nous est la plus appropriée. Tout est bien ! Je devrais peut-être mentionner qu’avec Carolyn, j’ai vraiment trouvé l’Amour, soudainement et sans m’y attendre. Un autre cadeau merveilleux pour un homme qui est vraiment béni.

Oh… en parlant d’Amour, peut-être devrais-je mentionner le… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

27 mars 2016

mini logo posts dans site

Vous tous, ne me prenez pas trop au sérieux ni trop au pied de la lettre quand j’écris sur cette page, s’il vous plaît. J’ai un sens de l’humour qui bouillonne pratiquement constamment et je me fais souvent prendre au jeu. Demandez à ceux qui ont déjà participé à l’un de mes séminaires intensifs et ils vous diront. Homo Stupidus fait partie de mon humour, ainsi que Homo Infantus quand je fais l’enfant. Ici, c’est une planète-jardin d’enfants pour des âmes jeunes alors jouons pendant que nous en avons l’opportunité… après tout, c’EST notre choix ! Nous sommes tous des âmes immortelles jouant sur la scène d’une vie qui est tellement immense que nous avons perdu de vue notre infinité. Et c’est OK. Hier soir, j’ai appris que de nombreuses vies avaient été perdues en Belgique. Mon cœur va vers toutes les familles et les amis mais nous ne perdons pas des vies, nous perdons des corps. Nous ne pouvons pas perdre une vie, ce n’est pas possible parce que nous sommes vie. Il n’y a rien en dehors de nos contenants corporels qui ne soit pas nous. Nous sommes tous en train de jouer un jeu de séparation tout en essayant de et en luttant pour nous souvenir que la séparation est une illusion, que nous sommes tout ce qu’il y a… dans cet univers en particulier. Remarquez, l’immensité de tout ceci est époustouflante. Détendez-vous et profitez. Quand nous en aurons fini avec ce jardin d’enfants, il y a quelques milliards d’autres univers où nous pourrons aller jouer.

En attendant, je vous encourage tout de même – sans analyse – à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

24 mars 2016

mini logo posts dans site

Je vis dans un monde qui fait peur. Je trouve que cela fait peur qu’un homme, du nom de Dr Robert Lanza, avance une “théorie” selon laquelle toute matière vient de la conscience et qu’il n’y a pas de mort. Sérieusement, tandis que je lui donne complètement crédit pour son courage, cela fait plus de 30 ans que j’écris des livres à ce sujet… mais je ne suis pas un scientifique ! Comme c’est stupide, une race d’Êtres qui ne peut pas croire ni accepter quoi que ce soit, à moins que cela ne vienne d’un scientifique. Je sais que vous qui lisez ceci êtes d’accord avec moi mais la grande majorité des gens n’avance qu’à condition que cela ait été prouvé ! Le fait que je puisse me rendre visite à moi-même dans d’autres dimensions, le fait que je voie la Nature qui est invisible aux yeux humains ne signifient rien pour les cerveaux gauches comateux. Le bon aspect tout cela est que nous avançons chacun à notre propre rythme. Autrement dit, ma croissance en conscience n’est pas limitée ni restreinte par la progression d’escargot de la science ni par la crédulité, le cynisme ou le mépris des masses. Avec les lourds faux-pas aveugles de la science et de la religion, nous, les humains, sommes sérieusement handicapés. Nous sommes des Êtres de conscience, qui ne naissent et ne meurent jamais. Nous SOMMES le multivers. Personnellement, je pense qu’il y a probablement eu un croisement entre l’univers et une illusion et que nous en sommes le résultat !!!!

Eh bien, une fois encore, j’offre la formule gagnante pour la liberté… choisir l’amour, constamment et EN CONSCIENCE !

22 mars 2016

mini logo posts dans site

Époque intéressante ! Carolyn et moi connaissons tellement de gens qui sont vraiment laminés… pour ainsi dire. Maladie sérieuse, difficultés relationnelles, décès, problèmes de maison, ce qu’on appelle des accidents, perte d’emploi brutale… tout ce qui est possible et imaginable et cela arrive à beaucoup de gens. Et ça va continuer. Nous sommes à une époque où notre énergie humaine qui suivait un unique courant de conscience se sépare en deux courants et cela provoque de la division, des temps difficiles et du traumatisme. Cela ne peut pas être évité alors il y a-t-il un moyen de le gérer ? Personnellement, je considère que le thème principal de nos vies doit être – lâcher prise. Tout ce que la vie tente de vous retirer, lâcher-le. Nous sommes des gens d’attachement… et ce sont nos émotions qui nous attachent. Nous sommes aussi des gens qui n’ont jamais pris suffisamment la croissance émotionnelle en considération donc maintenant que le “non-attachement” est la capacité la plus exigée, les gens tentent de demeurer attachés. Cela n’est pas facile parce que cela signifie souvent laisser aller ceux qu’on aime. Donc je rencontre souvent des gens qui sont toujours profondément attachés à un être aimé, même vingt ans après son décès. Bien qu’ils aient toute ma sympathie, ce n’est pas la manière d’avancer pour une espèce immortelle. L’Amour inconditionnel réel, vrai, n’a pas d’attachement.

Alors, une fois encore, je chante mon mantra… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

19 mars 2016

mini logo posts dans site

Au sujet de l’abondance – c’est pour vous, Kurt. Comme la pauvreté, l’abondance est un état de conscience. La pauvreté pense en termes de limitation. “Je n’ai pas les moyens,” en est l’exemple le plus commun. L’abondance pense en termes de plénitude parce qu’il n’y a pas de limites émotionnelles sur l’argent. J’ai dit de nombreuses fois qu’en chaque instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. En chaque instant, vous pensez et vous avez des émotions. Si vos pensées et vos émotions viennent toujours de l’abondance, vous créez la voie vers l’abondance. Si vos pensées et vos émotions viennent de la pauvreté – pas les moyens – vous créez et vous entretenez la voie de pauvreté. Donc… si vous avez réellement des difficultés financières, ne dépensez l’argent que selon vos moyens MAIS pensez et ressentez avec des sentiments d’abondance. Si vous pensez “Je n’ai pas les moyens,” vous n’allez jamais sortir du piège de la pauvreté. Et puis, ne faites pas l’erreur de penser que le seul moyen pour que l’abondance et l’argent vous atteigne est votre travail, votre job, votre entreprise. Ce n’est que si vous êtes fermé que cela sera vrai. Si vous êtes ouvert, la fortune et l’opportunité trouveront de nombreuses routes vers vous, simplement parce que vous les créez. OK, Kurt… vous saisissez, maintenant ?

Il n’est pas surprenant que l’Amour Inconditionnel attire l’abondance donc il est sage de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

17 mars 2016

mini logo posts dans site

Le secret pour l’abondance financière est très simple : pensez depuis un lieu d’abondance mais vivez selon vos moyens financiers. Dès que vous commencez à penser selon vos moyens financiers, vous êtes sur la pente descendante. La plupart des gens veulent plus d’argent. Même quand ils en ont beaucoup, la voix de la peur suggère qu’ils ont besoin de plus. À la télévision, j’ai écouté un couple qui partageait leur expérience d’avoir une entreprise qui fait 5 millions par an. Pas assez ! Il faisait des projets de les transformer en 50 millions par an. Cupides ? Apeurés ? Qui sait. Il n’est pas question de jugement, il est question de notre vaurien de petit “vouloir”. Toutes mes observations indiquent que le vouloir et la peur vont de pair. J’ai assez roulé ma bosse pour réaliser que de grandes quantités d’argent dissipent rarement la peur… bien que la plupart des gens n’admettraient que rarement avoir peur. Nous savons tous que dans de nombreuses multinationales, la Peur est le PDG. Prenez soin de ne jamais travailler dans un tel endroit si vous voulez vous débarrasser de vos peurs. Dès que la peur infiltre le siège d’une entreprise, quelle qu’elle soit, alors la peur va devenir ce qui attire tous les employés. Énergiquement, un tel lieu n’est pas bon pour vous. Bien trop souvent, bien trop de gens paient un prix bien trop élevé pour leur salaire ! Ce n’est pas une bonne idée mais la peur les maintient là… jusqu’à ce que la maladie ou la mort les en retire.

