Interview de Michael, 2010

Interview écrite de Michael Roads en janvier 2010, questions posées par Irene Pielich

(publiée dans la newsletter Roadsway Pays-Bas de janvier 2010) :

 

Question 1 :

Dans tes enseignements, tu parles des “Principes d’Amour et de Vérité”. Peux-tu expliquer ce que tu entends par cela et dire juste quels sont ces Principes ?

Réponse à la question 1 :

Rien dans la vie n’est le fait du hasard. Notre monde physique est gouverné par les lois de la physique, tandis que le monde des animaux, des plantes et des minéraux est gouverné par les lois de la Nature. Evidemment, l’humanité est affectée par les deux mais ce n’est pas assez pour une espèce qui explore ses propres réalités mentale, émotionnelle et spirituelle. En grandissant en conscience, nous découvrons les Principes d’Amour et de Vérité qui régissent notre propre pouvoir.

 

QUELQUES PRINCIPES D’AMOUR ET DE VERITE

Principe : Nous sommes des Êtres d’Amour et c’est à travers l’Amour, pas à travers la connaissance, que nous grandissons spirituellement.

Principe : D’abord et avant tout, nous sommes des Êtres spirituels immortels sous une forme physique mortelle.

Principe : Chaque Être humain crée sa propre réalité. Cela veut dire que nous ne pouvons blâmer qui que ce soit d’autre pour quoi que ce soit !

Principe : La plupart des gens conscients croient que la vie suit la direction de nos pensées ; c’est faux.

Principe : La vie suit soit la réaction émotionnelle négative à nos pensées soit, chez les gens plus conscients, la réponse émotionnelle positive à nos pensées. De cette façon, nous créons involontairement les évènements et la direction de notre vie. En d’autres mots, nous créons notre réalité !

Principe : L’Amour répond positivement. La peur réagit négativement.

Principe : L’Amour n’est pas une émotion. Les émotions ne sont pas l’Amour.

Principe : Nous sommes des Êtres d’Amour et de Lumière.

Principe : Nous sommes des Êtres d’Intelligence et de conscience.

Principe : L’Amour inconditionnel est le seul Amour. Moins que cela n’est pas l’Amour.

Principe : Nous pouvons vivre nos vies bien mieux avec l’intelligence consciente qu’avec l’intellect subconscient. Mais très peu de gens font cela !

Principe : Le seul lieu de la vie est dans l’instant. Maintenant.

Principe : Nous pouvons sortir de l’instant par la pensée mais nous ne pouvons pas entrer dans l’instant par la pensée.

Principe : Tout ce à quoi nous donnons le plus de valeur n’existe que dans l’instant : Dieu, Amour, Intelligence, conscience, paix, joie, beauté, etc.

Principe : On ne peut pas Aimer subconsciemment. L’Amour est conscient. La plupart des gens vivent 95% de leur vie subconsciemment.

Principe : Il n’y a pas de moyen subconscient d’accéder aux Principes de Vérité.

Principe : La plupart des croyances qui formatent la vie des personnes moyennes sont fondées sur l’illusion, pas sur la Vérité.

Principe : Tout le temps occupe le même espace. Donc le passé, le présent et le futur sont avec nous en cet instant.

Principe : Vous pouvez changer le résultat du passé de même que vous êtes capable d’influencer le futur.

Principe : L’énergie va dans le sens de ce sur quoi vous focalisez vos pensées et vos émotions. Et elle crée votre propre réalité !

Principe : Aimez qui vous êtes. Aimez ce que vous faites. Aimez avec qui vous êtes. Bonne focalisation, vie superbe !

 

Cette simple petite liste de quelques uns des Principes d’Amour et de Vérité devrait être suffisante pour illustrer pour n’importe qui que nous vivons dans le piège de l’illusion plutôt que dans la conscience en expansion de l’Amour et de la Vérité. L’histoire montre clairement que nous sommes coincés dans des siècles de ‘la même chose’, de répétition sans fin, plutôt que dans la spirale ascendante toujours nouvelle de la vie vers l’Amour inconditionnel.

 

Question 2 :

Nous arrivons maintenant en 2010. Comme tu le sais, beaucoup de gens croient qu’il va arriver quelque chose à l’humanité en 2012. Je pense que le changement a déjà commencé, que ça se produit MAINTENANT. Peux-tu nous en dire plus sur ce changement dans lequel nous nous trouvons et sur la Plus Grande image que tu vois ?

