Différence entre Ame, Esprit et Grand Soi

La différence entre Ame, Esprit et Grand Soi

Il y a quelques mois on m’a demandé si je pouvais expliquer la différence entre âme, esprit et grand soi. J’ai répondu à la question, mais j’ai réalisé que beaucoup de personnes pourraient aussi ne pas avoir les idées claires à ce sujet.

Vous et moi sommes des âmes habillées à la fois d’un corps physique et d’une identité. C’est l’âme qui est supposée s’incarner d’une prétendue vie antérieure à une autre mais les mots que nous utilisons pour décrire cela tendent à créer une fausse image. L’image suggérée est que nous mourrons, puis à travers une renaissance, nous nous incarnons sur Terre une fois encore. En d’autres mots, l’image est naissance, mort et renaissance, encore et encore. Cette image est fausse.

Le corps meurt, l’identité s’accroche et l’âme continue pour toujours. Notre vie est en fait la continuité de l’âme, utilisant un corps/une identité après l’autre pour continuer son voyage de croissance d’âme, de conscience en expansion, de conscience du Soi. Je décris généralement ce processus comme un film, la Continuité du Soi. Qui Nous Sommes ne meurt jamais, donc il ne renaît jamais mais continue dans un plus grand cadre de temps sans temps. L’Ame/le Soi n’a pas de mesure linéaire du temps. Le corps/l’identité mesure le passage du temps linéaire par le vieillissement du corps parce que nous vivons physiquement dans une réalité linéaire. Cela nous donne « la cause et l’effet » et la »polarité », tous deux de merveilleux outils pour la croissance et l’expansion de notre conscience humaine. Malheureusement, cependant, cela a aussi fait que nous croyons en notre mortalité, nous croyons et acceptons que nous mourions vraiment. Pour de nombreuses personnes, la mort signifie la fin absolue tandis que d’autres pensent que nous sommes étendus dans une tombe en attendant un appel de clairon pour nous relever de la mort. Et puis d’autres pensent que nous vivons au paradis… ou en enfer… selon la façon dont nous avons conduit notre unique vie. Et il y a beaucoup de gens qui croient en un jour du jugement par un Dieu vengeur.

Dans une Plus Grande Réalité, tout le temps occupe le même espace. J’appelle cela le temps Sphérique. Cela veut dire que nous vivons dans l’instant éternel. A la fois l’âme et le Grand Soi savent cela mais l’âme entre et sort du temps linéaire comme partie de son processus de croissance. Et pendant ce processus de croissance, qui, en temps linéaire, peut s’étendre sur plusieurs milliers d’années  -alors que dans une plus grande réalité cela occupe l’instant éternel-  l’âme oublie sa Vérité. L’âme oublie donc elle dépend de l’identité pour donner un nom et du sens à la vie. Mais tandis que l’âme grandit alors elle connecte graduellement  -ou soudainement-  avec sa plus grande Vérité et l’âme se connaît en tant que Soi. Dans ce processus, l’identité/l’ego n’ont plus de vraie signification, ne nous servent plus la peur et les illusions quotidiennes de la séparation, car le Soi sait son Unité avec toute vie.

Personnellement, je n’aime pas utiliser le terme de  ‘Grand’ Soi. Grand Soi implique que l’identité   -Je/moi-  est un petit  soi et ce n’est pas vrai. Vous et moi sommes une âme/le Soi sur un chemin pour découvrir  le Soi « Je Suis » à travers l’expérience du soi  identité/âme. C’est pourquoi nous sommes ici. Il n’y a pas d’autre raison. L’ambition, la fixation d’objectifs et toutes les « trappes du succès » sont exactement cela, des pièges subtils qui nourrissent les peurs de l’identité/ego tout en maintenant en plus l’identité /ego dans l’illusion.