L’abondance est attirée quand on… choisit l’Amour, constamment et en conscience !

13 mars 2016

mini logo posts dans site

Avez-vous remarqué comme nous avons tous nos histoires ? Je veux dire par là histoire de vie. J’en avais certainement une, c’était une histoire “Et ils vécurent heureux ensemble pour toujours” qui a pris fin soudainement quand ma première femme est décédée. Il ne m’était jamais venu à l’esprit qu’elle avait une histoire différente ! Et puis, je m’en suis remis et j’ai abandonné mon histoire, puis je suis tombé en Amour avec la belle Carolyn… et j’ai créé une nouvelle histoire. Cependant, il y a une différence. Ma première histoire a duré environ 50 ans et c’était en fait une histoire d’attachements émotionnels – bien qu’à l’époque je ne m’en sois pas rendu compte. Maintenant, je prends soin de faire de ma nouvelle histoire une histoire légère et aimante, sans la grande lourdeur des attachements émotionnels. Je suis pleinement satisfait de permettre à la vie de distribuer les cartes de la manière qu’elle le choisit et pourtant je sais que je suis la vie et que c’est moi qui distribue les cartes. Dans mon mariage précédent, je distribuais ces cartes avec beaucoup de petites peurs mais avec Carolyn, je permets aux cartes de se distribuer elles-mêmes, par mon intermédiaire, et sans attentes. Quand vous distribuez les cartes avec Amour, vous savez que vous avez la main parfaite.

C’est pour cela que je suggère que vous… choisissiez Amour, constamment et en conscience !

11 mars 2016

mini logo posts dans site

Vous êtes-vous jamais arrêtés un instant pour penser à vos pensées ? Ça fait réfléchir de réaliser que le contenu mental et émotionnel de nos pensées et de nos sentiments n’a pas changé depuis des centaines d’incarnations. C’est sûr, les mots changent, très souvent en même temps que la signification, mais l’énergie derrière les mots reste la même. Si vous vous critiquez – et la plupart des gens le font – vous remarquerez probablement que vous utilisez les mêmes pensées et les mêmes mots que ceux que vous parents utilisaient. Certaines personnes utilisent exactement la même terminologie que leurs parents, en particulier quand elle était très répétitive. Ce que je veux dire c’est que la plupart de nos pensées ne sont en fait pas les nôtres. Écoutez vos pensées en conscience, occasionnellement, et vous découvrirez que la majorité de vos pensées ne vous font pas honneur. Ce n’est pas une bonne idée ! Faites-vous une règle, chaque jour ou chaque semaine, d’avoir, en conscience, des pensées originales. Observez la nature avec l’esprit vide puis permettez à la nouveauté de vous pénétrer, en même temps que de nouvelles pensées d’appréciation ou autres. Lisez de la poésie qui stimule les nouvelles pensées, ou un article provocateur sur le contenu duquel vous n’est pas d’accord. Mais vous calmez les pensées de désapprobation et vous permettez aux pensées de venir d’un espace de nouveauté. Résultat intéressant !

C’est toujours nouveau et stimulant de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

8 mars 2016

mini logo posts dans site

Pourquoi les gens insistent-t-il à rendre la vie difficile… ou, devrais-je dire, à se faire une vie difficile. Et ensuite ils pensent que c’est simplement quelque chose qui leur arrive ! Cela n’arrive pas comme ça. Vous êtes un Être d’énergie. Votre champ d’énergie contient en potentiel l’expression de chaque pensée et de chaque sentiment que vous n’ayez jamais eus au cours de votre temps en tant qu’Être. Cela signifie que vous n’arrêtez JAMAIS de créer… y compris votre vie. Si vous voulez empêcher vos pensées de rabâcher des inepties négatives, prenez d’abord conscience que vous créez les inepties négatives. Prenez ensuite conscience que cela fait partie du programme de votre contenu subconscient. Pour finir, soyez présents et conscients. Choisissez des pensées qui élèvent ou soyez silencieux. “Mais c’est difficile,” pourriez-vous dire. En fait, ça ne l’est pas. Le silence et la tranquillité ne demandent aucun effort tandis qu’une tête pleine de confusion négative exige beaucoup d’énergie pour son entretien. Sur Facebook, je lis souvent qu’une personne est maintenant amie avec une autre. Puis-je suggérer que “la” personne avec laquelle vous devez être amis est vous-même. Faites de vous votre meilleur ami/e, celui/celle en qui vous avez le plus confiance. Si vous faites de cela l’ambition de votre vie, vous allez immensément grandir en conscience. Si vous voulez être transformés d’une manière qui marche totalement, essayez ça. Laissez-moi vous donner un conseil : vous ne pouvez pas être à la fois votre ami et votre critique. Simple, hein !

Bien entendu, cela peut commencer par votre pratique quotidienne du… choix de l’Amour, constamment et en conscience !

6 mars 2016

mini logo posts dans site

Il me semble que, dans le monde cynique d’aujourd’hui, les gens ne croient pas à la magie ou aux miracles. OK, je sais que, bien entendu, vous y croyez… mais j’espère que vous n’êtes pas cyniques ! Le truc au sujet de la magie et des miracles est que vous devez être dans l’instant pour en être les témoins ou pour en faire l’expérience. Considérez, juste un instant, le miracle de vous… humain. Vous êtes un Être cosmique, sans âge, éternel. Vous avez vécu dans de nombreuses formes différentes, physiques et non physiques, et vous avez glané des incarnations de sagesse. Vous êtes entièrement le créateur de votre propre vie et pourtant vous semblez ne pas vous en rendre compte, si bien que vous blâmez les autres quand quelque chose va de travers. Est-ce un miracle que vous soyez si extraordinairement ignorants de vous-même ? Je trouve que c’est assez triste et étonnant. Nous avons tous le potentiel de Dieux et de Déesses et pourtant nous geignons et nous nous lamentons comme des enfants de maternelle. Nous nous focalisons sur les désirs, ne réalisant jamais que nous les créons et pourtant nous avons la capacité de créer n’importe quoi. Donc… qu’est-ce que tout cela a à voir avec la magie et les miracles ? Je suspecte que si nous devions savoir que nous sommes magiques et faiseurs de miracle, nous pourrions débloquer l’immense potentiel de nouveauté en chacun d’entre nous, qui n’attend que d’être libéré.

Vous obtenez des résultats magiques et expérimentez le miracle si vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience.

5 mars 2016

mini logo posts dans site

Les gens décrivent la vie de nombreuses différentes façons. La vie est gentille avec moi, la vie est dure et cruelle, la vie est une lutte, la vie n’est pas censée être facile, etc. La vie n’est rien de tout cela… la vie est ce que nous en faisons. Une énergie malléable, voilà ce qu’est la substance de la vie. Nous pouvons la modeler en une expérience vraiment magnifique ou nous pouvons en faire un enfer sur Terre. Si nous nous aimons nous-mêmes vraiment, la vie – qui reflète cela – va être douce. Si nous ne nous aimons réellement pas nous-mêmes – très commun – la vie va être une lutte. Nous sommes les créateurs de nos propres vies. Si nous partageons des croyances communes, jusqu’à un certain point, nous allons partager des expressions et des expériences similaires de la vie. Si nous pensons et ressentons que nous ne sommes pas assez bons, nous créons une vie qui ne va pas être assez bonne. Si nous ressentons vraiment que nous méritons le meilleur, et que nous nous traitons nous-mêmes en conséquence, alors la vie le fera aussi. Si, dans nos pensées, nous sommes critiques envers les gens, nous allons avoir une vie dominée par la critique. Il devient évident que si nous choisissons l’Amour, alors l’Amour va être dominant dans le modelage de nos vies. C’est pourquoi je fais ce que je fais.