Réponse à la question 2 :

Peu importe ce que les gens pensent ou disent, 2012 reste une spéculation. Personnellement, j’espère que 2012 annonce un changement immense dans nos vies parce qu’il se trouve que je pense que notre conscience humaine est en train de stagner. Nous sommes profondément coincés dans ‘plus de la même chose’, dans un piètre état de santé et dans l’illusion.

En fait, je suis l’un de ceux qui croient que nous devenons rapidement une espèce en danger. Peu importe que notre population augmente en nombre, cela ne fera que précipiter la fin. Nous sommes une espèce tellement enfermée dans une violence persistante que nous n’allons nulle part en tant qu’espèce. Il est intéressant qu’au fur et à mesure que nous développons notre Amour/spiritualité, nous ne sommes plus enfermés dans un évènement touchant la conscience d’espèce/de masse. Nous créons réellement notre propre réalité ! Cependant, je suis d’accord, le changement est déjà en train de prendre place dans la conscience humaine mais désolé, il y a toujours un « mais », chaque personne doit faire le choix de faire partie de ce changement. Et ne pas choisir est un choix ! C’est le choix de se renier.

Un bien pauvre choix ! Ma spéculation est que 2012 pourrait bien nous précipiter dans ce choix, un choix entre la peur et l’Amour. Voyons cela. L’Amour doit être un choix « conscient ». C’est le choix de la confiance, de savoir que le Soi est un Être immortel et qu’il n’y a rien à sauver. La peur ne va penser qu’à la survie, à se battre pour sauver le corps. La peur n’est pas un choix conscient, c’est une réaction au choix qui consiste à ne pas choisir. La peur est poussée par l’ego et la peur est un traître.  De bien des façons, les gens sont en train de faire ces choix. Etes-vous vraiment en train de voir votre conscience s’expanser et grandir ? Ou bien votre vie est-elle fondamentalement ‘plus de la même chose’, avec hier qui se répète continuellement ? Les issues sont évidentes. Si vous êtes une personne engagée à grandir en conscience, qui a des pensées aimantes plutôt que des pensées de colère quand elle reçoit des commentaires négatifs, et qui peut sourire à l’adversité, alors vous êtes une personne qui répond déjà à l’énergie du Changement.

 

Question 3 :

Le 17 avril, à Arnhem, tu vas donner la conférence sur “Les chemins de l’Eveil”. Peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?

Réponse à la question 3 :

 

Mes conférences publiques sont toujours faites pour inspirer et ce que j’ai à dire vient de l’instant, en accord avec la conscience des auditeurs. Donc ce que j’écris ici n’est pas nécessairement ce dont je parlerai ! Aujourd’hui, on est soit sur le chemin de l’Eveil, soit toujours à vivre dans les cauchemars de l’illusion. On dit que l’humanité s’est collectivement endormie  -il y a de nombreuses histoires amusantes à ce sujet-  mais que nous nous Eveillons un par un. En tant qu’Eveillé, je suis d’accord avec ça. Tandis que je vis ma vie quotidienne, donnant l’impression que je fais comme les autres, j’observe la profondeur de sommeil/inconscience qui ruine la vie de tant de personnes.

Les réactions négatives à ce qui est dit, ou sous-entendu, ruine la vie des gens. Si tu réagis mais que tu peux relâcher cette réaction assez rapidement, tu es sur ce chemin. Si tu t’accroches au ressentiment et à la colère comme c’est si commun, tu n’es pas sur ce chemin. Si tu te critiques continuellement dans tes pensées et que tu te juges, tu es sur la voie de l’autodestruction.

Si c’est ce que tu fais, mais que tu en prends conscience et que tu essayes de changer tes pensées en conscience pour un schéma plus positif, tu es sur ton chemin vers l’Eveil. Ta focalisation et ton intention participent beaucoup à déterminer ta direction dans la vie. Il y a des personnes qui m’ont dit que ne jamais se critiquer est impossible. Je ne me critique pas. Je ne me fais pas de souci. J’ai oublié comment ça fait d’être anxieux. J’expérimente la paix intérieure.

M’arrive-t-il jamais de faire une erreur ou de causer du tort à quelqu’un ?

Bien entendu cela m’arrive, occasionnellement. Mais je ne vis pas avec le regret et la culpabilité. Je présente des excuses et c’est tout. Ou bien la personne accepte mes excuses, ou pas. C’est leur choix et je l’accepte quel qu’il soit. Je ne continue pas dans le ressentiment ni le blâme. Je fais la paix dans mon propre cœur. Si l’autre personne est dans son cœur, elle répond. Si elle est dans sa tête en colère, elle réagit et rejette. C’est comme ça.