OK, comment le succès financier peut-il nourrir une peur quand il semblerait devoir la soulager ? La peur est toujours fondée sur la fausseté, sur l’illusion.  Si bien que tout ce qui donne l’impression de faire partir la peur nourrit et entretient la peur. Il y a de nombreuses années, j’élevais des porcs. Quand c’était l’heure de leur repas ils réclamaient leur nourriture avec des cris bruyants et perçants  et comme j’en avais plus d’une centaine, je me dépêchais de les nourrir pour arrêter ce crescendo qui me cassait les oreilles. Bien entendu, la paix ne durait que jusqu’au repas suivant. La peur est comme ça. Vous achetez le ticket pour arrêter les hurlements de peur mais au moment où vous ne pouvez plus acheter le ticket suivant, les cris reprennent. Et au cours du processus entier, l’appétit des cochons/la peur grandit et grandit. Vous pouvez voir vers quoi cela conduit. Cela conduit à des vies de réactions conditionnées à faire n’importe quoi pour stopper les hurlements de la peur qui trouvent un écho à travers tout votre Etre. C’est le voyage de l’âme quand les temps sont durs.

Je regarde certaines des personnes qui se considèrent comme ayant très bien réussi et je me rends compte que, dans leur auto-délire/illusion, ils n’ont aucune idée du processus de l’âme/la vie. Ils sont poussés à faire plus d’argent, à créer plus de sécurité financière, pour leur ego/identité manipulé par les peurs que la plupart d’entre eux ne reconnaissent même pas. Cet état de chose maintient les hôpitaux pleins et occupés ! La foi aveugle peut être un soulagement temporaire, mais elle n’offre aucune solution permanente. Pour empirer encore les choses, la plupart des gens dans cette situation  -et il y en a des milliards-  n’ont aucune idée de ce que la situation est vraiment. Leur totale focalisation est sur l’illusion/problème plutôt que sur la Vérité/solution. Une approche intellectuelle n’apportera rien car c’est l’intellect qui croit dans et crée l’auto-délire de l’illusion. L’intellect est un isolationniste établi de longue date, alors que l’intelligence s’exprime à travers et depuis la complétude. Quand, ou si, nous utilisons l’intelligence pour gérer la peur, nous trouvons rapidement que la peur n’a aucune fondation en elle-même, elle doit être créée. L’intelligence holistique ne donne jamais aucune raison valable pour créer la peur. L’intellect isolé crée la peur en suivant une série des pires scénarios possibles de « et si… » négatifs.

Avant d’en finir, je voudrais offrir la voie hors de la peur. Confiance ! La confiance dans le Soi. La confiance qu’en dépit de toutes les évidences possible du contraire, vous êtes à la fois adéquats et capables. La confiance que l’Etre immortel que vous êtes vraiment a l’intelligence pour gérer quoi que ce soit qui arrive dans votre vie. Après tout, vous êtes l’auteur du livre de votre vie ! La confiance que vous êtes un magnifique Etre métaphysique et multidimensionnel d’Amour et de Lumière. C’est votre Vérité. Faites lui confiance.

Dans toute vie il y a l’esprit. Vous êtes un Etre spirituel. L’âme que vous êtes est le développement de l’individualisation de l’esprit. En chaque instant de votre vie, vous exprimez l’esprit… et tout esprit est Un. Spirituellement, vous êtes Un avec toute vie, avec chaque personne. Acceptant positivement ou critiquant négativement, la manière dont vous pensez est la manière dont vous vous traitez ainsi que les autres personnes et c’est la manière dont  vous créez la façon que la vie a de vous traiter. Toute forme de vie dans la Nature est une expression de l’esprit, le même esprit qui s’exprime en vous.

A travers l’esprit, vous êtes connecté à tout. Il n’y a rien en dehors du Soi car le Soi est une expression sans limite et sans mesure de l’esprit. Quand l’âme se retire du corps, l’esprit reste avec l’âme car de même que l’âme est une expression de l’esprit, le corps est une expression de l’âme. L’esprit ne peut pas mourir, la vie ne peut pas mourir. Tout ce qui se passe au moment de la prétendue mort est que la conscience/l’esprit/l’âme se retire du corps physique, et continue en tant qu’Etre métaphysique d’Amour et de Lumière dans un niveau non physique d’expression. Vous êtes un Etre d’Amour éternel qui a la liberté d’exprimer le Soi de n’importe quelle manière que vous avez envie d’imaginer. Votre imagination est création. Quoi que ce soit que vous imaginiez continuellement, vous finirez par l’expérimenter. Faites attention avec votre imagination. Considérez l’imagination comme signifiante : les images intérieures que vous créez feront invariablement partie de votre vie. Imaginez-vous en tant qu’Etre d’Amour et de Lumière. Ca, c’est la sagesse !

Dans l’Amour et la Lumière

Michael