Je SAIS que rien ne marche mieux pour nous que de… choisir l’Amour inconditionnel, constamment et en conscience.

3 mars 2016

mini logo posts dans site

Notre vitesse d’Internet – un ahurissant 1 – s’est réduite à zéro pendant quelques jours donc nous n’avons pas été connectés. Néanmoins, j’ai un grand sourire car, au moment où j’écris ces mots, il pleut à verse… et je viens juste de recevoir un massage fabuleux. Donc tout va bien dans mon monde. J’ai beaucoup de gratitude pour tout ce que j’ai. La gratitude est un outil puissant pour attirer le meilleur dans la vie. La gratitude façonne et organise littéralement la vie, pour vous donner des raisons d’avoir de la gratitude. Façonne la vie… tiens donc ! Et comment ça ? La vie est le mouvement fluide de la conscience. Il est prévu que nous ayons la capacité de façonner et de refaçonner notre vie pour qu’elle se déroule de manière à nous permettre de grandir spirituellement… et d’être heureux. Bien que, dois-je ajouter, la croissance spirituelle et le bonheur ne vont pas toujours de pair tout le temps ! Quand nos pensées et nos émotions sont focalisées sur la gratitude, nous façonnons la vie de façon invisible mais très réelle. Une focalisation sur la vision de la quantité de ce que nous avons travaille en notre faveur tandis que nous lamenter sur ce que nous n’avons pas nous assure que nous en aurons encore moins dans nos vies.

Une focalisation qui fonctionne très bien en notre faveur consiste à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

1er mars 2016

mini logo posts dans site

OK, il semble que le webinaire se soit bien passé, avec quelques problèmes de première fois que nous devons traiter. Image trop pixélisée, son un peu incertain et quelques autres pépins qui seront faciles à modifier. Cela dit, il semble que le contenu de mon webinaire ait été bien reçu. Il n’est pas facile d’accepter que nous soyons les créateurs de nos vies, de tout ce qui se produit dans nos vies et que personne d’autre ne peut créer notre réalité pour nous. Nous pouvons faire partie d’une réalité consensuelle – ce que font la plupart des gens – mais nous avons pourtant notre propre réalité personnelle même au sein d’elle. Nous regardons la structure et elle semble solide et, en dépit de ça, au niveau quantique, elle est entièrement souple. La réalité n’est pas un assortiment de constructions solide, c’est un flux de conscience que nous modelons et remodelons continuellement de façons à la fois libératrices et limitantes. Nous appelons ça notre vie ! Quand nous nous en sortons médiocrement, nous tendons à blâmer les autres pour notre malchance tandis que quand nous nous en sortons bien, nous nous en attribuons le mérite. Il semble que la plupart des gens ne s’aperçoivent jamais que nos vies sont créées et entretenues – ou pas ! – par nous-mêmes. Notre pensée et les émotions qui l’accompagnent créent notre vie avec chaque souffle que nous inspirons et que nous expirons.

Reconstruire votre vie est le meilleur moyen possible de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

27 février 2016

mini logo posts dans site

Et bien, encore deux heures et le webinaire commence. Nous avons maintenant environ 250 personnes inscrites, de 21 pays, donc, comme du beurre tendre, les nouvelles de ce que je fais se répandent ! Je l’ai peut-être déjà mentionné auparavant mais nous sommes à une époque “d’essai”. Nous essayons de faire ceci ou cela, nous essayons de notre mieux, nous essayons de rendre heureux ceux que nous Aimons, nous essayons, essayons, essayons. Mais qu’est-ce qu’ “essayer” veut réellement dire ? Cela veut-il dire que nous essayons et que nous ratons alors que nous essayons et que nous essayons encore… et combien d’autres tentatives pour y arriver ? Pour moi – vous pouvez ne pas être d’accord – essayer n’est qu’une astuce du cerveau qui dit que, si vous ne pouvez pas faire quelque chose, c’est OK, puisque vous avez essayé. Si, par contre, vous décidez de faire quelque chose, tout simplement, plutôt que d’essayer de le faire, il est probable que vous réussissiez du premier coup. Vous le faites tout simplement, pas besoin d’essayer. Il y a des occasions pour lesquelles essayer est le mot parfait – et nous réussissons ou nous ratons – mais il vaut mieux, si souvent, vous débarrasser de la clause “qui pourrait rater” qui est sous-entendue dans essayer. Je ne vais pas “essayer” de parler de quelque chose lors de ce webinaire, quelque chose dont, pour le moment, je n’ai aucune idée de ce que ce sera… je vais le faire ! L’énergie de “je vais faire” est très différente de celle de “je vais essayer”. La première est positive et certaine, la seconde est incertaine et plus faible énergétiquement. Personne “n’essaye” de choisir l’Amour, vous le faites ou vous ne le faites pas.

Donc, positivement, avec puissance, et en conscience… choisissez l’Amour !

26 février 2016

mini logo posts dans site

J’ai remarqué récemment la fréquence à laquelle le business de la publicité à la vision raconte de complets mensonges. « Quand la souffrance s’arrête, la vie commence, » dit un médicament contre la douleur. Il y en a beaucoup, des petits mensonges éhontés qui sont évidemment faux. Quand nos enfants grandissent, ils prennent conscience de cela… alors cela devient normal de raconter des mensonges parce que ça se passe tous les jours à la télé ! C’est la même chose quand les gens traversent la rue quand le signal est au rouge pour les piétons… enseignant aux enfants que c’est OK de briser les règles. Ce que je veux dire, c’est que jusqu’à ce que nos enfants aient grandi, ils ont été sujets à une forme subtile de programmation qui n’est pas à leur avantage. Cela dit, d’une manière similaire, la plupart de l’humanité a en place des programmes de long-terme dont nous ne savons rien. Ces programmes sont installés en profondeur dans notre subconscient, ils sont dangereux pour notre santé et ils fonctionnent toujours. Quand un individu en colère dit de l’autre qu’il est un “looser” ou un “con”, il décrit ses peurs les plus profondes à son propre sujet et il en est ainsi pour toutes les insultes échangées d’une personne à une autre. D’une façon subtile, nous portons les programmes qui sont avec nous depuis des éternités, et principalement à notre détriment.

Un nouveau programme, meilleur et plus sage, à développer serait celui consistant à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

23 février 2016

mini logo posts dans site

Tout est énergie et toute énergie communique éternellement. La partie évidente de ceci est que nous communiquons avec nous-mêmes et que nous communiquons les uns avec les autres. Nous sommes sourds à la communication qui vient de l’univers et de Nature… enfin la plupart des gens le sont ! OK, nous avons conscience de notre communication verbale mais ne sommes pas si conscients de nos niveaux subliminaux de communication. Quand je rencontre une personne qui jure, en colère, à propos de quelque chose qui s’est mal passé pour elle, je sais qu’elle communique dans le champ d’énergie universelle. Elle crée son futur et son passé dans ses moments de colère. Elle engage l’univers dans ses malheurs et quand il s’agit de colère à répétition, elle crée une focalisation pour plus de problèmes dans son futur. Quand je surprends des voix, dans une conversation bruyante à la table voisine au café, déclarant que le monde est un sacré foutoir, je sais – même s’ils ne le savent pas – qu’ils créent un sacré foutoir à manifester dans leur vie. Mauvais ! Pour eux, la vie est pleine de chance ou de malchance mais pour moi la chance et la malchance n’existent pas, ce sont les pensées et les émotions qui créent les situations. Nous sommes des créateurs qui ne peuvent pas cesser de créer. Pensez y ! OK, donc qu’elle va être votre contribution à la création aujourd’hui ? Vous et moi contribuons continuellement à un monde d’Amour ou à un monde de peur/colère/critique. Nous créons le monde et ses œuvres pour autant qu’elles s’appliquent à l’humanité et à l’environnement. Usez de sagesse.

