Confiance Vs Espoir – Ami et Ennemi

Confiance Vs Espoir – Ami et Ennemi

Je discutais d’un certain investissement avec une amie il y a quelque temps et elle me disait qu’il lui semblait que leur investissement traversait des temps périlleux. Leur investissement pouvait s’effondrer, provoquant la perte de tout l’argent investi et des intérêts. Son inquiétude a poussé mon amie à examiner ce qu’elle ressentait à ce sujet : était-ce de l’espoir qu’elle vivait dans cette situation, ou de la confiance ? Elle voulait avoir confiance.

Voilà un sujet intéressant !  N’est-il pas étonnant que tout dans la vie offre une éducation continue. Elle avait une opportunité de se perdre dans la question superficielle d’un investissement actuellement instable ou de regarder dans la vie plus en profondeur pour tenter de définir les qualités que la situation encourageait en elle. Espoir ou confiance, comment peut-elle connaître la différence ? Si nous nous tournons vers le dictionnaire, la définition est simple. Espérer : désirer avec une attente de satisfaction. Désirer, vouloir. Avoir un désir ou une attente.  Avoir confiance : compter de façon assurée sur l’intégrité, l’honnêteté ou la justice d’un autre, foi. Compter sur la fiabilité de personnes ou de choses sans investigation soigneuse.

Ce sont là les significations de tous les jours et elles sont bien définies.  C’est la façon dont la plupart des gens vivent avec de l’espoir et de la confiance dans leur vie, en ne considérant ou en ne faisant attention que très rarement s’ils espèrent ou s’ils font confiance. La plupart du temps le problème prend le contrôle et l’espoir comme la confiance viennent en seconde position derrière l’anxiété et le souci. J’ai souvent parlé à des personnes profondément anxieuses qui m’ont dit qu’elles faisaient confiance. Quand je leur demande en qui ou en quoi elles font confiance, la réponse varie habituellement entre Dieu, la Vie ou l’Univers.

Elles ont tort. Elles ne font pas confiance à Dieu, à la Vie ou à l’Univers. Je n’ai aucun doute qu’elles espèrent que Dieu, la Vie ou l’Univers pourrait les aider ou peut-être arranger les choses, mais la confiance ne fait pas partie de l’équation. C’est purement de l’espoir et, c’est regrettable, l’espoir tient le sentiment d’impuissance par la main. Avec l’espoir, vous allez ressentir du désespoir et de l’anxiété, tandis que le doute va semer dans votre esprit les graines de la peur. Ca, c’est l’espoir.

Vivre plein d’espoir n’est pas mal, ce n’est pas faux non plus. C’est commun, c’est la manière de la réalité consensuelle. Et c’est sûr, l’espoir est définitivement une étincelle de lumière dans les ombres de toute situation négative. Le seul problème avec l’espoir, c’est qu’il est toujours accompagné d’une cohorte déprimante et négative. Quand vous utilisez l’espoir, vous devez adopter tout ce qui vient avec parce que, malheureusement, ils sont tous dans le même sac. L’espoir est aussi lié avec le manque et bien que ce ne soit pas mal, le manque est un des enfants du désir. Et sérieusement, vous ne voulez pas trop vous impliquer avec le désir. Le désir est cupide, rapace et même affamé. Plus vous nourrissez le désir, plus il a faim et au fur et à mesure que la faim du désir grandit, grandissent aussi le sentiment d’impuissance et le doute. L’espoir n’est pas votre ami, l’espoir est un ennemi, une illusion déguisée. Confiance : bien plus qu’un mot, la confiance est une façon de vivre en puissance. Exactement comme l’espoir décrit une façon de vivre, la confiance décrit à la fois une façon de vivre et une façon d’être. Tandis que l’espoir fréquente une compagnie négative, la confiance a des amis qui sont à la fois positifs et inspirants. La confiance engendre le respect de soi et favorise le courage. La confiance nourrit l’assurance dans la vie et c’est un ingrédient essentiel dans la croissance de votre conscience. Considérez ceci : vous ne pouvez pas avoir confiance et être anxieux. L’anxiété est le déni de la confiance. De la même façon, la confiance est la mort de l’anxiété. La confiance tient la main du Principe fondamental de Vérité. Quand vous avez confiance, vous abdiquez toute anxiété, tout doute, toute peur… et vous avez confiance.

Imaginez que vous soyez dans une situation qui pourrait vous coûter les économies de toute une vie. Vous espérez que tout va bien se passer mais vous expérimentez tout le spectre des émotions négatives. Alors lâchez l’espoir. Maintenant, faites un grand pas en avant dans la conscience et dans la confiance. La situation ne semble pas meilleure qu’avant. Aucun ange ne descend de là-haut en chantant pour vous dire que tout va bien désormais. Rien ne semble changé… et cependant : « Vous » avez changé. Peu importe que ce soit un premier essai, maintenant, vous avez confiance. Vous êtes un alchimiste. Grâce à la nature de la confiance, vous avez transformé toute l’énergie de la situation dans laquelle vous vous trouvez/viez. L’espoir est tellement fusionné avec le sentiment d’impuissance qu’il ne peut rien transformer. Mais la confiance est pointée vers la Vérité. Quelle est cette vérité particulière ? La Vérité est que vous avez créé la situation dans laquelle vous vous trouvez et que vous pouvez la changer. Si vous vous perdez dans l’illusion de la situation  -et l’espoir fait partie de l’illusion-  vous n’avez rien appris et de telles situations vont se répéter dans fin.

Par contre, si vous avez confiance, vous percez la mainmise de l’illusion. Alors en quoi allez-vous avoir confiance ? Essayez d’avoir confiance dans la Vérité. Qu’est-ce que la Vérité ? La Vérité est que vous, le Soi, êtes un magnifique Etre de Lumière métaphysique et multidimensionnel. Vous avez confiance que la vie n’est pas une compétition à gagner mais une expression créative dont vous faites intégralement partie. Vous avez confiance que la vie vous aime et qu’elle vous soutient. Vous avez confiance que le seul moyen d’amener toutes cette énergie de soutien dans votre vie est d’aimer le Soi et d’avoir confiance en lui.

Rien dans cette confiance n’a à voir avec l’espoir. Soit vous avez confiance, soit vous espérez, il n’y a pas d’intermédiaire. Cependant vous pouvez mesurer votre confiance. Si vous ressentez de l’anxiété dans votre situation, alors vous n’avez pas confiance. Si vous avez confiance, il n’y a pas d’anxiété et aucun besoin d’espérer. La confiance transcende l’espoir. L’espoir est, au mieux, un panneau indicateur qui indique un potentiel plus élevé. La confiance est ce potentiel plus élevé. Il n’y a pas d’ami plus véritable que la confiance.

Dans l’Amour et la Lumière,

Michael