La vie ne consiste pas à ne pas faire d’erreurs. La vie consiste à offrir une réparation pour ton erreur sans te blâmer, te critiquer, regretter  ni te punir.

Le chemin de l’Eveil est, plus que tout, le chemin consistant à prendre garde et à devenir conscient  de ta vie quotidienne instant par instant. Ajoute à cela les Principes de l’Amour et de la Vérité : Aime qui tu es, Aime avec qui tu es, Aime ce que tu fais… et l’Eveil te trouvera quand tu t’y attendras le moins !

 

Question 4 :

Pour beaucoup de gens, comme moi-même, il est difficile de travailler avec les émotions. La partie difficile pour moi est que si tu ignores les émotions que tu ressens, elles deviennent un monstre en toi. Si tu en es conscient, tu peux leur donner de l’attention. Mais si tu leur donnes trop d’attention alors elles deviendront ton point de focalisation et les émotions continueront à se répéter. Comme tu nous le dis : « L’énergie coule vers ce sur quoi tu te focalises, et elle va grandir. » Cela ressemble à une boucle sans fin. Peux-tu me donner plus de perspective sur la façon de gérer les émotions ?

Réponse à la question 4 :

Les émotions sont un sac de nœuds complexe, pour sûr.

C’est un fait connu : tu ne peux pas résoudre un problème avec la même conscience qui l’a créé. Cela s’applique aussi pour les émotions.

Il y a trois niveaux pour nos émotions. Les émotions de bas niveau touchent au blâme, à la colère, au ressentiment, à la critique, au jugement, etc. Les émotions de moyen niveau touchent au pardon, à l’acceptation de soi, à l’attention et au partage, à faire attention aux autres, etc. Les émotions de haut niveau touchent à la paix, à la joie, à l’amour de soi, à l’attention, au service, à l’équilibre, au non blâme, etc.

OK, donc les émotions auxquelles tu fais référence qui deviennent comme des monstres sont clairement des émotions de bas niveau. Tu ne peux pas réparer des émotions de bas niveau avec une énergie émotionnelle de bas niveau. Tu leur prêtes attention depuis un niveau émotionnel de moyen ou de haut niveau et, comme je l’ai dit… l’énergie coule vers ce sur quoi tu te focalises. Donc tu verses des émotions de moyen ou de haut niveau dans un problème d’émotions de bas niveau : ça le change. Au cours de ta journée, prends garde de te focaliser depuis un niveau émotionnel de moyen niveau. Le seul moyen pour que de l’énergie émotionnelle de bas niveau puisse t’atteindre, c’est si tu vis depuis ton énergie émotionnelle de bas niveau. Si tu ressens une réaction négative, élève ton énergie vers le centre de ton cœur. Prends conscience que tu dois choisir en conscience d’amener ton énergie depuis un point de focalisation émotionnel de moyen ou de haut niveau. Vivre de façon subconsciente te mettra toujours dans le centre émotionnel de bas biveau. Si cela t’intéresse, j’insisterai beaucoup sur ces « trois niveaux d’émotions » durant notre séminaire de 5 jours cette année. Connaître ces centres et savoir comment choisir tes émotions est une avancée immense sur ton chemin. C’est une erreur de se concentrer exclusivement sur sa croissance spirituelle. Nous sommes des Êtres holistiques et la vraie illumination est aussi holistique. La vraie illumination doit inclure la complétude émotionnelle et l’équilibre mental, autant que la Réalisation du Soi.

 

 

Question 5 :

Je parlais récemment des gens de sa famille, ou au travail, qui ne veulent pas être gentils avec nous ; on leur fait un compliment mais certaines personnes continuent à être en colère, et ne sont pas gentilles. Que peut-on faire alors ? En particulier s’il s’agit de son employeur et qu’on a besoin de son travail.

Réponse à la question 5 :

C’est en fait un autre problème émotionnel. Les gens qui ne veulent pas être gentils avec toi vivent sur un niveau émotionnel de bas niveau. Ils ne peuvent pas être gentils avec toi parce qu’ils sont incapables d’être gentils avec « eux-mêmes ». Si tu fais un compliment à quelqu’un qui est dans un niveau bas d’énergie émotionnelle, il le prendra pour une insulte. Tu dois comprendre que les pensées de ces gens passent leur temps à rouspéter sur ce qui ne va pas chez les autres, dans le monde, dans le gouvernement, sur qui est à blâmer et, pire que tout, dans une critique perpétuelle d’eux-mêmes.