Créez votre monde et votre vie en… choisissant l’Amour, constamment et en conscience !

20 février 2016

mini logo posts dans site

Il y a un bon moment pour la Vérité. Nous avons notre vérité familière, fondée sur nos perceptions et nos perspectives de la vie et il y a la Vérité universelle. Si une souris et un aigle étaient interrogés sur la vérité d’une prairie, la souris dirait : « C’est une jungle, là-dedans » tandis que l’aigle, de son point de vue plus élevé, dirait : « Simplement une zone avec de petites plantes. » Les deux ont raison depuis leurs propres perspectives différentes. Une Vérité universelle est plus inviolée – l’Amour est le pouvoir de création. Nous pouvons ne pas être d’accord mais cela n’a aucun effet sur la Vérité. Beaucoup de gens semblent apprécier les débats, des familles entières les pratiquent ! Quand nous discutons de la validité de Vérités universelles, ça ne sert à rien parce que la Vérité est la Vérité, que nous l’acceptions ou pas. Et puis quand nous débattons sur des vérités perçues, ça ne sert à rien parce qu’il y a différentes vérités pour différentes personnes. J’ai remarqué que beaucoup de gens acceptent plus facilement une vérité à laquelle ils peuvent croire, plutôt qu’une vérité à laquelle ils ne veulent pas croire. Certaines personnes sont ouvertes et acceptent facilement la Vérité universelle, d’autres continuent à débattre à son sujet parce que leur vraie nature est d’être cyniques et méfiantes.

C’est être vrai avec vous-même que de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

18 février 2016

mini logo posts dans site

Une réalité consensuelle est celle dans laquelle la plupart des gens partagent les mêmes croyances et la même vision de la vie. De même que votre réalité personnelle est colorée par votre propre état de conscience, une réalité consensuelle a une multiplicité de consciences consensuelles. La vie est entièrement une question de croissance en conscience, dans toutes ses nombreuses formes. Si vous faites un choix personnel de grandir, essentiellement, vous grandissez. Cependant, la réalité consensuelle est habile à éviter la croissance en conscience. Par exemple, quand des os de géants sont découverts, ils sont emportés à l’Institut Smithsonian et sont “cachés”. Quand des photographies de squelettes de géants sont postées sur Internet, il suffit que quelqu’un déclare que ce soit un “canular” et tout le monde le croit. Une opportunité d’élargir ses horizons et de grandir est déniée. Il est trop controversé de croire ou d’accepter que, dans le passé, des géants aient vécu sur cette Terre. Le fait que littéralement des centaines de crânes, d’os et de squelettes complets de géants disparaissent dans les profondeurs de l’Institut est dû au fait que cela va entrer en conflit avec trop d’autres croyances et mensonges éculée qui doivent être entretenus. Un “canular” est un bon moyen de nous garder sous contrôle parce que la plupart des gens ont peur de repousser les frontières de leurs croyances. Pourquoi avons-nous tellement peur d’élargir nos horizons et de grandir, quelle est notre peur ? Nous avons même des gens qui déclarent que les OVNIs ne sont pas réels, que nous sommes les seuls dans notre galaxie. Il me semble que l’humanité est castrée par la peur de l’inconnu.

Néanmoins, vos frontières vont s’étirer et vous allez grandir de nouveau si vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience.

16 février 2016

mini logo posts dans site

Il me semble qu’il y a tellement de gens qui souffrent et qui ont de la douleur. Mentalement, émotionnellement et physiquement. Les hôpitaux sont pleins, au point que vous pouvez mourir dans la file d’attente. Dès que les hôpitaux sont construits, ils sont aussitôt remplis de malades. Nous vivons à une époque où nous avons de l’information en abondance sur la nourriture et la santé. Les livres, les magazines et les moteurs de recherches regorgent de connaissances très utiles et très fouillées sur notre santé. Nous ne vivons plus dans les heures sombres d’une médecine fondée sur l’ignorance, nous vivons maintenant dans les heures sombres d’une médecine fondée sur un contrôle pharmaceutique corrompu. C’est fou que nous soyons poussés vers les drogues prescrites qui vont bientôt devenir la première cause de mortalité. Nous sommes contraints à vacciner nos enfants malgré les preuves de l’inefficacité de la vaccination. Avec notre connaissance actuelle, nous avons beaucoup de choix de traitement pour la maladie et pourtant nombre d’entre eux sont illégaux. Mieux ils marchent plus ils sont bannis avec force. Et pourtant, en dépit de toute cette insanité, nous trouvons quand même moyen d’avoir de bons traitements et une excellente santé si nous avons la confiance intérieure de faire les choses à notre façon. L’ingrédient numéro un pour la bonne santé : la paix intérieure. Le moyen numéro un d’y arriver : abandonner les soucis. Les soucis sont les intérêts payés d’avance sur des problèmes qui ne sont pas encore arrivés. Les soucis n’ont d’autre effet que de la discorde supplémentaire. Il me semble que trop de notre maladie humaine est fondée sur l’abdication globale de la prise de notre pleine responsabilité pour notre propre santé.

Bien entendu, comme vous le savez tous, la meilleure voie vers la santé consiste à… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

14 février 2016

mini logo posts dans site

L’un des gros problèmes avec l’exode de réfugiés en Allemagne, en Autriche et dans d’autres pays est l’attitude de beaucoup d’hommes – pas tous les hommes – envers les femmes. C’est plus qu’un simple clash culturel. Il s’agit d’une société où les hommes ont été dominants depuis des siècles, considérant les femmes comme des possessions. Maintenant, leur point de vue sectaire clash avec la bien plus grande égalité hommes-femmes du monde occidental. Humm… comment gérer cela ? La seule réponse à cette situation est “le temps”. Il n’y a pas de solution rapide. Au fur et à mesure que l’intégration s’approfondit, ses hommes migrants qui sont plus ouvertes et flexibles vont apprendre un changement très nécessaire dans leurs relations avec les femmes. Les hommes qui sont fixés et coincés dans leurs attitudes vont trouver que la vie va s’occuper d’eux de manière assez dure. C’est facile pour moi, éloigné de tout ça, de le considérer et d’évaluer la manière d’agir. Mais ceux d’entre vous qui vivez dedans ont ma sympathie et mon admiration. Cependant, rien n’arrive par hasard ni par accident. Nous attirons tous à nous les situations qui nous offrent le plus de croissance intérieure. Certains vont y faire face… et grandir. D’autres vont y résister et souffrir. C’est vraiment le moment de choisir l’Amour. Cela ne veut pas dire devenir un paillasson, cela veut dire choisir la puissance et la force de l’Amour pour vous-même, pour vous permettre de survivre et de grandir à travers cette crise humaine. C’est une vérité difficile à accepter, mais nous créons tous notre propre vie. Quand vous êtes confronté à un défi immense comme celui-ci, soyez positif et optimiste. Cela va vous emmener dans une meilleure direction que si vous êtes en colère et agressif.

Plus que n’importe quoi, soyez conscient, soyez ouvert, ne réagissez pas. Et, bien entendu, pour vous-même,… choisissez l’Amour inconditionnel en conscience !

13 février 2016

mini logo posts dans site

On m’a demandé mon point de vue sur les réfugiés en Autriche et en Allemagne. Hummm… des personnes déplacées cherchant refuge, ça existe depuis l’origine de l’humanité, cela devient seulement plus public maintenant. L’une des choses provoquées par un exode de réfugiés est un mélange “forcé” d’âmes et de races. Nous ne nous mélangeons pas bien, avec nos différences culturelles et raciales. La plupart des villes avec un fort mélange ethnique semblent développer l’effet patchwork. Nous avons des ghettos de chaque variété ethnique qui critiquent et qui jugent les autres groupes, se mélangent rarement, se bagarrent souvent mais qui restent, généralement, très éloignés les uns des autres. Je suis sûr que la vie commence à forcer un mélange humain que nous ne pourrons pas séparer en groupes ethniques hostiles. Quand notre survie dépendra de notre coopération plutôt que de notre compétition, du fait d’être ensemble plutôt que d’être séparés, de notre acceptation plutôt que de notre rejet, alors nous serons obligés de nous mélanger facilement, quelle que soit la couleur de notre peau. L’Unité est bien plus précieuse et importante que les différences culturelles si l’humanité doit évoluer spirituellement. Je ne suggère pas que nous devrions abandonner les différences culturelles, elles méritent d’être célébrées, mais les différences culturelles ne sont pas, au fond, des différences humaines, juste des différences de culture. Nous sommes en train de perdre notre connexion humaine vitale dans nos différences culturelles. Alors voilà comment je le vois… la vie continue et va continuer à forcer l’humanité à constituer des groupes inconfortables pour lui apprendre à se focaliser sur ses ressemblances plutôt que sur ses différences. Nous sommes Une conscience humaine.

Comme la vie est plus facile quand nous apprenons à… choisir l’Amour constamment et en conscience !

10 février 2016

mini logo posts dans site

Quand je regarde les années à venir, je vois que le changement est fermement inscrit dans l’agenda humain. Tout dans la Nature est enclenché pour le changement et ce dernier est pleinement accueilli. Mais nous, les humains, avons tendance à l’éviter. Nous avons cette addiction à plus-de-la-même-chose. Le changement va plutôt définir notre façon de vivre pendant les vingt à trente prochaines années : allons-nous résister à la puissance croissante du changement ou allons nous simplement l’embrasser ? En même temps que notre addiction à la répétition à l’identique, nous avons des attachements à la sécurité et aux garanties. Bon, tout cela est très joli mais le processus humain de sécurité est du genre qui nie le changement parce que le changement va de pair avec l’inconnu et l’inconnu n’est pas une garantie. Un sacré casse-tête ! Nous avons un choix : sécurité et stagnation ou liberté et expansion. Ou les deux ! Si nous embrassons le changement sans peur, nous sommes capables de grandir intérieurement et de trouver la liberté tout en ayant la sécurité de connaître notre immortalité. Sérieusement, rien ne contient autant de croissance et de liberté que vivre notre Vérité spirituelle. Nous avons de nombreux choix qui nous attendent. Ne laissez pas la peur, le grand immobilisateur, vous choisir.

Assurez-vous de… choisir l’Amour en conscience !

7 février 2016

mini logo posts dans site

J’ai sur le visage le sourire du jardin-mouillé-qui-pousse-fort-sous-la-pluie. Tout le monde n’a pas de jardin ou de garage et pourtant ceux qui en ont ont tendance à en faire peu de cas. Je me souviens, à Berlin, quand nos amis garaient leur voiture “chez eux”… à un demi-kilomètre de la maison ! Aucun garage et aucune chance de se garer plus près de la maison. J’ai pensé à l’auvent pour ma voiture et j’ai réalisé que je ne l’avais jamais inclus dans mes bénédictions. Maintenant, je le fais ! Il y a tant de choses auxquelles nous ne prêtons pas attention et si peu que nous apprécions pleinement. Nous nous réveillons et ouvrons nos yeux le matin. Et nous pouvons voir. Quelle bénédiction incroyable et à laquelle nous ne prêtons pas attention et pourtant il y a des millions de personnes qui ne pourront plus jamais voir. C’est la même chose avec la possibilité de marcher. Je me sens tellement béni de pouvoir bouger mon corps et mes bras et jambes librement parce que j’ai un fort souvenir d’avoir été cloué au lit, paralysé par la douleur pendant des jours et des jours. Je pense que peut-être, parfois, nous souffrons par inadvertance, simplement pour nous faire souvenir de la joie de ne pas souffrir ! Et puis il y a le côté mental de tout cela. Plus de 100 millions de gens prennent des antidépresseurs quotidiennement… et je suis l’un de ceux qui sont bénis de ne pas en prendre. Ne prenez rien comme si ça n’existait pas et comptez vos bénédictions tous les jours. Appréciez la vie.

Et l’une de ces bénédictions est la capacité à… choisir l’Amour en conscience !

5 février 2016

mini logo posts dans site

Ogwal me demande une brève explication de la vie. Comme je le dis souvent, les gens semblent penser que la vie est en dehors d’eux-mêmes, alors que la vie est un événement à l’intérieur de soi-même. Il n’y a pas tellement d’années en arrière, il y a eu une campagne publicitaire en Australie pour motiver les hommes et les femmes paresseux qui restaient à ne rien faire. “La vie, soyez dedans !” En fait, il est impossible d’en sortir. La vie n’a rien à voir avec le fait d’être en vie physiquement bien que ce soit un agréable moyen d’en faire l’expérience ! C’est probablement quand a été élaboré le concept de mort que nous nous sommes un peu embrouillés au sujet de la vie. Rien dans la Nature ne reconnaît l’état que nous appelons la mort. La vie continue, que ce soit dans un robuste corps physique ou dans un corps métaphysique non visible. Il y a une chose que je peux vous garantir, la vie n’existe que dans l’instant… et c’est un lieu avec lequel les humains ont un problème parce que nous y sommes si rarement. Nous pouvons sortir de l’instant par la pensée mais nous ne pouvons pas y entrer par la pensée ! Pensez à cela quand vous ne pensez pas !! Quoi qu’il en soit, Ogwal,… je vais vous donner cette brève explication. La vie est la conscience créant des réalités sans limites dans lesquelles elle s’explore et se découvre elle-même. Cela définit aussi l’humanité.

En attendant, juste au cas où vous oublieriez comment fonctionne la vie, chaque jour… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

3 février 2016

mini logo posts dans site

Nous vivons dans un monde très orienté succès et pourtant les prétendus succès ou échec sont tous deux des illusions. Le succès n’est souvent pas plus qu’un excès d’argent en banque tandis que l’échec est un manque d’argent en banque. La société désapprouve l’échec tout en accueillant le succès avec le sourire… comme si la société y avait compris que ce soit ! Considérant que personne n’emporte rien du monde matériel avec lui quand il quitte son corps mortel, comment peut-on dire que c’est avoir du succès que de passer une vie entière acquérir des “trucs” qui n’ont aucune valeur éternelle. Nous sommes fous. Si une personne connaît l’éveil spirituel, elle emporte avec elle toute la sagesse et l’Amour. Cet état de conscience continue avec nous en tant qu’Êtres immortels. Alors pourquoi l’immense recherche de plus d’argent ? La PEUR. La peur est le moteur chez la plupart des gens aujourd’hui. Je fais la promotion de l’Amour en tant que puissance motrice dont nous avons besoin. La force fait partie de l’ancien – désolé, Star Wars – et le pouvoir appartient au nouveau. L’Amour est le pouvoir de création, pas la force de création. La force est une pression, le pouvoir est une expansion. La force va de pair avec le succès tandis que le pouvoir s’unit avec l’opportunité. Bien sûr, nous avons tous besoin d’argent, d’un toit et de nourriture, c’est fondamental pour la vie… mais nous n’avons pas besoin de la force de la cupidité pour créer un faux besoin !