Comment penser qu’une remarque sympa de ta part va soudain changer cela ? Si tu as un employeur qui est comme ça et que tu veux vraiment garder ton travail, alors il te faut comprendre quelque chose. Tu es là pour la paye, pas pour changer ton employeur. Cela veut dire que tu restes centrée sur tes émotions de moyen ou de haut niveau, « sans attentes » d’aucune réponse positive de la part de ton patron. Si tu restes centrée, comme je l’ai dit, alors les commentaires négatifs de ton patron ne t’affecteront d’aucune façon. En fait, c’est un bon test pour évaluer ta propre croissance émotionnelle. Dans le temps, ton absence de réaction négative pourrait bien affecter ton patron. Continue juste à sourire, positive et ouverte, quoi qu’il arrive. Souviens-toi, la maîtrise de soi, c’est « toi » qui rame pour faire avance ta propre barque, pas quelqu’un d’autre qui rame pour toi ! Et il n’y a pas de maîtrise de soi sans équilibre émotionnel.

 

Question 6a :

Ton nouveau livre Avec les Yeux de l’Amour, un voyage en compagnie de Pan est un livre différent des livres que tu as écrits dans les années 90. Peux-tu m’en dire plus sur cette différence ?

Réponse à la question 6 :

 

En fait, c’est un livre « très » différent. Le Livre Deux est même encore plus différent. Elaborer sur la « différence » demanderait une longue explication alors je vais faire court. Comme tu le sais, cela fait de nombreuses années que Pan est mon guide. Mais ce que tu n’as peut-être pas su, c’est que j’ai toujours été très inconfortable avec ça. J’ai bataillé avec l’idée même de Pan pendant de nombreuses années. Même si je suis très métaphysiquement «  au-delà », je suis aussi un homme très ancré, pratique. Ces deux aspects du Soi ont été en conflit pendant plus de 20 ans. Quand Treenie, ma femme décédée aujourd’hui, a fait sa transition, je me suis trouvé profondément choqué. Cependant, trois jours plus tard, elle communiquait avec moi. Je faisais face à un dilemme. Si j’acceptais que c’était réellement Treenie, et ce l’était de toute évidence, alors je devais accepter que Pan communique avec moi de la même façon. Si j’acceptais Treenie, je devais finalement accepter Pan. Peut-être l’état de choc a-t-il aidé, mais je les ai acceptés pleinement tous les deux. J’ai ressenti qu’une vieille barrière intérieure s’était effondrée et ma relation avec Pan en fut totalement changée. Avec les yeux de l’Amour est un livre sur Pan, et sur Treenie, elle dont je faisais le deuil. Ils m’enseignaient comment trouver l’Amour inconditionnel. Tandis que Treenie m’ouvre les yeux sur nos niveaux émotionnels, et sur l’Amour, Pan m’ouvre les yeux sur le monde d’énergie intérieur de la Nature, et sur l’Amour. Inutile de dire qu’ils ont réussi et que ma vie et mon expérience de la vie ont changé complètement.

 

Question 6b :

Dans ce nouveau livre, tu parles de la nature et de l’équilibre entre “ordre” et “chaos”. Peux-tu m’en dire plus à ce sujet dans une réponse courte ?

Réponse à la question 6b :

 

Une réponse courte, c’est difficile, mais je vais faire de mon mieux. Tout dans notre monde est énergie. Tout ce qui est physique est énergie, nos pensées sont énergie, nos émotions sont énergie. Même l’information est énergie. L’énergie règne, ok !

Métaphysiquement, j’ai appris à voir cette énergie. J’ai appris à la lire métaphysiquement, à reconnaître une signature énergétique, à suivre une piste énergétique, tout cela métaphysiquement. L’énergie est une dynamique, mais toute dynamique doit avoir une condition qui maintient la dynamique. Avec toute énergie, il y a trois facteurs principaux : le Chaos, l’Ordre et l’Equilibre. Le Chaos est le moteur qui actionne, tandis que l’Ordre est la stabilité dans la forme. Entre le Chaos et l’Ordre, il y a une torsion considérable. Imagine une serviette de toilette mouillée qui serait tordue dans deux sens opposés à chaque extrémité, c’est la torsion. La torsion est la dynamique permanente entre Chaos et Ordre. L’Equilibre, c’est quand la torsion atteint sont niveau le plus favorable. L’Equilibre n’est pas commun… surtout chez les gens. Souviens-toi, ceci est une réponse courte. Mon livre explique et donne des exemples de cela bien plus en détails.