Il y a une façon de vivre qui fonctionne en équilibre. C’est aussi simple que de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

1er février 2016

mini logo posts dans site

Sécurité et insécurité ne sont que le positif et le négatif de la même illusion. Je connais quelques personnes extrêmement riches qui ne se sentent pas en sécurité. De toute évidence, leur sentiment d’insécurité ne touche pas à l’argent mais tourne autour de leur relation avec eux-mêmes et les autres. De même, j’ai connu des gens pratiquement sans le sou vivant au jour le jour et qui, pourtant, se sentent en sécurité dans tous les aspects de leur vie, sauf l’argent. Nous avons, chacun, des leçons à apprendre et, d’une certaine façon, nous – ou la vie – courbons et tordons nos vies de telle façon que nous soyons contraints à faire face à ce que nous devons apprendre. Et automatiquement, nous faisons de notre mieux pour éviter tout ce qui touche à la croissance intérieure. Lâchez ce besoin furieux de vous sentir en sécurité. Il n’y a aucun moyen de trouver la sécurité parce que toutes les sécurités donnent naissance à l’insécurité. Pourquoi ? Simplement parce que sécurité et insécurité sont des illusions dans l’esprit. Là où il y a de l’Amour inconditionnel pour vous-même, l’illusion prend fin. Pas facile à rationnaliser, peut-être, mais il est temps maintenant de faire l’expérience de la liberté, loin des griffes pleines de peur de la sécurité et de l’insécurité.

Juste une autre raison de… choisir l’Amour, consciemment et en conscience !

30 janvier 2016

mini logo posts dans site

Je viens juste de visiter un blog sur la “Kindness”, Gentillesse/Bonté. Cette fille prend des photos pour son projet artistique et juste avant la prise de chaque photo, elle dit aux personnes – des lycéens – qu’elles sont magnifiques. Leurs réactions sont étonnantes. La plupart ont l’air ravies, certaines sont reconnaissantes, certaines n’y croient absolument pas et il y en a une que cela ennuie, tellement le déni d’elle-même est grand. Cela m’a fasciné parce que je dis aussi aux gens qu’ils sont magnifiques. Acceptez-vous que VOUS soyez magnifique ou bien, tout au fond de vous, vous contentez-vous de sourire et de nier ? Pourquoi les gens développent-ils si facilement une piètre estime de leur valeur et si difficilement, voire rarement, une haute estime d’eux-mêmes ? J’ai passé toute ma jeunesse et la moitié de ma vie à me dire que je n’étais pas assez bon, pas assez beau, que je n’avais jamais assez de quoi que ce soit de positif. Cela ne fonctionne pas ! Pendant la plus grande partie de la deuxième moitié de ma vie, je regarde dans le miroir et j’accepte d’être magnifique. J’ai une femme magnifique et une vie magnifique et j’aime être moi. Essayez ça. Installez-vous devant un miroir, là tout de suite, et entamez une conversation avec la magnifique personne qui vous regarde. Il n’est pas toujours facile de reconnaître que vous êtes magnifique et pourtant les récompenses manifestes en sont grandes. Et sachez que la beauté est un état de conscience, pas la forme d’un visage ou d’un corps. Accepter que vous soyez magnifique est un acte d’Amour pour vous-même.

28 janvier 2016

mini logo posts dans site

OK, continuez à l’être en… choisissant l’Amour, constamment et en conscience !

Le monde humain tourne autour du faire tandis que le monde naturel tourne autour de l’être. Nous devons vivre au point d’équilibre entre le faire et l’être. Nous devons apprendre à “être avec” tout en “faisant”. “Faire” peut souvent créer de la résistance tandis qu’“être” permet la fluidité. Mettez faire et être ensemble et l’énergie/focalisation qui en résulte est bien plus grande que pour l’un ou l’autre pris séparément. Nous pouvons “faire” des choses dans un état non présent et subconscient de répétition mais quand nous introduisons le “être avec”, nous devenons plus conscients de ce que nous faisons. Dans un jardin, le “faire“ est bien trop commun, comme tondre la pelouse dans une répétition bêtifiante. Si vous “êtes avec” pendant que vous tondez la pelouse, vous êtes ouvert et réceptif à l’énergie du jardin ou de la pelouse dans l’instant. Il en est de même avec Ia vie. Il y a un prix élevé à payer pour “faire” sans présence car cela vous fait vivre de telle façon que la créativité de l’instant est ignorée. Le plus-de-la-même-chose n’est, ni de près ni de loin, un moyen aussi créatif et épanouissant que de vivre le nouveau-dans-l’instant.

Pour que la vie reste nouvelle, il faut… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

26 janvier 2016

mini logo posts dans site

Nous faisons “un” avec notre potentiel. La plupart des gens considèrent que leur potentiel est quelque chose qu’ils doivent atteindre. Cependant, en essayant de l’atteindre, nous créons la séparation… je n’ai pas encore atteint mon potentiel. Donc, aussi longtemps que nous voulons l’atteindre, notre plein potentiel reste pour toujours devant, non atteint. Cependant, si vous affirmez que vous vivez votre potentiel, alors votre potentiel se trouve dans l’instant avec vous et vous accomplissez votre grandeur. Nos pensées, nos mots et notre manière de parler créent si souvent la séparation. Les choses que nous allons accomplir demain semblent toujours demeurer dans le futur, ce demain. Nous devons ramener nos rêves et nos ambitions dans l’aujourd’hui, dans cet instant, et reconnaître que nous sommes entrain de créer leur réalisation, maintenant. Nous sommes les créateurs de nos vies mais ces vies sont vécues dans l’instant. Si nous créons un futur dans lequel nous serons plus intelligents, plus malins, plus capables, nous ne verrons jamais cette future personne. Ce que nous pouvons faire et être demain, nous pouvons le faire et l’être aujourd’hui.

Bien entendu, cela aide que nous fassions… le choix sage de l’Amour !

24 janvier 2016

mini logo posts dans site

J’ai mentionné à de nombreuses reprises comment nous créons nos vies. Laissez-moi de nouveau réaffirmer la magnitude de cela. Nous pensons et nos pensées créent des émotions, des sensations. La pensée humaine, prise globalement, ressemble un peu à un vaste champ d’énergie, créé, qui rayonne depuis notre planète Terre, touchant tout ce qui se trouve dans notre système solaire. Cette énergie collective humaine de pensées et d’émotions est fondamentalement négative, entremêlée de confusion et de colère. (L’Amour humain est aussi représenté, sur une longueur d’ondes complètement différente). Au niveau individuel, cela signifie que nous commençons chaque moment, chaque jour, avec un handicap… le champ d’énergie humain négatif global donc faisons partie. Si nous considérons la santé humaine, ce champ d’énergie pèse lourd sur nous, particulièrement en ce qui concerne la santé mentale. Si vous êtes naturellement positif et optimiste, cela est tout à fait votre avantage. Positif n’est pas plus spirituel que négatif mais cela rend la vie plus facile ! Ce que je veux dire par-là est que, à moins que vous ne viviez votre spiritualité “en conscience”, vous allez à la dérive dans le champ d’énergie humain et la vie va refléter cela pour vous, dans votre confusion et dans votre colère. Pour vivre une vie de choix, vous devez être conscient et focalisé sur ce choix, tout au long de votre vie quotidienne… et ceci est rare. La malchance se produit quand vous dérivez dans le drame humain tandis la chance arrive quand vous vous en extrayez. Donc, quand je dis de choisir l’Amour, je suggère que cela signifie “Le vivre”. Des mots d’amour ne sont pas l’Amour. L’Amour est l’expression totale de pensée/sensation de chaque instant… pas de jolis mots occasionnels assortis de pensées continuellement grincheuses.

OK, c’est assez ! Il est temps de… choisir l’Amour en conscience !

22 janvier 2016

mini logo posts dans site

Tout, dans la vie, a un timing. Les œufs éclosent au bon moment, les boutons de fleurs s’ouvrent au bon moment. Dans la Nature, les saisons font vraiment partie de ce timing mais pour nous, les humains, le timing est entre nos propres mains. Une chenille possède une horloge biologique qui détermine le moment où elle devient papillon mais nous n’avons pas cela. Nous devons faire des choix et nos choix déterminent nos vies. Il y a longtemps, quand j’avais la trentaine, j’ai choisi un chemin spirituel simplement parce que la vie n’avait pas de sens pour moi. J’avais appris que l’intellect fausse facilement nos perceptions et nos perspectives de la vie pour les faire entrer dans le cadre de la réalité consensuelle ou dans les croyances les plus communément établies. Quand j’ai vu cela, j’ai décidé que j’emprunterais mon propre chemin, pas le chemin commun. Et j’ai souffert sur ce chemin. Mais nous apprenons bien plus de nos propres souffrances que nous ne le faisons des autres. Alors j’ai fait des choix pour me permettre plus de liberté et moins de souffrance. Maintenant, mes seuls choix sont l’Amour, simplement parce que l’Amour n’a pas besoin de grandes discussions intellectuelles au sujet des plus sages décisions à prendre. L’Amour n’a pas de doutes, pas plus qu’il n’hésite à agir. L’Amour a du sens ! Pourquoi, parce que l’Amour est intelligence.

Cela dit, de toute évidence, le meilleur choix est de… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

19 janvier 2016

mini logo posts dans site

Pascale, vous devez apprendre que ce que les autres gens pensent de vous n’est absolument pas votre affaire. Ce que les autres gens pensent de vous n’a ni contrôle ni effets sur votre vie, à moins que vous ne le permettiez ou que vous ne l’ayez créé. Vous créez un effet négatif pour vous-même en étant secrètement d’accord avec eux ou en vous y opposant avec force. Contentez-vous de rejeter les opinions des autres et les critiques à votre sujet. Les gens qui jugent et qui critiquent constamment les autres ne s’aiment pas eux-mêmes. Les gens qui s’aiment eux-mêmes voient toujours le meilleur chez les autres. Alors, Pascale, ne laissez pas les opinions des autres gens vous froisser. Soyez simplement qui vous êtes avec autant d’Amour pour vous-même que vous le pouvez. Quand les opinions des autres provoquent une telle réaction négative, cela révèle que vous êtes très insécure et incertaine de vous-même dans votre vie. Cela suggère aussi que vous n’avez pas réellement une bonne relation avec vous-même. Changez tout cela. Acceptez-vous vous-même pour qui vous êtes, telle que vous êtes, avec une ouverture vers la croissance en conscience. Si cela ne faisait rien d’autre, cela pourrait vous enseigner la compassion. Vous êtes un exemple classique d’une personne qui a besoin d’Amour pour elle-même. Vous pouvez y arriver.

Pour vous-même, dans votre vie quotidienne, vous devez… choisir l’Amour, constamment et en conscience !

17 janvier 2016

mini logo posts dans site

J’ai souvent des correspondants qui me demandent : « Comment puis-je faire une différence dans le monde ? » D’une certaine manière, c’est une question qui reflète une mauvaise estime de soi parce que, simplement en vivant sur cette planète, vous faites une différence. Tout est énergie. L’Humanité, la Nature, la Terre… et tout ce qui est sur elle. Toute l’énergie humaine est Une. Si vous êtes négatif en permanence, vous inquiétant de l’état du monde et de à quel point les gens peuvent être déplaisants, vous mettez de l’énergie négative dans cette “Une” énergie/conscience humaine. Vous faites une différence ! De la même manière, quand vous êtes positif au sujet du monde, que vous voyez la beauté dans la Nature et dans l’humanité, vous faites une différence positive. De toute évidence, la différence dont nous avons besoin est de vivre d’une manière qui apporte la liberté, à soi-même et aux gens avec lesquels on se connecte dans la vie quotidienne. Si vous avez des pensées et des sentiments de joie et de liberté intérieure, si vous êtes plein de gratitude et d’appréciation pour la vie, alors vous faites une différence puissante et inspirante dans le monde. Alors s’il vous plaît, faites une différence de la manière la plus puissante possible, en étant l’Amour que vous êtes.

Personnellement, je reconnais que, pour faire la plus grande différence, vous… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

15 janvier 2106

mini logo posts dans site

Oui, Kerry-Ann, chacun d’entre nous crée sa propre réalité. Imaginez ! Une population de plus de 7 milliards et très peu de gens le réalisent. Et parmi ceux qui le réalisent, la plupart essayent juste de faire plus d’argent. En chaque instant de votre vie, vous créez la direction et le contenu de chaque instant de votre vie. Un Vérité simple, profonde, qui change la vie… si elle est vécue. Et c’est rare ! Personnellement, je ne peux pas comprendre pourquoi vous voudriez un ex violent dans votre vie, un point c’est tout. Vous ne pouvez simplement pas grandir spirituellement avec l’intention de ne pas déranger, ni de perturber, votre ex-mari. Il y a d’excellentes organisations qui aident les gens dans votre cas à commencer une nouvelle vie. Vous avez besoin de protection. Votre réalité ne vous fait pas honneur. Vous l’avez créée et vous pouvez la changer. Kerry-Ann, vous devez réellement Changer votre vie, dans les grandes largeurs. Ce que vous tentez de faire est de la modifier. Et cela ne va pas marcher. Cela veut dire que vous conservez la situation dans laquelle vous êtes et que vous essayez de vivre avec. Pas une bonne idée. Choisir l’Amour pour vous-même consiste à choisir de vivre votre vie d’une façon qui vous fasse honneur… pas dans un compromis risqué. Faites-vous honneur en suivant le chemin de l’Amour de vous-même, peu importe ce que cela vous demande.

Pour vous-même… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

13 janvier 2016

mini logo posts dans site

Quand votre recherche spirituelle est terminée, votre croissance spirituelle accélère réellement. La plupart des gens de conscience élevée sont des chercheurs spirituels en quête – et c’est parfait. Cherchez et vous trouverez. Comme c’est arrivé pour moi, il arrive un moment où vous savez que la recherche est terminée. Votre cœur est plein. SI vous cherchez avec le tête en premier, cela n’aura pas de sens pour vous car la soif de l’esprit est sans fin. Si vous cherchez depuis le cœur, alors le moment de révélation arrivera et vous “saurez” la Vérité qui correspond parfaitement avec votre cœur. Cela ne veut pas dire que vous allez nécessairement comprendre cette Vérité révélée mais vous “saurez” qu’elle est juste pour vous. Je vis littéralement au-delà de mon entendement, tout en sachant que, en temps voulu, la compréhension me rattrapera ! Quand vous trouvez la Vérité qui correspond à votre cœur, vous êtes plein d’énergie et de pouvoir. La recherche est finie. Maintenant, vous vivez cette Vérité. Si vous ne la vivez pas, soyez assuré que vous vous êtes fait prendre par une autre des illusions de la vie. La connaissance de la Vérité ne vous apportera pas grand-chose, “savoir et vire” la Vérité vous rendra libres.

La Vérité est enchâssée dans l’Amour. Pour l’expérimenter… choisissez l’Amour, constamment et en conscience !

11 janvier 2016

mini logo posts dans site

L’un des facteurs de croissance en conscience est d’être conscient. Cela semble simple, hein ! Il est évident que vous ne pouvez pas croître en conscience tout en étant subconscients. Il est également évident que subconscient veut dire “moins” que pleinement conscient. Ceci est un problème majeur quand vous considérez que l’humanité vit plus de 90 % de sa vie subconsciemment pendant plus de 90 % de son temps. Cela vous inclut probablement ! Collectivement, c’est là que nous en sommes. C’est la raison du “coup pied aux fesses” cosmique dont nous faisons l’expérience globalement. Autrement dit, l’humanité est devenue très sérieusement coincée, “embourbée”. Pour casser cette adhérence au plus-de-la-même-chose, les circonstances et la vie conspirent pour frapper humanité avec des ondes de choc qui sont en proportion directe avec la densité de conscience humaine qui a besoin d’être réveillée. Et, en notre époque, cette densité est sérieuse. Quand vous n’êtes plus enfermés dans les illusions de la vie, il devient évident de voir pourquoi l’humanité est si malade. Les gens disent des choses qu’ils ne veulent pas dire, ils ont des pensées répétitives, principalement autodestructrices, et ils créent des attachements émotionnels qui les privent de toute chance d’une vie de bonheur et de plénitude. Les gens créent et vivent des zones de bataille intérieure. Puis ils inventent des choses réellement stupides comme : “La vie n’est pas censée être facile”, ce qui justifie la continuité de notre lutte écervelée… parce que c’est cela que nous faisons ! Être conscient… pigé ?

C’est pourquoi j’écris, encore et encore, de… choisir l’Amour, constamment et “en conscience” !

9 janvier 2016

mini logo posts dans site

Je me suis réveillé tôt vers 4 h15 ce matin, pour mon pipi de la nuit, puis je me suis rendormi. Pendant les deux heures qui ont suivi, j’ai rêvé que je volais. Ouah.. . comme j’ai volé ! Je volais au ras de l’eau d’une rivière, touchant l’eau de temps en temps à grande vitesse. En contournant l’un des nombreux méandres de la rivière, le squelette nu d’un immense arbre nu mort depuis longtemps était en train d’être sculpté par un groupe de personnes qui avaient installé des échafaudages autour de l’arbre. Je fais de nombreux rêves de vol et normalement, j’évite qu’on me voie. Mais cette fois-ci, j’ai fait des cercles autour des gens qui me regardaient avec étonnement. En regardant la sculpture, j’ai réalisé qu’elle représentait Pan, le dieu de la Nature. Mais ils faisaient tout de travers et pourtant je savais que ce n’était pas grave. J’ai continué à longer la rivière jusqu’à une zone très vaste où j’ai fait un demi-tour, couchant mon corps avec un angle, presque à plat, comme sur une moto. Et je me suis réveillé ! Nous faisons tous des rêves où nous volons, ou la plupart d’entre nous. Beaucoup de gens les oublient. C’est un souvenir que nous avons des incarnations où nous étions des Êtres sensibles qui volaient ou même des Êtres sensibles qui nageaient avec des dauphins dans des océans étranges. D’accord, certains d’entre vous peuvent penser que j’ai perdu la boule mais d’autres vont “savoir” la vérité de cela dans leurs cœurs. Et après tout, je suis, et j’ai toujours été, un cœur communiquant avec des cœurs, une âme communiquant avec des âmes. Jamais de cerveau à cerveau !

De mon cœur au vôtre… choisissez l’Amour, consciemment et en conscience !

7 janvier 2016

mini logo posts dans site

Le commencement parfait d’un jour parfait. Après une longue période sèche, nous avons eu 25 mm de pluie la nuit dernière. Et il pleut toujours. Il ne faut pas grand-chose pour me rendre heureux… et, en particulier, la pluie ! Comme tous les jardiniers devraient le savoir, 25 mm d’eau est la quantité parfaite d’eau à utiliser si vous arrosez le jardin. Moins de 25 mm donne une pénétration insuffisante pour être utile aux racines. J’apprécie aussi les nénuphars avec leurs couleurs et leurs parfums, tandis que des demoiselles s’accrochent à leurs pétales, baignant dans leur parfum. Je n’arrose jamais mon jardin. Aussi j’apprécie de voir des plantes se desséchant dans le jardin ragaillardies et florissantes tandis que leurs racines absorbent l’eau. J’apprécie d’être salué par l’odeur du sol qui absorbe l’eau goulûment et de voir le changement de fréquence dans l’énergie du jardin. Mon jardin m’embrasse dans la pluie d’une façon qui n’est pas possible quand il fait trop sec. En tant qu’énergie, mon jardin n’est pas en dehors de moi… simplement en dehors de mon corps physique. Cela signifie que je ressens les nuances subtiles de changement dans l’énergie. Quand il fait sec, je partage mon énergie avec les plantes du jardin et bien qu’elles puissent commencer à faner, elles ne meurent jamais. Quand il pleut, je ressens leur énergie qui fleurit en moi, avec Amour et appréciation. Un jardin n’’est pas simplement quelque chose que vous regardez, c’est un lieu pour se connecter avec l’intimité profonde et spirituelle de l’Unité. Un jardin n’est pas quelque chose que vous contrôlez, un jardin est une merveilleuse coopération avec la Nature.

Et pourquoi un jardin est-il un tel plaisir ? Parce que c’est un lieu d’énergie réciproque. Il partage l’Amour avec moi simplement par ce que je… choisis l’Amour !

5 janvier 2016

mini logo posts dans site

Si vous écrivez quelque chose sur ma page Facebook au sujet de la cruauté envers les animaux, je vais très probablement le retirer. Ce n’est pas personnel, pas plus que ce n’est un jugement. Je choisis simplement de ne pas être un forum pour de tels sujets. Les cruautés de tous types abondent et ceux qui font campagne contre elles ont mon admiration – je suis moi-même l’un des milliers de supporters de l’AVAAZ engagés financièrement – mais “je” suis ici pour construire le nouveau, pas pour me battre contre le vieux. Dans l’époque que nous vivons ici, il y a une accélération croissante de la fréquence qui va évacuer les modes de vie qui vont à l’encontre de la vie, à l’encontre de l’Amour et à l’encontre de l’expansion de l’âme. Rien ne devrait être qualifié de juste ou faux mais il y a certainement des manières appropriées ou inappropriées de vivre. Malheureusement les manières les plus inappropriées ont généralement l’approbation bien établie du gouvernement et de la société tandis que les manières appropriées de vivre sont nommées alternatives. Attention, la compassion et l’Amour inconditionnel sont des manières prétendument alternatives de vivre, alors vous savez que notre expression continue en tant qu’espèce saine est menacée. Il est évident, pour moi, que quand une personne succombe aux premières traces d’insanité toutes les sept secondes, la conscience continuer à stimuler les changements nécessaires pour détruire la manière globale dont vit principalement l’humanité. Prenez note, je considère qu’il vous reste peut-être vingt ou vingt cinq ans avant que…! Rien n’a plus d’importance que de déterminer votre parcours personnel, dans lequel votre focalisation principale consiste à grandir en conscience.

C’est pourquoi j’écris constamment que le chemin sur lequel vous devez vous trouver pour votre bien-être et la croissance de votre âme est le chemin de… l’Amour inconditionnel !

3 janvier 2016
mini logo posts dans site

Une bonne Nouvelle Année consciente à vous tous !

De jolies images avec des citations astucieuses ne sont pas forcément pleines de sagesse. J’en ai lu une, récemment, qui disait : “Le monde est une jungle. Soit vous vous battez soit vous courrez pour toujours.”

Balivernes ! Est-ce que c’est une réalité pour n’importe qui… oui, c’en est une. Bien trop de gens croient en fait des stupidités comme ça. Il y a des milliers d’images qui proposent de merveilleuses citations et des messages de sagesse dans notre monde électronique mais, parsemé parmi elles, il s’en trouve certaines qui sont stupides et dangereuses, surtout si vous les intégrez dans votre vie. Je suggère que, chaque fois que vous lisez ces citations, vous les approchiez avec le cœur. Personnellement, j’adore les citations de sagesse. Eh… j’en ai même fait tout un livre : “Insights of Modern Mystic” [“Perspectives d’un Mystique Moderne”]. C’est un livre de sagesse inhabituelle, au jour le jour. Maintenant disponible en e-Book et en version papier, c’est comme lire une songerie quotidienne ! Je sais que quoi que j’écrive et que vous lisiez, je suis responsable du contenu et de l’impact énergétique de mes mots. Nous sommes Un. Cela, bien entendu, s’applique aussi aux gens qui écrivent des citations potentiellement nuisibles. Ce que nous partageons avec les autres fait partie de notre partage énergétique avec la vie et est toujours porteur de répercussions, positives ou négatives.

C’est pourquoi je suggère que tout du long de la Nouvelle Année, vous entreteniez le courant de nouveauté en… choisissant l’Amour constamment et en conscience !

1er janvier 2016